ÎLOTS DE PATHOGÉNICITÉ, bactériologie

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 329 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les mécanismes moléculaires et cellulaires de l'infection »  : […] La connaissance des gènes de virulence et de pathogénicité ainsi que des facteurs intrinsèques et extrinsèques régulant leur expression permet de mieux définir ce qu'est une bactérie pathogène et de la distinguer d'une bactérie opportuniste. Une espèce bactérienne pathogène peut être considérée comme une population issue d'un clone sélectionné au cours de l'évolution afin de pouvoir s'établir dan […] […] Lire la suite

LISTÉRIOSE

  • Écrit par 
  • Paul M.V. MARTIN
  •  • 2 496 mots

Dans le chapitre « Pouvoir pathogène et virulence »  : […] Les génomes de Listeria monocytogenes et de Listeria innocua (espèce non pathogène la plus proche de Listeria monocytogenes ) ont été entièrement séquencés. Tout un arsenal génétique lui permet d'entrer dans les cellules intestinales, d'où elle va progresser dans les tissus de l'hôte en y déterminant des lésions. Une protéine de sa surface, l'internaline, se lie à un récepteur, la E-cadhérine, q […] […] Lire la suite

VIRULENCE BACTÉRIENNE

  • Écrit par 
  • Aurélie CHABAUD, 
  • Sylvain MEYER, 
  • Marie-Cécile PLOY
  •  • 4 583 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Génétique de la virulence bactérienne »  : […] Bien qu’elle nécessite un coût énergétique non négligeable pour la bactérie, la production de facteurs de virulence est souvent un avantage. Les gènes codant ces derniers peuvent parfois être transmissibles entre bactéries. En effet, les gènes de virulence peuvent être localisés sur le « core-génome » c’est-à-dire le génome de base d’une espèce bactérienne et être alors présents chez tous les mem […] […] Lire la suite