HOMÉISME

ARIANISME

  • Écrit par 
  • Michel MESLIN
  •  • 2 432 mots

Dans le chapitre « L'homéisme riminien »  : […] Si les théologiens d'Orient s'efforçaient de préciser les relations ad intra des personnes divines en insistant sur la distinction des hypostases, ils évitaient soigneusement l'emploi du terme ὁμοούσιος. Or ce rejet du dogme de Nicée supprimait, au fond, un critère d'orthodoxie, abrupt, mais, en un sens objectif. Les recherches doctrinales allaient ainsi, pour près d'un demi-siècle, être livrée […] Lire la suite