HYBRIS

ANTIQUITÉ - Naissance de la philosophie

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 11 115 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Origine du mot « philosophie » »  : […] L'origine du mot « philosophie » ne coïncide pas exactement avec l'origine de la philosophie. Les premiers philosophes de la Grèce semblent s'être désignés eux-mêmes comme des « sages » (σοϕοί). Le mot σοϕός, que l'on trouve déjà chez Homère, désigne une supériorité fondée sur une habileté technique : le σοϕός est celui qui « s'entend » à faire quelque chose. L'histoire ultérieure du mot conserver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiquite-naissance-de-la-philosophie/#i_8888

CHANSON DE GESTE

  • Écrit par 
  • Italo SICILIANO
  •  • 5 068 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les thèmes et les âmes »  : […] Conseils, ambassades, duels, compagnonnages, conflits du preux et du sage : loci communes de toute épopée, thèmes éternels. Cependant rien n'égale la détresse du message « chanté » de Vivien, la grande pitié des agonies et des adieux des cousins de Narbonne, la beauté de l'émouvante dispute des frères d'armes, de Roland, dont la folie touche au sublime, et d'Olivier, dont la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chanson-de-geste/#i_8888

DESTIN

  • Écrit par 
  • Catherine CLÉMENT
  •  • 2 486 mots

Dans le chapitre « Aux sources de la tragédie »  : […] La mythologie du destin d'Œdipe peut n'être pas pensée comme universelle, mais comme relative à l'éthique et à la politique de la Grèce du v e  siècle. Or, si l'histoire d'Œdipe n'est plus exemplaire que de son temps historique, la notion même de destin en subit le contrecoup et ses versions successives sont autant de distorsions idéologiques dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/destin/#i_8888

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Essor de la religion civique »  : […] La Grèce sort paradoxalement victorieuse de la crise des guerres médiques : la ferveur envers les dieux ne laisse pas d'en être considérablement renforcée dans toutes les cités qui ont participé à la gigantesque mêlée. C'est le cas notamment à Athènes. Les dieux et les héros de l'Attique ont lutté aux côtés des Athéniens, à Marathon comme à Salamine ; Athéna a fait repousser l'olivier sacré de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-religion-grecque/#i_8888

HÉSIODE (VIIIe-VIIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 2 495 mots

Dans le chapitre « Le mythe des races et la tripartition indo-européenne »  : […] Dans un de ses mythes les plus célèbres, Hésiode raconte la succession des diverses races d'hommes qui sont apparues sur la terre. Les cinq races qu'il énumère semblent s'ordonner d'après une échelle des valeurs représentée par des métaux : l'or, l'argent, le bronze et le fer. Seule la quatrième race, celle des héros, qui précède la race de fer des hommes d'aujourd'hui, ne correspond à aucune esp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hesiode/#i_8888

MOÏRA

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 1 004 mots

La Moire, ou Moïra n'a pas de visage : elle est le Destin de chacun, la « part » ( moros , moïra ) dispensée à chaque homme, le lot qui lui est échu. Ses décrets, qui touchent à la sphère biologique de l'existence (naissance, mariage et mort), sont inflexibles ( atropos ) et les dieux, qui pourtant peuvent tout et sont parfois tenté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moira/#i_8888

NÉMÉSIS

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 248 mots
  •  • 1 média

Comme bien d'autres abstractions divinisées, Némésis est fille de la Nuit (Nyx) . Pour échapper à l'étreinte de Zeus, elle prend mille formes diverses et finit par se changer en oie. Zeus alors devient cygne et s'unit à elle. Elle pond un œuf d'où, grâce aux soins de Léda, sortiront Hélène et les Dioscures. Némésis personnifie la vengeance divine, celle qui s'abat sur les mortels trop heureux et q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nemesis/#i_8888

OURANOS

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 694 mots

Premier fils de la Terre (Gaia) qui l'enfanta, Ouranos est « égal à elle-même et capable de la couvrir tout entière, Ciel étoilé, qui devait offrir aux dieux bienheureux une assise sûre à jamais » (Hésiode, Théogonie , 126 sqq.) Mais, avant de devenir le séjour privilégié des Olympiens, de voir son nom se changer en un nom commun, Ouranos fut leur ancêtre à tous, bien malgré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouranos/#i_8888