HONGRIE, histoire jusqu'en 1945

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 146 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le règne d'Otton Ier et l'expansion allemande »  : […] Le règne d'Otton I er , de 936 à 973, fut capital : il donna à la royauté germanique un prestige incomparable en raison de la forte personnalité, du sens politique et des succès extérieurs du souverain, ce qui permit à celui-ci de restaurer à son profit la dignité impériale. Pourtant, les moyens d'action de la monarchie ottonienne étaient bien faibles, plus réduits encore que ceux de Charlemagne : […] Lire la suite

ANDRÁSSY GYULA comte (1823-1890)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 813 mots

Homme d'État hongrois né à Košice (Slovaquie), Gyula Andrássy appartient à une vieille famille dont l'idéal fut toujours la défense des libertés nationales. Tout jeune, il se lie avec Kossuth, dont il approuve alors les tendances radicales. Après des études de droit à Pest, il participe à la vie politique locale et représente sa circonscription ( comitat ) de Zemplen à la diète de Presbourg de 184 […] Lire la suite

ANTALL JÓZSEF (1932-1993)

  • Écrit par 
  • Pierre KENDE
  •  • 790 mots

Mort à soixante et un ans des suites d'un cancer, József Antall a été le premier chef de gouvernement démocratiquement élu de la Hongrie postcommuniste. Directeur d'une institution scientifique, non communiste, Antall révèle son talent politique lorsque se tient la table ronde où s'opposèrent, au milieu de l'année 1989, les démocrates de toutes tendances au pouvoir communiste, qui cherchait à tire […] Lire la suite

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 221 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Nationalisme et antisémitisme »  : […] À partir de 1919, la mise en circulation, à l'Ouest, des Protocoles des Sages de Sion , d'abord sous forme manuscrite, va devenir une arme clé de la propagande antisémite. La première édition allemande paraît en 1920. Le livre connaît un succès rapide. Il fut réédité deux fois au cours du mois qui suivit la publication, cinq fois avant la fin de 1920. 120 000 exemplaires en furent écoulés en moin […] Lire la suite

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 054 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La monarchie autrichienne (1526-1867) »  : […] L'appellation « monarchie autrichienne » convient à la confédération d'États née, d'une part, de l'accord de 1522 entre Ferdinand de Habsbourg et Charles Quint (qui abandonnait à son frère cadet le gouvernement de l'État patrimonial) et, d'autre part, de la défaite hongroise de Mohács, qui vit la mort de Louis Jagellon et permit à Ferdinand de se faire élire roi de Bohême et de Hongrie. Dès que C […] Lire la suite

BARTÓK BÉLA

  • Écrit par 
  • Jean GERGELY
  •  • 7 836 mots
  •  • 2 médias

Au début du xx e  siècle, le compositeur Béla Bartók fonda, avec Zoltán Kodály, la nouvelle école hongroise de la musique en faisant une large place à la culture populaire et à la musique folklorique. Depuis la formation de la nation hongroise, la musique a été une composante essentielle de sa civilisation. Que ce soit à cause de son contexte géographique ou de sa force assimilatrice, cette civil […] Lire la suite

BERZSENYI DÁNIEL (1776-1836)

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 525 mots

Il n'y a pas d'époque où le génie primitif soit plus à l'honneur qu'à celle de Dániel Berzsenyi. Aussi, cet autodidacte hongrois, né à Egyházashetye, essaie-t-il de cultiver son inspiration poétique à l'abri des influences littéraires, comme les représentants du Sturm und Drang le recommandent à la même époque, mais à son insu. Cependant, il est difficile de tenir une pareille gageure au moment où […] Lire la suite

BETHLEN GÁBOR (1580-1629) prince de Transylvanie (1613-1629)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 313 mots

Issu d'une famille de la moyenne noblesse hongroise, Gábor Bethlen est élu prince de Transylvanie, succédant à Gábor Bathory, chassé puis assassiné. Calviniste convaincu, il veut faire de la principauté un État centralisé et prospère, qui serve de bastion à la nation hongroise à la fois contre les Habsbourg et contre les Turcs. Il applique une politique mercantiliste qui lui fournit les ressources […] Lire la suite

BOSNIE-HERZÉGOVINE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Renaud DORLHIAC, 
  • Nikola KOVAC, 
  • Noel R. MALCOLM
  • , Universalis
  •  • 13 482 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La Bosnie ottomane »  : […] La Bosnie fut rapidement absorbée dans l'Empire ottoman et divisée en districts militaires et administratifs, ou sandjak (« bannière »). En 1580, un vaste territoire recouvrant la Bosnie actuelle et certaines régions environnantes de la Croatie et de la Serbie reçut le plein statut d' eyalet , ou province constitutive de l'empire. Pendant tout le reste de la période ottomane, la Bosnie bénéficia d […] Lire la suite

