INDE, langues et littératures

INDE (Arts et culture) - Langues et littératures

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Jacqueline FILLIOZAT, 
  • François GROS
  •  • 10 532 mots
  •  • 3 médias

Dans le sous-continent indien aux côtés du bloc dravidien, des groupes munda et tibéto-birman, le groupe linguistique de loin le plus important est le groupe indo-aryen. Les langues indo-aryennes forment la branche indienne de la famille indo-européenne. Elles sont parlées par 78 p. 100 de la population actuelle du sous-continent, soit 73 p. 100 des Indiens, la quasi-totalité des Pakistanais, 70 p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-langues-et-litteratures/#i_86627

ĀLVĀR

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 1 254 mots

Les Āḻvār (« Plongés » en Dieu) sont des poètes tamouls du sud de l' Inde, révérés comme saints, auteurs de poèmes de dévotion à Viṣṇu, et dont le groupe fait pendant au groupe des dévots de Śiva, les Nayanmār. Les transports de la mystique animent leurs œuvres qui marquent l'essor d'un grand mouvement religieux, la bhakti. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alvar/#i_86627

ANAND MULK RĀJ (1905-2004)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX
  •  • 805 mots

Mulk Raj Anand fut, avec Raja Rao et R. K. Narayan, l’un des pères fondateurs de la littérature indienne en langue anglaise dans les années 1930. Né en 1905 à Peshawar, dans ce qui est devenu le Pakistan, il commença ses études de philosophie dans son pays pour les achever à Cambridge et à Londres où, préparant son doctorat, il rencontra Virginia Woolf et le groupe de Bloomsbury. Converti au marxi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mulk-raj-anand/#i_86627

AŚVAGHOṢA (80?-? 150)

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 389 mots

Poète, dramaturge, musicien et penseur bouddhiste, Aśvaghoṣa vivait à l'époque de l'empereur Kaniśka (seconde moitié du ii e siècle). D'après Xuanzang, il était considéré, avec ses contemporains Nāgārjuna, Āryadeva et Kumāralāta, comme un des quatre soleils illuminant le monde. Les traditions concernant ses origines sont confuses ; plusieurs vill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asvaghosa/#i_86627

BENGALI LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • France BHATTACHARYA, 
  • Jharna BOSE
  •  • 5 137 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les classiques pour tous »  : […] On revient à la tradition brahmanique et à l'érudition sanskrite. Des écoles tentent de définir une philosophie et une logique à partir des textes classiques. Le groupe brahmanique le plus rigide s'oppose même à tout usage littéraire du bengali, langue profane ; d'autres, au contraire, sans altérer le caractère religieux et traditionnel de ces textes, y découvrent un nouvel humanisme. Cette tendan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-bengali/#i_86627

BHATTACHARYA LOKENATH (1927-2001)

  • Écrit par 
  • Philippe BENOÎT
  •  • 715 mots

Né à Bhatpara, non loin de Calcutta, au bord du Gange, Lokenath Bhattacharya vit là ses premières années, jusqu'à ce que ses parents s'établissent dans la grande métropole du Bengale, en 1934. Cette petite enfance dans l'intimité du fleuve vénéré des hindous s'avère une précieuse ouverture sur l'infini pour ce fils de brahmanes voués à l'étude et à l'enseignement du sanskrit, dans un climat d'aust […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lokenath-bhattacharya/#i_86627

BOLLYWOOD

  • Écrit par 
  • Amandine D'AZEVEDO, 
  • Charles TESSON
  •  • 4 345 mots

Dans le chapitre « Naissance d’un cinéma populaire »  : […] Lorsque le cinéma est devenu un moyen d’expression complet, alliant images et sons, le film populaire a pris pour modèle le théâtre, renouant avec le statut protéiforme qui caractérisera l’art théâtral indien, drame parlé, chanté, avec des moments de danse et de musique. En effet, tout remonterait à Brahmā, le Créateur, à l’origine du monde des arts. « Les dieux demandèrent : ʺPuisqu’il ne convie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bollywood/#i_86627

CAṆḌĪ-DĀS BADU (XIVe-XVe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 175 mots

