TUWHARE HONE (1922-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Hone Tuwhare est le premier poète maori à s'être fait connaître par son œuvre.

Né le 21 octobre 1922 à Kaikohe, dans l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande, Hone Tuwhare se fait connaître dès son premier recueil poétique, No Ordinary Sun (1964). Ses textes, composés en anglais, conservent l'empreinte de la tradition orale et intègrent aussi bien des rythmes maoris que bibliques ; ils abordent des thèmes variés, allant de la politique à des sujets personnels, et évoquent souvent la beauté de la nature. Grâce à No Ordinary Sun, Tuwhare obtient en 1969 une bourse pour étudier à l'université Otago de Dunedin, dans l'île du Sud. Après avoir publié Come Rain Hail (1970) et Sap-wood and Milk (1972), il participe à l'organisation de la première conférence des écrivains et artistes maoris en 1973. Au cours de cette décennie, il parvient à quitter son emploi au service des chemins de fer pour se consacrer pleinement à l'écriture. Il s'engage également pour obtenir une véritable reconnaissance des droits du peuple maori. Parmi les nombreux recueils de poésie qui suivent, Shape-Shifter (1997) et Piggy-Back Moon (2001) remportent tous deux le prix littéraire néo-zélandais Montana. Tuwhare est nommé poète officiel de la Nouvelle-Zélande en 1999-2000 et partage en 2003 le prix littéraire décerné par le Premier ministre avec la romancière Janet Frame et l'historien Michael King. Hone Tuwhare s'éteint le 16 janvier 2008 à Dunedin.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  TUWHARE HONE (1922-2008)  » est également traité dans :

NOUVELLE-ZÉLANDE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE
  •  • 12 861 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le Maori dans la littérature néo-zélandaise »  : […] Depuis le xx e  siècle, les Maoris occupent une part importante dans l'imaginaire néo-zélandais. Les « bons sauvages » de William Satchell (1860-1942) dans The Greenstone Door (1914) cèdent la place à une vision moins paternaliste dans Brown Man's Burden (1938) de Roderick Finlayson (1904-1992). Spinster (1958 ; Anna et les Maoris , 1961) de Sylvia Ashton-Warner relate les expériences pédagogi […] Lire la suite

Pour citer l’article

« TUWHARE HONE - (1922-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 juin 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hone-tuwhare/