ICONOLOGIE

ART (Le discours sur l'art) - Iconologie

  • Écrit par 
  • Jan BIALOSTOCKI
  •  • 4 344 mots

Du xvie au xixe siècle on entend par iconologie la « science des images » qui donne des règles pour la représentation figurée des idées abstraites et morales. L'œuvre fondamentale qui a introduit ce concept est le livre de Cesare Ripa : Iconologia, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-le-discours-sur-l-art-iconologie/#i_8836

ICONOGRAPHIE ET ICONOLOGIE

  • Écrit par 
  • Frédéric ELSIG
  •  • 1 352 mots

Le terme « iconologie » apparaît en 1593 avec l'Iconologia de Cesare Ripa et désigne un recueil d'allégories morales à l'attention des artistes. Le terme « iconographie », forgé au cours du xviie siècle, désigne un ensemble d'images réunies pour leur contenu, telle L'Iconog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iconographie-et-iconologie/#i_8836

ART (Le discours sur l'art) - L'histoire de l'art

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 4 730 mots

Dans le chapitre « Une problématique originale »  : […] Sensible à l'importance de toutes ces orientations et soucieux de les faire converger en une enquête cohérente, Focillon, dans la Vie des formes (Paris, 1934), rappelait éloquemment que « l'œuvre d'art n'existe qu'en tant que forme », mais que, d'autre part, la forme tend toujours à signifier autre chose et plus qu'elle-même. Il se trouvait ainsi formuler l'essentiel d'une problématique qui n'a c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-le-discours-sur-l-art-l-histoire-de-l-art/#i_8836

CITÉ, iconologie

  • Écrit par 
  • Michel RAYNAUD
  •  • 916 mots
  •  • 1 média

L'iconologie de la cité, ou son iconographie rendue interprétative, situe les représentations de villes à l'intérieur d'un propos plus général, d'ordre théologique, politique ou scientifique ; elles sont alors soit les plans possibles pour une démonstration discursive (villes imaginaires, cités idéales), soit les figures possibles pour produire un espace « analogue » (plans des cités réelles). Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cite-iconologie/#i_8836

CRITIQUE D'ART

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHEFER
  •  • 2 906 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Iconologie »  : […] Cette pratique de la description, du jugement, n'est en fait possible que parce que la critique d'art (de par son statut extérieur, cette critique est aussi un genre littéraire) est supposée apporter à l'œuvre le supplément qui lui fait défaut ; comme si à l'œuvre il fallait – pour compenser la résorption du sens dans l'effet pictural – ajouter le texte dont elle est l'absence et la sollicitation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-d-art/#i_8836

ESTHÉTIQUE - Esthétique et philosophie

  • Écrit par 
  • Mikel DUFRENNE
  •  • 7 348 mots

Dans le chapitre « Phénoménologie et sémiologie »  : […] Ces distinctions qu'opère l'analyse dépendent de la lecture qu'on fait de l'œuvre. Elles ne sont pas commandées, comme dans l'étude de la langue, par la réalité d'une double articulation, par la distinction réelle des phonèmes et des monèmes ; la détermination du domaine pour la science suppose le libre choix d'une lecture. Cette lecture dépend donc elle-même du lecteur, selon qu'il y engage les s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esthetique-esthetique-et-philosophie/#i_8836

GOMBRICH ERNST HANS (1909-2001)

  • Écrit par 
  • Maurice BROCK, 
  • Universalis
  •  • 1 615 mots

Dans le chapitre « L'iconologie »  : […] Spécialiste de la Renaissance, Gombrich propose quelques reconstitutions de programme – ce qu'il appelle iconologie, selon son adaptation de la définition d'Erwin Panofsky, à savoir l'explicitation d'œuvres d'art par des textes auxquels on la réfère –, à propos de peintures mythologiques de Botticelli, de l'astrologie dans la Sala dei Venti à Mantoue, de Vénus secourant Adonis, du Jardin des dél […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-hans-gombrich/#i_8836

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Fonctions de l'image

  • Écrit par 
  • François LISSARRAGUE
  •  • 4 758 mots
  •  • 1 média

On a pu décrire la civilisation grecque comme une civilisation de la parole politique, et bien des auteurs, en particulier Platon, insistent sur la primauté du logos , de la parole vivante, opposée à l'écrit, inerte, et à l' image, muette. Mais la Grèce est en même temps à nos yeux, et déjà aux yeux des Romains qui l'ont conquise, la terre des arts, le pays où fleurissent peinture et sculpture, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-fonctions-de-l-image/#i_8836