L'un des poètes les plus célèbres du Bengale, Badu Chandîdâs (Caṇḍī-Dās) vécut à des dates imprécises, probablement situées entre 1350 et 1450. On dit de lui qu'il fut l'humble desservant d'un temple de la Déesse dans le village où il naquit (district de Birbhum). Ses contemporains furent cependant frappés par la fréquence de ses « extases », dont il sortait en chantant des cantiques inspirés : ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/candi-das-badu/#i_86627

DARD XWĀJA MĪR (1721-1785)

  • Écrit par 
  • Eva de VITRAY-MEYEROVITCH
  •  • 250 mots

Poète et musicien, Khwaja Mir, dont le pseudonyme Dard signifie douleur, appartenait à une famille de mystiques. Il passa sa vie dans la retraite sans quitter Delhi, en dépit du sac et des massacres qui s'y produisirent de son temps. Il était un musicien réputé, écrivit d'importants ouvrages sur le soufisme et fut le plus grand poète mystique de langue ourdoue. Il a composé un petit nombre de poèm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xwaja-mir-dard/#i_86627

DESAI ANITA (1937- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 454 mots

Romancière indienne d'expression anglaise née le 24 juin 1937 à Mussoorie (Inde). De père bengali et de mère allemande, Anita Desai (née Mazumdar) grandit dans un milieu trilingue (allemand, hindi et anglais). Elle passe une licence d'anglais à l'université de Delhi en 1957. Son premier roman, Cry, the Peacock (1963), aborde question de l'oppression des femmes indiennes, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anita-desai/#i_86627

EKNĀTH (1548-1600)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 182 mots

Brahmane du Mahārāśtra (région de Bombay) appartenant à la lignée des « saints » ( sant ) qui donnèrent une grande impulsion à la religion de bhakti non seulement dans leur province, mais aussi dans tout l'ouest de l'Inde. Le principal mérite d'Eknāth fut d'éditer le grand commentaire de la Bhagavad-Gītā intitulé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eknath/#i_86627

ÉROTISME

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX, 
  • René MILHAU, 
  • Jean-Jacques PAUVERT, 
  • Mario PRAZ, 
  • Jean SÉMOLUÉ
  •  • 19 795 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La généralisation des interdits »  : […] Qu'en est-il à ce moment de l'érotisme littéraire du monde oriental ? Civilisation plutôt récente, la culture japonaise ne prend son véritable essor qu'à partir du moment où les Chinois abordent l'archipel nippon, vers le vii e  siècle. Nourrie aussi de la culture coréenne, le Japon développe très vite des aspects bien personnels. À partir des env […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erotisme/#i_86627

GHĀLIB ASSADULLĀH KHĀN dit (1793 env.-1869)

  • Écrit par 
  • Eva de VITRAY-MEYEROVITCH
  •  • 805 mots

Poète indien de langue urdū, né à Āgra, mort à Delhi, Assadullāh khān, qui devait choisir le pseudonyme de Ghālib, appartenait à une famille noble ; il descendait du roi Afrāsyāb de Touran. Orphelin très jeune, il perdit en 1857, lors de la révolte des cipayes, son patrimoine familial. En 1852, il devint le professeur de poésie du dernier roi moghol, shāh Zaffar, et fut considéré comme poète-lauré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assadullah-khan-ghalib/#i_86627

GHOSH AMITAV (1956- )

  • Écrit par 
  • Geetha GANAPATHY DORÉ
  •  • 1 078 mots
  •  • 1 média

Le Bengale s'est toujours distingué par sa contribution notable à l'aventure artistique et scientifique de l'humanité. Qui n'a entendu parler du poète Rabindranath Tagore, du mathématicien et physicien Satyendranath Bose, du cinéaste Satyajit Ray, ou encore de l'économiste Amartya Sen ? Plus récemment, des écrivains bengalis de langue anglaise tels que Bharati Mukherjee, Amitav Ghosh, Amit Chaudhu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amitav-ghosh/#i_86627

