HOMO HIERARCHICUS, Louis DumontFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La place fondatrice de l'opposition du principe hiérarchique et du principe égalitaire

Consacré au système des castes, Homo hierarchicus expose comment les trois principes qui régissent une telle organisation sociale – séparation, hiérarchie, interdépendance des groupes – sont à rapporter à l'opposition du pur et de l'impur (chap. ii). À l'étude qui s'y développe sur la hiérarchie (chap. iii), la division du travail (chap. iv), les réglementations sociales et politiques (chap. v-ix) est associée une réflexion sur la révolution des valeurs qui s'est produite dans l'Occident chrétien. L'opposition systématique des sociétés traditionnelles et des sociétés modernes permet à Dumont de voir que ces dernières exaltent des valeurs ignorées par les premières, qui sont construites sur une idée collective de l'individu. Un véritable transfert de la totalité accompagne donc le passage des unes aux autres, car c'est bien comme l'égal ou l'homologue de la société de type hiérarchique que l'on doit considérer l'individu des sociétés égalitaires.

Une transformation fondamentale est en même temps repérée : le sujet empirique, l'agent humain de l'idéologie traditionnelle a cédé la place à l'être moral, indépendant, non social – l'individu des Temps modernes. Reprenant la distinction analytique introduite par Max Weber entre groupements de statut (ordres et castes) et groupements économiques (classes), Dumont a pu ainsi fortement marquer que la fonction essentielle de la hiérarchie est d'exprimer l'intégration symbolique d'un ensemble par rapport aux valeurs. Tel est bien le cas de l'Inde, où la distribution du pouvoir économique et politique est subordonnée à la hiérarchie ; tel n'est plus le cas de la société industrielle – vouée à l'individualisme et à l'égalitarisme –, où la stratification sociale apparaît comme un résidu de hiérarchie.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-V-Sorbonne, secrétaire général de L'Année sociologique

Classification


Autres références

«  HOMO HIERARCHICUS, Louis Dumont  » est également traité dans :

DUMONT LOUIS (1911-1998)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 942 mots

Dans le chapitre « Une œuvre marquante »  : […] Homo Hierarchicus , qui devait primitivement s'intituler « L'Homme des castes, un système social et ses implications », ne renouvelle pas seulement l'étude d'une organisation humaine naguère étudiée par C. Bouglé, A. M. Hocart et E. Sénart. Il revient d'abord sur le rapport intellectuel susceptible d'être établi entre la civilisation occidentale, génératrice de certains modes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-dumont/#i_31864

Pour citer l’article

Bernard VALADE, « HOMO HIERARCHICUS, Louis Dumont - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/homo-hierarchicus/