ABBOUD IBRAHIM (1900-1983)

ANSARS ou ANÇĀRS

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 720 mots

Nom donné aux croyants de Médine qui recueillirent et protégèrent le prophète Mahomet lors de sa fuite de La Mecque, les Ansars (en arabe : les défenseurs) sont souvent appelés : Ansar An-Nabi (« défenseurs du Prophète »). Au Soudan, les Ansars, ralliés au parti Umma, sont l'une des deux sectes politico-religieuses qui représentent la droite nationaliste du pays. Primitivement, Muhammad Ahmad, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ansars-ancars/#i_46018

SOUDAN

  • Écrit par 
  • Alain GASCON, 
  • Roland MARCHAL
  •  • 10 536 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'instabilité des régimes libéraux (1956-1969) »  : […] L'indépendance ne constitue pas une rupture radicale avec la période précédente. La vie politique demeure structurée autour de la compétition de deux grandes familles politiques et religieuses et la gestion d'un appareil d'État mal adaptée à la réalité plurielle et essentiellement rurale du pays. Le premier Premier ministre, Ismaïl al-Azhari, grande figure du mouvement nationaliste avant l'indépe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soudan/#i_46018

SOUDAN DU SUD

  • Écrit par 
  • Alain GASCON, 
  • Roland MARCHAL
  • , Universalis
  •  • 6 581 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La première guerre civile (1955-1972) »  : […] Les désaccords autour de la promulgation d'une Constitution définitive (islamique ou pas, fédéraliste ou unitaire) sont à l'origine du coup d'État de 1958 qui installe au pouvoir à Khartoum le général Ibrahim Abboud. Ce dernier adopte une politique d'arabisation et d'islamisation forcées au Sud-Soudan, tout en réprimant les missionnaires et en pourchassant les mutins qui se sont réfugiés en brous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soudan-du-sud/#i_46018