IMMUNOTHÉRAPIE

CANCER - Immunothérapie

  • Écrit par 
  • Emmanuel DONNADIEU
  •  • 4 699 mots
  •  • 5 médias

La plupart des traitements classiques utilisés contre le cancer, comme les chimiothérapies, utilisent des molécules toxiques, qui tuent les cellules tumorales, mais aussi beaucoup de cellules saines. Par ailleurs, la forte fréquence de récidives de la maladie montre les limites des traitements standards contre le cancer. Cependant, une stratégie différente, appelée immunothérapie, se met en place, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-immunotherapie/#i_17885

THÉRAPEUTIQUE - Immunorégulation

  • Écrit par 
  • Didier FRADELIZI
  •  • 6 834 mots

L'immunologie est une science relativement récente puisque les bases fondamentales de cette discipline n'ont réellement été appréhendées qu'au cours de ces quarante dernières années. Songeons, pour mesurer le chemin parcouru, que la découverte de la dualité fonctionnelle des lymphocytes, les uns impliqués dans la réaction cellulaire d'hypersensibilité re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-immunoregulation/#i_17885

ANTICORPS MONOCLONAUX

  • Écrit par 
  • Michel MAUGRAS, 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 2 135 mots

Dans le chapitre « Molécules thérapeutiques »  : […] À l'origine, la grande majorité des essais cliniques ont donné des résultats décevants, à l'exception de l'anticorps OKT3, utilisé dans la prévention du rejet aigu des allogreffes. Plusieurs facteurs furent à l'origine de cette désillusion : choix hâtifs d'anticorps aux propriétés mal contrôlées (affinité médiocre, spécificité douteuse, faible capacité à recruter les cellules effectrices du systèm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticorps-monoclonaux/#i_17885

AUTO-IMMUNITAIRES MALADIES ou AUTO-IMMUNES MALADIES

  • Écrit par 
  • Guy-André VOISIN
  •  • 2 600 mots

Dans le chapitre « Perspectives thérapeutiques »  : […] Les traitements utilisés, expérimentés ou envisagés sont de divers ordres. Les traitements symptomatiques, les premiers utilisés sont encore les principaux. Essentiellement substitutifs dans les M.A.I. spécifiques d'organe : insuline dans le diabète, thyroxine dans le myxœdème, vitamine B12 dans la maladie de Biermer, etc. et anti-inflammatoires dans les M.A.I. systémiques : stéroïdiens (corticoïd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-auto-immunitaires/#i_17885

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 709 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Perspectives thérapeutiques nouvelles »  : […] Le choix d'un traitement dépend du type de la tumeur et de son extension au niveau local et à distance (métastases). Il nécessite une connaissance pratique des différentes possibilités d'action. Dans de nombreux cas, le traitement peut faire appel successivement ou simultanément à différents types de thérapeutique. Par exemple, l'acte chirurgical pourra être précédé ou suivi de chimiothérapie, ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancer-et-sante-publique/#i_17885

IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Pierre GRABAR
  •  • 5 242 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La réactivité nocive »  : […] Jusqu'en 1902, tous les phénomènes immunologiques observés étaient considérés comme faisant partie d'un mécanisme général de défense de l'organisme. Mais, cette année-là, Richet et Portier ont observé un fait inattendu en étudiant l'action toxique d'extraits des tentacules de Actinaria . Une seconde injection de ces extraits n'induisait pas une augmentation de la protection […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunologie/#i_17885

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2018

  • Écrit par 
  • Emmanuel DONNADIEU
  •  • 1 194 mots
  •  • 1 média

Le prix Nobel de physiologie ou médecine a été attribué le 1 er  octobre 2018 à l’Américain James P. Allison et au Japonais Tasuku Honjo pour leurs travaux ayant permis de faire avancer la connaissance dans le traitement du cancer . Ces deux chercheurs ont montré comment des protéines présentes sur certaines cellules immunitaires peuvent être utilisées pour manipuler le s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-physiologie-ou-medecine-2018/#i_17885

SCLÉROSE EN PLAQUES

  • Écrit par 
  • Ayman TOURBAH
  •  • 2 351 mots

Dans le chapitre « Traitement de la SEP »  : […] On distingue le traitement des symptômes, le traitement de la poussée et le traitement de fond. Les formes agressives peuvent bénéficier d'un traitement immunosuppresseur. La rééducation et la prise en charge psychologique sont importantes. Le traitement symptomatique améliore la vie quotidienne des patients. Ainsi sont considérés le traitement des troubles sensitifs, de la raideur, du tremblement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sclerose-en-plaques/#i_17885


Affichage 

Métastases d’un cancer de la prostate

photographie

La cancer de la prostate est un des cancers les plus fréquents chez l'homme On voit ici un cas de cancer déjà répandu dans le corps, les métastases apparaissant sur ce scan en imagerie gamma comme des taches blanches Ces métastases constituent l'une des cibles de la recherche en... 

Crédits : GJLP/ CNRI/ Science Photo Library/ AKG-images

Afficher

Migration du lymphocyte T au cours d’une réponse antitumorale

dessin

Pour atteindre la cellule cancéreuse, le lymphocyte T doit se déplacer activement lors de plusieurs étapes Dans un premier temps, la cellule T est activée par la cellule dendritique qui porte l'antigène tumoral (t0) Elle migre ensuite hors du ganglion drainant vers la tumeur (1) et gagne les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mode d’action des anticorps anti-PD-1

dessin

La protéine PD-1 exprimée à la surface du lymphocyte T transmet un signal inhibiteur lorsqu'elle entre en contact avec son ligand présent sur la cellule tumorale Ce signal diminue l’activation du lymphocyte et sa capacité à détruire la cellule cancéreuse (schéma du haut, a) Les anticorps... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Une tumeur est un organe

dessin

La tumeur ne peut plus être considérée comme un simple regroupement ou un sac de cellules tumorales Elle est en réalité un petit organe qui enserre un véritable écosystème composé de multiples types cellulaires et fibres de la matrice extracellulaire 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

 Lymphocytes T dans une tumeur pulmonaire humaine

photographie

La distribution des lymphocytes T (vert) par rapport aux fibres de fibronectine (rouge) et aux cellules tumorales (bleu) dans une tumeur pulmonaire humaine illustre la difficulté des cellules immunes à accéder au cœur d'une tumeur Les cellules tumorales sont en effet entourées de fibres de... 

Crédits : Emmanuel Donnadieu

Afficher

Métastases d’un cancer de la prostate
Crédits : GJLP/ CNRI/ Science Photo Library/ AKG-images

photographie

Migration du lymphocyte T au cours d’une réponse antitumorale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Mode d’action des anticorps anti-PD-1
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Une tumeur est un organe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Lymphocytes T dans une tumeur pulmonaire humaine
Crédits : Emmanuel Donnadieu

photographie