HYDROHALOGÉNATION

ALCÈNES ou OLÉFINES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 677 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Hydrohalogénation »  : […] En l'absence de lumière et d'initiateurs de réactions radicalaires comme l'oxygène, les fluorure, chlorure, bromure et iodure d'hydrogène se fixent sur les alcènes à température ordinaire. Le mécanisme de la réaction a été largement étudié ; il correspond à une addition électrophile de l'hydrogène H + suivie par une addition nucléophile de l'halogène X - sur le composé formé (réactions 10 ). […] Lire la suite

ALCYNES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 321 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Hydrohalogénation »  : […] En l'absence de lumière et d'initiateurs radicalaires, les alcynes additionnent les acides chlorhydrique, bromhydrique et iodhydrique en formant un halogénure éthylénique qui peut, à son tour, se fixer à une seconde molécule d'hydracide. L'orientation de cette seconde addition est conforme à la règle de Markovnikov, et il se forme le dérivé gem-dihalogéné : L'acétylène avec une molécule d'acide […] Lire la suite