INDE, histoire : des origines au XIIe s.

ALEXANDRE LE GRAND (356-323 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 6 441 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La « conquête de l'Inde » »  : […] L'été et l'automne 327 furent occupés à rassembler, au sud de l'Hindou-Kouch, une armée cosmopolite de 120 000 hommes, dont de nombreux marins venus d'Égypte et de Phénicie. Alexandre s'apprêtait en effet à « conquérir l'Inde », et cette expédition constitue encore un mystère. On en voit plusieurs raisons. Il est clair tout d'abord qu'Alexandre devait répondre à l'appel du prince de Taxila, menac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-le-grand/#i_5010

ĀNDHRA PRADESH

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 1 075 mots
  •  • 1 média

C'est au cœur de l'actuel Mahārāshtra, qui n'était certainement pas alors aussi aryanisé que maintenant, qu'apparaît, au ~ i er siècle, la dynastie des Sātakani, ou Shātavāhana (« fils du cheval » en mounda ?), ou Āndhrabhritya (« serviteurs des Āndhra »), ou simplement Āndhra, nom du peuple dravidien parlant telugu. Aussi bien, de leur capitale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andhra-pradesh/#i_5010

ARTHAŚĀSTRA

  • Écrit par 
  • Charles MALAMOUD
  •  • 2 779 mots

Dans le chapitre « Kauṭilya »  : […] Tel que nous le lisons aujourd'hui, le texte de l' Arthaśāstra est d'abord celui de manuscrits découverts dans l'Inde du Sud, dans les premières années du xx e siècle. Cette trouvaille a ouvert un domaine nouveau aux études indiennes et fourni le thème d'âpres polémiques. Les Indiens, en général, s'enorgueillissent de ce tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthasastra/#i_5010

ARTHAŚĀSTRA (attribué à Kautilya) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François CHENET
  •  • 1 523 mots

L' Arthaśāstra constitue le principal traité de l'art politique de l'Inde ancienne. Attribué à Kau . tilya (ce nom passe pour le surnom de Cānakya, le conseiller de l'empereur Candragupta, fondateur de la dynastie Maurya), le texte qui nous est parvenu résulte sans doute d'une compilation à partir de matériaux anciens faite par Vịṣnugupta au iii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthasastra-attribue-a-kautilya/#i_5010

ARYENS

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 030 mots

Francisé en « aryen », le terme sanskrit ārya (avestique, airya ) signifie « excellent, honorable, noble ». Ainsi se désignent, avec la morgue coutumière des conquérants, les populations de langue indo-européenne qui, vers la fin du III e  millénaire avant l'ère chrétienne, s'établissent sur le plateau iranien pour pénétrer dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aryens/#i_5010

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 138 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'Asie rizicole des hautes densités  »  : […] On peut s'interroger sur la densité démographique de l'Asie orientale-méridionale, très forte et très étendue, car elle existe depuis le Néolithique. Au début de l'ère chrétienne, la Chine constitue le pays le plus densément peuplé du monde, représentant déjà, avec une soixantaine de millions d'individus, un quart de l'humanité, l'Inde en comptant alors une quarantaine de millions, soit près de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-espaces-et-societes/#i_5010

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - La formation des États indianisés

  • Écrit par 
  • Janice STARGARDT
  •  • 4 709 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les grandes villes pyues »  : […] Au premier rang se trouvent les résultats des recherches du Service archéologique birman. Des fouilles systématiques menées sur les sites de trois grandes villes pyues, Beikthano , Halin et Śrī Kṣetra, dont l'aire fortifiée est respectivement de 9, 6 et 9 kilomètres carrés, ont bien enrichi la documentation concernant les origines de la civilisation en Birmanie et ont permis de rapporter la chron […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-du-sud-est-art-et-archeologie-la-formation-des-etats-indianises/#i_5010

AŚOKA ou AÇOKA (IIIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Marie-Simone RENOU
  •  • 2 800 mots

En 264 avant J.-C., Aśoka monte sur le trône du royaume de Magadha dont la capitale est Pāṭaliputra (moderne Patna) sur le Gange. Il est le petit-fils de Candragupta qui, en 313, chassant le dernier roi Nanda, a fondé la dynastie des Maurya, unissant sous son sceptre toute l'Inde du Nord. Quatre ans après sa prise de pouvoir, en 260, Aśoka est sacré roi, mais son expérience est déjà longue. Chargé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asoka-acoka/#i_5010

