HONGRIE, histoire, de 1945 à nos jours

HONGRIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/hongrie/#i_4987

ANDROPOV IOURI VLADIMIROVITCH (1914-1984)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 318 mots

Homme politique soviétique né le 15 juin 1914 à Nagoutskaia (province de Stavropol, Russie), mort le 9 février 1984, à Moscou. Fils d'un ouvrier des chemins de fer, Iouri Andropov travaille d'abord en tant que télégraphiste, projectionniste et batelier sur la Volga avant de suivre des études techniques, puis de s'inscrire à l'université de Petrozav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iouri-vladimirovitch-andropov/#i_4987

BUDAPEST

  • Écrit par 
  • Péter LÁZSLÓ
  • , Universalis
  •  • 3 758 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La ville moderne »  : […] Budapest est créée en 1872, lorsque Pest, Buda et Óbuda sont réunies en une seule municipalité. Entre 1873, date d'entrée en vigueur de la loi promulguant l'unification, et l'arrivée au pouvoir des communistes après la Seconde Guerre mondiale, Budapest jouit d'une parfaite autonomie. Après l'unification, la ville connaît une croissance spectaculair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/budapest/#i_4987

COMMUNISME - Histoire économique des pays communistes

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 10 451 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « U.R.S.S. et Europe de l'Est »  : […] Jusque vers 1965, l'exécution du plan était imposée aux entreprises sous forme d'ordres directs (ou « indices », quelquefois aussi appelés « indicateurs ») relatifs aux objectifs à atteindre (production) et aux moyens à mettre en œuvre (utilisation de ressources matérielles et humaines). Un ensemble de réformes, commencées en 1963 en R.D.A. et ach […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-histoire-economique-des-pays-communistes/#i_4987

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Intangibilité des frontières et État-nation »  : […] Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le tracé des frontières en Europe centrale et orientale ne fut nullement établi dans la perspective du règlement de la question nationale. Les frontières nationales recouvrent aujourd'hui davantage qu'avant guerre les frontières ethniques essentiellement en raison de l'extermination de la plupart des qua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-mouvement-communiste-et-question-nationale/#i_4987

DANUBE

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 505 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Danube de toutes les Hongries »  : […] C'est environ 1 000 kilomètres après sa source que le Danube quitte le monde germanique et alpin pour entrer dans le milieu carpatique. Le fleuve pénètre d'abord en Slovaquie, dont il arrose la capitale, Bratislava (447 000 habitants en 2005). Après la prise de Budapest par les Ottomans en 1541, la ville était devenue la capitale de la Hongrie d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danube/#i_4987

DÉMOCRATIE CHRÉTIENNE

  • Écrit par 
  • Pierre LETAMENDIA
  • , Universalis
  •  • 6 251 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Europe d'après guerre »  : […] Le retour de la démocratie en Autriche, en Allemagne et en Italie, la libération du reste de l'Europe et l'action de nombreux chrétiens contre le nazisme vont donner de nouvelles perspectives au catholicisme politique, qui dans de nombreux pays est de surcroît conforté par l'introduction du suffrage féminin. Les tendances catholiques autoritaires s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democratie-chretienne/#i_4987

DÉMOCRATIES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 8 416 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Hongrie »  : […] Après l'écrasement de la révolution d'octobre 1956, la Hongrie connaissait avec János Kádár, secrétaire général du Parti communiste de 1956 à 1988, un régime qui essayait de concilier l'orthodoxie communiste avec une relative tolérance politique et un passage prudent à l'économie de marché. À la fin des années 1980, deux formations rivalisent dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democraties-populaires/#i_4987

ÉCHEC DE L'INSURRECTION HONGROISE

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 241 mots
  •  • 1 média

Le 4 novembre 1956, huit divisions soviétiques, appuyées par l'aviation, prenaient d'assaut Budapest et d'autres villes hongroises, pour réprimer le mouvement des insurgés qui, depuis le début du mois d'octobre, réclamaient l'organisation d'élections libres. Le 23 octobre déjà, les forces de l'ordre hongroises avaient tiré sur une manifestation d’é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echec-de-l-insurrection-hongroise/#i_4987