BRATISLAVA, anc. PRESBOURG

  • Écrit par 
  • Marie-Claude MAUREL
  •  • 597 mots
  •  • 2 médias

Depuis la scission de la Tchécoslovaquie, le 1 er  janvier 1993, Bratislava (425 500 hab. en 2003) est devenue la capitale de la République slovaque. Au bord du Danube, à proximité des frontières autrichienne et hongroise, la ville se trouve dans une position excentrée par rapport au territoire national . À l’extrémité des Petites Carpates, en aval du confluent de la Morava, la ville est née sur […] Lire la suite

BUDAPEST

  • Écrit par 
  • Péter LÁZSLÓ
  • , Universalis
  •  • 3 758 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Premier établissement et émergence de Buda au Moyen Âge »  : […] Le site de Budapest accueille très tôt un établissement humain en raison de ses caractéristiques géographiques. De nombreux indices montrent que des hommes vivent sur la rive gauche du Danube depuis le Néolithique. Environ trois kilomètres au nord de la colline du château, dans ce qui deviendra par la suite Óbuda, un peuple celte s'établit à Ak-Ink (« eaux abondantes »). Ce site prend le nom d'Aq […] Lire la suite

CHRISTIANISATION DE L'EUROPE CENTRALE ET ORIENTALE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 320 mots

Environ 800 Création de l'archevêché de Nin en Croatie. 863 Cyrille et Méthode, missionnaires dépêchés par Byzance, sont reçus à la cour du roi des Moraves, Ratislav. Ils traduisent les Saintes Écritures en slavon. 864 Baptême de Boris I er , tsar de Bulgarie. 869 Un an après la reconnaissance par Rome de la nouvelle Église slavonne de Moravie, le pape Adrien nomme Méthode archevêque de Sirmiu […] Lire la suite

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La question nationale dans la stratégie de la IIIe Internationale »  : […] Confrontée aux querelles nationales et aux conflits frontaliers qui agitent en permanence l'Europe centrale dans l'entre-deux-guerres, la III e Internationale n'a pas arrêté une position de principe de nature à lui donner une ligne de conduite homogène et cohérente dans ce domaine. Les débats théoriques qui agitaient le mouvement social-démocrate avant la Première Guerre mondiale n'ont plus cours […] Lire la suite

CONSEILS RÉPUBLIQUE DES (1919)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 744 mots
  •  • 1 média

On appelle ainsi l'éphémère république soviétique que connaît la Hongrie d'avril à juillet 1919. Comme en Russie, la révolution bolchevique hongroise est précédée d'une révolution bourgeoise et démocratique qui se substitue à l'Ancien Régime. À Budapest, la révolution du 31 octobre 1918, dirigée par un aristocrate libéral et francophile, le comte Michel Károlyi, tente d'arracher le pays à la guerr […] Lire la suite

CROATIE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Ivo FRANGES, 
  • Mladen KOZUL
  •  • 9 188 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La naissance de la Croatie »  : […] À l'origine, cette région est peuplée d'Illyriens et de Celtes pannoniens. En 35 avant J.-C., Rome l'englobe dans sa province de Pannonie. En 493, elle appartient à l'empire de Théodoric puis à celui de Justinien. Au vi e siècle, les Avars font leur apparition. Un siècle plus tard, des tribus slaves croates venues d'Ukraine pénètrent dans le nord-ouest de l'Illyrie, entre Drave, Save et Adriatiq […] Lire la suite

ÉLISABETH DE HONGRIE sainte (1207-1231)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 244 mots

Fille du roi de Hongrie, André II, Élisabeth fut, à l'âge de quatre ans, fiancée au fils du landgrave de Thuringe, Louis, qui en avait onze, et conduite au château de la Wartburg. Landgrave en 1217, Louis épousa Élisabeth en 1221 ; elle avait quatorze ans. Les deux époux eurent trois enfants : en 1222, Hermann, le futur landgrave ; en 1224, Sophie, qui épousa le duc de Brabant ; en 1227, Gertrude, […] Lire la suite

ESTERHÁZY LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 357 mots

Famille d'aristocrates hongrois dont les membres occupèrent à diverses reprises les plus hauts emplois de l'État. Les Esterházy sont toujours demeurés fidèles au catholicisme et à la maison d'Autriche, fait assez extraordinaire en Hongrie, même chez les magnats, mais cette fidélité leur vaudra de substantielles compensations. Vers 1650, la famille possède d'importants domaines dans l'actuel Burgen […] Lire la suite

ÉTIENNE Ier BATORY ou BÁTHORY (1533-1586) roi de Pologne (1575-1586)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 263 mots

