HUMIDITÉ RELATIVE

AIR

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  •  • 2 149 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Composition de l'air »  : […] Pour les Anciens, l'air représente, avec la terre, le feu et l'eau, l'un des éléments constitutifs du monde ; et tous les gaz reçoivent l'appellation d'air. Il faut attendre la seconde moitié du xvii e  siècle pour voir John Mayow démontrer que l'air est un mélange dont une partie seulement peut entretenir la vie. Le constituant actif est assimilé au gaz obtenu par calcination du salpêtre, ou « ni […] Lire la suite

ATMOSPHÈRE - La couche atmosphérique terrestre

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 7 814 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Composition de l'atmosphère terrestre »  : […] Le mélange de gaz qui compose l’atmosphère terrestre, l’air, est incolore , invisible et inodore. Il est essentiellement composé de diazote (N 2 ), de dioxygène (O 2 ), de vapeur d’eau (H 2 O), de gaz rares (ou nobles) comme l’argon (Ar), le néon (Ne), l’hélium (He), le krypton (Kr), le xénon (Xe) et le radon (Rn), de dioxyde de carbone ou gaz carbonique (CO 2 ), de méthane (CH 4 ), d’hydrogène ( […] Lire la suite

ATMOSPHÈRE - Thermodynamique

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 7 720 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Sursaturation et surfusion dans les changements d’état de l’eau »  : […] La situation est toutefois légèrement différente lorsqu’on est initialement en présence d’une seule phase de l’eau et que les molécules en quête de changement d’état ne trouvent aucune organisation préexistante de cette autre phase. Les transformations ne sont alors plus symétriques car si les molécules ont tendance à passer facilement vers des états plus désordonnés, elles ont beaucoup de mal à […] Lire la suite

BROUILLARDS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 266 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Composition et formation des brouillards »  : […] Les gouttelettes observées dans les brouillards, comme les cristaux observés dans les brouillards glacés, ont un diamètre généralement compris entre quelques micromètres et quelques dizaines de micromètres (c’est-à-dire qu’il faudrait en mettre quelques centaines côte à côte pour atteindre une longueur d’un millimètre). Leur concentration est le plus souvent comprise entre 100 et 500 par centimètr […] Lire la suite

HUMIDITÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 2 226 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Représentation de l’humidité de l’air »  : […] Il existe plusieurs façons de représenter l’humidité d’un volume d’air : son humidité absolue, son humidité spécifique, son rapport de mélange, sa pression partielle, son humidité relative. L’ humidité absolue est la masse volumique de la vapeur, ou encore la masse de vapeur d’eau contenue dans un volume de 1 mètre cube. La valeur maximale que peut atteindre ce paramètre est fonction de la tempér […] Lire la suite

MILIEU, écologie

  • Écrit par 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 7 840 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'eau »  : […] Solvant universel de la biosphère, indispensable à toute réaction biochimique, l'eau constitue à la fois le milieu environnant des organismes aquatiques et le milieu intérieur de tous les organismes aquatiques ou terrestres. Les cellules vivantes sont en effet constituées de solutions, suspensions et émulsions aqueuses, dans lesquelles les proportions pondérales en eau vont de 70 p. 100 (tissus t […] Lire la suite

PARTICULES ATMOSPHÉRIQUES

  • Écrit par 
  • Karine DESBOEUFS, 
  • Jean-François DOUSSIN
  •  • 6 937 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Visibilité »  : […] À une autre échelle, les propriétés optiques des particules fines sont à l’origine d’un phénomène particulièrement critique lors des événements de pollution : la diminution de la visibilité. En absorbant et diffusant la lumière solaire, les particules fines ont la capacité de réduire la visibilité de plusieurs dizaines de kilomètres (jusqu’à moins de 2 km). Même si sa gravité semble sans commune m […] Lire la suite

TELLURIQUE MILIEU

  • Écrit par 
  • Roger DAJOZ
  •  • 4 881 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le sol, milieu physique »  : […] Les particularités abiotiques du sol les plus importantes sont sa température, son hydratation, son pH, son chimisme, sa texture et sa structure. En profondeur, les variations de température sont très atténuées par rapport à celles de l'air et surtout par rapport à celles de la surface. À partir d'une certaine profondeur, variable suivant les sols, la température reste à peu près constante. Chaqu […] Lire la suite