ATTIRAMPAKKAM SITE ARCHÉOLOGIQUE D', Inde

  • Écrit par 
  • Nicolas THOUVENY
  •  • 414 mots
  •  • 1 média

Le site paléolithique d'Attirampakkam a été découvert en 1863 par le géologue britannique R. B. Foote sur la rive du fleuve Kortallayar, près de Chennai, Inde du Sud-Est. Il témoigne de la pénétration la plus méridionale de l'industrie acheuléenne en Asie du Sud. Les fouilles, réalisées depuis 1999 sous la direction de Shanti Pappu et de Kumar Akhilesh (Sharma Centre for Heritage Education, Tamil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-archeologique-d-attirampakkam-inde/#i_5010

BHĀRATA NĀṬYA-ŚĀSTRA DE

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 213 mots

Héros éponyme de l'Inde, fils du roi Dushyanta (ou Dushmanta), de la dynastie « lunaire » des Pauravas, et de la belle Shakuntala, fille de l'ermite Vishvamitra, Bhārata aurait été suivant la tradition le premier souverain universel de l'Inde. Ses trois « fils », ou descendants par Shantanu roi d'Hastināpura, sont : Dhritarāshtra, dit Kuru, né aveugle, Pāndu, le « pâle », et le sage Vidura. Des de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/natya-sastra-de-bharata/#i_5010

BHUBANEÇWAR

  • Écrit par 
  • Odette VIENNOT
  •  • 1 952 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Données historiques »  : […] Le Kaliṅga ne fut pas épargné par les entreprises guerrières de ses voisins. Dès 250 avant. J.-C., l'empereur du Magadha, Açoka, s'en empara à la suite d'une guerre si meurtrière qu'il fit vœu d'abandonner les armes et se convertit au bouddhisme. Ces événements, relatés dans les édits qu'il fit graver en plusieurs points de son empire, ne figurent pas, cependant, dans son inscription de Dhauli (l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bhubanecwar/#i_5010

BIRMANIE (MYANMAR)

  • Écrit par 
  • Denise BERNOT, 
  • Pierre-Arnaud CHOUVY, 
  • Renaud EGRETEAU, 
  • Bernard Philippe GROSLIER, 
  • Jean PERRIN
  •  • 29 119 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'indianisation »  : […] Prolongement naturel du delta du Gange, la rive orientale du golfe du Bengale, l'Arakan, les deltas de l'Irrawaddy puis de la Salouen étaient de toute antiquité en liaison avec l' Inde. Lorsque, peu avant notre ère, les Indiens se sont aventurés vers l'Asie du Sud-Est à la recherche des épices, de l'or et des gemmes, ils trouvèrent là leurs premiers comptoirs. Il est significatif qu'ils aient alor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/birmanie-myanmar/#i_5010

BRAHMAGUPTA (598-apr. 665)

  • Écrit par 
  • Agathe KELLER
  •  • 1 167 mots
  •  • 1 média

L’astronome et mathématicien du sous-continent indien Brahmagupta nous est connu pour deux traités : le Brāhmasphu asiddhānta (« Traité théorique de la vraie école de Brahma », 628, abrégé BSS ) et un manuel plus pratique le Kha ṇḍ akādyaka […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmagupta/#i_5010

CALENDRIERS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul PARISOT
  •  • 9 872 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Calendriers indiens »  : […] L'histoire des sciences en Inde est largement documentée depuis environ 2000 avant J.-C. Elle est connue à travers une littérature abondante rédigée en sanskrit. Vers 1500 avant J.-C., la civilisation de l'Indus est submergée par l'invasion des Aryens védiques et cette nouvelle période est caractérisée par l'élaboration du Veda (« le Savoir ») et des brāhmana . L'histoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calendriers/#i_5010

CERA ou CHERA LES (VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 521 mots

Nom antique du Kerala et des premières dynasties ayant régné sur cette province de l'Inde, appelée aussi Malabār. C'était l'une des composantes du Trairajiya, c'est-à-dire des « trois-royaumes » tamouls. À la différence des deux autres royaumes, ceux des Cōla et des Pandya, situés sur la façade orientale de l'extrémité de la péninsule, le pays des Cera (ou Chera) ou des fils des Cera (Keralaputra) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cera-chera/#i_5010