FORINT

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 214 mots

Nom magyar du florin. Le forint fut utilisé comme monnaie de compte en Hongrie dès le xviii e  siècle ; il fut l'unité monétaire austro-hongroise jusqu'à son remplacement par la couronne en 1892. Il est divisé en 100 fillér. La Hongrie connaît le système monétaire autrichien de 1892 à 1919, puis une couronne hongroise — divisée également en 100 fil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forint/#i_4987

GERÖ ERNÖ (1898-1980)

  • Écrit par 
  • Pierre KENDE
  •  • 1 474 mots

Né et mort à Budapest, Ernö Gerö (de son vrai nom, Singer) fut un représentant typique de la seconde génération du Komintern, celle qui est venue aux affaires après l'éviction des chefs historiques du bolchevisme première manière. Son nom est toutefois associé, avant tout, à l'insurrection populaire hongroise de 1956 qu'il est censé avoir provoquée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erno-gero/#i_4987

GÖNCZ ÁRPÁD (1922-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 460 mots
  •  • 1 média

Écrivain, traducteur et dissident politique, Árpád Göncz fut le premier président de la Hongrie postcommuniste de 1990 à 2000. Il avait été condamné pour trahison à la suite de l’insurrection hongroise de 1956. Né le 10 février 1922 à Budapest, Árpád Göncz travaille d’abord dans la banque, puis il poursuit des études à l’université Péter-Pázmány p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arpad-goncz/#i_4987

GUERRE FROIDE

  • Écrit par 
  • André FONTAINE
  •  • 10 892 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « La révolte hongroise »  : […] Au moment où débutent les hostilités, des événements dramatiques se produisent en Europe centrale. Khrouchtchev a, quelques mois plus tôt, devant le xx e  congrès du Parti communiste de l'Union soviétique, prononcé contre les crimes de Staline un véhément réquisitoire qui, en Pologne et en Hongrie, encourage les éléments désireux d'en finir avec la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-froide/#i_4987

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 150 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La Hongrie sous le communisme (1945-1989) »  : […] Le fait d'avoir de 1941 à 1944 (et même au-delà) combattu aux côtés de l'Allemagne nazie a livré la Hongrie, pays vaincu, à la puissance soviétique. S'y installant dès l'automne de 1944, les Soviétiques ont dans un premier temps (1945-1948) toléré qu'il y règne une relative liberté sous la forme d'un parlementarisme à l'occidentale, encore que le n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hongrie/#i_4987

JEUX OLYMPIQUES - Les dissensions au sein du bloc de l'Est et les Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 790 mots
  •  • 1 média

Quand débutent les compétitions olympiques à Melbourne, la Hongrie est à feu et à sang. Le pays souhaite se libérer du joug stalinien, un vaste mouvement populaire prend forme en octobre 1956, de grandes manifestations s'organisent, les travailleurs créent des conseils ouvriers et prennent la direction des usines. Imre Nagy, entraîné par ce mouvem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-les-dissensions-au-sein-du-bloc-de-l-est-et-les-jeux/#i_4987

KÁDÁR JÁNOS (1912-1989)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 1 167 mots
  •  • 2 médias

D'origine paysanne, János Kádár est né à Somogy, en Hongrie occidentale. Ouvrier métallurgiste, il adhère en 1932 au Parti communiste clandestin et participe peu après à la direction de l'organisation de jeunesse à laquelle il appartient depuis 1931 ; l'une et l'autre organisation étant interdites, il est à diverses reprises incarcéré par la police […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janos-kadar/#i_4987

LÉKAI LÁSZLÓ (1910-1986)

  • Écrit par 
  • János BOÓR
  •  • 831 mots

Primat de Hongrie, archevêque d'Esztergom, le cardinal László Lékai est né le 12 mars 1910 à Zalalövő, dans le sud-ouest de la Hongrie, dans une famille chrétienne pratiquante de trois enfants. Son père était un potier aisé. D'origine allemande, il s'est toujours senti hongrois, et, prêtre, il fait changer son nom, Lung, en Lékai. Il fut élève des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laszlo-lekai/#i_4987

LOSONCKI PAL (1919-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 156 mots

Homme d'État hongrois. Originaire d'un milieu rural modeste, Pal Losoncki prend sa carte du Parti communiste hongrois dès la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il signale publiquement son engagement social et son sens politique, en 1948, en créant une des toutes premières coopératives agricoles de ce qui va devenir, l'année suivante, la République […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pal-losoncki/#i_4987

