IMMORTALITÉ

ALCHIMIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Universalis
  •  • 13 655 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'apparition des théories alchimiques »  : […] Quand, au iv e  siècle et, plus probablement, au cours des premières années du iii e  siècle av. J.-C., une économie ouverte, du fait des voies de circulation plus vastes et des intérêts de l'Empire, se substitua à l'ancienne économie féodale, provinciale et cantonale, particulariste et fermée, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alchimie/#i_11095

ÂME

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIR, 
  • Henri Dominique SAFFREY
  •  • 6 026 mots

Dans le chapitre « L'influence du chamanisme »  : […] Au début du vi e  siècle, l'ouverture de la mer Noire au commerce et à la colonisation grecques amena pour la première fois la civilisation hellénique au contact du chamanisme. On peut reconstituer la ligne d'une tradition spirituelle de chamanisme grec qui part de la Scythie et de la Thrace (Abaris, Aristée, Orphée), traverse l'Hellespont, arrive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ame/#i_11095

AVERROÈS, arabe IBN RUSHD (1126-1198)

  • Écrit par 
  • Jean JOLIVET
  •  • 3 289 mots

Dans le chapitre « Théorie de la connaissance et béatitude intellectualiste »  : […] Les commentaires du traité De l'âme exposent une théorie de la connaissance qui exploite les passages, quelque peu obscurs, où Aristote parle des intellects : celui qui reçoit l'intelligible comme le sens reçoit le sensible, et celui qui est la cause de la connaissance. Averroès explique que, si nous connaissons intellectuellement, c'est parce que les formes recueillies dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/averroes/#i_11095

AVICENNE, arabe IBN SĪNĀ (980-1037)

  • Écrit par 
  • Henry CORBIN
  •  • 8 898 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'immortalité de l'âme »  : […] Tout cela suffit à faire entrevoir que, sur la question du Nους ποιητικ́ος qui a départagé dès l'origine les interprètes d'Aristote, Avicenne, à la suite d'al-Fārābī, a opté (contrairement à Themistius et à saint Thomas d'Aquin) pour une Intelligence séparée et extrinsèque à l'intellect humain, sans l'identifier pour autant au concept de Dieu (comme Alexandre d'Aphrodise ou comme les augustiniens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avicenne/#i_11095

ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'Égypte pharaonique

  • Écrit par 
  • François DAUMAS
  •  • 12 245 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Effondrement de la monarchie memphite »  : […] Comment cet empire centralisé, si puissant, si développé prit-il fin ? On peut s'en faire une idée parce que les documents sont plus abondants à la fin de l'Ancien Empire. À la V e dynastie, on a l'impression d'un équilibre. Sans doute, déjà les grands du royaume ont pris une importance considérable, mais jamais ils ne paraissent disposer de moyens comparables à ceux de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-histoire-l-egypte-pharaonique/#i_11095

ENFERS ET PARADIS

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Mircea ELIADE
  •  • 6 307 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Paradis et enfers des Indo-Iraniens »  : […] Une hymne célèbre au Soma ( Rig Veda , IX, 113) nous révèle le désir de l'Indien védique de prendre place, après la mort, auprès des dieux immortels, dans les mondes de lumière :  Là-bas où brille la lumière perpétuelle, en ce même monde où le soleil a eu sa place (ô Soma) ! clarifié, dans cet inépuisable séjour d'immortalité, installe-moi !  Là-bas où est Yama, fils de Vivas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfers-et-paradis/#i_11095

ÉPOPÉE DE GILGAMESH

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 722 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Le grand homme qui ne voulait pas mourir » »  : […] Cette épopée relate l'histoire de Gilgamesh, roi et tyran de la ville d'Uruk en Mésopotamie : « Pour deux tiers, il est dieu, pour un tiers, il est homme. » Ses concitoyens s'étant plaint auprès de leur dieu Anu d'être traités avec dureté (« nuit et jour règne sa violence »), celui-ci crée Enkidu, mi-homme mi-bête, pour tenir en respect leur souverain. Ignorant la société des hommes, Enkidu vit au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee-de-gilgamesh/#i_11095