GRAMMAIRES (HISTOIRE DES) - Grammaire et langage dans l'Inde ancienne

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 3 029 mots

L' Inde a produit une littérature grammaticale très importante par son étendue et par sa profondeur. On peut y distinguer trois catégories d'ouvrages, trois directions d'activité intellectuelle. Tout d'abord, il y a des spéculations philosophiques et religieuses sur la parole attestées dès les Veda  : la faculté de parler est conçue comme une puissance supra-humaine, voire vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaires-histoire-des-grammaire-et-langage-dans-l-inde-ancienne/#i_86627

GUJARĀTĪ LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Françoise MALLISON
  •  • 2 600 mots

Le gujarātī est la langue de l'État fédéral le plus occidental de l'Union indienne, le Gujarāt, né en 1960 après sa séparation d'avec le Mahārāṣṭra, bordé à l'ouest par l'océan Indien et à l'est par les États du Rājasthān, du Madhya Pradeś et du Mahārāṣṭra. La frontière linguistique ne suit pas exactement la frontière politique, et le gujarātī, langue d'un peuple de négociants, est parlé non seu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-gujarati/#i_86627

HĀLĪ A. H. (1837-1914)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 149 mots

Avec Ghālib et Iqbāl, Hālī est un des trois grands poètes de la littérature indienne en langue ourdoue (nord-ouest de l'Inde). Poursuivant l'œuvre novatrice de Ghālib, qui le premier introduisit des éléments modernes dans la lyrique, il modifia non seulement le contenu mais la forme même du ghazal, abandonnant notamment le langage conventionnel et précieux, qui était de tradition dans ce genre lit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/a-h-hali/#i_86627

ÉPOPÉE

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Maria COUROUCLI, 
  • Jocelyne FERNANDEZ, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT, 
  • Altan GOKALP, 
  • Roberte Nicole HAMAYON, 
  • François MACÉ, 
  • Nicole REVEL, 
  • Christiane SEYDOU
  •  • 11 798 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'idée de tradition épique en Inde »  : […] Les plus anciens monuments littéraires indiens qui nous sont parvenus sont les Veda, recueils d'hymnes et textes religieux qui ne sont pas dénués de matière épique. Il faut attendre les environs de l'ère chrétienne pour avoir de véritables récits suivis et pouvant recevoir la dénomination d'épopée : le Mahābhārata et le Rāmāyaṇa sanskrits, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee/#i_86627

HINDĪ LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Nicole BALBIR, 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 8 340 mots

La littérature hindī classique, dont l'efflorescence se situe au début du xvi e  siècle de notre ère, sous le règne des Grands Moghols, est considérable à la fois par sa masse – il s'en faut de beaucoup qu'elle soit encore totalement répertoriée – et par l'influence qu'elle exerce sur le développement de la civilisation indienne jusqu'à l'époque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-hindi/#i_86627

INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe CADÈNE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Georges MASCLE
  •  • 16 372 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les éléments de différenciation territoriale »  : […] L'Inde est extrêmement variée du point de vue culturel, ce qui n'a rien d'étonnant pour un espace aussi vaste. Cette diversité n'est cependant que la déclinaison au sein des régions d'une civilisation identique qui forge l'unité du pays. Cette civilisation est marquée par une religion, l'hindouisme, qui, sans clergé ni doctrine unifiée, influence grandement les manières de voir et les comportemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_86627

JĀTAKA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 352 mots

Le canon bouddhique en pāli est divisé en trois « Corbeilles » ( Pitaka ), respectivement consacrées aux règles de la vie monastique, à la morale, à la dogmatique. C'est dans la deuxième, dite Sutta-Pitaka (« Corbeille des prescriptions morales »), que se trouve le recueil célèbre des Jātakas (les « Nativités »). Il comporte quelque cinq cents récits, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jataka/#i_86627

JÑĀNDEV ou JÑĀNEŚVAR (1275-1296)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 258 mots

Saint mahrâtte (du Mahârâshtra, région de Bombay) qui, à en croire la tradition, ne vécut que vingt et un ans, mais laissa une œuvre considérable, comprenant plus de mille poèmes et, surtout, un commentaire versifié de la Bhagavad-Gîtâ que l'on nomme Jñānèshwarī (de Jnânèshwar, autre nom de Jnândèv, ayant la même signification : « dieu de la connaissance »). Jnândèv ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jnandev-jnanesvar/#i_86627

