INCUNABLE

ÉDITION

  • Écrit par 
  • Robert ESCARPIT, 
  • Philippe SCHUWER
  •  • 11 162 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'éditeur »  : […] Lorsque la copie industrielle reparut dans le monde occidental vers la fin du xiii e siècle, il en était tout autrement. Il s'agissait d'alimenter les étalages des librarii et stationarii rassemblés autour des universités. Le livre devint rapidement l'arme principale de cette tentative de révolution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition/#i_22425

IMPRIMERIE

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI, 
  • Jean-Pierre DRÈGE, 
  • Henri-Jean MARTIN
  • , Universalis
  •  • 14 457 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les mises en texte »  : […] Tenant compte de la concurrence des copistes et désireux de ne point heurter les habitudes de lecture de leurs clients, les imprimeurs du xv e  siècle copièrent d'abord dans toutes leurs variétés les mises en textes des livres manuscrits. S'avérant d'emblée metteurs en page émérites, ils se montrèrent capables de résoudre, lorsque cela était util […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imprimerie/#i_22425

LIVRE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre BRETON, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Jean TOULET
  •  • 26 563 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La production imprimée »  : […] La production se développe rapidement. Pour les seuls livres imprimés avant 1500, les incunables, on possède de trente à trente-cinq mille impressions différentes ; soit, en admettant un tirage moyen de cinq cents, quelque vingt millions d'exemplaires offerts au public. Parmi eux, 70 p. 100 de livres sont en latin, environ 7 p. 100 en italien, 5 à 6 p. 100 en allemand, 4 à 5 p. 100 en français et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre/#i_22425

ORTHOGRAPHE

  • Écrit par 
  • Liselotte BIEDERMANN-PASQUES, 
  • Fabrice JEJCIC
  •  • 4 753 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire de l'orthographe à travers des manuscrits et des incunables »  : […] Les textes manuscrits du très ancien français (les Serments de Strasbourg , 842, et la Séquence de sainte Eulalie , deuxième moitié du ix e  siècle, la Passion de Clermont , x e  siècle) font apparaitre que l'orthographe du français […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orthographe/#i_22425