Prince de Transylvanie, Étienne I er Báthory est élu roi de Pologne en 1575, à la suite du retour précipité en France d'Henri de Valois. Il appartient à une famille de magnats hongrois catholiques et passe sa jeunesse à la cour de Ferdinand I er de Habsbourg. À la fois bon soldat et habile diplomate, il est élu prince de Transylvanie par la diète du pays, à la mort de Jean-Sigismond Zapolya (157 […] Lire la suite

FERDINAND Ier (1503-1564) empereur germanique (1558-1564)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 649 mots

Empereur germanique (1558-1564), roi de Bohême et de Hongrie (1526-1564), né le 10 mars 1503 à Alcalá de Henares (Espagne), mort le 25 juillet 1564 à Vienne. Ferdinand est le frère cadet de l'empereur Charles Quint. Il reçoit en partage l'Autriche ainsi que la régence des terres allemandes des Habsbourg et du Würtemberg. Pendant plus de trois décennies, il seconde Charles Quint pour les affair […] Lire la suite

FORINT

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 214 mots

Nom magyar du florin. Le forint fut utilisé comme monnaie de compte en Hongrie dès le xviii e  siècle ; il fut l'unité monétaire austro-hongroise jusqu'à son remplacement par la couronne en 1892. Il est divisé en 100 fillér. La Hongrie connaît le système monétaire autrichien de 1892 à 1919, puis une couronne hongroise — divisée également en 100 fillér — de 1921 à 1924 ; alors qu'en 1920 la monnaie […] Lire la suite

FRANÇOIS-JOSEPH Ier (1830-1916) empereur d'Autriche (1848-1916)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 945 mots
  •  • 1 média

Les soixante-huit années du long règne de François-Joseph coïncident avec la période la plus féconde et la plus brillante, sinon de l'histoire politique, du moins de la civilisation et du mode de vie d'une Autriche enfin dégagée des implications de l'ancien Saint Empire et cherchant ses voies originales. C'est pourquoi, pour beaucoup de ses anciens sujets, son souvenir est assimilé à celui de la « […] Lire la suite

GEORGES DE PODEBRADY (1420-1471) roi de Bohême (1458-1471)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 756 mots

Hussite de tradition, Georges de Podebrady est un nationaliste tchèque. Son arrière-grand-père avait repris l'usage de la langue slave dans sa famille, son père était le bras droit de Jean Žižka, général des troupes hussites contre l'empereur Sigismond, héritier du trône de Bohême. Georges ou Jiri grandit dans le tumulte des guerres hussites, menées par des troupes populaires mais bien entraînées. […] Lire la suite

GUERRE MONDIALE (SECONDE)

  • Écrit par 
  • Henri MICHEL
  •  • 19 555 mots
  •  • 103 médias

Dans le chapitre « L'offensive de l'Armée rouge (été-automne 1944) »  : […] Conformément à la stratégie élaborée en commun à Téhéran, l'Armée rouge est passée à une offensive généralisée le 26 juin avec 400 divisions articulées en 11 groupes d'armées. Au nord, elle atteint les frontières de la Prusse-Orientale et oblige la Finlande à signer un armistice le 4 septembre. Au centre, toute la Pologne reste toujours occupée par les Allemands. Le gouvernement polonais de Londre […] Lire la suite

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 150 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La difficile conquête de l'indépendance »  : […] L'histoire de la Hongrie commence il y a un peu plus de mille ans, au ix e siècle, par la rencontre d'un peuple migrateur, les Hongrois ou Magyars, avec un territoire, le bassin danubien. Jusqu'à cette date, peuple et territoire eurent une histoire séparée. Le bassin danubien fut toujours une terre d'invasions et comme tel occupé successivement par les Celtes, puis les Romains qui laissèrent d'i […] Lire la suite

HORN GYULA (1932-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 299 mots

Homme politique hongrois, Premier ministre de 1994 à 1998. Gyula Horn est né le 5 juillet 1932 à Budapest. Il effectue des études d’économie et de finances à Rostov-sur-le-Don (U.R.S.S.), puis entre au ministère des Finances, avant d’occuper plusieurs postes de diplomate dans les pays du bloc de l’Est. En 1989, il devient ministre des Affaires étrangères de ce qui sera le dernier gouvernement com […] Lire la suite

HORTHY MIKLOS (1868-1957)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 455 mots

Amiral et homme d'État hongrois né le 18 juin 1868 à Kenderes (Autriche-Hongrie, auj. Hongrie), mort le 9 février 1957 à Estoril (Portugal). Issu de la noblesse calviniste, Miklós Horthy de Nagybánya entre à l'École navale austro-hongroise de Fiume (auj. Rijeka, en Croatie) à l'âge de quatorze ans. Aide de camp de l'empereur François-Joseph de 1909 à 1914, il se distingue durant la Première Guer […] Lire la suite

