IMMUN-SÉRUM ou ANTISÉRUM

ALLERGIE & HYPERSENSIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard HALPERN, 
  • Georges HALPERN, 
  • Salah MECHERI, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 12 542 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Anaphylaxie cutanée active et passive »  : […] L' injection intradermique locale de l'antigène chez un sujet sensibilisé (homme, chien, cobaye, souris) détermine une lésion caractérisée par une papule ortiée, localisée au site de l'injection. Cette réaction (fig. 1) apparaît dans les minutes qui suivent l'injection, atteint son maximum quinze à vingt minutes plus tard et se résorbe ensuite progressivement. La texture de la peau et la pilosité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allergie-et-hypersensibilite/#i_7820

EMBRYOLOGIE

  • Écrit par 
  • Maurice PANIGEL, 
  • Josselyne SALAÜN, 
  • Denise SCHEIB, 
  • Jean SCHOWING
  •  • 13 223 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Techniques biochimiques »  : […] Aujourd'hui, de plus en plus, les problèmes embryonnaires débouchent sur la biochimie. L'induction, phénomène qui régit la différenciation morphologique embryonnaire, s'exerce par l'intermédiaire de substances chimiques. La différenciation morphologique est précédée d'une différenciation chimique, conditionnée par l'apparition de molécules, essentiellement de protéines. Pour suivre la synthèse de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/embryologie/#i_7820

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 516 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Réponse humorale »  : […] Les effecteurs moléculaires de cette réponse sont les anticorps constitués par les immunoglobulines présentes à l'état soluble dans le plasma et la plupart des autres liquides biologiques de l'organisme, y compris le colostrum et le lait. Les anticorps sont synthétisés et sécrétés souvent en quantités élevées, voire massives, par les plasmocytes , qui peuvent produire jusqu'à 2 000 molécules par c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunite-biologie/#i_7820

IMMUNOCHIMIE - Réaction antigène-anticorps

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 9 372 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Diffusion simple »  : […] Actuellement une technique simple dite d'immunodiffusion radiale, décrite par Mancini, permet le dosage de l'antigène en milieu gélose en plaque, en se basant sur les lois précédentes. Il a été montré que, lorsqu'un antigène soluble est mis à diffuser radialement à partir d'un réservoir creusé dans un gel contenant l'immunsérum ou les anticorps homologues, il se produit un précipité annulaire don […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunochimie-reaction-antigene-anticorps/#i_7820

IMMUNOCHIMIE - Immunocytologie

  • Écrit par 
  • Stratis AVRAMEAS
  •  • 3 351 mots

Dans le chapitre « Réactifs immunologiques »  : […] Dans toutes les méthodes immunocytologiques, les meilleurs résultats sont obtenus avec des anticorps marqués, obtenus à partir d' antisérums provenant d'animaux hyperimmunisés. Ces antisérums contiennent généralement des titres élevés en anticorps, et possèdent une très grande affinité pour l'antigène correspondant. Une fois l'immunosérum obtenu, sa spécificité doit être testée rigoureusement. Si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunochimie-immunocytologie/#i_7820

IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Pierre GRABAR
  •  • 5 242 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La réactivité nocive »  : […] Jusqu'en 1902, tous les phénomènes immunologiques observés étaient considérés comme faisant partie d'un mécanisme général de défense de l'organisme. Mais, cette année-là, Richet et Portier ont observé un fait inattendu en étudiant l'action toxique d'extraits des tentacules de Actinaria . Une seconde injection de ces extraits n'induisait pas une augmentation de la protection d'un animal, mais au c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunologie/#i_7820

IMMUNOPATHIES

  • Écrit par 
  • Jean-François BACH, 
  • Jean-Claude BROUET, 
  • Claude GRISCELLI, 
  • Pierre VERROUST, 
  • Guy-André VOISIN
  •  • 11 761 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Cas de la maladie sérique »  : […] Bon nombre de nos connaissances sur la pathologie par CI sont dérivées d'études sur la maladie sérique aiguë. Cette affection, observée chez l'homme après injection d'une dose importante de sérum d'origine animale (sérothérapie antidiphtérique ou antitétanique, par exemple), est caractérisée par un intervalle libre de plusieurs jours correspondant au développement de la réponse immunitaire, suivi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunopathies/#i_7820

RADIO-IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Claude LÉVY
  •  • 2 025 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les bases »  : […] La radio-immunologie fait appel à la physique nucléaire (radioactivité) et à l'immunologie. En effet, on marque les molécules avec un radionucléide, qui est généralement de l'iode 131 ou 125. C'est une technique bien maîtrisée et appliquée ici dans son principe de dilution isotopique. La réaction immunologique de base (antigène-anticorps) est souvent utilisée comme moyen de diagnostic, soit in vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radio-immunologie/#i_7820

RÉACTIONS CROISÉES, immunologie

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 309 mots

Réactions immunologiques positives entre les antigènes A et les anticorps anti-B, et inversement entre les antigènes B et anticorps anti-A de deux complexes antigéniques A et B. De telles réactions ne sont pas exceptionnelles, malgré la spécificité de l'union antigène-anticorps. Les premières réactions croisées observées concernent des bactéries d'espèces voisines ; elles s'expliquent facilement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reactions-croisees-immunologie/#i_7820

VENINS

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe CHIPPAUX, 
  • Max GOYFFON
  •  • 6 917 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Envenimations  »  : […] Dans le monde, chaque année quelque cinq millions de morsures de serpents et plus d'un million de piqûres de scorpions sont recensées. Elles entraînent, respectivement, 125 000 et 3 000 décès. Les piqûres d'abeilles et de guêpes sont dangereuses pour l'homme plus en raison du risque de choc allergique que de la puissance des toxines de leurs venins. Toutefois, de multiples piqûres peuvent entraîn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venins/#i_7820