CHAMPA ou CAMPĀ

  • Écrit par 
  • Albert LE BONHEUR
  •  • 4 657 mots
  •  • 2 médias

Sur une partie de la côte orientale de l'actuel Vietnam, depuis la porte d'Annam, au nord, jusqu'à la latitude de Phan-thiêt, au sud, on a retrouvé les vestiges d'un ancien royaume « indianisé » : monuments en état de ruine avancée au moment de leur découverte (travaux de l'École française d'Extrême-Orient, menés dès la fin du xix e  s.), sculptur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champa-campa/#i_5010

CŌLA ou CHOLA LES (IXe-XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 687 mots
  •  • 1 média

L'une des composantes du Trairajya (« Trois-Royaumes ») tamouls, c'est-à-dire l'une des trois régions constituant le Dravida, ou pays tamoul antique, et l'une des trois dynasties ou successions de dynasties qui ont régné sur ces régions. Le Trairajya comprenait pays et dynasties Cōla au nord-est, pays et dynasties Pāndya au sud-est, et pays et dynasties Cera à l'est, le dernier élément devant cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cola-chola/#i_5010

CONVERSION D'ÁSOKA

  • Écrit par 
  • François CHENET
  •  • 237 mots

Le règne d'Aśoka (— 268-— 232), souvent comparé à l'empereur Constantin, représente une époque unique dans l'histoire de l'Inde ancienne, celle qui a vu la réunion de deux principes naissant, la monarchie et le bouddhisme. Tentative d'unification politique de tout le sous-continent, à l'exception des royaumes dravidiens de l'extrême Sud, son règne constitue le premier événement daté avec certitude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conversion-d-asoka/#i_5010

DELHI

  • Écrit par 
  • Philippe CADÈNE
  •  • 2 060 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'histoire de Delhi se confond avec le pouvoir politique »  : […] La capitale actuelle de l'Inde est construite sur les emplacements de cités plus anciennes. Au-delà des mythes, son origine semble remonter au i er  siècle avant notre ère. De somptueux vestiges laissés par les cités précédentes, intégrés dans la vaste agglomération d'aujourd'hui, constituent un des attraits touristiques de la ville. Des fouilles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delhi/#i_5010

DELHI (SULTANAT DE)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 399 mots
  •  • 2 médias

Premier empire musulman de l'Inde, baptisé Hindoustan par ses fondateurs (1026-1525), qui ont pris pour capitale celle de leur principal antagoniste hindou : la ville de Delhi (ou Dilli) . Turcs et Afghans descendus d'Afghānistān, les conquérants, conduits par le sultan Muhammad de Ghôr, écrasent la résistance indienne à la bataille de Tarain (1192). À la mort de Muhammad de Ghôr, le général en ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delhi-sultanat-de/#i_5010

DRAVIDA NAD

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 396 mots

Extrémité méridionale de la péninsule indienne où apparaissent ses premiers ensembles politiques comme ses premiers centres d'activité économique ou culturelle. C'est le pays tamul au sens large (Dravida Nad) dit le pays des Trois Royaumes (ou Trarajya) parce que comportant trois unités distinctes : sur la côte orientale bordant le golfe du Bengale le pays chola ou Cholamandalam (« Coromandel ») ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dravida-nad/#i_5010

DYNASTIE DES GUPTA

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 225 mots

Au iii e  siècle, le déclin des dynasties de Kushan, au nord de l'Inde, et de Sātavāhana, à l'est de la péninsule, se traduit par l'émergence de nombreux royaumes. Sri Gupta et son fils, Ghatotkacha, dirigent une de ces principautés sur le cours moyen du Gange. Après son mariage avec une princesse Licchavi qui lui apporte ses territoires, Candragu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynastie-des-gupta/#i_5010

FILLIOZAT JEAN (1906-1982)

  • Écrit par 
  • Colette CAILLAT
  •  • 1 099 mots

Né à Paris le 4 novembre 1906, Jean Filliozat fut un spécialiste éminent des études indiennes et orientales. On lui doit une somme d'écrits remarquable par son étendue, son originalité, son exceptionnelle diversité ; car il a voulu appréhender l'Inde dans sa complexité réelle, rendre sensible à tout ce dont elle enrichit la civilisation de l'humanité, attirer l'attention sur le fait que, « object […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-filliozat/#i_5010