HUNYADI JÁNOS (1407 env.-1456)

  • Écrit par 
  • Lajos ELEKES, 
  • Universalis
  •  • 738 mots

Homme de guerre hongrois né vers 1407 à Hunyad, en Transylvanie (auj. Hunedoara, Roumanie), mort le 11 août 1456 à Belgrade. D'origine roumaine, János prend, selon l'usage hongrois, le nom des terres que détient sa famille, appartenant à la petite noblesse. Offrant ses services de chevalier aux membres influents de la classe dirigeante, il s'élève jusqu'à la cour royale. Il accompagne alors le ro […] Lire la suite

HUSSARDS

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 455 mots

Nom tiré d'un terme hongrois, huszar (vingtième), qui désignait une milice qu'on levait à raison d'un homme sur vingt, pour l'opposer aux incursions des Turcs. Les premiers hussards apparus dans les armées françaises sont des déserteurs des armées impériales accueillis par le maréchal de Luxembourg au cours des opérations de la fin du xvii e  siècle. Organisés d'abord en compagnies franches, regro […] Lire la suite

JOSEPH Ier (1678-1711) empereur germanique (1705-1711)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 794 mots

Véritable enfant du miracle, porteur de tous les espoirs d'une dynastie en voie d'extinction, l'archiduc Joseph témoigne jusque dans son nom même (un vœu de son père Léopold I er à saint Joseph) de l'alliance étroite entre la maison d'Autriche et le catholicisme romain. Jusqu'alors, Léopold I er avait eu seulement une fille, Marie-Antoinette, née de son premier mariage, et aucun enfant du second […] Lire la suite

KÁLMÁN (1068-1116) roi de Hongrie (1095-1116) roi de Croatie et Dalmatie (1102-1116)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 220 mots

Neveu et successeur de saint Ladislas, Kálmán I er (Koloman, Coloman) appartient à la dynastie nationale des Arpadiens. Il achève la conquête de la Croatie, qu'avait entreprise son prédécesseur, et prend le titre de roi de Croatie ; celle-ci conserve son autonomie à l'intérieur du royaume de Hongrie. L'union hungaro-croate, fixée par les Pacta conventa de 1101 entre Kálmán et la noblesse croate, […] Lire la suite

KÁROLYI LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 507 mots

Grande famille hongroise qui appartient à l'ordre des magnats et dont les membres siègent à la Chambre haute de la Diète depuis le xviii e siècle. Deux Károlyi ont joué un rôle important dans l'histoire : Alexandre Károlyi (1668-1743), l'un des chefs de la guerre d'indépendance, et Mihaly Károlyi (1875-1955), président du Conseil des ministres en 1918-1919. La famille possédait l'une des plus gra […] Lire la suite

KOSSUTH LAJOS (1802-1894)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 538 mots

Homme d'État hongrois qui a joué un rôle de tout premier plan au cours de la révolution de 1848. Lajos Kossuth appartient à la petite noblesse protestante et sa famille est d'origine slovaque. Après des études à Sarospatak et à Pesth, il entreprend une carrière d'avocat. Député aux Diètes de 1825-1827 et de 1832-1836, il développe l'agitation libérale avec sa gazette parlementaire. Arrêté en 1837, […] Lire la suite

KUN BÉLA (1886-1939)

  • Écrit par 
  • Dominique GROS
  •  • 1 470 mots
  •  • 1 média

Fondateur du Parti communiste hongrois. Le père de Béla Kun est un petit employé communal d'origine juive, non pratiquant, très attaché à la tradition radicale et nationaliste de Kossuth. Après avoir fait du journalisme, Kun accède à la direction de la Société ouvrière d'assurances de Kolozsvár et fonde une coopérative ouvrière de construction. Il est élu en 1913 délégué au congrès du Parti social […] Lire la suite

LADISLAS III JAGELLON (1424-1444), roi de Pologne (1434-1444) et de Hongrie (1440-1444)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 319 mots

Roi de Pologne (1434-1444) et de Hongrie (1440-1444), né le 31 octobre 1424 à Cracovie, mort le 10 novembre 1444 à Varna (Bulgarie). À l'âge de 10 ans, Ladislas III Jagellon monte sur le trône de Pologne à la mort de son père, Ladislas II. Pendant les dix années de son règne, la plupart des grandes décisions seront prises ou influencées par son conseiller, Zbigniew Oleśnicki. Évêque de Cracovie […] Lire la suite

LADISLAS V LE POSTHUME (1440 env.-1457) roi de Hongrie (1444-1457) et de Bohême (1453-1457)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 377 mots

Roi de Hongrie (1444-1457) et de Bohême (1453-1457), né le 22 février 1440 à Komárom, en Hongrie (auj. Komarno, Slovaquie), mort le 23 novembre 1457 à Prague, en Bohême (auj. Rép. tchèque). Fils unique de l'empereur germanique Albert II de Habsbourg, également roi de Hongrie et de Bohême, Ladislas naît quatre mois après la mort de son père. La noblesse hongroise choisit dès 1440 le roi de Pologn […] Lire la suite

LÉOPOLD Ier (1640-1705) empereur germanique (1658-1705)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 1 054 mots

Fils cadet de l'empereur Ferdinand III, Léopold est d'abord destiné à l'état ecclésiastique, mais la mort prématurée de son frère Ferdinand IV en fait l'héritier présomptif. Élu roi de Hongrie dès 1655, il se trouve placé, à dix-sept ans, devant de très grandes responsabilités. La mort inopinée de son père, en 1657, n'a même pas permis de régler la succession à l'Empire. Ses États patrimoniaux (Bo […] Lire la suite

LÉOPOLD II (1747-1792) grand-duc de Toscane (1765-1792) empereur germanique (1790-1792)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 292 mots

Grand-duc de Toscane (1765-1790) et empereur germanique (1790-1792), né le 5 mai 1747 à Vienne, mort le 1 er  mars 1792 à Vienne. Troisième fils de Marie-Thérèse d'Autriche et de l'empereur François I er , Léopold II succède à son père à la tête du grand-duché de Toscane lorsque son frère aîné devient empereur germanique sous le nom de Joseph II en 1765. Influencé, comme son frère, par les idée […] Lire la suite

LOUIS Ier LE GRAND (1326-1382) roi de Hongrie (1342-1382) et de Pologne (1370-1382)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 255 mots

Second roi de Hongrie appartenant à la maison d'Anjou, Louis I er le Grand parachève l'œuvre de son père Charles-Robert et restaure complètement l'autorité du monarque face aux barons. Lors de son avènement, la dynastie avait repris la direction effective de l'État en redevenant le premier propriétaire foncier du pays. Louis I er continue à l'égard des barons la politique de son père, il veille […] Lire la suite

LUKÁCS GYÖRGY (1885-1971)

  • Écrit par 
  • Lucien GOLDMANN
  •  • 3 544 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le créateur de l'existentialisme »  : […] Né à Budapest le 13 avril 1885, Georges Lukács poursuit ses études en Allemagne à partir de 1909 où il entre en contact avec Georg Simmel, à Berlin, avec l'école philosophique sud-ouest allemande, et surtout avec deux figures extrêmement importantes de la vie intellectuelle de l'époque, Émile Lask et Max Weber. Pendant cette période, il publie deux ouvrages qui joueront un rôle capital dans la pen […] Lire la suite

LUTZ CHARLES (1895-1975)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 605 mots

Né à Walzenhausen (Suisse), Charles Lutz fait ses études en Suisse et aux États-Unis. Diplômé de l'université George-Washington, il entre dans la diplomatie en 1920 et est en poste, successivement, à Washington, à Philadelphie, à Berne et à Saint Louis. En 1939, il est vice-consul à Berlin et, de 1942 à 1945, chargé d'affaires à la légation suisse en Hongrie. C'est à Budapest que ce diplomate mod […] Lire la suite

MARIE-THÉRÈSE (1717-1780) archiduchesse d'Autriche et impératrice, reine de Hongrie et de Bohême (1740)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 922 mots
  •  • 1 média

Fille de l'empereur germanique Charles VI, Marie-Thérèse , archiduchesse d'Autriche, est reine de Hongrie et de Bohême en 1740 ; elle est l'épouse de l'empereur germanique François de Lorraine (1745-1765) et, à ce titre seulement, impératrice. Mais, indépendamment des querelles de titulature, Marie-Thérèse n'en est pas moins, durant quarante ans, le véritable souverain de la monarchie autrichienne […] Lire la suite

MATHIAS (1557-1619) empereur germanique (1612-1619)

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 247 mots

Troisième fils de l'empereur Maximilien II et de Marie d'Espagne, l'archiduc Mathias a tenté d'abord de trouver dans les Pays-Bas révoltés contre l'Espagne une principauté. Il échoue et retourne à Vienne en 1581. En 1593, son frère, l'empereur Rodolphe II, lui donne le gouvernement de l'Autriche et le reconnaît pour son héritier. En 1605, face à la débilité de Rodolphe, il est désigné comme chef d […] Lire la suite

MATHIAS Ier CORVIN (1443-1490) roi de Hongrie (1458-1490)

  • Écrit par 
  • Lajos ELEKES, 
  • Universalis
  •  • 905 mots

Roi de Hongrie (1458-1490) né le 24 février 1443 à Kolozsvár (Transylvannie ; auj. Cluj, en Roumanie), mort le 6 avril 1490 à Vienne. Mátyás Hunyadi, surnommé Mathias Corvin, est le fils cadet de János Hunyadi. Après la mort de son père (en 1456) et de son frère aîné (en 1457), Mathias hérite de vastes terres. À la mort du roi de Hongrie Ladislas V le Posthume (Habsbourg), la diète générale organ […] Lire la suite

MEHMED ou MEHMET II (1432-1481) sultan ottoman (1444-1446 et 1451-1481)

  • Écrit par 
  • Halil INALCIK
  • , Universalis
  •  • 890 mots

Sultan ottoman (1444-1446 et 1451-1481) né le 30 mars 1432 à Edirne, en Thrace (Empire ottoman), mort assassiné le 3 mai 1481 à Tekfu Çayiri, près de Gebze. Fils de Murad II (1404-1451), Mehmed II est envoyé à Manisa avec ses deux tuteurs à l'âge de douze ans. La même année (1444), son père abdique en sa faveur. Pendant ce premier règne, Mehmed doit affronter de graves crises. Profitant de la je […] Lire la suite

MOHACS BATAILLE DE (29 août 1526)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 280 mots

Victoire décisive des Turcs sur les Hongrois, qui marque la fin effective de la monarchie hongroise et ouvre la porte à la domination des Habsbourg et des Turcs en Hongrie . Soliman le Magnifique, jeune sultan de l'Empire ottoman, tirant parti du déclin politique, économique et militaire de la Hongrie sous les règnes de Ladislas Jagellon (Ulazslo II, 1490-1516) et de son fils Louis II (1516-1526), […] Lire la suite

RÁKÓCZI LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 388 mots

Famille d'aristocrates hongrois qui a joué un rôle essentiel dans l'histoire de la Hongrie et de la Transylvanie aux xvii e et xviii e siècles. Les Rákóczi possédaient une immense fortune foncière répartie entre la Haute-Hongrie (actuelle Slovaquie) et la Transylvanie ; en 1660, leurs terres sont regroupées en une centaine de grands domaines représentant environ trente mille tenures (soit plus d […] Lire la suite

RÁKOSI MÁTYÁS (1892-1971)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 417 mots

Homme politique hongrois, né le 14 mars 1892 à Ada (Vojvodine, Autriche-Hongrie, auj. en Serbie), mort le 5 février 1971 à Gorki (auj. Nijni Novgorod), en Russie. Mátyás Rákosi adhère très tôt au Parti social-démocrate hongrois. Prisonnier de guerre en Russie pendant la Première Guerre mondiale, il revient en Hongrie en 1918, converti à l'idéologie communiste. Membre du gouvernement communiste de […] Lire la suite

RODOLPHE II (1552-1612) empereur germanique (1576-1612)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 380 mots

Empereur germanique (1576-1612), né le 18 juillet 1552 à Vienne, mort le 20 janvier 1612 à Prague. Fils aîné survivant de l'empereur Maximilien II et de Marie, fille de Charles Quint, Rodolphe est couronné roi de Hongrie en 1572 (sous le titre Rodolphe I er ), puis de Bohême en 1575 (Rodolphe II). Il succède à son père en tant qu'empereur et archiduc d'Autriche (Rodolphe V) le 12 octobre 1576. S […] Lire la suite

SCHMERLING ANTON VON (1805-1893)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 238 mots

Premier ministre autrichien de décembre 1860 à juin 1865. Chef des libéraux allemands, Anton von Schmerling représente la « gauche » dans l'Autriche d'après 1848 mais aussi l'élément allemand partisan de la Grande Allemagne (donc adversaire de la Prusse) et favorable à la centralisation, à la bureaucratie et à la germanisation. Il est l'héritier du joséphisme et par conséquent défavorable à la pré […] Lire la suite

SIGISMOND (1368-1437) empereur germanique (1411-1437)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 622 mots
  •  • 2 médias

Fils de Charles IV, empereur germanique et roi de Bohême, et de sa troisième femme, Anne de Silésie. De l'héritage de son père, Sigismond reçoit à huit ans le margraviat de Brandebourg, mais, comme Charles IV l'a marié très jeune à l'une des deux filles du roi Louis de Hongrie, de la famille des princes d'Anjou, il devient, en 1387, roi de Hongrie et succède à son beau-père. Cultivé, parlant plusi […] Lire la suite

SLOVAQUIE

  • Écrit par 
  • Fedor BALLO, 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL
  • , Universalis
  •  • 9 287 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les invasions »  : […] Après avoir été âprement disputées entre les Germains et les Romains, comme le rappelle l'inscription latine gravée dans le roc à Trenčín vers 170 après J.-C., les terres que les Slovaques ont occupées au début du vi e  siècle sont passées sous le contrôle des Avars. Les Slovaques ne rejoignent les Tchèques qu'au ix e  siècle, dans l'État de Grande-Moravie, où ils se civilisent et se christianise […] Lire la suite