LUKÁCS GYÖRGY (1885-1971)

  • Écrit par 
  • Lucien GOLDMANN
  •  • 3 544 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le créateur de l'existentialisme »  : […] Né à Budapest le 13 avril 1885, Georges Lukács poursuit ses études en Allemagne à partir de 1909 où il entre en contact avec Georg Simmel, à Berlin, avec l'école philosophique sud-ouest allemande, et surtout avec deux figures extrêmement importantes de la vie intellectuelle de l'époque, Émile Lask et Max Weber. Pendant cette période, il publie deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gyorgy-lukacs/#i_4987

MELBOURNE (JEUX OLYMPIQUES DE) [1956] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 232 mots

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le C.I.O. semble vouloir accélérer sa propre histoire et tenter d'oublier la grande Histoire. Dès 1946, il confie à Londres l'organisation des jeux Olympiques d'été de 1948, les « Jeux de l'espoir ». Un an plus tard, le Comité désigne Helsinki ville d'accueil des Jeux d'été de 1952 – dont on ne sait pas enc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melbourne-jeux-olympiques-de-1956-contexte-organisation-bilan/#i_4987

MINDSZENTY JÓZSEF (1892-1975)

  • Écrit par 
  • Thomas SCHREIBER
  •  • 782 mots

Toute sa vie, Joseph Mindszenty redouta la destruction des structures traditionnelles de la Hongrie, nation millénaire, vieux pays catholique. D'ou son opposition, de sa jeunesse à sa mort, aux mouvements de gauche et d'extrême gauche. Né à Csehmindszent, petit village transdanubien, fils d'une famille de paysans, Joseph Pehm (il fait magyariser so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jozsef-mindszenty/#i_4987

MINORITÉS DROIT DES

  • Écrit par 
  • Yves PLASSERAUD
  •  • 11 209 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les minorités dans l'ordre juridique des États »  : […] Le régime juridique et notamment l'organisation territoriale de l'État abritant des communautés minoritaires sont évidemment déterminants à l'égard du statut des minorités. Les États unitaires, qui se veulent souvent aussi États-nations, comme la Grèce, la Serbie, la Turquie..., ont généralement plus de mal à vivre avec leurs minorités que ceux qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-des-minorites/#i_4987

NAGY IMRE (1896-1958)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 775 mots
  •  • 2 médias

Né en Transylvanie hongroise (département de Somogy), Nagy resta très marqué par son origine paysanne et calviniste qui le portait à s'opposer aux grands propriétaires terriens et au cléricalisme catholique dominant. En cela il se distinguait des autres dirigeants communistes hongrois qui provenaient de la bourgeoisie urbaine. Autre trait caractéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imre-nagy/#i_4987

ORBÁN VIKTOR (1963- )

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POTEL
  •  • 1 063 mots
  •  • 1 média

Premier ministre de Hongrie de 1998 à 2002 et de nouveau depuis 2010, Viktor Orbán apparaît, depuis son entrée en politique, moins comme un idéologue que comme un politicien habile et pragmatique, doué d’un grand charisme personnel, porteur d’une vision nationaliste et conservatrice . Né en 1963 dans une famille d’agriculteurs, Viktor Mihály Orbán […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viktor-orban/#i_4987

O.T.A.N. (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

  • Écrit par 
  • André FONTAINE, 
  • Pierre MELANDRI, 
  • Guillaume PARMENTIER
  • , Universalis
  •  • 16 041 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'élargissement géographique »  : […] Le premier souci de l'Alliance, exprimé au sommet de Londres en juin 1990, fut d'établir pour la première fois des relations avec ses anciens adversaires du pacte de Varsovie, se lançant ainsi discrètement dans un élargissement géographique de son rôle. Il s'agissait à ce stade de nouer de simples liaisons diplomatiques, permettant des échanges inf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-du-traite-de-l-atlantique-nord/#i_4987

PUSKAS FERENC (1927-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 842 mots

Le footballeur hongrois Ferenc Puskas, le « Major galopant » aux deux carrières, restera comme un symbole sportif d'une époque déchirée par la guerre froide entre Est et Ouest. De 1950 à 1956, il fut le joyau d'une équipe de Hongrie qui ne concéda qu'une seule défaite – cruelle, puisqu'il s'agissait de la finale de la Coupe du monde en 1954 . De 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferenc-puskas/#i_4987

RÁKOSI MÁTYÁS (1892-1971)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 417 mots

Homme politique hongrois, né le 14 mars 1892 à Ada (Vojvodine, Autriche-Hongrie, auj. en Serbie), mort le 5 février 1971 à Gorki (auj. Nijni Novgorod), en Russie. Mátyás Rákosi adhère très tôt au Parti social-démocrate hongrois. Prisonnier de guerre en Russie pendant la Première Guerre mondiale, il revient en Hongrie en 1918, converti à l'idéologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matyas-rakosi/#i_4987

UNION EUROPÉENNE : ÉLARGISSEMENT VERS L'EST - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Edith LHOMEL
  •  • 696 mots

11-12 décembre 1992 Le Conseil européen d'Édimbourg annonce que des décisions vont être prises « afin de préparer les pays associés à l'adhésion à l'Union ». 22-23 juin 1993 Le Conseil européen de Copenhague précise que les pays associés devront remplir trois critères s'ils désirent devenir membres de l'UE : présenter les caractéristiques d'une éco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/union-europeenne-reperes-chronologiques/#i_4987

VARSOVIE (PACTE DE)

  • Écrit par 
  • Mario BETTATI, 
  • Universalis
  •  • 5 953 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La « souveraineté limitée » »  : […] La déclaration de Leonid Brejnev du 2 juillet 1968, selon laquelle « l'U.R.S.S. ne peut être indifférente et ne le sera jamais aux destinées de la construction du socialisme dans les autres pays, ainsi qu'à la cause commune du socialisme mondial », est particulièrement significative. Prononcée peu avant l'intervention en Tchécoslovaquie, elle trad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/varsovie-pacte-de/#i_4987


Affichage 

Arpad Göncz et Viktor Orban, 1998

photographie

Le président hongrois Arpad Göncz (à gauche) au côté du vainqueur des élections du 24 mai 1998, Viktor Orban (2 juin) Le chef de la Fédération des jeunes démocrates-Parti civique (Fidesz-MPP) est chargé de constituer un nouveau gouvernement, tout en gardant la ligne de centre droit de sa... 

Crédits : PA Photos

Afficher

Chute des cours boursiers en Hongrie, 25 mai 1998

photographie

Chute spectaculaire des cours sous les regards incrédules des courtiers de la Bourse hongroise, le 25 mai 1998 Cette réaction, survenue au lendemain de la victoire de la droite de Viktor Orban sur les socialistes du Premier ministre sortant Gyula Horn, entraîna une baisse de 8,7 p 100 de... 

Crédits : PA Photos

Afficher

Fin de la révolution en Hongrie

photographie

Novembre 1956 Fin de la révolution en Hongrie Alors que les chars soviétiques occupent le pays, des Hongrois brûlent un portrait de Staline 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Hongrie : économie

carte

Hongrie Économie et voies de communication 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Hongrie: signature du traité d'adhésion à l'Union européenne, 2003

photographie

Le 16 avril 2003, à Athènes, le Premier ministre Péter Medgyessy et le ministre des Affaires étrangères László Kovács signent le traité d'adhésion de la Hongrie à l'Union européenne, qui devient effective le 1er mai 2004 Les Hongrois s'étaient prononcés, quelques jours plus tôt, à... 

Crédits : Communauté européenne, 2008

Afficher

Hongrie : drapeau

drapeau

Hongrie (1848 ; off 1957) Drapeau tricolore à bandes horizontales rouge, blanche et verte, dont l'origine des couleurs est fort ancienne : le rouge viendrait, selon la légende, de l'emblème du duc Arpad, fondateur de la première dynastie hongroise au IXe siècle ; le blanc est celui de la croix... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Imre Nagy, 1954

photographie

Le Premier ministre hongrois Imre Nagy (1896-1958) au Parlement, en 1954 Emmené en Roumanie lors de l'intervention soviétique de 1956, il sera ramené à Budapest en 1958, puis jugé, condamné à mort et exécuté par le régime de János Kádár 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Insurrection hongroise de 1956

vidéo

La mort de Staline en 1953 ouvre en URSS et dans l'ensemble des pays de l'Est, une période de dégel En Hongrie, l'opposition au régime en place se fait de plus en plus ouverte et virulente Le 23 octobre 1956, une première insurrection est violemment réprimée Le conflit s'apaise lorsque Moscou... 