GANDHĀRA

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 714 mots
  •  • 1 média

Dans l'Inde ancienne, « Gandhāra » désignait une région située à la frontière de l'Afghanistan et du Pakistan actuels. Elle comprenait essentiellement, de part et d'autre de l'Indus, les territoires correspondant aujourd'hui aux districts de Peshāwar et de Rawalpindi, dont les centres étaient respectivement Puṣkālavatī (Chārsadda) et Takṣaśila (Taxila) ; elle devait en outre s'étendre à l'ouest ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gandhara/#i_5010

GHAZNÉVIDES LES (977-1186)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 821 mots

Répandue depuis le milieu du ix e  siècle surtout à Bagdad, siège du califat, la coutume d'utiliser des régiments d'esclaves turcs ( gholām ) fut adoptée par les Samanides qui espéraient ainsi contrebalancer la puissance militaire de leurs seigneurs ruraux ( dehqān ) iraniens. Ce calcul se révéla faux ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ghaznevides/#i_5010

GHŪR ou GHÔR

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 145 mots
  •  • 1 média

Capitale d'un sultanat, Ghūr (Ghôr) est située dans l'Afghānistān actuel ; ses souverains, dits Ghūrides, ont régné sur l'Inde. En 1151, ils mettent à sac Ghaznī, dont le sultan Maḥmūd a ravagé l'Inde vers l'an mille, et prennent définitivement Ghaznī en 1173. À partir de 1175 Muḥammad de Ghūr, devenu sultan de Ghaznī, lance des expéditions en Inde où se sont réfugiés les Ghaznévides qu'il dépose […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ghur-ghor/#i_5010

GUJARĀT

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 391 mots
  •  • 1 média

Région du golfe de Cambay, le Gujarât n'entre dans l'histoire comme État individualisé qu'avec les Kshatrapa (satrapes indo-scythes), dits Kshaharâta aux i er - iii e siècles. Il tombe ensuite dans la mouvance des Andhra, puis dans celle des Gupta ( iv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gujarat/#i_5010

GUPTA EMPIRE

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 3 288 mots
  •  • 3 médias

La famille Gupta semble avoir eu pour berceau le Magadha, nom donné autrefois à la région de Patna (État de Bihār). Elle s'illustra peu avant le milieu du iii e  siècle après J.-C. Ayant réussi à mettre fin à la confusion qui régnait en Inde depuis que des envahisseurs occidentaux, implantés au nord-ouest du pays aux alentours de l'ère chrétienne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-gupta/#i_5010

HARSHA, roi de l'Inde (606-647)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 265 mots

Souverain converti au bouddhisme, sous le règne duquel se trouva unifiée, au ~ vii e siècle, l'Inde septentrionale (du Cachemire au Bengale) et dont la capitale était Kanauj. Harsha (surnommé siladitya , « soleil de vertu ») passe pour avoir favorisé les artistes de son temps et fait de sa cour un des hauts lieux de la cultu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harsha/#i_5010

HINDOU DROIT TRADITIONNEL

  • Écrit par 
  • Robert LINGAT
  •  • 4 317 mots

Le sanskrit n'a pas de mot qui corresponde exactement à notre mot «   droit » dans l'acception où l'on prend ce terme quand on parle de droit français, de droit anglais, etc. ; c'est-à-dire un mot pour désigner l'ensemble des règles qui fixent impérativement les rapports entre particuliers, règles à l'observation desquelles ils peuvent être astreints par une contrainte extérieure ou physique, pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-traditionnel-hindou/#i_5010

HYDASPE BATAILLE DE L' (326 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 211 mots
  •  • 1 média

Quatrième et dernière grande bataille rangée livrée par Alexandre le Grand lors de sa campagne de conquête de l'Asie. Elle se déroule après la conquête de l'empire des Achéménides et juste avant que son armée n'entreprenne le voyage de retour vers la Macédoine. C'est Pôros, le roi indien du territoire qui se situe entre les cours de l'Hydaspe (Jhelum) et de la Chenāb (Pendjab pakistanais actuel) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-l-hydaspe-326-av-j-c/#i_5010

INDE (Arts et culture) - L'expansion de l'art indien

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 5 217 mots
  •  • 6 médias

Nul océan ne mérite mieux son nom que l'océan Indien. Non seulement l'Inde y enfonce son formidable soc mais, de plus, sa civilisation en a parcouru toutes les eaux et en a modelé les rivages orientaux à son image. Par son amplitude géographique et son poids sur le cours des peuples, l'expansion indienne est un des mouvements les plus importants de l'histoire. À l'ouest, certes, les échanges ont s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-expansion-de-l-art-indien/#i_5010

INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 14 249 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'Inde colonisatrice (VIIe-XVIe s.) »  : […] Cette grande époque voit également le développement et l'épanouissement de l'Inde colonisatrice. Longtemps ( i er - vi e  s.) l'expansion indienne était restée timide, marquée seulement à travers le golfe du Bengale. La grande péninsule représentait alors moins un foyer de rayonnement extérieur qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ocean-indien/#i_5010

INDO-PAKISTANAISE ARCHÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-François JARRIGE
  •  • 16 886 mots
  •  • 11 médias

La révélation du passé préhistorique du subcontinent indo-pakistanais a commencé dans la deuxième moitié du xix e  siècle, avec la construction du chemin de fer Karachi-Lahore qui entraîna la découverte, en 1856, des ruines de Harappa, une des deux grandes métropoles de la civilisation de l'Indus . La destruction d'une partie du site de Harappa, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-indo-pakistanaise/#i_5010

ISLAM (Histoire) - De Mahomet à la fin de l'Empire ottoman

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 10 444 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La deuxième expansion et l'empire omeyyade »  : […] Après la première phase d'expansion et la période d'adaptation nécessaire à la situation nouvelle, le jeune État musulman a connu quelques décennies assez troublées, qui ont correspondu à la lutte pour le pouvoir entre plusieurs clans arabes. La victoire des Omeyyades, avec Mu‘āwiya, en 660-661, marque le succès d'une fraction de l'aristocratie mekkoise et une transformation, encore timide, de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-de-mahomet-a-la-fin-de-l-empire-ottoman/#i_5010

ISMAÉLISME

  • Écrit par 
  • Michel BOIVIN, 
  • Osman YAHIA
  •  • 6 934 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'expansion en Inde et la période moderne »  : […] C'est entre le xi e et le xiv e  siècle que les principales communautés ismaéliennes de l'Inde se constituent. Les missionnaires, dont les noms et les dates varient suivant les traditions, convertissent des castes hindoues. Les membres de l'une d'elles prennent le nom de Bohras – du gujerati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ismaelisme/#i_5010

KARNATAKA

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 649 mots
  •  • 2 médias

Partie du plateau du Deccan habitée par l'ethnie dravidienne de parler kannada. Au début du vi e siècle, des conquérants venus du Nord fondent au Karnataka, sur des sites voisins dominant la Malprabha, trois villes qui seront le centre d'un puissant État : Aiholle (Aryapura : la ville des Aryens), Pattadakal et Vâtâpi (moderne Bâdâmi). C'est la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karnataka/#i_5010

KIDĀRA (déb. Ve s.)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 118 mots

Souverain des derniers « Grands Yuezhi » (Da Yuezhi) de haute Asie. Vaincu par les Mongols Ruanruan (Avars) au début du v e siècle, Kidāra mène son peuple en Bactriane, comme ses prédécesseurs du ~ ii e  siècle. De là, et comme ceux-ci au i er s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kidara/#i_5010

KURU-PAÑCĀLA

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 416 mots

L'une des grandes confédérations de l'Inde antique, comprenant les tribus aryennes des Kuru et des Pañcāla. Leurs territoires ethniques (janapadas) s'étendaient de l'affluent le plus oriental de l'Indus — la Sarasvati (l'actuelle Ghaggar) — au pays de la Yamuna et du Gange moyen, c'est-à-dire qu'ils couvraient l'ouest de la plaine gangétique, occupé aujourd'hui par l'Haryana et l'Uttar-Pradesh occ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kuru-pancala/#i_5010

KUṢĀṆA EMPIRE

  • Écrit par 
  • Gérard FUSSMAN
  •  • 4 022 mots
  •  • 3 médias

Kuṣāṇa (en français : kouchan) est la transcription indienne du nom d'une dynastie originaire d' Asie centrale qui, au temps de sa plus grande puissance ( i er - iii e  s. de notre ère) , parvint à réunir en un même empire l' Inde du Nord et la Bactriane, peut-être même le Xorezm (oasis de Khiva) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-kusana/#i_5010

MAGADHA

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 282 mots

Au ~ vi e siècle, des confédérations, formées par les tribus âryennes ou âryanisées de l'Inde du Nord et du centre, surgirent des « États ». L'un d'eux, le Magadha, prit un rapide essor dû, peut-être, à ses gisements de minerais. Ce royaume s'étendait depuis la vallée du Gange (avant que celui-ci ne se divise en plusieurs bras pour se jeter dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magadha/#i_5010