KABĪR (1440-1518)

  • Écrit par 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 2 672 mots

Kabīr est l'un des noms les plus fameux et les plus révérés dans toute la tradition indienne. Du Pendjab au Bengale et des frontières hymalayennes à l'Inde méridionale, il est connu comme poète, mystique et réformateur religieux par les hindous comme par les musulmans. Il passe aussi pour être le père de la littérature hindī, dont il fut, en effet, le premier grand poète. Ses dates sont incertai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kabir/#i_86627

KANNARA ou KANNADA LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 2 784 mots

Le kannara (kannaḍa) est la langue du Karnāţaka, soit, au sud-ouest de la péninsule du Dekkan, la totalité de l'État de Mysore depuis qu'en 1956 on y a rattaché les districts limitrophes où le kannara était majoritaire. La majorité des quarante-deux millions de locuteurs vit dans le Mysore, le reste dans les États voisins. Langue dravidienne la plus anciennement attestée après le tamoul, le kanna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kannara-kannada/#i_86627

LAHIRI JUMPHA (1967- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 238 mots

Romancière et nouvelliste américaine d'origine britannique, Jhumpa Lahiri éclaire d'un jour nouveau l'expérience de l'immigration. Jhumpa Lahiri, de son vrai nom Nilanjana Sudheshna Lahiri, naît en juillet 1967 à Londres et grandit à South Kingstown, dans l'État américain de Rhode Island. Son père, bibliothécaire, guide son éducation littéraire. Diplômée du Barnard College de Columbia en 1989, ell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jumpha-lahiri/#i_86627

LALLŪ LĀL (1763-env. 1825)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 157 mots

Brahmane du Gujarāt, auteur d'un poème qui constitue le premier exemple de la littérature hindie. Le hindi moderne est une langue à demi-artificielle dérivant principalement du dialecte parlé dans la région de Delhi ; à partir de celui-ci fut construit un langage officiel (dit kharîboli  : « langue pure »), qui fut en usage à la cour des Grands Moghols. Favorisé plus tard par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lallu-lal/#i_86627

MAHĀBHĀRATA (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 830 mots
  •  • 1 média

Le Mahābhārata , ou la « Grande (Guerre) des Bhāratas », est la plus vaste œuvre connue de la littérature hindoue : ses dix-neuf livres ne comptent pas moins de cent vingt mille versets. Immense compilation de récits oraux à l'origine, cette œuvre collective qu'on attribue au mystique Vyāsa aurait pris forme entre le iv e  si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahabharata-anonyme/#i_86627

MALAYĀḶAM LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 1 469 mots

Le malayāḷam, langue officielle du Kēraḷa, est parlé aussi aux îles Laquedives, ainsi que par les minorités malayāli du Sud-Est asiatique, soit environ 34 millions de locuteurs. Langue dravidienne, elle est si proche du tamoul malgré des divergences phonétiques, morphologiques ou sémantiques profondes, qu'on a conclu parfois à tort à un rapport de filiation entre les deux langues, thèse aujourd' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-malayalam/#i_86627

MARATHE LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Ian RAESIDE
  •  • 2 634 mots

Quatrième langue « constitutionnelle » de l'Union indienne avec soixante-cinq millions de locuteurs dans les années 1990, le marathe (mahratte, ou marāthī ) est une langue indo-aryenne parlée à l'ouest et au centre du pays, c'est-à-dire dans un triangle dont les sommets seraient Bombay et Goa sur la côte et Nagpur au cœur de la péninsule. Le māhārāṣṭrī […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-marathe/#i_86627

MARKANDAYA KAMALA (1924-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 395 mots

La romancière indienne Kamala Markandaya évoque dans ses œuvres les difficultés que rencontrèrent ses compatriotes contemporains, aux prises avec le conflit entre valeurs orientales et occidentales. Kamala Purnaiya naît en 1924 à Chimakurti, petit village du sud de l'Inde, dans une famille de l'élite brahmaniste. La jeune femme étudie l'histoire à l'université de Madras, puis travaille comme journ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kamala-markandaya/#i_86627

MILINDA QUESTIONS DE

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 313 mots

On trouve dans la littérature bouddhique en pāli un ouvrage exceptionnel : Les Questions de Milinda ( Milinda-pañha ) qui se présente comme un dialogue entre le moine bouddhiste Nāgasena et le roi grec de Bactriane Ménandre (en pāli, Milinda). Au début du texte, Siālkot ( Sakala ), capitale du royaume, est présentée comme une ville […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/questions-de-milinda/#i_86627

MIRA BAI (1450?-? 1547)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 510 mots

Poétesse et mystique hindoue, Mira Bai composa des chants de louange bhajan dédiés au dieu Krishna, qui demeurent très populaires dans le nord de l'Inde. Princesse rajput née en 1450 ( ?) à Kurki, petit village du Rajasthan (nord-ouest de l'Inde) situé à une trentaine de kilomètres de Merta, Mira Bai est l'enfant unique de Ratan Singh, le frère cadet du chef de Merta. Son é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mira-bai/#i_86627

MĪR TAQĪ MĪR (1722-1810)

  • Écrit par 
  • Eva de VITRAY-MEYEROVITCH
  •  • 277 mots

Né à Agra, mort à Lucknow, regardé comme le plus grand poète lyrique de langue ourdoue, Mīr appartient à l'école de Delhi. Le sac de cette dernière ville, où il s'était acquis une grande notoriété, l'obligea à fuir. Poète fécond, auteur d'une autobiographie, de six volumes de ghazals (poèmes lyriques), d'innombrables quatrains et de dizaines de longs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mir-taqi-mir/#i_86627

NARAYAN RASIPURAM KRISHNASWAMY (1906-2001)

  • Écrit par 
  • Geetha GANAPATHY DORÉ
  •  • 643 mots

Né à Madras le 10 octobre 1906, Rasipuram Krishnaswamy Iyer Narayanswamy est l'écrivain indien de langue anglaise le plus renommé du xx e  siècle. La diversité et le volume de ses écrits (quinze romans, d'innombrables nouvelles, l'adaptation en anglais du Rāmāyana et du Mahābhārata , deux récits de voya […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rasipuram-krishnaswamy-narayan/#i_86627

L'OFFRANDE LYRIQUE, Rabindranath Tagore - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Prithwindra MUKHERJEE
  •  • 806 mots
  •  • 1 média

Parue en 1913, L'Offrande lyrique ( Gītānjali ) du poète indien Rabindranath Tagore (1861-1941), Prix Nobel de littérature la même année, est essentiellement ressentie par les Européens, dans le contexte de la Première Guerre mondiale, comme une invitation à soutenir les valeurs essentielles de l'existence humaine. Pour les lecteurs indiens, cet ouvrag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-offrande-lyrique/#i_86627

PĀLI LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Colette CAILLAT
  •  • 4 809 mots

Le pāli est la langue des anciennes Écritures du bouddhisme méridional, aujourd'hui encore pratiqué à Sri Lanka et dans les pays occidentaux de la presqu'île indochinoise : Birmanie, Laos, Thaïlande, Cambodge (Kampuchea). C'est une langue littéraire, composite, de type haut moyen-indien occidental, qui cependant intègre un assez grand nombre de formes orientales (« magadhismes »). Au reste, « pāl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-pali/#i_86627

PAÑCHATANTRA ou PAÑCATANTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 843 mots

Depuis les temps les plus archaïques, contes et fables tiennent une place importante dans les diverses littératures indiennes. C'est que l'apologue, la parabole, la comparaison jouissent dans la tradition de l'Inde d'une plus grande faveur que la démonstration. On a donc toujours affaire à des récits relativement brefs dont le déroulement est fonction de la morale qui apparaît au début ou à la fin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pancatantra/#i_86627

PĀṆINI (Ve s. av. J.-C. env.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 2 008 mots

