INDE (Arts et culture)L'expansion de l'art indien

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Shiva à dix bras, Vietnam

Shiva à dix bras, Vietnam
Crédits : Archives CDA/ St-Genès/ AKG

photographie

Tête du Buddha, art Khmer, époque préangkorienne

Tête du Buddha, art Khmer, époque préangkorienne
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Tête de Brahma

Tête de Brahma
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Bouddha (Angkor Vat), E. Haas

Bouddha (Angkor Vat), E. Haas
Crédits : Ernst Haas/ Ernst Haas/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Voies et modes du commerce

Les deltas du Gange et du Brahmapoutre sont fort proches de ceux de l'Irrawaddy et de la Salouen. Les monts d'Arakan ne constituent guère un obstacle, le plus modeste cabotage permet de les tourner. Il est certain, en tout cas, que ce fut là le premier cheminement des Indiens. Le prolongeant de baies en estuaires, ils reconnurent ensuite toute la côte orientale du golfe du Bengale. Une fois les atterrages repérés, et les ressources assurées, ils vont ensuite traverser directement par le chenal entre Andaman et Nicobar, voire, à partir de la côte de Coromandel et Ceylan, droit à l'est, vers Kedah et Sumatra, puis à travers les détroits malais. Au-delà, ils pouvaient aisément reprendre leur cabotage dans le golfe du Siam et la mer de Java. Au besoin, des portages raccourcissaient les circuits. De Moulmein on rejoignait le Ménam, à Rahèng et, dès le iie siècle de notre ère, la route menait aussi de Birmanie en Chine : des bouddhistes l'empruntèrent pour évangéliser le royaume de Nanzhao. De Tavoy, par la passe des Trois Pagodes, on redescendait sur la Kanburi et Nakhorn Pathom. Enfin, l'isthme de Kra était facilement franchi par portage et navigation fluviale. En tout état de cause, la haute mer n'était pas un obstacle : dès le ier siècle de notre ère, les Indiens armaient des navires pouvant porter six à sept cents passagers.

Les produits recherchés sont rares et recueillis en petites quantités : paillettes d'or, gouttes de résine. Nombre d'épices ou de bois précieux poussent dans les forêt des hautes terres, donc une connaissance intime du terrain est indispensable pour les découvrir, et pour les réunir en quantités rentables, il faut du temps. Seuls les indigènes pouvaient surmonter ces obstacles. La navigation était lente et, dès lors qu'elle utilisait les moussons, le retour ne pouvait se faire, au mieux, que l'année suivant le départ. Toutes ces contraintes conduisirent à la création de véritables comptoirs, où les liens se nouaient avec les autochtones e [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  INDE  » est également traité dans :

INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe CADÈNE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Georges MASCLE
  •  • 16 372 mots
  •  • 9 médias

L'Union indienne s'étend sur un vaste territoire d'environ 3 287 263 kilomètres carrés et rassemble près de 1,2 milliard d'habitants en 2013. Cet espace, grand comme six fois la France et abritant près d'un sixième de la population mondiale, appartient à l'Asie des hautes densités dont il résume les caractéristiques essentielles. Alors que les massifs montagneux, tout particulièrement la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-geographie/

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 498 mots
  •  • 24 médias

L'Inde a produit, au IIIe millénaire avant notre ère, une des premières grandes civilisations de l'histoire humaine, mais elle n'a pas, de son propre mouvement, produit d'historiographe. Elle a pourtant donné le jour, à partir du millénaire suivant, à une immense littérature d'inspiration religieuse. Mais que serait une histoire de l'Occident antique et médiéval dont les sou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-histoire/

INDE (Le territoire et les hommes) - L'économie contemporaine

  • Écrit par 
  • Gilbert ÉTIENNE, 
  • Joël RUET
  •  • 11 946 mots
  •  • 11 médias

En 1947, année de son indépendance, l'Inde était un des pays les plus avancés du monde non occidental en raison de ses élites modernes, de ses infrastructures, de ses noyaux industriels – développés par des entrepreneurs ambitieux et pugnaces, face aux mesures démobilisatrices voire coercitives de la puissance coloniale britannique –, en raison également des progrès de certaines zones agricoles. E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-l-economie-contemporaine/

INDE - Les institutions

  • Écrit par 
  • Samuel BERTHET
  •  • 4 386 mots
  •  • 3 médias

Les institutions indiennes régissent la plus grande démocratie du monde. Au-delà du cliché, l’expression correspond à un fait concret : la tenue régulière et sans interruption de consultations électorales libres du plus grand électorat du monde, et ce depuis les législatives de 1951-1952, quatre ans après l’ind […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-les-institutions/

INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 16 833 mots
  •  • 3 médias

Les littératures philosophiques de l'Inde sont parmi les plus variées et les plus abondantes du monde ; elles correspondent à une production ininterrompue depuis la fin du deuxième millénaire avant notre ère jusqu'à nos jours et dans une aire culturelle immense. Elles se sont d'autre part largement répandues à travers toute l'Asie centrale et orientale et dans tout le Sud-Est asiatique.La spéculat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-doctrines-philosophiques-et-religieuses/

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 263 mots
  •  • 2 médias

L'histoire des sciences, au sens où nous l'entendons en Occident, a bénéficié d'apports spécifiques de l'Inde, au moins dans trois domaines : l'astronomie, les mathématiques et les sciences médicales. D'autres disciplines scientifiques, la physique par exemple, n'ont pas été cultivées en Inde, sinon sous une forme pur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-sciences/

INDE (Arts et culture) - Langues et littératures

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Jacqueline FILLIOZAT, 
  • François GROS
  •  • 10 532 mots
  •  • 3 médias

Dans le sous-continent indien aux côtés du bloc dravidien, des groupes munda et tibéto-birman, le groupe linguistique de loin le plus important est le groupe indo-aryen. Les langues indo-aryennes forment la branche indienne de la famille indo-européenne. Elles sont parlées par 78 p. 100 de la population actuelle du sous-continent, soit 73 p. 100 des Indiens, la quasi-totalité des Pakistanais, 70 p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-langues-et-litteratures/

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

L'art indien a fourni une contribution importante et originale au patrimoine artistique de l'humanité.Contribution importante par la persistance, jusqu'à l'époque contemporaine, d'une tradition dont les manifestations matérielles n'apparaissent guère avant le iiie siècle avant l'ère chrétienne, mais qu'on ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/

INDE (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Amandine D'AZEVEDO, 
  • Charles TESSON
  •  • 6 967 mots
  •  • 1 média

Le cinéma indien reste pour beaucoup de gens associé à un nom, celui de Satyajit Ray, l’auteur du Salon de musique (1958), et à un record : 1907 films en 2015, qui font de ce pays le plus gros producteur de films du monde. C’est là son double visage. D’un côté, la tradition d’un cinéma d’auteur, d’artistes, associé à un nom (Ray), à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-le-cinema/

INDE (Arts et culture) - Les mathématiques

  • Écrit par 
  • Agathe KELLER
  •  • 5 558 mots
  •  • 4 médias

On traitera ici des pratiques et pensées mathématiques qui ont eu cours dans le sous-continent indien – en « Asie du Sud », comme on dit communément dans les pays anglo-saxons –, puisque l’aire géographique concernée couvre tout autant l’Inde que le Pakistan, le Bangladesh, le Bhoutan et l’île de Ceylan actuels. Qu’il s’agisse de sources archéologiques ou de textes écrits dans de multiples langues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde/#i_386

Pour citer l’article

Bernard Philippe GROSLIER, « INDE (Arts et culture) - L'expansion de l'art indien », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-expansion-de-l-art-indien/