MAḤMŪD DE GHAZNĪ (971-1030) souverain afghan (998-1030)

  • Écrit par 
  • Mohammad ALI, 
  • Universalis
  •  • 942 mots

Souverain afghan (998-1030), né en 971, mort le 30 avril ( ?) 1030 à Ghaznī. Mahmūd de Ghaznī, de son nom complet Yamin al-dawla Abū'l-Qāsim Mahmūd ibn Sebüktigin, est le fils de Sebüktigin, un esclave turc qui, en 977, devient le souverain de Ghaznī. Lorsque Mahmūd monte sur le trône en 998 à l'âge de vingt-sept ans, il a déjà fait preuve d'une habilité administrative et de qualités d'homme d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahmud-de-ghazni/#i_5010

MAURYA

  • Écrit par 
  • Gérard FUSSMAN
  •  • 3 234 mots
  •  • 4 médias

Le iii e siècle avant notre ère fut une période exceptionnelle pour l' Inde. Profitant des ébranlements provoqués par l'invasion d'Alexandre, la dynastie indigène des Maurya réalisa à son profit l'unification politique de presque tout le sous-continent . Jamais auparavant, et jamais par la suite (empire britannique excepté), autant de territoires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurya/#i_5010

MÉGASTHÈNE (350 av. J.-C.?-? 290 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 97 mots

Grec d'Ionie qui était au service du roi Séleucos I er Nicator. C'est à l'instigation de celui-ci que Mégasthène entreprit plusieurs ambassades entre ~ 302 et ~ 291 à la cour du roi indien Chandragoupta, le fondateur de la dynastie Maurya. Ayant acquis une réelle connaissance du pays, il rédigea un ouvrage en quatre volumes, Indica , dans lequel il e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/megasthene/#i_5010

MÉNANDRE, roi de Bactriane (env. 160-env. 140 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 540 mots

L'un des rois indo-grecs les plus connus des auteurs classiques de l'Occident et de l'Inde, Ménandre (en pāli : Milinda) est né dans un village appelé Kalasi, non loin d'Alexandrie du Caucase. Il régna pendant à peu près vingt ans, à partir d'environ ~ 155, sur le territoire qui s'étendait de la vallée de Kaboul à l'ouest jusqu'à la Ravi à l'est, et de la vallée de la Swat au nord à l'Arachosie au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menandre-roi-de-bactriane/#i_5010

ORISSA

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 1 024 mots
  •  • 1 média

État de la république de l'Inde, situé au nord-est de la péninsule, et traversé d'ouest en est par la vallée de la Mahanadi, l'Orissa s'étend sur 155 707 kilomètres carrés, avec une population de 39 900 000 habitants (2008). Sa densité de 256 habitants au kilomètre carré, inférieure à celle de l'Inde (362 en 2008) s'explique par le peuplement assez faible des régions intérieures, qui contraste av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orissa/#i_5010

PĀLA, dynastie (VIIIe-XIe s.)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 274 mots

Dynastie qui a régné sur l'Inde orientale (Bengale et Bihar) du viii e au xi e siècles. Le fondateur de la lignée serait Gopāla, élu roi vers 750 pour mettre fin à un demi-siècle de désordres. Le terme Pāla (protecteur, pâtre, roi) n'est que le suffixe accolé à chaque nom de souverain, leur dyna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pala-dynastie/#i_5010

PALLAVA

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 391 mots
  •  • 5 médias

La dynastie Pallava joua un rôle de premier plan dans l'histoire de l' Inde du Sud du vii e au ix e siècle. Depuis Kāñcī (puram), sa capitale, elle régnait sur le Toṇḍaimaṇḍalam, région recouvrant sensiblement les districts modernes de Chittoor en Āndhra Pradesh, de Chingleput et d'Arcot-Nord au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pallava/#i_5010

PARSIS

  • Écrit par 
  • Guy BUGAULT
  •  • 2 305 mots

Parsis, c'est-à-dire « persans », est le nom donné aux mazdéens vivant en Inde, principalement dans la région de Bombay. Au nombre de 200 000 environ en 1980, les Parsis forment une communauté prospère, particulièrement influente au point de vue économique, cependant que s'y maintient l'essentiel des croyances et du culte mazdéens, réformés par Zarathushtra (Zoroastre). Ils ont édifié de nombre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parsis/#i_5010

