HYDROBORATION

ALCÈNES ou OLÉFINES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 677 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Hydroboration »  : […] Le diborane B 2 H 6 et le borane BH 3 formés in situ (NaBH 4  + CH 3 CO 2 H) s'additionnent sur les alcènes avec l'orientation prévue par la règle de Markovnikov : le bore, électrophile, se porte sur l'atome de carbone le plus hydrogéné de la double liaison et l'hydrogène, hydrure nucléophile, sur l'atome de carbone le plus substitué. Le trialkylborane formé peut être oxydé par l'eau oxygénée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcenes-olefines/#i_95326

ALCYNES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 321 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Hydroboration »  : […] Selon un processus analogue à celui rencontré dans l'hydroboration des alcènes, le diborane B 2 H 6 réagit avec les alcynes à 0  0 C en formant un trivinylborane qui, comme dans le cas des alcènes, peut être hydrolysé en milieu acétique pour former un alcène, ou oxydé par l'eau oxygénée en alcool vinylique qui s'isomérise en dérivé carbonylé (réaction 8 ). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcynes/#i_95326

BROWN HERBERT CHARLES (1912-2004)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 404 mots

Chimiste américain, né à Londres d'une famille juive d'Ukraine venue s'installer en Grande-Bretagne en 1908 pour fuir les persécutions antisémites. Herbert Charles Brown entre en 1935 à l'université de Chicago, où sa famille s'est installée en 1914, et il obtient en 1938 un doctorat préparé sous la direction de H. I. Schlesinger. Il effectue alors un séjour postdoctoral chez M. Kharash, à l'univer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-charles-brown/#i_95326