Pāṇini, dont on situe l'activité au vi e ou au v e  siècle avant J.-C., est l'auteur d'un traité remarquablement systématique sur la langue sanskrite de son temps. Cet ouvrage se distingue par la profondeur des concepts linguistiques fondamentaux, par l'exactitude et la précision de l'analyse du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panini/#i_86627

PANJĀBĪ LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Denis MATRINGE
  •  • 1 538 mots

Le pañjābī fait partie des langues indo-aryennes parlées dans tout le nord de l' Inde. Il tire précisément son nom du Panjab, immense plaine où coulent cinq puissants affluents de rive gauche de l'Indus : Jhelam, Canāb, Rāvī, Biās et Satlej. Avec l'Indus, ceux-ci ont permis le développement d'un vaste système d'irrigation qui contribue à faire du Panjab, riche en blé, en riz, en canne à sucre et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-panjabi/#i_86627

PASHTO LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Guy JUCQUOIS
  •  • 1 286 mots

Dans le chapitre « Aire d'extension »  : […] Le pashto est parlé actuellement sur un territoire moins étendu qu'il ne le fut jadis, comme on en peut juger d'après les traces qu'il a laissées notamment dans les dialectes persans parlés aujourd'hui en Afghanistan. D'autre part, son aire d'extension déborde assez largement les limites politiques de ce dernier pays. Le pashto est encore la langue usuelle et de culture dans les régions de Swāt, B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-pashto/#i_86627

PASTORALE, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Daniela DALLA VALLE CARMAGNANI, 
  • Jacqueline DUCHEMIN, 
  • ETIEMBLE, 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 6 897 mots

Dans le chapitre « L'Inde »  : […] Les tribus pastorales de l'Inde, superficiellement brahmanisées, se réclament en général d'un ancêtre éponyme appartenant à la caste guerrière, tel que Yadu, l'ancêtre mythique des Yādava , ou Jādons : le dernier et le plus célèbre prince Yādava fut Kṛṣṇa (Krishna), l'un des héros, partiellement divinisé, de la grande épopée indienne, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pastorale-genre-litteraire/#i_86627

PATAÑJALI LE GRAMMAIRIEN (IIe s. av. J.-C. ?)

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 1 873 mots

Le nom de Patañjali est attaché à une œuvre majeure de la littérature grammaticale sanskrite, le Mahābhāṣya , qui, vraisemblablement du ii e  siècle avant J.-C., est un commentaire sur la célèbre grammaire de Pāṇini. Rédigé sous forme de dialogue, cet ouvrage va beaucoup plus loin que le texte qu'il veut expliquer et, dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patanjali-le-grammairien/#i_86627

PRĒMČAND (1880-1936)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 511 mots

La littérature indienne moderne en langue hindīe (parlée dans le bassin du Gange, de Delhi à Bénarès) a été dominée, au début du xx e  siècle, par un mouvement appelé Chāyāvāda et correspondant à la fois au romantisme (par son inspiration lyrique) et au symbolisme (par ses recherches stylistiques) des littératures européennes, dont il se recommand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premcand/#i_86627

RĀMDĀS (1608-1681)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 243 mots

Fils d'un brahmane de la région de Nāsik (au nord-est de Bombay), celui qui devait prendre plus tard le nom religieux de Rāmdās ( rāmadāsa , « serviteur de Dieu ») eut très tôt la révélation de sa mission : on raconte qu'au moment de se marier il comprit que son destin n'était pas de mener la vie profane des hommes ordinaires, mais de prêcher partout la dévotion à Viṣṇu. Ce f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramdas/#i_86627

RAO RAJA (1908-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 373 mots

Romancier et nouvelliste indien d' expression anglaise. Raja Rao naît le 8 novembre 1908 à Hassan, dans l'État de Mysore (auj. Karnataka). Issu d'une illustre famille de brahmanes du sud de l'Inde, il fréquente le Nizam College d'Hyderabad, dont il sort diplômé d'une licence en 1929. Grâce à une bourse, il part en France étudier la littérature et l'histoire à l'université de Montpellier et à la So […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raja-rao/#i_86627