PÔROS ou PAURAVA (mort en 317 av. J.-C. env.) roi indien

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 182 mots

Souverain local du Pendjab qui fut le principal adversaire d'Alexandre le Grand en Inde. Descendant hypothétique des Pûru védiques, ou Paurava, Pôros régnait sur le territoire compris entre la Jhelum et la Chenab. La bataille décisive a lieu en ~ 326 sur les bords de la Jhelum, qu'Alexandre a franchie non sans mal, et où Pôros attend, avec 30 000 fantassins, 4 000 cavaliers, 300 chars et 200 éléph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poros-paurava/#i_5010

RĀJPŪT

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 682 mots

Castes guerrières de l'Inde, traditionnellement classées comme Kshatriya dans la hiérarchie des castes, les Rajput (Rājput) remontent, pour la plupart, aux envahisseurs venus de haute Asie qui se sont succédé en Inde au début de notre ère : Saka ou Scythes et Pahlava ou Parthes (~ i er s.), Kushana ou Yuezhi ( i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rajput/#i_5010

ŚAIŚUNĀGA

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 447 mots

Première dynastie historiquement attestée de l'Inde, les Shaishunâga (Śaiśunāga) ont régné sur le Magadha, plaine du Bihar actuel, délimitée au nord par le Gange, à l'est par la Sone (Shona) et au sud et à l'est par les premiers escarpements des plateaux du Deccan. Selon les purâna, la lignée des Shaishunâga remonterait à Shishunâga, de la dynastie « lunaire » des rois de Bénarès, qui aurait fixé, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saisunaga/#i_5010

SANKALIA HASMUKH DHIRAJLAL (1908-1989)

  • Écrit par 
  • Jean-François JARRIGE
  •  • 75 mots

Archéologue indien. Ses travaux sur le terrain depuis 1929 ont joué un rôle considérable dans le développement de l'archéologie indienne. Professeur et directeur du Deccan College de Poona, il a formé des générations d'archéologues indiens jusqu'à sa retraite en 1973 et continue depuis lors à publier des ouvrages de synthèse et des recherches dont les plus importants portent sur la préhistoire du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hasmukh-dhirajlal-sankalia/#i_5010

ŚĀTAVĀHANA

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 205 mots

L'état d'anarchie que connut l'Inde vers le milieu du ~ i er siècle favorisa la montée de la dynastie Śātavāhana. Son royaume s'étendait primitivement autour de Prātisthana (moderne Paithan), sur la haute Godāvarī ; bientôt il engloba le Mālva oriental de la région côtière du Mahārāstra. Quoiqu'ils eussent repoussé les envahisseurs étrangers venu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/satavahana/#i_5010

SENA

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 183 mots

Deuxième grande dynastie bengalie, qui supplante celle des Pāla à la fin du xi e  siècle. Les Sena semblent être des brahmanes du Deccan, installés d'abord dans l'Orissa, province méridionale du royaume pāla. Ils chassent les Pāla du Bengale en 1086, et ces derniers se réfugient dans leur province occidentale, le Bihar actuel. Les Sena, défenseurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sena/#i_5010

ŚUṄGA LES

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 404 mots

La dynastie indienne des Śuṅga (~ 185-~ 176 à ~ 73-~ 64 ?) a succédé à celle des Maurya. Son fondateur est l'usurpateur Puśyamitra (ou Puśpamitra), général en chef qui assassine le dernier empereur maurya Brihadratha, au cours d'une revue militaire. Il doit faire face à l'invasion des Grecs de Bactriane (~ 175-~ 168) qui arrivent jusqu'à la capitale de l'empire : Pātaliputra. Ceux-ci semblent avoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-sunga/#i_5010

TAXILA

  • Écrit par 
  • Francine TISSOT
  •  • 1 437 mots

Dans le chapitre « Les occupants de Taxila »  : […] En 326 avant J.-C., Alexandre le Grand se prit d'amitié pour le roi de Taxila, Ambhi ou Taxile, qui l'aida à battre son ennemi et voisin, Pôros, roi des Paurava. Les écrivains au service d'Alexandre décrivent la région de Taxila comme une petite Grèce, et cette impression demeure, de nos jours, quand on parcourt cette douce campagne du Pendjab. Un roi de la dynastie indienne des Maurya, Aśoka, es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taxila/#i_5010

