IDENTITÉ, anthropologie

AFRIQUE (conflits contemporains)

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  •  • 4 946 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des ethnicités fabriquées et manipulées »  : […] La mobilisation de l'ethnicité comme mode d'énonciation du politique s'inscrit donc dans un contexte socio-historique particulier, marqué par la déstructuration et la recomposition en profondeur des sociétés africaines sous l'effet de la mise en place du projet colonial. Mais, malgré la violence de cette imposition, ou grâce à elle, la mise en valeur coloniale, si limitée soit-elle à l'exception d […] […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DES CULTURES URBAINES

  • Écrit par 
  • Virginie MILLIOT
  •  • 4 429 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L’anthropologie à l’épreuve de la ville »  : […] Les chercheurs qui ont pris la ville pour objet d’étude à Berlin puis à Chicago au début du xx e  siècle se sont d’emblée questionnés sur la spécificité des modes de vie qu’ils y observaient. La culture urbaine a d’abord été définie de manière générique comme un art de vivre dans un environnement dense et hétérogène et comme un ensemble de compétences permettant de s’ajuster à la multitude et de […] […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DES DIASPORAS

  • Écrit par 
  • Anne-Christine TRÉMON
  •  • 1 792 mots

Dans le chapitre « L’essor de l’anthropologie des diasporas »  : […] Dans la seconde moitié des années 1960, quelques anthropologues emploient le terme « diaspora » pour désigner les Chinois d’Asie du Sud-Est (Maurice Freedman), les Afro-descendants du Brésil (Roger Bastide) et les Hausa du Nigeria (Abner Cohen). De son côté, dès 1966, l’historien et africaniste Georges Shepperson requalifie de « diasporique » le champ d’études des cultures noires des Amériques. M […] […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DU PATRIMOINE

  • Écrit par 
  • Cyril ISNART
  •  • 4 702 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Vers une anthropologie du patrimoine »  : […] La discipline historique a commencé à interroger ces phénomènes, classiquement en termes de patrimonialisation nationale des arts plastiques et de l’architecture (Poulot, 2006). L’anthropologie croise quant à elle les lectures historiennes et une approche plus sensible aux marges, aux négociations et à la variété des contextes. Elle questionne les individus porteurs de valeurs patrimoniales, les p […] […] Lire la suite

COMMERCES URBAINS ET MIGRATIONS

  • Écrit par 
  • Lucine ENDELSTEIN
  •  • 1 097 mots

Avec la confection et l’artisanat, le commerce de détail est une activité associée de longue date aux migrations, au point que Georg Simmel déclarait dès 1908 que « l’étranger fait partout son apparition comme commerçant, et le commerçant comme étranger » (Simmel, 1990). Les réseaux de solidarité entre compatriotes, les obstacles liés au manque de maîtrise de la langue du pays d’accueil et la pos […] […] Lire la suite

DIASPORAS URBAINES

  • Écrit par 
  • Anne-Christine TRÉMON
  •  • 1 588 mots
  •  • 1 média

Ce qui caractérise la ville – coprésence d’étrangers, effervescence de la vie sociale, intensité des relations avec d’autres localités – tient, entre autres, à la présence de diasporas. Dès l’apparition des premières villes, des communautés de marchands forment des réseaux interconnectés sur chaque continent. Souvent cantonnés dans des quartiers distincts, elles font fi des frontières, exploitant […] […] Lire la suite

ETHNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Loup AMSELLE
  •  • 3 863 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Paradigmes ethniques et conversions identitaires »  : […] Si l'on accepte l'idée selon laquelle il existe une continuité dans le tissu qui unit les différentes sociétés d'un ensemble donné, chacune d'entre elles étant conçue comme le point ultime de tout un réseau de rapports de forces, on est conduit à admettre l'existence de « chaînes de sociétés » à l'intérieur desquelles les acteurs sociaux se meuvent. Ces derniers, en fonction de la place qu'ils occ […] […] Lire la suite