RENAISSANCE

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI, 
  • Jacques CHOMARAT, 
  • Jean-Claude MARGOLIN, 
  • Jean MEYER
  •  • 31 106 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le mécénat public »  : […] Aux xv e  et xvi e  siècles, l'activité artistique d'un centre urbain n'est pas nécessairement liée à la prospérité économique ; qui plus est, certaines villes prospères (par exemple Gênes) ne connaissent pas de courants novateurs ; c'est qu'il n'y a dans ces villes ni de cour ni de mouvement culturel puissant. Comme l'attention se tourne vers Florence, on a, à travers les chroniques locales, une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renaissance/#i_8836

HASKELL FRANCIS (1928-2000)

  • Écrit par 
  • Alain MÉROT
  •  • 813 mots

L'historien de l'art Francis Haskell est né à Londres en 1928. Sa vocation s'éveille juste après la Seconde Guerre mondiale, alors qu'il étudie l'histoire et l'histoire de l'art dans ce King's College de Cambridge auquel il restera attaché toute sa vie, même si c'est à l'université d'Oxford, où il est nommé professeur en 1967, qu'il fera l'essentiel de sa carrière. Un sujet de thèse que lui a prop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-haskell/#i_8836

HERCULE À LA CROISÉE DES CHEMINS (E. Panofsky)

  • Écrit par 
  • Elisabeth DÉCULTOT
  •  • 1 029 mots

Lorsqu'il publie en 1930 Hercule à la croisée des chemins (traduit de l'allemand par D. Cohn, Flammarion, Paris, 1999), Erwin Panofsky (1892-1968) enseigne l'histoire de l'art à l'université de Hambourg depuis neuf ans. Par bien des aspects, l'œuvre porte fortement l'empreinte de cet environnement intellectuel. On y sent tout d'abord l'influence d'Ernst Cassirer, lui aussi professeur à Hambourg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hercule-a-la-croisee-des-chemins/#i_8836

IMAGE

  • Écrit par 
  • Agnès MINAZZOLI
  •  • 3 210 mots

Dans le chapitre « La partie pour le tout »  : […] La question des sources est centrale en histoire de l'art comme en iconologie, science des images ou plutôt prétendue telle, et les écrits théoriques des peintres s'inscrivent, pour la plupart, sous le signe de l'autorité, voire du mythe des origines, comme il en est de l'Antiquité pour les artistes de la Renaissance par exemple. Le retour aux sources iconographiques semble aussi s'imposer comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/image/#i_8836

IMITATION, esthétique

  • Écrit par 
  • Danièle COHN, 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 3 911 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Imitation, histoire et forme »  : […] On parle à juste titre d'un paradigme de l'imitation, qui aurait, depuis l'Antiquité, régné sur l'histoire des arts, transitant à la Renaissance de l'art oratoire aux arts figuratifs. La mise au point de la perspective comme « forme symbolique », pour reprendre le titre d'un essai d'Erwin Panofsky, révolutionne les arts visuels. Leur statut s'en trouve modifié au point qu'ils prennent, vu leur ess […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imitation-esthetique/#i_8836

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « L'iconographie et l'iconométrie »  : […] Pour les bouddhistes, l'image de culte par excellence est, bien entendu, celle du Maître. Son iconographie classique se constitua au iv e  siècle ou un peu avant. On reconnaît le personnage à son nimbe, à son manteau monastique, à sa coiffure faite de petites boucles plates, à une protubérance crânienne et à une touffe de poils qu'il porte entre les sourcils, pour ne mentionner que ces marques de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_8836

LES GROTESQUES (P. Morel), LES GROTTES MANIÉRISTES EN ITALIE AU XVIe SIÈCLE (P. Morel) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Maurice BROCK
  •  • 1 424 mots

Malgré leur abondance dans l'Italie de la Renaissance, les décors de grotesques sont peu étudiés. Si on excepte un bref essai d'André Chastel et les travaux érudits de Nicole Dacos sur leur essor dans l'atelier de Raphaël à la suite de la découverte à Rome de la Maison dorée de Néron, ils ne font guère l'objet que d'analyses ponctuelles. Les grotesques souffrent en effet d'un préjugé tenace : bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-grotesques/#i_8836

