ANNOBÓN ÎLE D'

GUINÉE ÉQUATORIALE

  • Écrit par 
  • René PELISSIER, 
  • Universalis
  •  • 4 518 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  L'épitomé du paternalisme colonial »  : […] Du passé de cette Guinée, qui est mal connu, un élément ressort : le caractère tardif de l'influence européenne réelle. Entre 1469 et 1474, les navigateurs portugais Fernão do Pó et Lopo Gonçalves explorent la baie du Biafra, et le premier « découvre » Fernando Póo (Bioko). En 1471 ou 1472, l'îlot d' Annobón est aperçu par João de Santarem et Pêro de Escobar. Îles et rivages continentaux entrent […] […] Lire la suite