INCIVILITÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les incivilités : l'invention d'un thème

Les incivilités ont donné lieu, tout au long des années 1990, à une série de publications qui en font un des problèmes majeurs de la société contemporaine. Au premier rang de celles-ci figurent les études de Sébastien Roché. Le Sentiment d'insécurité (1993), Insécurité et libertés (1994), La Société incivile (1996) et surtout Sociologie politique de l'insécurité (1998) disposent les éléments d'un cadre d'analyse accordé à des préoccupations dont ces intitulés disent la nature. Les incivilités y sont considérées comme un défi à l'ordre social. Elles prennent place dans un ensemble conceptuel que le même auteur avait dessiné, dès 1991, sous le titre « Insécurité : incivilités, citoyenneté et ordre public » qui est celui d'une contribution à un ouvrage collectif.

De ces incivilités conçues comme atteintes à l'ordre public ordinaire tel qu'il est construit dans la vie quotidienne – et donc pas nécessairement tel que les pouvoirs publics le définissent –, S. Roché a répertorié les lectures différentes : éthologique (avec les cartes mentales du risque), culturelle (en relation avec la « civilisation des mœurs »), politique (à cause des réponses qu'elles appellent de la part de l'État). Ces multiples désordres qui perturbent la vie collective ont été distribués, par le même auteur, en quatre catégories distinctes : 1) les actes de salissure et de dégradation ; 2) les abandons d'objets ; 3) les modes d'entrée en contact avec autrui ; 4) les conflits résultant de diverses nuisances sonores ou visibles. Toutes ces atteintes à l'ordre public sont dites destructrices des rites interpersonnels, des interactions de civilité, et, finalement, de la confiance nécessaire au bon fonctionnement social.

Associées de la sorte aux débats sur l'insécurité et sur la montée de la violence dans les quartiers difficiles ainsi qu'aux peurs que celles-ci engendrent, les incivilités ont f [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-V-Sorbonne, secrétaire général de L'Année sociologique

Classification

Pour citer l’article

Bernard VALADE, « INCIVILITÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/incivilite/