VIDEHA

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 264 mots

L'un des territoires ethniques, ou « janapadas », de l'Inde antique, le pays de Videha, situé à l'extrémité nord-est de la plaine du Gange, fut sans doute l'une des dernières parties de cette plaine à être pénétrée par les Aryens. Māthava le Videgha est réputé y avoir apporté le feu sacré (au début du I er  millénaire avant notre ère ?) et avoir laissé son nom au peuple ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/videha/#i_5010

YUEZHI [YUE-TCHE]

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 781 mots

Peuple de l'Asie centrale considéré par les Chinois et les Iraniens comme des Indiens. L'origine indo-européenne des Yuezhi est généralement admise. Certains voient en eux des survivants de la culture de Tripolje, dans les steppes ukrainiennes. Ils seraient parvenus au moment de la migration pontique des Cimmériens et des Scythes, jusqu'aux marges de la Chine en ~ 771 : la première invasion de cav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yuezhi-yue-tche/#i_5010


Affichage 

Alexandre le Grand en Inde

photographie

Cette rare monnaie d'argent babylonienne, fondue à Taxila (près de l'actuelle Islamabad) et contemporaine de la campagne d'Alexandre le Grand en Inde, est traditionnellement interprétée comme une commémoration de la victoire du conquérant sur Pôros à la bataille d'Hydaspe (326 avant J-C ;... 

Crédits : The Art Archive/ Picture Desk

Afficher

Céramique provenant de Navdatoli (Inde)

dessin

Céramique rouge à décor noir provenant de Navdatoli, Malwa, Inde IIe millénaire avant J-C 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Empire Gupta, IIIe-IVe s. apr. J.-C.

carte

En Inde, la dynastie Gupta (320-510 apr J-C) édifie un puissant empire, qui, à son apogée, couvre un territoire allant de la chaîne himalayenne, au nord, jusqu'au fleuve Narmada, au sud, et connaît un développement religieux et artistique remarquable, jusqu'à la chute des Gupta, provoquée... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

État de Maisur

carte

État de Maisur (Mysore) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Inde, Inde ancienne

carte

Succession de royaumes dynastiques dans le subcontinent indien, entre le IVe siècle avant JC et le IVe siècle après JC 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La dynastie Pallava, Inde du Sud

carte

La dynastie Pallava du VIIe au IXe siècle dans l'Inde du Sud 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Meruprastara

dessin

Le « développement en pyramide » (meruprastara), version indienne du triangle arithmétique 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Objets de cuivre ( vallée du Gange) [1]

dessin

Objets de cuivre provenant de caches découvertes dans la vallée du Gange (objet anthropomorphe, harpons, haches, poignards et bracelet) IIe millénaire avant J-C 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Objets de cuivre ( vallée du Gange) [2]

dessin

Objets de cuivre provenant de caches découvertes dans la vallée du Gange (objet anthropomorphe, harpons, haches, poignards et bracelet) IIe millénaire avant J-C 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Outils acheuléens, Inde

photographie

Les datations ont été réalisées sur les outils acheuléens eux-mêmes, ainsi que sur les sédiments extraits du site d'Attirampakkam (Inde) : bifaces (A, F, G et H) ; hachereau (B) ; grands hachereaux (C et D) ; éclat à arêtes aménagées en hachereau (E) ; éclats retouchés (I et J) 

Crédits : S. Pappu/ Science, 2012

Afficher

Sceau-cylindre (Sibri)

dessin

Sceau-cylindre en stéatite noire provenant de Sibri (env 2000-1900 av J-C) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Territoires soumis aux Kouchans

carte

Territoires soumis à l'influence ou à l'autorité des Kouchans 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tombe néolithique à Mehrgarh (Pakistan)

dessin

Tombe néolithique à Mehrgarh VIe millénaire avant J-C 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Alexandre le Grand en Inde
Crédits : The Art Archive/ Picture Desk

photographie

Céramique provenant de Navdatoli (Inde)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Empire Gupta, IIIe-IVe s. apr. J.-C.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

État de Maisur
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Inde, Inde ancienne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

La dynastie Pallava, Inde du Sud
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Meruprastara
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Objets de cuivre ( vallée du Gange) [1]
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Objets de cuivre ( vallée du Gange) [2]
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Outils acheuléens, Inde
Crédits : S. Pappu/ Science, 2012

photographie

Sceau-cylindre (Sibri)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Territoires soumis aux Kouchans
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tombe néolithique à Mehrgarh (Pakistan)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin