WELLS HORACE (1815-1848)

ANESTHÉSIE : PREMIÈRES DÉMONSTRATIONS

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 242 mots

Le 30 mars 1842, à Jefferson (Georgie, États-Unis), un patient, du nom de John Venables, souffrant d'un abcès au cou, est opéré sans douleur grâce à l'emploi d'éther, par Crawford Long (1815-1878). L'intervention ne sera rapportée que sept ans plus tard. Le 11 décembre 1844, toujours aux États-Unis, le dentiste Horace Wells (1815-1848) demande à un bonimenteur de foire, Gardner C. Colton, de lui a […] Lire la suite

CHIRURGIE

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Jean-Édouard CLOTTEAU, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 8 640 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'anesthésie »  : […] En moins d'un demi-siècle, trois découvertes capitales vont profondément transformer l'exercice de la chirurgie. Celle de l'anesthésie à partir de 1846, celle de l'antisepsie à partir de 1867, puis celle de l'asepsie à partir de 1886. La découverte de l' anesthésie est due à deux dentistes américains. Horace Wells découvre par hasard, sur les tréteaux d'une foire, les propriétés anesthésiantes d […] Lire la suite

MORTON WILLIAM THOMAS GREEN (1819-1868)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 540 mots
  •  • 1 média

William Thomas Green Morton, dentiste américain, est connu pour avoir montré en 1846 que l’on pouvait pratiquer des interventions chirurgicales dentaires sans douleur grâce à l’effet anesthésiant des vapeurs d’éther. Morton est né le 9 août 1819 dans une famille d’agriculteurs de Charlton, dans le Massachusetts. Il a pratiqué divers métiers avant d’accéder, en 1840, à l’école de chirurgie dentair […] Lire la suite