IATROMÉCANICIENS

FRUSTRATION

  • Écrit par 
  • Jacques NASSIF
  •  • 7 788 mots

Dans le chapitre « Le discours médical »  : […] pour expliquer l'étiologie de ce trouble. Celle que proposait Hofer manifestait l'influence de Willis. Un certain Jacques Schleuzer lui oppose, au début du siècle suivant, une théorie tirée de l'iatromécanique. Puis ce sont le « vitalisme » de l'école de Montpellier et le « neurisme » de l'école d'Édimbourg qui seront appelés à la rescousse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frustration/#i_8770

HOMÉOPATHIE

  • Écrit par 
  • Olivier FAURE
  •  • 7 524 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L’homéopathie, un système recevable, une médecine bannie »  : […] de pensée assez clos. Au xviie siècle, le combat avait fait rage entre les iatromécaniciens, qui voyaient dans le corps une machinerie qu’il fallait purger, et les iatrochimistes, qui faisaient du corps un ensemble de processus physiologiques qu’il fallait réguler par l’emploi de drogues souvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homeopathie/#i_8770

VIE

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 10 962 mots

Dans le chapitre « La vie comme mécanisme »  : […] que l'œil, ou d'un appareil tel que le cœur et les vaisseaux, dans la construction, en schéma ou en maquette, de ce qu'on a appelé depuis lors des modèles mécaniques, comme les iatromécaniciens (ou iatromathématiciens) des xviie et xviiie siècles l'ont tenté pour la contraction musculaire, pour la digestion, pour la sécrétion glandulaire, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vie/#i_8770