NARRATIF ART

  • Écrit par 
  • Marie-José MONDZAIN-BAUDINET
  •  • 971 mots

C'est l'art de conter, c'est-à-dire de transmettre par le verbe, le son ou l'image un récit, une séquence temporelle. Que ce récit soit réel ou imaginaire importe peu ; chaque fois qu'il y a narration, le conteur doit exprimer la durée et la causalité avec les moyens d'expression qu'il a choisis. La texture temporelle du verbe ou du chant est facile à admettre. Elle a plutôt posé des problèmes à c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-narratif/#i_8836

NUIT, iconographie

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 001 mots
  •  • 1 média

La représentation de la nuit dans l'art occidental, et plus spécialement dans la peinture, est une question qui n'a jusqu'ici fait l'objet d'aucune étude d'ensemble. Ce problème recouvre en fait deux aspects bien différents, mais qui peuvent coexister dans certains types d'œuvres : celui de l'allégorie, c'est-à-dire de l'expression figurée d'un concept, autonome ou en relation avec un autre thème, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuit-iconographie/#i_8836

L'ŒUVRE D'ART ET SES SIGNIFICATIONS. ESSAIS SUR LES " ARTS VISUELS ", Erwin Panofsky - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 1 130 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Décrire et interpréter »  : […] Publié en 1955, L'Œuvre d'art et ses significations est un livre qui forme une charnière entre les années allemandes de Panofsky et sa carrière américaine. Il consiste d'ailleurs moins en un ouvrage véritablement homogène qu'en un recueil d'études indépendantes. On y retrouve, considérablement remanié, un essai que Panofsky avait consacré en 1932 au Problème de la description des œuvres d'art. O […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-oeuvre-d-art-et-ses-significations/#i_8836

PANOFSKY ERWIN (1892-1968)

  • Écrit par 
  • Daniel ARASSE
  •  • 1 627 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Image et symbole »  : […] Riegl, Warburg, Cassirer, ces trois approches différentes sont réunies et synthétisées dans ce que Panofsky appelle, en 1939, Iconologie . Il reprend le terme à Warburg (et à son ikonologische Analyse des fresques du palais Schifanoia de Ferrare) et à l' Iconologia de Cesare Ripa. Il s'agit en fait pour Panofsky de prolonger l' iconographie – science descriptive et énumérative permettant une id […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erwin-panofsky/#i_8836

QUESTIONS DE MÉTHODE EN HISTOIRE DE L'ART, Otto Pächt - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 1 265 mots

Dans le chapitre « Limites de l'iconographie, actualité du formalisme »  : […] Le regard aigu porté sur les œuvres et sur leur structure se double chez Pächt d'une critique sans concession des méthodes concurrentes. C'est la faiblesse du système de la preuve chez les connaisseurs qui conduit Pächt à opposer sa propre méthode à l'intuitionnisme habillé de scientisme de Giovanni Morelli, lequel, en bon lecteur de Cuvier, pensait « reconnaître le lion à partir de la griffe ». […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/questions-de-methode-en-histoire-de-l-art/#i_8836

RIPA CESARE (1560-env. 1623)

  • Écrit par 
  • Marc LE CANNU
  •  • 333 mots

Attaché à la cour du cardinal A. M. Salviati en qualité de majordome, Ripa (de son vrai nom Giovanni Campani) est l'auteur d'un unique ouvrage, l' Iconologia , publié en 1593, dont l'influence sera profonde sur la pensée artistique et littéraire de deux siècles. Il s'agit d'un recueil de personnifications allégoriques de vertus, de vices, de tempéraments, de passions, qui met à contribution la lit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesare-ripa/#i_8836

TITRE DES ŒUVRES D'ART

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BOUILLON
  •  • 1 161 mots

La question du titre des œuvres d'art, qui peut paraître importante puisqu'il n'est guère d'autre moyen de parler d'elles ou tout simplement de les désigner, n'a guère retenu l'attention jusqu'à ce jour. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Littré ne connaît que les titres de livres et d'œuvres imprimées. Au xix e  siècle, Pierre Larousse est le premier à inclure dans les sens du mot « titre » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titre-des-oeuvres-d-art/#i_8836

WIND EDGAR (1900-1971)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 1 129 mots

Dans le chapitre « À l'école de Warburg »  : […] Edgar Wind est né à Berlin en 1900. Il commença par former son goût à l'étude des classiques et s'orienta ensuite vers la philosophie et l'histoire de l'art à Berlin, Fribourg, Vienne. En 1922, il obtint sa thèse de doctorat à Hambourg, sous la direction d'Erwin Panofsky (1892-1968), avec un travail sur les rapports entre l'expérience esthétique et les faits historiques. Toujours à Hambourg, il su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgar-wind/#i_8836