ROM

  • Écrit par 
  • Marcel COURTHIADE
  •  • 6 984 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La langue romani »  : […] Le premier texte romani connu (quinze phrases de conversation) a été publié en 1537 en Angleterre par Andrew Borde, suivi bientôt par les listes de mots de Scaliger. Au xix e  siècle, les ethnologues ont recueilli et publié des contes et des légendes, mais c'est dans l'U.R.S.S. des années 1930 qu'est apparue la première littérature originale : une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rom/#i_86627

ROY ARUNDHATI (1961- )

  • Écrit par 
  • Vanessa GUIGNERY
  •  • 1 111 mots
  •  • 1 média

Arundhati Roy est née en Inde le 24 novembre 1961, d’un père bengali hindou et d’une mère chrétienne syriaque, militante des droits des femmes . Après le divorce de ses parents, elle part vivre avec sa mère et son frère au Kerala, État du sud-ouest de l’Inde où se déroule son premier roman, Le Dieu des petits riens (1996). À l’âge de seize ans, elle quitte la maison familial […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arundhati-roy/#i_86627

SANSKRITES LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 8 973 mots
  •  • 1 média

Le sanskrit est une des grandes langues de civilisation de l'Asie. Son origine est indo-européenne. Le premier monument littéraire en cette langue qui nous soit parvenu est le Ṛgveda , anthologie d'hymnes religieux composés dans le nord-ouest de l'Inde au milieu du II e  millénaire avant J.-C. Ensuite, la langue a évolué, en même temps que son aire d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-sanskrites/#i_86627

SETH VIKRAM (1952- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 459 mots

L' écrivain indien d'expression anglaise Vikram Seth est connu pour le roman en vers The Golden Gate (1986, Golden Gate ) et l'épopée A Suitable Boy (1993, Un garçon convenable ). Fils d'un juge et homme d'affaires, né le 20 juin 1952 à Calcutta, Vikram Seth grandit entre Londres et son pays natal. Il fréquen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vikram-seth/#i_86627

SŪR-DĀS (1503-1563)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 298 mots

La dévotion à Krishna ( Kṛṣṇa ), dernière incarnation ( avatāra ) de Vishnu ( Viṣṇu ), prend une extension considérable dans l'Inde du Nord à partir du xii e siècle. Sur le plan littéraire, elle se manifeste d'abord par le célèbre Gītā-Govinda de Jayadéva ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sur-das/#i_86627

TAGORE RABĪNDRANĀTH (1861-1941)

  • Écrit par 
  • Prithwindra MUKHERJEE
  •  • 1 361 mots
  •  • 1 média

De son vivant, Tagore fut considéré comme le plus mystique des poètes et le plus poète des mystiques. Tandis que l'Inde retrouvait dans ses accents le souffle védique, l'Occident était séduit par l'un des rares écrivains indiens que de nombreuses traductions – réalisées en anglais par l'auteur lui-même – mettaient à sa portée. Non que Tagore fût le seul écrivain de langue bengali, mais son rayon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rabindranath-tagore/#i_86627

TAMOULES LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 3 326 mots

Dans le groupe dravidien, le tamoul occupe une place privilégiée, moins par son importance numérique que par l'ampleur et l'ancienneté de sa littérature et par la conscience récente mais aiguë de sa personnalité au sein de la culture indienne. Langue officielle de l'État de Madras devenu Tamilnadu, dont la population dépasse quarante millions, le tamoul est aussi le véhicule linguistique de minor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-tamoules/#i_86627

TELUGU ou TELOUGOU

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 2 475 mots

Le telugu (ou télougou), la plus importante des langues dravidiennes par le nombre de ses locuteurs, occupe dans l' Union indienne la deuxième place après le hindi. Langue officielle de l'État d' Āndhra Pradesh depuis 1965, la norme parlée moderne est celle des districts côtiers, plus prestigieux. Une production littéraire continue depuis le xi e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telugu-telougou/#i_86627

TENDULKAR VIJAY (1928-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 280 mots

