HUMAINS ET NON-HUMAINS (anthropologie)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Du symbolique au signe : vers une anthropologie de la nature

Au début du xxe siècle, le philosophe Lucien Lévy-Bruhl (1910) s’interrogeait déjà au sujet de ce que, selon l’ethnographe Karl von den Steinen, un informateur bakaïri du bassin du Haut Xingu brésilien lui avait rapporté : « Les Bororo sont des perroquets ara et les Trumai sont des animaux aquatiques ». Lévy-Bruhl y voyait l’application d’un principe de participation et d’une logique affective en fonction de laquelle les humains s’identifient aux non-humains qu’ils mangent au cours d’un repas totémique et qu’ils considèrent comme des ancêtres. Un demi-siècle plus tard, Claude Lévi-Strauss (1962) a remarqué que l’on ne pouvait pas synthétiser ces relations entre humains et non-humains dans une institution totémique, mais qu’il fallait plutôt dresser la carte des classifications mythologiques qui permettent aux humains de penser les situations contradictoires de leur vie quotidienne à travers l’invocation d’animaux, de plantes, d’astres ou de pierres. Cependant, Lévy-Bruhl et Lévi-Strauss considéraient les animaux et les plantes comme des porteurs de représentations symboliques construites par les sociétés humaines.

Eduardo Viveiros de Castro a analysé les énoncés des chamanes amazoniens en montrant que, lorsqu’ils se préparent à la chasse ou à la guerre, ils adoptent le point de vue des animaux qu’ils vont rencontrer en forêt. Viveiros de Castro souligne que les relations sociales en Amazonie sont déterminées par un schème de prédation, c’est-à-dire par l’opposition entre la proie et le prédateur qui détermine les relations entre affins et ennemis. Dans ces sociétés, le chasseur peut tuer sa proie parce qu’il partage avec elle une forme d’humanité, ce qui le conduit à se considérer lui-même comme un animal dans le regard de sa proie. « Si la lune, l [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

  • : directeur de recherche CNRS, membre du Laboratoire d'anthropologie sociale

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Frédéric KECK, « HUMAINS ET NON-HUMAINS (anthropologie) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/humains-et-non-humains-anthropologie/