IDENTITÉ

  • Écrit par 
  • Annie COLLOVALD, 
  • Fernando GIL, 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Pierre TAP
  •  • 13 231 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Anthropologie »  : […] Pour l'anthropologie, l'identité ne constitue pas un concept véritablement spécifique ; elle apparaît au détour d'autres problématiques concernant, par exemple, l'ethnicité, l'appartenance lignagère, la personne ou les rituels de passage (qui marquent les life - cycles ou les life - crisis ). Malgré la grande diversité des traits culturels qu'on aura à envisager à ce sujet, on peut regrouper les […] […] Lire la suite

JUMEAUX (anthropologie)

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 3 357 mots

Dans le chapitre « Un fait socialement ambivalent »  : […] Les représentations, très variables, que se font les différentes sociétés de la naissance de jumeaux doivent être distinguées de l'événement constitué par chacune de ces naissances. Selon le point de vue choisi – discours local ou pratiques effectives –, les naissances gémellaires peuvent être soit valorisées, soit dépréciées. Il arrive ainsi que, dans une même société, les mythes ou les contes cé […] […] Lire la suite

MÉDIAS (anthropologie)

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 1 394 mots

Longtemps ignorés par l’anthropologie, les médias se sont imposés comme l’un des nouveaux objets d’étude de la discipline au cours des années 1990. Les anthropologues ont pris la pleine mesure du fait que les terrains les plus isolés étaient désormais marqués par la présence de médias de toutes sortes, qu’il s’agisse des médias de masse traditionnels (presse écrite, radio, cinéma, télévision) ou d […] […] Lire la suite

NOM

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 7 090 mots

Dans le chapitre « Le sens, la référence et le nom propre »  : […] Logiciens et anthropologues ont diversement traité la question du nom propre dans son rapport au sens et à la référence, les linguistes s'en trouvant détournés par la clôture saussurienne sur la relation, immanente au signe lui-même, du signifiant au signifié. Le nom propre des logiciens ne coïncide sans doute que partiellement avec le nom propre de la langue naturelle et avec l'anthroponymie et l […] […] Lire la suite

PASSER À L'ÂGE D'HOMME (D. Fabre) Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Giordana CHARUTY
  •  • 1 263 mots

« Faire la jeunesse » : que désigne cette locution du langage commun, par-delà les cadres institutionnels, variables dans le temps, qui produisent socialement les identités sexuelles et organisent les âges de la vie ? Pour répondre à cette question, Daniel Fabre (1947-2016) entamait, au lendemain de Mai-68, une thèse d'État qui avait pour titre : Institution de la jeunesse et production de la mas […] […] Lire la suite

PERSONNE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 552 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les attributs de la personne : dation du nom et initiation »  : […] La personne, notion d'emblée sociale, comporte, outre des composantes, des attributs qui assurent son identité au sein d'un groupe donné et même participent à son achèvement en tant que membre de celui-ci. Le nom individuel constitue un attribut majeur, auquel d'autres déterminations peuvent s'ajouter qui contribuent à préciser cette identité sociale, telles, par exemple, les puissances extra-hum […] […] Lire la suite

TOTEM ET TOTÉMISME

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 4 493 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Classification et identification »  : […] Classer, tenter de mettre de l'ordre dans le chaos des phénomènes observables, essayer de placer l'homme au sein du monde, lui concevoir une existence en regard de ce qui vit en dehors de lui, plantes et animaux, enfin représenter la diversité des groupes sociaux et celle des individus et faire en sorte que l'ensemble de ces relations soit logique et cohérent, c'est bien évidemment la tâche de l'e […] […] Lire la suite

TOURISME (anthropologie)

  • Écrit par 
  • Anne DOQUET
  •  • 1 104 mots

Perçu par les institutions internationales dans les années 1960 comme un facteur de développement puis comme une solution salvatrice pour les pays du Tiers Monde, le tourisme est longtemps resté prisonnier d’une appréhension économiste qui l’analysait uniquement en termes de flux financiers sans prendre en compte les dimensions culturelles du processus. Les géographes, en particulier ceux de l’He […] […] Lire la suite