INCONSCIENT COLLECTIF

ANIMUS & ANIMA

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 037 mots
  •  • 1 média

Le couple anima-animus joue un rôle important dans la « psychologie des profondeurs » de Carl Gustav Jung . Il s'agit d'une résurgence de deux termes du corpus de la philosophie médiévale. On les rencontre chez de nombreux auteurs, notamment Guibert de Nogent, où généralement ils désignent, respectivement, l'âme ( anima ) et l'esprit ( animus ) selon une hiérarchie de dignité ontologique : corps, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animus-et-anima/#i_23433

ARCHAÏQUE MENTALITÉ

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 7 026 mots

Dans le chapitre « La pensée sauvage et l'inconscient collectif »  : […] Après Lévy-Bruhl, les anthropologues ont beaucoup moins cherché à comparer, à opposer ou à faire succéder l'une à l'autre mentalité archaïque et mentalité moderne qu'ils ne se sont efforcés de pénétrer dans les fondements secrets de la vie collective en prenant pour guide la signification profonde de la pensée archaïque. Celle-ci, par les aperçus qu'elle autorise sur notre être profond, plus que n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mentalite-archaique/#i_23433

ARCHÉTYPE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 273 mots

On appelle archétype un modèle idéal, un type suprême ou un prototype : dans ce sens, les Idées chez Platon sont le modèle en même temps que le fondement des choses. Bien d'autres philosophes (Malebranche, Berkeley, mais aussi Locke et Condillac) ont parlé d'archétypes. Cependant, c'est un psychanalyste, Jung, disciple dissident de Freud, qui a répandu l'usage de ce terme à partir de 1912 et qui l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archetype/#i_23433

CORPS - Les usages sociaux du corps

  • Écrit par 
  • Luc BOLTANSKI
  •  • 2 595 mots

Dans le chapitre « Corps et culture »  : […] La diversité des pratiques corporelles entre les sociétés et, à l'intérieur d'une même société, entre les différents groupes sociaux (entre les sexes, les générations, les classes sociales, etc.) n'est ni « conditionnée » par des mécanismes héréditaires et fatals (que suppose l'explication par la « race » ou, aujourd'hui, par le « patrimoine génétique ») ni même « déterminée » de façon directe, pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-les-usages-sociaux-du-corps/#i_23433

GROUPE DYNAMIQUE DE

  • Écrit par 
  • Didier ANZIEU
  •  • 3 606 mots

Dans le chapitre « La perspective psychanalytique »  : […] La psychanalyse est applicable à la vie collective, ainsi que Freud en a donné des exemples dans Totem et tabou (1913), dans Psychologie collective et analyse du moi (1921), dans Malaise dans la civilisation (1930). L'apport essentiel de Freud réside dans un mythe qu'il a inventé et qui, depuis lors, s'est révélé être toujours présent, à un moment ou à un autre, dans les petits groupes comme dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynamique-de-groupe/#i_23433

IMAGINAIRE ET IMAGINATION

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 12 540 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du symbole au mythe »  : […] On comprend alors la tentation de constituer une symbolique générale de l'imaginaire, on voit aussi les limites qu'impose la restitution critique de ses sources à l'usage qui en serait tenté dans le champ de la métaphysique, voire même de l'exégèse théologique. De façon assez paradoxale, en effet, c'est à la faveur de la découverte freudienne que s'est amorcé, sous l'impulsion de Jung, ce rajeuni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imaginaire-et-imagination/#i_23433

JUNG CARL GUSTAV (1875-1961)

  • Écrit par 
  • Étienne PERROT
  •  • 5 208 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le dynamisme des images oniriques »  : […] Le rêve est pour Jung, comme il l'est pour Freud, « la voie royale » menant à l'inconscient. Jung professe le plus grand respect à l'égard du songe et de son message. Il révèle à ses yeux l'existence d'un psychisme objectif, d'une sagesse naturelle qui tend à l'autorégulation de la psyché et dont il est la voix. Le rêve qui « traduit l'état de l'inconscient à un moment donné » exerce normalement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-gustav-jung/#i_23433

NOMBRES SYMBOLIQUE DES

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 176 mots

De nombreuses études d'ethnologie comme de philosophie comparée, d'histoire des religions comme de psychologie des profondeurs ont montré que la pensée dite « sauvage » comme la connaissance symbolique présentent une compréhension qualitative du nombre. Cette compréhension expliquerait, semble-t-il, la préséance des nombres dits « naturels » sur toute autre structure arithmétique. Dans de telles m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolique-des-nombres/#i_23433

RUMEUR

  • Écrit par 
  • Philippe ALDRIN
  •  • 1 779 mots

Dans le chapitre « Fausses nouvelles et psychopathologie des masses »  : […] D'abord convoquée pour servir la « psychologie des foules » (Gustave Le Bon, 1895 ; Gabriel Tarde, 1901), la rumeur attise très vite la curiosité des « psychologues sociaux » qui l'envisagent comme la mécanique de diffusion des fausses informations (Clifford Kirkpatrick, 1932). L'analyse behavioriste prolonge fidèlement cette vision épidémiologique en voyant dans les rumeurs un phénomène modèle p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rumeur/#i_23433

SOCIO-ANALYSE

  • Écrit par 
  • Jean POIRIER
  •  • 3 054 mots

Dans le chapitre « Freud et Jung »  : […] Une véritable psychanalyse de l' espèce a été proposée par Freud à plusieurs niveaux, dont certains sont largement méconnus. Il a admis l'universalité de la symbolique. Les rêves, en dehors de leur aspect idiosyncrasique, qu'on peut rapporter à l'histoire du sujet prise dans la totalité de sa durée et de ses relations, sont justiciables d'une interprétation très générale, car le rêveur les constr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socio-analyse/#i_23433

SOCIOLOGIE POLITIQUE DES RUMEURS (P. Aldrin)

  • Écrit par 
  • Philippe JUHEM
  •  • 976 mots

Dans Sociologie politique des rumeurs (P.U.F., Paris, 2005), Philippe Aldrin relève le défi d'analyser raisonnablement le phénomène des rumeurs, objet au premier abord impalpable et irrationnel, au contenu apparemment évanescent et mensonger, et dont ceux qui l'entendent refusent de reconnaître participer de facto à sa propagation. Les représentations ordinaires de la rumeur en font à la fois un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-politique-des-rumeurs/#i_23433

STRUCTURALISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CHISS, 
  • Michel IZARD, 
  • Christian PUECH
  •  • 24 036 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Naissance »  : […] Lointain dépositaire des grandes leçons de l'école sociologique française, lecteur admiratif de Marcel Granet, dont l'ouvrage Catégories matrimoniales et relations de proximité dans la Chine ancienne a paru en 1939, Lévi-Strauss donne forme à son projet intellectuel pendant la drôle de guerre et plus fondamentalement durant l'exil des années 1940, marquées notamment par la rencontre, en 1942, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structuralisme/#i_23433