IMPLANT, médecine

CHIRURGIE ESTHÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre NAHON
  •  • 5 106 mots

Dans le chapitre « Les risques thérapeutiques »  : […] Toute intervention chirurgicale comporte des risques. Ils découlent du geste lui-même. La loi impose aux praticiens d'informer le patient de la totalité des risques thérapeutiques, y compris exceptionnels, qu'il encourt. Le risque anesthésique est apprécié par l'anesthésiste au cours de la consultation préanesthésique obligatoire. Il lui revient d'exposer les différents risques spécialement liés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chirurgie-esthetique/#i_95214

MICROBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Corinne DOREL, 
  • Philippe LEJEUNE, 
  • Jean-Michel PANOFF
  •  • 3 880 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Biofilms »  : […] Dans la nature, les biofilms sont des populations de micro-organismes intimement associées à des surfaces vivantes ou minérales par l'intermédiaire d'une substance muqueuse composée d'eau et de polymères biologiques (sucres, protéines, ADN, acides humiques). Ils sont présents partout : sur le tronc des arbres ou les galets du fond d'une rivière, mais aussi sur la coque des bateaux, à l'intérieur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiologie/#i_95214

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 131 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Maladies des milieux transparents »  : […] Les affections du cristallin sont dominées par la cataracte , qui demeure la première cause de cécité dans le monde, en dehors des pays les plus développés. Le cristallin ne reçoit ni vaisseaux ni nerfs, et son métabolisme est tributaire de ce que lui apporte l'humeur aqueuse dans laquelle il baigne. On conçoit que le mécanisme soit fragile : toute souf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeil-humain/#i_95214

PROTHÈSES

  • Écrit par 
  • Pierre RABISCHONG
  •  • 4 293 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Problèmes techniques généraux »  : […] D'une façon générale, remplacer un organe déficient ou disparu par un système artificiel impose de bien connaître le cahier des charges de la structure biologique qu'on souhaite remplacer. L'homme est une machine complexe, qu'il n'a ni conçue ni réalisée. Il lui a fallu décrypter les programmes et tenter d'en comprendre le fonctionnement. D'une façon didactique, on peut ranger toutes les fonctions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protheses/#i_95214