HYPHES

ACTINOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • Hubert A. LECHEVALIER
  •  • 3 467 mots
  •  • 3 médias

Les Actinomycètes sont des Bactéries dont la croissance donne lieu à des colonies constituées d' hyphes, c'est-à-dire de filaments qui irradient, par croissance centrifuge, tout autour du germe qui leur a donné naissance. Cela explique leur dénomination : le mot « Actinomycètes » provient de deux substantifs grecs et signifie « Champignons à rayons » ou « Champignons rayonnants », expression util […] Lire la suite

ANGIOSPERMES

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 6 118 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Angiospermes et relations avec les autres êtres vivants »  : […] Peu d’Angiospermes vivent de façon totalement autonome, sans interactions avec d’autres êtres vivants au sein de leur écosystème. Ces interactions peuvent être des relations symbiotiques qui impliquent une interaction physique étroite, des relations mutualistes dans lesquelles chaque partenaire tire un bénéfice de l’interaction, ou des relations de parasitisme dans lesquelles l’un des partenaires […] Lire la suite

BASIDIOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY
  •  • 6 442 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les Aphyllophorales »  : […] Les basidiocarpes des Aphyllophorales sont strictement gymnocarpiques, résultant d'une agrégation d'hyphes de type rhizomorphique. Lorsque l'orientation principale de l'agrégation reste parallèle, le basidiocarpe a une structure linéaire, simple ou ramifiée (clavaires), lorsqu'elle est divergente, le faciès est dimidié ( Coriolus , Trametes , Lenzites , Ganoderma applanatum , etc.) ou résupiné (Co […] Lire la suite

CHAMPIGNONS

  • Écrit par 
  • Jacques GUINBERTEAU, 
  • Patrick JOLY, 
  • Jacqueline NICOT, 
  • Jean Marc OLIVIER
  •  • 10 942 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre «  Les structures végétatives »  : […] Chez les champignons filamenteux, la paroi qui enveloppe le filament est stratifiée, chaque strate étant constituée d'un réseau microfibrillaire noyé dans une matrice homogène ; les fibrilles peuvent être disposées assez régulièrement ou réparties apparemment sans orientation privilégiée. La nature chimique des constituants de la paroi varie selon les groupes, mais les données ne sont pas suffisam […] Lire la suite

LICHENS

  • Écrit par 
  • Henry DES ABBAYES
  •  • 3 577 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Reproduction et développement »  : […] Les algues-gonidies se multiplient dans le thalle presque uniquement par division. Quant à la reproduction du mycosymbiote, elle est calquée sur celle des Ascomycètes supérieurs autonomes : production d'ascocarpes, qui peuvent être des périthèces clos ne s'ouvrant que par un pore apical ou des apothécies à surface plus ou moins étalée en disque . Les périthèces sont toujours petits, de l'ordre d […] Lire la suite

MICROBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Corinne DOREL, 
  • Philippe LEJEUNE, 
  • Jean-Michel PANOFF
  •  • 3 880 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les micromycètes »  : […] Les micromycètes sont des micro-organismes eucaryotes non chlorophylliens et généralement non mobiles qui, d'une part, se nourrissent en absorbant les substances organiques présentes dans leur habitat et, d'autre part, produisent des spores. Contrairement aux micro-algues eucaryotes, seul un petit groupe de micromycètes peut être considéré comme partie intégrante des protistes et regroupé dans l' […] Lire la suite

PHYTOPATHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse ESQUERRÉ-TUGAYÉ
  •  • 5 860 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Diversité des agents pathogènes  »  : […] Dans le cadre des agents pathogènes, on réserve généralement le terme de parasites aux microorganismes – champignons, oomycètes, bactéries, mollicutes (très petites bactéries dépourvues de paroi cellulaire rigide) – et aux virus et viroïdes, même si des agents phytophages (nématodes, insectes et autres ravageurs) et des plantes parasites peuvent également provoquer des dégâts importants dans le […] Lire la suite

THALLE

  • Écrit par 
  • Jean FELDMANN, 
  • Marie-Thérèse L'HARDY-HALOS
  •  • 3 946 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les nématothalles »  : […] Hétérotriches, prostrés ou dressés, les nématothalles de Champignons sont constitués de filaments grêles, ramifiés, cloisonnés ou non, formant le mycélium (cf. champignons , fig. 1 ). Les filaments mycéliens sont siphonés et cœnocytiques chez les Phycomycètes et les Zygomycètes à siphons ; ils sont cloisonnés et formés de cellules uni-ou plurinucléées chez les Ascomycètes et les Basidiomycètes à […] Lire la suite