Crédits : National Archives

Afficher

Intervention soviétique à Budapest

photographie

Une colonne de blindés soviétiques dans les rues de Budapest, lors de l'intervention de l'URSS en Hongrie, en octobre 1956 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

János Kádár, 1980

photographie

Janos Kádár (1912-1989) est arrivé au pouvoir en Hongrie lors de l'intervention soviétique contre le soulèvement de 1956 Il occupe les fonctions de chef de gouvernement jusqu'en 1965 et de premier secrétaire du parti jusqu'en 1988 Ici, en 1980, lors d'un congrès du Parti socialiste ouvrier... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

L'arrestation d'un policier

photographie

Un membre de la police secrète est emmené pour être interrogé par des patriotes, lors de l'intervention des troupes soviétiques à Budapest, en novembre 1956 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le soulèvement hongrois d'octobre 1956

photographie

Des jeunes Hongrois ont déboulonné la statue de Staline et brandissent le drapeau hongrois, lors du soulèvement de Budapest, en octobre 1956 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Mátyas Rákosi et Arpad Szakasits, 1948

photographie

Le leader du Parti communiste hongrois Mátyas Rákosi (1892-1971) et le chef du Parti social-démocrate Arpad Szakasits (1888-1965) après l'annonce de la fusion de leurs deux partis, en juin 1948 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Morts pour la liberté

photographie

Des journalistes occidentaux sont témoins de la brutalité avec laquelle les troupes soviétiques écrasent le soulèvement anticommuniste de Hongrie, en novembre 1956 Des adolescents et des femmes avaient aussi pris les armes contre les forces de Moscou 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Nouvelles adhésions à l'O.T.A.N., mars 1999

photographie

En présence du secrétaire d'État américain Madeleine Albright (à gauche), les ministres des Affaires étrangères hongrois (Janos Martonyi, assis), tchèque (Jan Kavan, au centre), et polonais (Bronislaw Geremek, à droite), ratifient officiellement l'intégration de leurs pays à l'OTAN, au... 

Crédits : PA Photos

Afficher

Water-polo : Hongrie-U.R.S.S., jeux Olympiques de 1956

photographie

Ervin Zádor, joueur vedette de l'équipe de Hongrie de water-polo, quitte la piscine de Melbourne le visage en sang, le 6 décembre 1956, à l'issue du match qui opposait sa formation à l'URSS Le 4 novembre 1956, l'armée soviétique avait pénétré en Hongrie pour réprimer l'insurrection de... 

Crédits : Bettmann/ Corbis

Afficher

Arpad Göncz et Viktor Orban, 1998
Crédits : PA Photos

photographie

Chute des cours boursiers en Hongrie, 25 mai 1998
Crédits : PA Photos

photographie

Fin de la révolution en Hongrie
Crédits : Hulton Getty

photographie

Hongrie : économie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Hongrie: signature du traité d'adhésion à l'Union européenne, 2003
Crédits : Communauté européenne, 2008

photographie

Hongrie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Imre Nagy, 1954
Crédits : Hulton Getty

photographie

Insurrection hongroise de 1956
Crédits : National Archives

vidéo

Intervention soviétique à Budapest
Crédits : Hulton Getty

photographie

János Kádár, 1980
Crédits : Hulton Getty

photographie

L'arrestation d'un policier
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le soulèvement hongrois d'octobre 1956
Crédits : Hulton Getty

photographie

Mátyas Rákosi et Arpad Szakasits, 1948
Crédits : Hulton Getty

photographie

Morts pour la liberté
Crédits : Hulton Getty

photographie

Nouvelles adhésions à l'O.T.A.N., mars 1999
Crédits : PA Photos

photographie

Water-polo : Hongrie-U.R.S.S., jeux Olympiques de 1956
Crédits : Bettmann/ Corbis

photographie