Dramaturge et scénariste indien, Vijay Tendulkar signa plus de trente pièces en langue marathe ainsi que nombre de pièces en un acte, de nouvelles et de scénarios sur des sujets de société, tels que la violence, la pauvreté, les droits des femmes et la corruption. Parmi les pièces les plus célèbres de Tendulkar, signalons Shantata ! Court Chalu Ahe (1967, « Silence ! l'audie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vijay-tendulkar/#i_86627

THÉÂTRES DU MONDE - La tradition indienne

  • Écrit par 
  • Marie-Simone RENOU
  •  • 3 326 mots

Le théâtre indien traditionnel est tout à la fois art littéraire, musique, danse et architecture. Ses origines plongent dans un passé insondable. On a cru un moment pouvoir y déceler une influence grecque. Mais les analogies entre le théâtre grec et le théâtre indien sont plus rares que leurs divergences ne sont profondes et paraissent s'expliquer par le jeu des coïncidences. Sylvain Lévi, dans so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatres-du-monde-la-tradition-indienne/#i_86627

TUKĀRĀM (1607 env.-env. 1649)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 285 mots

Auteur mystique appartenant, comme Kabîr ( xv e  s.), au mouvement hindou des « saints » ( sant ) qui se développa dans l'Inde du Nord et de l'Ouest à la fin de ce que l'Occident appelle le Moyen Âge et qui a donné naissance à toute une littérature poétique d'inspiration dévotionnelle ( bhakti ). Tukārām […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tukaram/#i_86627

TULSĪ-DĀS (1550 env.-1623)

  • Écrit par 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 1 817 mots

Tulsī-Dās est le plus célèbre poète de l' Inde, celui dont le prestige et l'influence se sont fait le plus profondément sentir dans toute l'Inde septentrionale et centrale, surtout grâce à son grand œuvre le Rāmacaritamānasa (« Lac sacré des actes de Rāma »), plus connu sous le nom de « Rāmāyaṇ » hindi. Il appartient, comme son contemporain Sūr-Dās, à l'âge d'or de la litté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tulsi-das/#i_86627

URDŪ ou OURDOU LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Denis MATRINGE
  •  • 2 719 mots

L'urdū est la langue de culture des musulmans de l' Inde depuis deux siècles et demi, et la langue nationale du Pakistan, où il est de plus en plus utilisé à tous les niveaux de l'administration et de l'éducation, en concurrence avec l'anglais, langue officielle de l'État. En Inde, il reste l'une des vingt-deux langues officielles de la république fédérale. Il y est langue d'État au Jammu et au K […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urdu-ourdou/#i_86627

VIDYĀPATI (XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 243 mots

La littérature religieuse hindoue écrite dans les diverses langues de l'Inde moderne est illustrée par de nombreux poètes mystiques originaires de toutes les régions du pays. Vidyāpati, qui naquit au Bihār au xiv e  siècle, est l'un des plus importants de ces auteurs de cantiques dévotionnels. On lui doit quelques ouvrages en sanskrit (notamment u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vidyapati/#i_86627


Affichage 

Amitav Ghosh

photographie

Si Amitav Ghosh se dit féru de Cervantès et de Melville, son œuvre regarde aussi vers un art de conter qui le rapproche des «Mille et Une Nuits» 

Crédits : U. Andersen/ Getty

Afficher

Mahabharata, enluminure moghole

photographie

Femmes conversant Détail d'un folio de manuscrit du Mahabharata datant de 1516, conservé à la bibliothèque de l'Asiatic Society of Bombay 

Crédits : P. Chandra

Afficher

Arundhati Roy

photographie

Dans ses romans comme dans son activité militante, Arundhati Roy témoigne sans concessions des réalités et des tensions dont l'Inde est le théâtre 

Crédits : Basso CANNARSA/ Opale/ Leemage

Afficher

Rabindranath Tagore

photographie

Inspiré par les Upanishads, chants sacrés hindous, Tagore a élaboré un recueil d'un mysticisme fervent (L'Offrande lyrique, 1913)  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Amitav Ghosh
Crédits : U. Andersen/ Getty

photographie

Mahabharata, enluminure moghole
Crédits : P. Chandra

photographie

Arundhati Roy
Crédits : Basso CANNARSA/ Opale/ Leemage

photographie

Rabindranath Tagore
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie