IMPULSION, physique

LASERS

  • Écrit par 
  • Yves LECARPENTIER, 
  • Alain ORSZAG
  •  • 10 803 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les lasers à impulsions ultracourtes »  : […] Si le laser « accordable » constitue « la » source lumineuse universelle, irremplaçable en recherche pour les physiciens et les chimistes (cf. encadré : Voir les réactions chimiques, les molécules et les atomes en temps réel), la largeur spectrale importante du milieu amplificateur fait qu'un grand nombre de modes (ondes renforcées par résonance,– voir supra ) peuvent y osc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lasers/#i_11224

LUMIÈRE

  • Écrit par 
  • Séverine MARTRENCHARD-BARRA
  •  • 6 171 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les lasers »  : […] Du simple pointeur de poche jusqu'aux monstres utilisés dans l'industrie des métaux, en passant par les lasers de chirurgie, l'acronyme laser (pour light amplification by stimulated emission of radiation ) désigne des sources de lumière artificielles très différentes par leur puissance et donc leur emploi, mais qui reposent sur un principe physique commun –  l'émission stimul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lumiere/#i_11224

OPTIQUE - Optique non linéaire

  • Écrit par 
  • Daniel RICARD
  •  • 4 938 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Création de deuxième harmonique »  : […] Lorsqu'un faisceau laser de fréquence ω 1 est incident sur un matériau non linéaire possédant un χ (2) non nul, il donne naissance à une polarisation non linéaire de fréquence ω 2  = 2 ω 1 . Cette polarisation rayonne une onde de fréquence 2 ω 1  : c'est la génération de second harmonique. Si on suppose que l'onde laser est une onde plane monochromatique, on peut résou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/optique-optique-non-lineaire/#i_11224

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Bosons

  • Écrit par 
  • Claude COHEN-TANNOUDJI, 
  • Jacques DUPONT-ROC, 
  • Gilbert GRYNBERG, 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 727 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le champ électromagnétique quantifié »  : […] La notion de photon résulte de la quantification du rayonnement. En théorie quantique, l'état du champ électromagnétique peut être décrit par la donnée de plusieurs nombres entiers positifs ou nuls n 1 , n 2 , ...,  n j , ... caractérisant l'excitation des divers modes du champ électromagnétique. Par rapport à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-bosons/#i_11224

POLAROGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET
  •  • 3 101 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Polarographie à tension surimposée (tension sinusoïdale, tension carrée, impulsions) »  : […] Il existe toute une série de méthodes dans lesquelles à une tension continue entre l'électrode à gouttes de mercure et l'électrode de référence, tension qui varie lentement de manière à balayer le domaine de potentiel intéressant, on superpose – à chaque goutte, dont la durée de vie est de quelques secondes – une tension de faible amplitude qui peut être une tension sinusoïdale, une tension carr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polarographie/#i_11224

PULSARS

  • Écrit par 
  • Jean-François LESTRADE
  •  • 2 945 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Étoile à neutrons et émission radio des pulsars »  : […] Une étoile à neutrons, ou pulsar, a environ la masse du Soleil mais est confinée à l'intérieur d'une sphère de 10 kilomètres de rayon seulement, 70 000 fois plus petit que le rayon du Soleil, conduisant à un objet extraordinairement dense : la masse volumique au cœur d'une étoile à neutrons dépasse 100 millions de tonnes par centimètre cube (10 14  g . cm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pulsars/#i_11224

RÉSONANCE MAGNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques COURTIEU, 
  • Maurice GOLDMAN
  •  • 7 306 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Applications de la résonance magnétique à la chimie »  : […] La R.P.E. connaît quelques applications en chimie, notamment par l'étude de centres paramagnétiques appelés radicaux libres produits transitoirement au cours de certaines réactions chimiques, qui permet d'en élucider le mécanisme. L' utilisation la plus importante de la résonance magnétique, par le nombre de travaux et le nombre de chercheurs qui s'y consacrent, est cependant la R.M.N. de haute r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/resonance-magnetique/#i_11224

SONS - Production et propagation des sons

  • Écrit par 
  • Michel BRUNEAU, 
  • André DIDIER, 
  • Jean-Claude RISSET
  •  • 13 384 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Paquet d'ondes. Vitesse de groupe »  : […] Dans l'étude de la propagation des ondes acoustiques, nous nous sommes limités jusqu'à présent à des ondes progressives de la forme ξ = A cos (ω t  —  kx ) illimitées dans l'espace et le temps, ou à des ondes stationnaires telles que : ξ = A sin ω t  × sin  kx limitées dans l'espace mais pas dans le temps. Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sons-production-et-propagation-des-sons/#i_11224

SPECTROPHOTOMÉTRIE OPTIQUE

  • Écrit par 
  • Dora GRAND
  •  • 5 229 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Spectrophotométries d'absorption ou d'émission résolue dans le temps »  : […] Ces techniques sont représentatives des avancées récentes de l'optique, de l'électronique rapide et de l'informatique. Elles permettent l'étude de l'émission ou de l'absorption d'une molécule seule ou d'un groupe de molécules qui, sous l'action d'une impulsion brève (de 10 —14 à 10 —6 s) vont se transformer au cours du temps par réaction chimiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spectrophotometrie-optique/#i_11224

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Histoire

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 18 646 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'apport d'Émile Baudot »  : […] En 1874, le système de Hughes est perfectionné par le Français Émile Baudot (1845-1903) qui a l'idée, révolutionnaire à l'époque, de coder les caractères à transmettre avec cinq électroaimants (ce qui permet de différencier 2 5  = 32 caractères). Pour l'émission, il adopte aussi la commande par ruban perforé (inventée par Wheatstone quelques années auparavant). Le ruban co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-histoire/#i_11224

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Technologies optiques

  • Écrit par 
  • Irène JOINDOT, 
  • Michel JOINDOT
  •  • 7 033 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Dispersion chromatique »  : […] Comme tout quadripôle, la fibre optique est caractérisée par sa fonction de transfert. Dans la bande des signaux transmis, l'atténuation peut être considérée comme constante et les distorsions subies par le signal sont essentiellement représentées par la dispersion chromatique qui traduit la variation du temps de propagation de groupe en fonction de la fréquence (ou, de manière équivalente, de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-technologies-optiques/#i_11224

THERMONUCLÉAIRE ÉNERGIE

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Pascal GARIN, 
  • Michel GRÉGOIRE, 
  • Guy LAVAL, 
  • Jean-Paul WATTEAU, 
  • Joseph WEISSE
  •  • 19 239 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Implosion en mode d'explosion »  : […] En 1972, aux États-Unis, le Lawrence Livermore National Laboratory ( L.L.N.L.), situé aux États-Unis, déclassait à la septième Conférence internationale d'électronique quantique à Montréal le principe de la fusion par confinement inertiel. À Ann Arbor (Mich.), le laboratoire de K.M.S. (du nom du fondateur, K. M. Siegel) fut le premier, vers 1973, à faire état de l'implosion de « microballons » en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/energie-thermonucleaire/#i_11224

UMKLAPP PROCESSUS

  • Écrit par 
  • Viorel SERGIESCO
  •  • 470 mots

Processus d'interaction, d'un type particulier, ayant lieu entre particules (électrons) ou quasi-particules (phonons, photons, magnons, etc.) à l'intérieur d'un réseau cristallin. Tandis que, dans un processus « normal » (ou « N »), la conservation de l'impulsion ou de la quasi-impulsion totale est toujours vérifiée, elle ne l'est dans un processus « Umklapp » (ou « U ») qu'à condition de faire in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/processus-umklapp/#i_11224