IDÉOGRAMME

ALPHABET

  • Écrit par 
  • Gilbert LAFFORGUE
  • , Universalis
  •  • 3 456 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les premières écritures »  : […] Les cunéiformes inventés en Mésopotamie (env. 3400 avant J.-C.) et les hiéroglyphes imaginés en Égypte (env. 3200) servent d'abord à établir des inventaires . Ils comprennent, outre des chiffres, des pictogrammes, dessins représentant un être ou un objet. Ces écritures se sont compliquées lorsqu'on voulut écrire des phrases. Les pictogrammes, qui tendent à devenir des dessins stylisés ou schémat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alphabet/#i_6341

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Opposition entre ancienne et nouvelle Chine »  : […] La révolution chinoise est d'abord un mouvement de libération sociale dirigé contre les propriétaires fonciers, les bureaucrates, tous les détenteurs du pouvoir et de la richesse, bref l'Ancien Régime politique, social et intellectuel. Mais c'est en même temps un mouvement à caractère national, un mouvement pour « sauver le pays » ( jiu guo ), comme l'était déjà le Mouvement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_6341

CHINOISE (CIVILISATION) - La littérature

  • Écrit par 
  • Paul DEMIÉVILLE, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Yves HERVOUET, 
  • François JULLIEN, 
  • Angel PINO, 
  • Isabelle RABUT
  •  • 45 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'écriture »  : […] Tandis que notre écriture, ainsi que toutes les écritures actuellement en usage dans le monde civilisé à l'exception de la seule écriture chinoise, ne fait que traduire pour l'œil la prononciation des mots, en Chine le signe graphique reste indépendant du signe phonique, ou phonème, celui qui s'adresse à l'oreille. On peut en français écrire le mot « dix » de deux manières : soit phonétiquement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-litterature/#i_6341

ÉCRITURE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BALPE, 
  • Anne-Marie CHRISTIN
  •  • 10 415 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « De la lecture divinatoire à l'écriture »  : […] L'écriture est apparue lorsque le système de signes visuels qui était censé transmettre les messages venus des dieux est devenu le support de ceux des hommes, c'est-à-dire des messages verbaux. Mais il ne pouvait s'agir que d'une traduction, ou plutôt d'une transposition  : la composante iconique de l'écriture s'opposait à ce qu'elle fût une projection directe de la langue. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecriture/#i_6341

ÉCRITURE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 598 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L’invention du cunéiforme »  : […] En Mésopotamie, au IV e  millénaire avant J.-C., les pays de Sumer et d’Akkad inventent une écriture picto-idéographique fondatrice du cunéiforme. Elle débute avec des images simplifiées qui désignent êtres et choses. Ce graphisme linéaire schématique se stylise pour perdre sa ressemblance formelle avec le modèle d’origine. Le passage de la courbe à la droite, au IIIe mill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecriture-notions-de-base/#i_6341

ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - L'écriture

  • Écrit par 
  • Jean VERCOUTTER
  •  • 4 054 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Élaboration de l'écriture »  : […] L'écriture égyptienne est essentiellement pictographique , chacun des signes représentant l'objet qu'il signifie. La pictographie a été employée dans un grand nombre de civilisations, mais, alors qu'en Chine ou en Mésopotamie, par exemple, les caractères pictographiques évoluèrent rapidement vers des formes abstraites, les signes hiéroglyphiques restèrent identiques jusqu'à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-civilisation-l-ecriture/#i_6341

MAN YŌ SHŪ

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT
  •  • 1 477 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le texte »  : […] La signification du titre est discutée ; les idéogrammes qui servent à le transcrire peuvent se traduire par Recueil de dix mille feuilles , mais il pourrait s'agir d'un jeu de mots, et il faudrait alors entendre : Recueil des dix mille âges (ou règnes ). Le nombre des poèmes varie selon les manuscrits, mais se situe autour de quat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/man-yo-shu/#i_6341

MÉSOPOTAMIE - L'écriture cunéiforme

  • Écrit par 
  • Daniel ARNAUD
  •  • 3 072 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La création du système »  : […] Les signes de l'écriture cunéiforme sont environ d'un peu moins d'un millier : ce sont des dessins abstraits, c'est-à-dire que leur sens ne peut être deviné mais doit être appris (ainsi pour « fils ») ; un dixième seulement sont des silhouettes, complètes ou partielles, de réalités concrètes (ainsi : « vase ») . Cependant, même dans ce cas, l'identification précise ne va pas de soi, car à la signi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesopotamie-l-ecriture-cuneiforme/#i_6341

NOTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Mireille HELFFER, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 5 222 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La notation chinoise et ses dérivées »  : […] Certains idéogrammes chinois ont été traditionnellement associés à douze hauteurs de sons ( ), définies par rapport à la longueur de douze tuyaux-étalons ou de jeux de douze cloches. Seuls cinq de ces sons, complétés par deux sons auxiliaires ( bian zhi et bian gong ), ont été employés dans les compositions musicales. La notati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notation-musicale/#i_6341

PRÉHISTORIQUE ART

  • Écrit par 
  • Laurence DENÈS, 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Denis VIALOU
  •  • 27 698 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Interprétations de l'art paléolithique »  : […] Avant les premiers grands travaux de l'abbé Breuil, au début de ce siècle, peu de grottes avaient été étudiées et décrites, de sorte que les appréciations théoriques concernaient principalement les objets découverts en fouille. Peu à peu s'était dégagée l'idée que l'homme préhistorique avait été un artiste authentique, qu'il avait créé des œuvres d'art, et que, finalement, ces objets et statuettes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-prehistorique/#i_6341