SOLIMAN LE MAGNIFIQUE ou SULAYMAN (1494-1566)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 419 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le conquérant »  : […] Soliman I er le Magnifique, né à Trébizonde, est le fils du sultan Sélim I er , le conquérant de la Syrie et de l'Égypte, auprès de qui il passa son enfance et son adolescence, notamment en Crimée, de 1509 à 1512. Après l'accession de Sélim au trône (1512), Soliman fut nommé gouverneur de la province de Saroukhan et résida à Manisa (1513) ; ensuite, lors des expéditions de son père en Syrie et en […] Lire la suite

ŠTÚR L'UDOVÍT (1815-1856) & SON ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Vladimir PESKA
  •  • 1 006 mots

Écrivain, animateur de la vie littéraire et homme politique slovaque, L'udovít Štúr est issu d'une famille protestante d'instituteurs. Il parachève ses études à l'université de Halle, où il subit la profonde influence de Herder et de Hegel. Adjoint de Palkovič à la « chaire de langue et littérature tchécoslovaque » au lycée évangélique de Presbourg (Bratislava), il déploie une intense activité par […] Lire la suite

SUDOMER BATAILLE DE (1420)

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 227 mots
  •  • 1 média

Le 25 mars 1420 en Bohême, près du village de Mladìjovice, quelque 2 500 nobles de l'empereur d'Allemagne et roi de Hongrie Sigismond de Luxembourg, tentent de venir à bout de 400 hussites taborites, premiers éléments populaires d'une armée réputée pour sa discipline et son extrême rigueur religieuse. Commandés par le Tchèque Jan Žižka de Trocnov (1370-1424), les hussites disposent de 12 chariots […] Lire la suite

SZÉCHENYI ISTVÁN comte (1791-1860)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 370 mots

Homme d'État hongrois, István Széchenyi est né à Vienne. Entré dans l'armée autrichienne à dix-sept ans, il se distingue à Leipzig, en 1813, ainsi qu'à Tolentino contre Murat en 1815. De 1815 à 1821, il voyage, étudiant les institutions des différents pays européens. Un second voyage en Angleterre, avec son ami Nicolas Wesselényi, attire son attention sur l'importance du commerce et de l'industrie […] Lire la suite

TISZA LASZLO (1907-2009)

  • Écrit par 
  • Sébastien BALIBAR
  •  • 1 121 mots

Né à Budapest en 1907, le professeur Laszlo Tisza est mort à Newton, près de Boston (Massachusetts, États-Unis) le 15 avril 2009, à près de cent deux ans. Fuyant la Hongrie puis l’Ukraine, il s’était réfugié au Collège de France en septembre 1937, puis aux États-Unis en mars 1941. Là, il fut embauché par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) où il devint professeur et enseigna jusqu’en 19 […] Lire la suite

KARLOWITZ TRAITÉ DE (1699)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 206 mots

Signé entre l'Empire ottoman et la Sainte Ligue, qui regroupe depuis 1684 l'empereur Habsbourg, la Pologne et Venise, le traité de Karlowitz de 1699 entérine le premier recul territorial turc en Europe, et la nouvelle orientation vers l'est de la politique de la maison d'Autriche. Après leur échec devant Vienne (1683), les Ottomans subissent les assauts des forces chrétiennes, dont les troupes imp […] Lire la suite

VARGA EVGUENI SAMOÏLOVITCH (1879-1964)

  • Écrit par 
  • Joëlle LE GOFF
  •  • 679 mots

Né en Hongrie, dans une famille d'instituteurs, Varga participe pendant ses années d'études à l'université de Budapest aux mouvements révolutionnaires austro-hongrois et allemands. En 1906, il devient membre du Parti social-démocrate hongrois et adhère à l'aile gauche de ce parti. Il collabore également à la presse social-démocrate. Docteur en philosophie de l'université de Budapest en 1909, il de […] Lire la suite

VARNA BATAILLE DE (10 nov. 1444)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 380 mots

Victoire turque sur les forces hongroises qui mit un terme aux efforts de l'Europe pour empêcher que Constantinople (aujourd'hui Istanbul) ne tombe aux mains des Turcs et qui permit à l'Empire ottoman d'affermir et d'étendre sa domination dans les Balkans . Au début des années 1440, le roi de Hongrie Ulaszlo I er , qui était aussi roi de Pologne sous le nom de Ladislas III, chercha à organiser une […] Lire la suite

VOÏVODE ou VOÏEVODE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Wladimir VODOFF
  •  • 435 mots

