IMAGINATION (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’imagination est-elle trompeuse ?

Tous les penseurs idéalistes ont usé d’exemples similaires pour nous mettre en garde contre les illusions engendrées par nos sens. Erreurs sur la taille des objets liées en particulier à la distance et à la perspective (le Soleil à peine plus grand qu’une pièce de monnaie), erreurs sur le chaud et le froid entraînées par l’état de notre corps, etc. Ils ont eu recours à des arguments voisins pour nous alerter sur les dangers d’une imagination qui ne serait pas contrôlée. À la manière de Descartes (1596-1650), ils ont aussi tenu à mettre en évidence la façon particulière dont l’imagination nous égare. Si nous nous trompons en jugeant sans réflexion que les images qui nous parviennent sont adéquates à la réalité extérieure, nous nous trompons pour ainsi dire doublement quand nous supposons que les produits de notre imagination sont issus du monde réel. Seul un bon usage de notre entendement (mot cher au xviie siècle, que nous traduirions aujourd’hui par « intelligence ») est apte à nous épargner ces dangereuses illusions. Ainsi, le sage, écrit Descartes dans un texte de jeunesse (gles pour la direction de l’esprit, 1628), « n’affirmera jamais que cette image est venue, tout entière et sans altération, de la réalité extérieure aux sens et des sens à l’imagination, à moins de l’avoir su d’abord de quelque autre moyen ».

Freud est proche de Descartes quand il considère que le conscient peut être trompé par les inventions de l’inconscient : projections, compensations, sublimations jouent le plus souvent un rôle positif en assumant une fonction de « mécanismes de défense du moi », mais peuvent aussi dérégler nos désirs au point d‘installer le sujet dans un délire psychotique. Le délirant ne fait plus alors aucune différence entre ses constructions imaginaires et la réalité objective.

À l’hypothèse de Descartes, selon laquelle sans travail de l’entendement, sans réflexion, nous ne pouvons que confondre l’imaginaire et le [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages





Écrit par :

  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État ès lettres, professeur de khâgne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe GRANAROLO, « IMAGINATION (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/imagination-notions-de-base/