FONTENELLE BERNARD DE (1657-1757)

  • Écrit par 
  • Werner KRAUSS
  •  • 1 756 mots

Dans le chapitre « Les évolutions d'un « esprit moderne » »  : […] En 1691, Fontenelle était élu membre de l'Académie française et, en 1697, il était reçu à l'Académie des sciences, dont il fut secrétaire perpétuel à partir de 1699. Cependant la deuxième édition de l' Histoire des oracles suscita un orage contre l'auteur. Les temps avaient changé depuis la première édition. Maintenant régnait le père La Chaise, confesseur du roi. Intransige […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-de-fontenelle/#i_11095

GE HONG [KO HONG] (283-343)

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 896 mots

Grand philosophe originaire de la Chine du Sud, à l'époque des Jin, connu surtout comme alchimiste. Sa légende, créée par lui-même de son vivant, le montre subsistant péniblement, à l'écart du monde, presque en ermite ; en réalité, il a été fonctionnaire et officier. Sa vie est liée à l'histoire, fort mouvementée, de son époque. Issu d'une famille de lettrés-fonctionnaires, Ge Hong connaît cependa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ge-hong-ko-hong/#i_11095

GERSONIDE LÉVI BEN GERSHOM dit (1288-1344)

  • Écrit par 
  • Charles TOUATI
  •  • 2 388 mots

Dans le chapitre « Le véritable bien de l'homme »  : […] La providence divine octroie aux êtres vivants des moyens de protection de plus en plus efficaces, au fur et à mesure qu'on gravit l'échelle des êtres. Par le déterminisme astral, Dieu assure à tous les hommes un maximum de biens et leur épargne un maximum de maux. Prémonitions, rêves, prophéties, usage de la liberté sauvent certains individus des effets funestes de la conjoncture : leur imaginat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gersonide-levi-ben-gershom-dit-1288-1344/#i_11095

HAOMA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 322 mots
  •  • 1 média

Nom iranien du « breuvage d'immortalité » qui correspond au soma hindou. La religion iranienne ancienne, analogue en cela à la religion védique, plaçait au centre du culte solennel un sacrifice offert aux dieux les plus importants du panthéon ; au cours de ce sacrifice était préparé un breuvage (obtenu par pressurage d'une plante particulière) que les fidèles et les offician […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haoma/#i_11095

MORT - Les interrogations philosophiques

  • Écrit par 
  • René HABACHI
  •  • 7 525 mots

Dans le chapitre « Les doctrines de la chute »  : […] Si le courant des doctrines de la chute est dominé par la figure de Platon, son élaboration philosophique s'inaugure cependant avec les Upanishads et se prolonge, par-delà Origène, jusqu'à Descartes et Malebranche. L'axe qui joint des philosophies aussi différentes est le dualisme de l'âme et du corps. La vie humaine naît de leur rencontre et la mort est leur séparation. Mais, pour la pensée grec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mort-les-interrogations-philosophiques/#i_11095

MORT - Les sociétés devant la mort

  • Écrit par 
  • Louis-Vincent THOMAS
  •  • 8 190 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De l'« amortalité » à l'immortalité »  : […] La mort n'étant qu'exceptionnellement destruction totale de l'être, la croyance en la perdurabilité de la personne (ou plutôt de ses constituants privilégiés) semble fort répandue. Cette « amortalité », que Frazer appréhende comme « la prolongation de la vie pour une période indéfinie, mais pas nécessairement éternelle », n'est généralement conçue par les populations sans machinisme que sur le mod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mort-les-societes-devant-la-mort/#i_11095

MYTHOLOGIES - Le monde gréco-romain

  • Écrit par 
  • John SCHEID, 
  • Giulia SISSA, 
  • Jean-Pierre VERNANT
  • , Universalis
  •  • 4 799 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les autres dieux du panthéon »  : […] D'autres dieux accompagnent ces puissances majeures : Gê ou Gaia, la Terre, Mère universelle par son union avec Ouranos, le Ciel, et Pontos, le Flot marin ; sa fille, l'ouranide Rhéa, qui engendre dans le lit de son frère Cronos toute la lignée des olympiens ; deux sœurs de Rhéa (Thémis, principe de stabilité et d'ordre, dans la nature et dans la vie sociale ; Téthys, l'épouse d'Océan, aussi ondo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-le-monde-greco-romain/#i_11095

NECTAR & AMBROISIE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 87 mots

Dans la mythologie grecque, tantôt la nourriture, tantôt la boisson des immortels. À l'origine, les deux termes étaient probablement interchangeables ; mais, chez Homère et les auteurs postérieurs, le nectar est souvent le breuvage, tandis que l'ambroisie est la nourriture. Chez Homère, tous deux servent aussi d'onguent parfumé. Les érudits ne sont pas d'accord sur le sens du mot ambroisie, mais l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nectar-et-ambroisie/#i_11095

NIRVĀṆA ET SAṂSĀRA

  • Écrit par 
  • André BAREAU
  •  • 3 548 mots

Dans le chapitre « Le « saṃsāra » et ses diverses interprétations »  : […] La croyance en la transmigration apparaît dans l'Inde vers le début du vi e siècle avant notre ère, soit juste avant le bouddhisme, le jainisme et les premières Upaniṣad du brahmanisme, qui reposent tous sur elle. Dès cette époque, elle semble avoir été adoptée par la grande majorité des Indiens, bien que les anciens sūtra bouddhiques signalent q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nirvana-et-samsara/#i_11095

PARFUMS

  • Écrit par 
  • Brigitte MUNIER, 
  • Paul TEISSEIRE
  •  • 5 931 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un rôle ontologique et social »  : […] La découverte par Marcel Detienne d'une mythologie de l'aromate dans la Grèce antique renouvela le regard sur l'anthropogonie en lui adjoignant la dialectique évoquée : quand Prométhée, instaurant le sacrifice, donne aux dieux la fumée parfumée montant de l'autel, et aux hommes la viande, le partage entre immortalité et mortalité ne s'opère point par le corps, mais par l'alimentation : la fumée o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parfums/#i_11095

PÈLERINAGES & LIEUX SACRÉS

  • Écrit par 
  • Alphonse DUPRONT
  •  • 22 742 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Lieux d'accomplissement eschatologique »  : […] En réalité, le lieu sacré doit être lieu de plénitude. La nature et l'histoire en témoignent et, plus encore, l'habillement par le légendaire humain de la nudité de la nature. Mais la plénitude en est encore plus sûrement atteinte avec les grands lieux sacrés pèlerins qui sont marqués soit d'accomplissement eschatologique, soit d'une élection cosmique unique. Les premiers sont essentiellement lie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelerinages-et-lieux-sacres/#i_11095

PHÉDON, Platon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 986 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Sur l'âme »  : […] « La mort, pensons-nous que c'est quelque chose ? – Oui, assurément, fut la réponse de Simmias. – Se peut-il qu'elle soit autre chose que la séparation de l'âme d'avec le corps ? C'est bien cela, être mort : le corps séparé d'avec l'âme en vient à n'être que lui-même en lui-même, tandis que l'âme séparée d'avec le corps est elle-même en elle-même ? » (64c-d). Le devenir du corps m'est connu, celui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phedon/#i_11095

PHÉNIX, mythologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 396 mots

Oiseau fabuleux, originaire d'Éthiopie et rattaché au culte du Soleil, en particulier dans l'ancienne Égypte et dans l'Antiquité classique. Le phénix était, disait-on, une sorte d'aigle, mais de taille considérable ; son plumage se parait de rouge, de bleu et d'or éclatant, et son aspect était splendide. Il n'existait jamais qu'un seul phénix à la fois ; il vivait très longtemps : aucune tradition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phenix-mythologie/#i_11095

PLATON

  • Écrit par 
  • Monique DIXSAUT
  •  • 13 741 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Causalité intelligente et causalité nécessaire »  : […] Âme, cité et monde posent un même problème : comment inscrire, dans des réalités qui ne sont pas intelligibles par elles-mêmes, l'ordre et l'arrangement qui leur conférera unité et valeur ? Si l'analogie de structure entre l'âme et l' État sous-tend toute La République , de telle sorte que les mêmes principes d'organisation garantissent la bonne constitution de l'une et de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/platon/#i_11095

POMPONAZZI PIETRO (1462-1525)

  • Écrit par 
  • Adelin Charles FIORATO
  •  • 568 mots

Philosophe italien, Pietro Pomponazzi eut une grande influence sur le courant de pensée rationaliste de la Renaissance. Après avoir fait ses études de médecine à Padoue, il enseigna la philosophie dans cette ville pendant une vingtaine d'années (1488-1509), puis passa à l'université de Ferrare et à celle de Bologne, où il séjourna jusqu'à sa mort. Dans son ouvrage le plus important, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-pomponazzi/#i_11095

SCIENCE-FICTION

  • Écrit par 
  • Roger BOZZETTO, 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 8 006 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Uchronies, le passé revisité »  : […] L'uchronie, dans laquelle l'histoire diverge à partir d'un point historique (ainsi, les Allemands ont remporté la Seconde Guerre mondiale dans Le Maître du haut château de P. K. Dick, 1962), connaît un succès grandissant ( Les Conjurés de Florence , P. J. McAuley 1994 ; Rêves de Gloire , R. C. Wagner, 2011), au point d’agrandir le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/science-fiction/#i_11095

SOMA, religion védique

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 918 mots

Mot sanskrit qui signifie simplement « jus » (obtenu par pressurage d'une substance végétale) et qui désigne dans la religion védique l'élixir d'immortalité, le nectar, l'ambroisie ( amṛta ). C'est parce qu'ils consomment quotidiennement le soma qui leur est offert en sacrifice par les hommes que les dieux conservent leur statut d'immortels (dans la perspective hindoue, les i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soma-religion-vedique/#i_11095

TAOÏSME

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 8 929 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Arrière-fond de religion et de magie »  : […] Il s'agit là de tout un ensemble de références aux pratiques et croyances dites de Longue Vie ( Changsheng ). Dans ces concepts, si fondamentaux pour le taoïsme de toutes les époques, se trouve la réponse quant à l'arrière-fond des écrits du Vieux Maître et de son apologiste Zhuangzi. Le yuan you désigne aussi, à la même époque, les voyages extatiques d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taoisme/#i_11095

THOMISME

  • Écrit par 
  • Édouard-Henri WÉBER
  •  • 5 228 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'homme »  : […] En premier lieu, pour saint Thomas , l'homme est essentiellement corps et intelligence . Procédant à une élucidation des thèmes traditionnels d' âme et de corps, le maître offre une conception nouvelle de leur unité essentielle. Contre la théorie généralisée de l'homme comme agrégat de deux substances, la corporelle et la spirituelle, il adopte la conception du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomisme/#i_11095

XI KANG [HI K'ANG] (223-262)

  • Écrit par 
  • Donald HOLZMAN
  •  • 330 mots

Originaire d'une famille aisée et traditionnellement confucianiste, marié à une princesse de la dynastie régnante, Xi (on transcrit aussi Ji) Kang n'occupa jamais dans la hiérarchie des fonctionnaires qu'un poste honoraire sans charge ( zhongsan dafu ). Pour un homme de sa classe et de ses talents, ce refus de s'engager dans la vie publique est si extraordinaire que les usurp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xi-kang-hi-k-ang/#i_11095