Ce terme slave ( voevoda , plur. voevody ), qui signifie littéralement « chef de guerre », était connu depuis les temps les plus reculés ; il est attesté au x e  siècle par Constantin Porphyrogénète. En Russie, selon les sources plus anciennes, il désigne n'importe quel dignitaire chargé d'un commandement militaire. À la fin du xv e  siècle à Moscou, le terme est utilisé de façon plus précise pour […] Lire la suite

<!-- <script language="javascript" type="text/javascript"> if (isMobile.any() === null) { document.write('<ins class="adsbygoogle" id="adsense_text3" style="display:block" data-ad-format="fluid" data-ad-layout-key="-g8+17+6z-bd+5p" data-ad-client="ca-pub-6024595326767178" data-ad-slot="5515571784"></ins>'); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } </script> -->

Affichage 

Autriche-Hongrie

Autriche-Hongrie

carte

Les territoires de l'Empire austro-hongrois (1867-1918) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Charles Ier d'Autriche

Charles Ier d'Autriche

photographie

Charles et son épouse Zita lors de leur couronnement comme souverains de Hongrie, le 31 décembre 1916 Dès son arrivée sur le trône austro-hongrois, Charles Ier mit en œuvre, sans succès, une diplomatie visant à arrêter la guerre grâce à une politique de concessions 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

François-Joseph Ier, empereur d'Autriche, F. X. Winterhalter

François-Joseph Ier, empereur d'Autriche, F. X. Winterhalter

photographie

Franz Xaver WINTERHALTER, François-Joseph Ier, empereur d'Autriche, huile sur toile Kunsthistorisches Museum, Vienne, Autriche 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Hongrie : drapeau

Hongrie : drapeau

drapeau

Hongrie (1848 ; off 1957) Drapeau tricolore à bandes horizontales rouge, blanche et verte, dont l'origine des couleurs est fort ancienne : le rouge viendrait, selon la légende, de l'emblème du duc Arpad, fondateur de la première dynastie hongroise au IXe siècle ; le blanc est celui de la croix... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La république des Conseils en Hongrie

La république des Conseils en Hongrie

photographie

De gauche à droite, Joseph Pogany, Sigismund Kanh et Bela Kun, les leaders communistes hongrois qui ont instauré une république des Conseils sur le modèle des soviets, en Hongrie, en 1919 Ils seront déposés quatre mois plus tard 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

L'empereur Sigismond

L'empereur Sigismond

photographie

Sigismond (1368-1437), roi de Hongrie puis empereur du Saint Empire romain germanique Il favorisa la tenue du concile de Constance (1414) qui mit fin au Grand Schisme et condamna à mort Jan Hus (1371-1415) 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Marie-Thérèse d'Autriche

Marie-Thérèse d'Autriche

photographie

Marie-Thérèse (1717-1780), archiduchesse d'Autriche et impératrice, était la mère de Marie-Antoinette 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Paix de Brest-Litovsk, mars 1918

Paix de Brest-Litovsk, mars 1918

photographie

Perdre des territoires pour sauver la révolution Alors que la Première Guerre mondiale s'éternise, Lénine se résout à engager des pourparlers avec les puissances centrales en vue d'une paix séparée L'accord est signé à Brest-Litovsk, le 3 mars 1918 La délégation de la Russie soviétique... 

Crédits : Mondadori Portfolio/ Getty Images

Afficher

Siège de Buda

Siège de Buda

photographie

Les Hongroises défendent leur ville contre les Turcs, en 1541 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Yougoslavie : formation territoriale

Yougoslavie : formation territoriale

carte

La naissance de la Yougoslavie, fin XIXe-début XXe siècle, après la fusion des royaumes de Serbie et Monténégro et le démembrement de l'Autriche-Hongrie 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Autriche-Hongrie

Autriche-Hongrie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Charles Ier d'Autriche

Charles Ier d'Autriche
Crédits : Hulton Getty

photographie

François-Joseph Ier, empereur d'Autriche, F. X. Winterhalter

François-Joseph Ier, empereur d'Autriche, F. X. Winterhalter
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Hongrie : drapeau

Hongrie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

La république des Conseils en Hongrie

La république des Conseils en Hongrie
Crédits : Hulton Getty

photographie

L'empereur Sigismond

L'empereur Sigismond
Crédits : Hulton Getty

photographie

Marie-Thérèse d'Autriche

Marie-Thérèse d'Autriche
Crédits : Hulton Getty

photographie

Paix de Brest-Litovsk, mars 1918

Paix de Brest-Litovsk, mars 1918
Crédits : Mondadori Portfolio/ Getty Images

photographie

Siège de Buda

Siège de Buda
Crédits : Hulton Getty

photographie

Yougoslavie : formation territoriale

Yougoslavie : formation territoriale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte