INCOMPATIBILITÉ SANGUINE

NAISSANCE Grossesse

  • Écrit par 
  • Yves MALINAS, 
  • Universalis
  •  • 5 252 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Incompatibilités et anémies »  : […] L' incompatibilité de groupes sanguins est constante si l'on envisage la multitude des groupes connus, mais les accidents d'incompatibilité sont absolument exceptionnels, sauf dans le groupe Rh. 13 p. 100 de la population est théoriquement exposée puisque 13 p. 100 des couples unissent une femme Rh — et d'un homme Rh + . Néanmoins, l'immunisation anti-Rh + de la mère ne s'observe qu'une fois sur […] […] Lire la suite

NAISSANCE Néonatologie

  • Écrit par 
  • Lucien MICHON
  •  • 4 249 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Accidents hématologiques »  : […] L' ictère est particulièrement fréquent mais l'hémolyse normale responsable de l'ictère physiologique peu intense et survenant après la quarante-huitième heure peut être accentuée par des processus pathologiques : résorption d'ecchymoses ou d'hématomes ; incompatibilité sanguine fœto-maternelle Rh ou O, A, B (cf. infra ) ; fragilité des globules rouges, en particulier lorsqu'il y a un déficit en […] […] Lire la suite

SANG Identité et hérédité

  • Écrit par 
  • Jacques RUFFIÉ, 
  • Jean-Pierre SOULIER
  •  • 5 539 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Applications médicales »  : […] L'individualité biochimique peut être source de conflit lorsque se réalise, spontanément ou artificiellement, un certain « mélange biologique » de deux sujets. Un certain nombre d'exemples sont à retenir. –  L' allo-immunisation fœto-maternelle . Au cours de la grossesse il arrive fréquemment que des hématies du fœtus franchissent le placenta et pénètrent dans la circulation sanguine maternelle. […] […] Lire la suite

TRANSFUSION SANGUINE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SOULIER
  •  • 2 451 mots

Dans le chapitre « La transfusion proprement dite »  : […] Il est important de vérifier le groupe sanguin du malade, ainsi que celui du sang à transfuser. Une réaction de compatibilité entre le sang à injecter et le sang du receveur est particulièrement nécessaire lorsque ce dernier a pu s'être immunisé lors de transfusions précédentes. De toute façon, il est recommandé de pratiquer une ultime vérification des groupes sanguins au chevet du malade, pour é […] […] Lire la suite