IMPROVISATION, danse

BALLET

  • Écrit par 
  • Bernadette BONIS, 
  • Pierre LARTIGUE
  •  • 12 645 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La rupture postmoderne aux États-Unis »  : […] Dans les années 1960, l'esprit d'expérimentation d'une nouvelle génération dite postmoderne, adepte du minimalisme et de l'anti-art, substitue à la notion de spectacle celle de « performance ». Au sein du collectif Judson Dance Theater (1962-1966), puis du Grand Union (1970-1976), Yvonne Rainer pose les fondements théoriques de la danse postmoderne, avec Trio A (1966) : mouvements fonctionnels, […] Lire la suite

BARBE-BLEUE (P. Bausch)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DIÉNIS
  •  • 198 mots

Créé le 26 mai 1977 à l'Opéra de Wuppertal (Allemagne) par sa propre compagnie, Barbe-Bleue de Pina Bausch est l'une des œuvres les plus fortes et les plus profondes de cette chorégraphe allemande. Née en 1940, élève à Essen de l'école fondée par Kurt Jooss, elle y apprend les rudiments de la danse expressionniste et commence à forger, à partir des années 1970, une œuvre magistrale qui renouvelle […] Lire la suite

BAUSCH PHILIPPINE dite PINA (1940-2009)

  • Écrit par 
  • Chantal AUBRY
  •  • 1 737 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Violence, désespoir, aliénation »  : […] D'emblée, la violence du mouvement, le désespoir, l'aliénation exprimés par les corps dansants imposent un contenu en rupture totale avec ce qui est d'ordinaire montré dans la danse. Et les gens de théâtre ne s'y trompent pas ; très vite, ils reconnaissent l'ampleur de la secousse et son intensité, prenant en compte une influence dont personne désormais, ni dans le théâtre ni dans la danse, ne pou […] Lire la suite

BROWN TRISHA (1936-2017)

  • Écrit par 
  • Bernadette BONIS, 
  • Jean-Claude DIÉNIS, 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 829 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La vigueur de la côte ouest »  : […] Née le 25 novembre 1936 à Aberdeen, dans l'État de Washington, Trisha Brown est une fillette délurée, passionnée de sport et en particulier d'athlétisme. Suivant l'exemple de son frère aîné, elle se lance sur cette voie dès l'âge de dix ans. Un peu plus tard, elle se sent attirée par la danse, mais sans fixer son choix sur une discipline particulière. Elle pratique tout autant le classique et les […] Lire la suite

CARLSON CAROLYN (1943- )

  • Écrit par 
  • Bernadette BONIS, 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 472 mots

Fascinante danseuse et chorégraphe américaine, Carolyn Carlson a imposé un style de danse-théâtre original. Ses spectacles oniriques sont conçus selon un mode de création collective : mouvements, lumières et scénographies concourent à dégager « une poésie pour les sens ». L'improvisation, où elle excelle en solo accompagnée par des musiciens de jazz, est à la base de son travail. Sa technique s […] Lire la suite

DANSE

  • Écrit par 
  • Marie-Françoise CHRISTOUT, 
  • Serge JOUHET
  •  • 5 063 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La danse théâtrale »  : […] Lorsque la danse se présente sous la forme du ballet et qu'elle devient un spectacle en Europe, la plastique prend une place considérable qui l'éloigne de ses origines magiques et religieuses. La définition qu'en donne Théophile Gautier ressortit à l'esthétique du spectateur : « La danse est l'art de montrer les formes élégantes et correctes dans diverses positions favorables au développement des […] Lire la suite

FORSYTHE WILLIAM (1949- )

  • Écrit par 
  • Bernadette BONIS, 
  • Jean-Claude DIÉNIS, 
  • Agnès IZRINE
  •  • 2 181 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un artiste de son temps »  : […] Forsythe s'inscrit dans les grands courants artistiques de son époque : arts plastiques, architecture, performance. En plus de son activité dans le ballet avec des pièces composites et d'autres qui relèvent de la danse pure comme Herman Schmerman (T. Willems, 1992), The Room As It Was (T. Willems, 2002) ou One Flat Thin g, Reproduced (T. Willems, 2000), où le mouvement est contraint par une vi […] Lire la suite