HYPERMÉTROPIE

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 131 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Anomalies de la réfraction »  : […] Les anomalies de la réfraction, enfin, sont à la limite du pathologique. On appelle myopie un œil trop long, où l'image se forme en avant de la rétine, nécessitant le port de verres divergents chiffrés en dioptries avec le signe moins. Ainsi, dans le cas d'une myopie moyenne, le punctum remotum est de 1/3 = 0,33 m et les verres correcteurs seront de — 3 dioptries ; au-delà […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeil-humain/#i_23966

VISION - Optique oculaire et optométrie

  • Écrit par 
  • Pierre DENIEUL, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Françoise VIÉNOT
  •  • 8 840 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Montures et lentilles de lunetterie »  : […] Les verres correcteurs, qui sont dits ophtalmiques, sont généralement montés sur des lunettes (monocle, face à main ou lorgnons n'étant plus en usage). La monture doit être choisie en tenant compte de l'écart interpupillaire, ce dernier pouvant varier de 58 à 72 millimètres chez les hommes, de 54 à 68 millimètres chez les femmes, en vision de loin ; il est moindre, de 3 à 4 millimètres en vision […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-optique-oculaire-et-optometrie/#i_23966


Affichage 

Non-accommodation : œil hypermétrope

diaporama

Œil hypermétrope n'accommodant pas ; l'image d'un point à l'infini se forme en arrière de la rétine (a) ; le remotum est virtuel (b) ; la vision à l'infini est corrigée par une lentille convergente (c) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Non-accommodation : œil hypermétrope
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama