HYDRATATION

ALCÈNES ou OLÉFINES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 677 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Hydratation »  : […] La réaction de l'eau sur les alcènes est catalysée par les acides forts dès la température ordinaire. Elle est utilisée industriellement pour la préparation d'éthanol à partir de l'éthylène et d'isopropanol à partir du propylène : La séparation des butènes isomères de la coupe C 4 de vapocraquage du naphta peut être réalisée en mettant à profit la plus grande réactivité nucléophile de l'isobutèn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcenes-olefines/#i_27641

ALCOOLS

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 5 863 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Hydratation des alcènes »  : […] Cette réaction, pratiquée industriellement pour la fabrication des alcools en C 2 , C 3 et C 4 , conduit essentiellement aux alcools secondaires et tertiaires (sauf pour l'éthanol) du fait de l'orientation de l'addition. L'hydratation indirecte d'un alcène terminal par la suite de réactions d'hydroboration, d'oxydation et d'hydrolyse permet d'obtenir l'alcool primaire (réaction 8 ). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcools/#i_27641

ALCYNES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 321 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Hydratation »  : […] En présence d'un acide fort et d'un sel mercurique catalyseur, les alcynes sont hydratés en énols qui se transforment en cétones (réaction 7 ). Dans le cas de l'acétylène, on obtient l'acétaldéhyde, dont ce fut un procédé industriel de fabrication. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcynes/#i_27641

ALDÉHYDES ET CÉTONES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 7 354 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Réactions avec formation d'une liaison C−O »  : […] L' eau s'additionne réversiblement sur les aldéhydes pour former un diol géminé. Ce dérivé n'est stable qu'en solution, sauf lorsqu'il provient de certains composés carbonylés, substitués en α par un (ou des) groupement(s) fortement électro-attracteur(s). Cette hydratation est l'objet de catalyses acide et basique générales. D'une manière analogue à l'eau, les alcools s'additionnent sur les dériv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aldehydes-et-cetones/#i_27641

AMIDES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 1 924 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Préparations et modes de formation »  : […] Les monoamides primaires se forment par déshydratation thermique des sels d'ammonium des acides carboxyliques. La distillation, à sec, de l'acétate d'ammonium donne quantitativement l' acétamide : Qu'ils soient primaires, secondaires ou tertiaires, les monoamides sont facilement obtenus par ammonolyse ou aminolyse des chlorures et anhydrides d'acides et, dans une réaction réversible, des esters : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amides/#i_27641

ARGILES

  • Écrit par 
  • Daniel BEAUFORT, 
  • Maurice PAGEL
  •  • 2 644 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Propriétés spécifiques des minéraux argileux »  : […] Les propriétés originales des argiles sont liées à leur caractère finement divisé, à leur très petite taille et à leur comportement particulier avec l'eau qui en font des minéraux très liés au monde du vivant. Les phénomènes d'hydratation et la capacité d'interaction chimique des argiles avec leur environnement minéral et biologique sont tout à fait remarquables. Les phénomènes d'hydratation des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/argiles/#i_27641

BÉTON

  • Écrit par 
  • Jean-Michel TORRENTI
  •  • 8 159 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le béton durcissant »  : […] La réaction d'hydratation du ciment conduit à la formation de plusieurs produits : – les silicates de calcium hydraté (C-S-H), dont la taille des pores est de l'ordre de quelques nanomètres ; – la portlandite Ca(OH) 2 , l'hydrate le moins stable, qui assure le pH alcalin du béton (pH ≈ 13) et pourra être en partie consommée par les réactions pouzzolaniques ; – les mono- et trisulfoaluminates (ett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beton/#i_27641

CIMENT

  • Écrit par 
  • Bernard DARBOIS, 
  • Walter ROTHLAUF
  •  • 5 130 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Obtention du ciment »  : […] Le clinker immergé n'est que très lentement attaqué par l'eau : la profondeur d'attaque est de l'ordre de 5 à 10 micromètres la première année et la vitesse de propagation de cette attaque diminue rapidement. Cela permet de stocker le clinker longtemps, même à l'air libre. Il faut que ce clinker soit broyé très finement pour obtenir un ciment actif. Ce broyage s'effectue dans des broyeurs à boule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ciment/#i_27641

ÉLECTROCHIMIE

  • Écrit par 
  • Jacques SIMONET
  •  • 6 283 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Connaissance et utilisation des électrolytes »  : […] Dans une cellule ou une pile, l'espace séparant deux électrodes de polarité opposée doit être suffisamment conducteur pour que le passage du courant soit assuré. Le courant se propage grâce au mouvement des ions qui se déplacent principalement sous l'effet d'un champ électrique. Ce processus implique au préalable une dissociation suffisante de l' électrolyte dissous dans le solvant choisi. L'eau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrochimie/#i_27641

ÉRUPTIONS VOLCANIQUES

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 3 926 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Processus de fusion partielle et contexte géodynamique »  : […] On peut définir trois modes principaux de production de magma, associés chacun à différents contextes géodynamiques, et qu'on peut ainsi replacer dans le cadre de la théorie de la tectonique des plaques. Le processus physique principal est la décompression adiabatique des matériaux mantelliques, laquelle résulte des mouvements ascendants de matière chaude au sein du manteau convectif, sous les do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eruptions-volcaniques/#i_27641

PLANTES

  • Écrit par 
  • Marie POTAGE, 
  • Arnaud VAN HOLT
  •  • 6 774 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Reproduction sexuée »  : […] Les plantes se reproduisent de manière sexuée en faisant intervenir successivement deux événements cellulaires complémentaires : la méiose, où une cellule diploïde se divise en quatre cellules haploïdes nommées spores ; et la fécondation, où deux gamètes haploïdes (à n  chromosomes) mâle et femelle s’unissent pour former un zygote (cellule œuf) diploïde (à 2 n  chromosomes). Méiose et fécondation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plantes/#i_27641

STÉRÉOCHIMIE - Stéréochimie inorganique

  • Écrit par 
  • Jacques-Émile GUERCHAIS
  •  • 4 038 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Isomérie d'hydratation »  : […] Dans les isomères d' hydratation le nombre de molécules d'eau est le même, mais le nombre de liaisons des molécules d'eau avec l'élément central est différent. Cette isomérie peut se rapprocher de l'isomérie d'ionisation (cf. supra ). Suivant des préparations précises, on peut, par exemple, obtenir trois composés hydratés du chrome (III) de même formule brute. L'isomère I, [Cr(H 2 O) 6 ]Cl 3 , pos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stereochimie-stereochimie-inorganique/#i_27641