HISTORIOGRAPHIE ARABE

ABŪ L-FARADJ ‘ALĪ AL-IṢFAHĀNĪ (897-967)

  • Écrit par 
  • Régis BLACHÈRE
  •  • 612 mots

De son nom ‘Ali ibn al-Ḥusayn, un des plus célèbres humanistes arabes du x e siècle, né à Ispahan, mort à Bagdad. Ses études dans cette ville portèrent à la fois sur les sciences religieuses et sur ce vaste domaine nommé adab qui recouvre à la fois la littérature, l'histoire, la géographie et même la musicologie. Une grande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abu-l-faradj-ali-al-isfahani/#i_86757

ABŪ L-FIDĀ (1273-1331)

  • Écrit par 
  • Jean-C. VADET
  •  • 511 mots

Issu de la dynastie kurde des Ayyūbides fondée par Saladin, Abū l-Fidā naquit à Damas où son père s'était réfugié pour fuir l'invasion des Mongols. Hamat, aux pieds de l'Anti-Liban, sur le territoire de l'antique Coelo-Syrie, était depuis cinq générations le fief de sa famille. Il en devint le prince à partir de 1340 (710 de l'hégire), en vertu d'une investiture du sultan d'Égypte dont il ne cessa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abu-l-fida/#i_86757

BALĀDHURĪ AL- (mort en 892 env.)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 266 mots

Historien musulman du ix e siècle. La famille d'Aḥmād b. Yaḥyā b. Djābir b. Dāwād al-Balādhurī est peut-être d'origine persane, mais elle est en tout cas depuis longtemps établie en pays arabe ; en dehors de voyages en Syrie, al-Balādhurī passe presque toute sa vie en ‘Irāq, surtout à Baghdād où on le retrouve parfois à la cour califale. On lui d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-baladhuri/#i_86757

DHAHABĪ (1274-1348)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 241 mots

Historien dont presque toute la carrière se déroula à Damas. L'œuvre principale de Dhahabī, bien qu'elle ne soit pas la plus connue, est le Ta'rikh al-Islām , énorme compilation d'histoire générale de l'islam, encore en majeure partie inédite. Comme beaucoup d'autres ouvrages de cette époque, en particulier en Syrie, il comprend d'une part un exposé historique s'inspirant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dhahabi/#i_86757

HILĀL AL-ṢĀBI‘ (969-1056)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 270 mots

Appartenant à une famille de savants, de lettrés et de fonctionnaires califiens originaires de Harran, Hilāl est le premier d'entre eux à s'être converti à l'islam. Il est surtout connu comme historien, bien que son œuvre à cet égard ne nous soit pas entièrement parvenue. Avant tout, il poursuivit à la suite de son grand-oncle Hasan ben Thabit l' Histoire d'al-Ṭabarī, œuvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hilal-al-sabi/#i_86757

IBN AL-ATHĪR (1160-1233)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 522 mots

Frère de deux savants, spécialistes l'un (Madjd al-dīn Abū l-Sa‘adāt al-Mubārak) de science religieuse, l'autre (‘Izz al-dīn Abū l-Hasan ‘Alī) de philologie et qui ont joué un certain rôle politique au service, le premier, d'un prince zangide de Mosūl, l'autre d'un des Ayyūbides successeurs de Ṣalaḥ al-dīn, Dhiyā' al-dīn Abū l-Fatḥ Naṣr Allah, Ibn al-Athīr a été lui-même l'un des plus grands histo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-al-athir/#i_86757

IBN AL-QALĀNISĪ (1073 env.-1160)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 154 mots

Chroniqueur damasquin, Abū Ya‘lā Hamza b. Asad al-Tamīmī Ibn al-Qalānisī est l'auteur d'une histoire de Damas et des régions environnantes ( Dhayl ta'rikk dimashqī ), qui, abstraction faite de quelques pages perdues au début, s'étend de l'arrivée des Fāṭimides à la veille de sa mort. Extrêmement précieuse, en raison de la disparition de ses sources, cette chronique acquiert u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-al-qalanisi/#i_86757

IBN DJUBAYR (1145-1217)

  • Écrit par 
  • André MIQUEL
  •  • 980 mots

Écrivain de l'Espagne andalouse, célèbre par son récit de voyage ( Riḥla ) en Orient, Ibn Djubayr, en même temps qu'un témoin de premier ordre, devait devenir l'initiateur d'un genre littéraire aux confins du récit pur, de la géographie et de l'histoire. Né à Valence, Ibn Djubayr reçut l'instruction solide et classique que lui devait son appartenance, par son père, à la class […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-djubayr/#i_86757

IBN FAḌL ALLĀH AL-‘UMARĪ (1301-1349)

  • Écrit par 
  • André MIQUEL
  •  • 533 mots

Écrivain arabe et l'un des plus importants représentants de l'encyclopédisme qui se développa dans le cadre de l'État et du domaine mamlūk. Né à Damas, Shiḥāb al-dīn Aḥmad ibn Faḍl Allāh al-‘Umarī appartient, par sa famille, à la bourgeoisie des fonctionnaires : il finira par remplacer son père à la tête de la chancellerie, au Caire. Ayant été un temps en disgrâce et emprisonné, il reprend ses fon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-fadl-allah-al-umari/#i_86757

IBN IYĀS (1448-1524)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 130 mots

Auteur d'une histoire de l'Égypte sous les derniers mamlouks et les premiers Ottomans, Ibn Iyās est le seul historien important de ce pays après Ibn Taghribirdi, auquel il ressemble d'ailleurs peu. Son traducteur français, G. Wiet, a donné à son ouvrage le titre assez juste de Journal d'un bourgeois du Caire. L'auteur y raconte en effet avec beaucoup de vie, au jour le jour, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-iyas/#i_86757

IBN KHALDŪN (1332-1406)

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH
  •  • 2 113 mots

En ce xiv e  siècle ( viii e de l'hégire), les rivalités dynastiques déchirent le Maghreb. La Reconquista chrétienne entreprend de mettre un terme au destin d'al-Andalus presque réduit à la gloire de Grenade. L'Orient arabe subit la terrible invasion de Tīmūr Lang et connaî […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-khaldun/#i_86757

IBN KHALLIKĀN (1211-1282)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 239 mots

Né à Irbil (Arbèles en Mésopotamie orientale) d'une grande famille arabe, Ibn Khallikān passe la plus grande partie de sa vie en Syrie ; il exerce longtemps à Damas les fonctions de grand qādī. Il doit surtout son renom à un dictionnaire des hommes célèbres ( Wafayāt al-a‘yān wa-anbā' abnā' al-zamān ) qui a connu tout de suite et connaît encore un grand succès. Cet ouvrage tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-khallikan/#i_86757

IBN TAGHRĪBIRDĪ ABŪ L-MAḤĀSIN (1530/31-1604)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 134 mots

Historien issu d'une famille de mamlūk turcs d'Égypte, milieu auquel son œuvre doit certains caractères, Abū l-Maḥasin ibn Taghrībirdī est l'auteur, d'une part, d'un dictionnaire des principaux mamlūk, le Manhal al-safi , genre dans lequel il est unique, d'autre part de deux histoires, l'une, les Hawādith al-duhūr fī wadā l-ayyām wa-l-shuhur continuant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abu-l-mahasin-ibn-taghribirdi/#i_86757

‘IMĀD AL-DĪN AL-IṢFAHĀNĪ (1125-1201)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 296 mots

Écrivain de langue arabe et de souche persane, ‘Imād al-dīn Muḥammad b. Muḥammad al-Kātib al-Iṣfahānī s'établit d'abord en ‘Irāq au service des Saldjūqides, puis en Syrie et en Égypte au service de Nūr al-dīn et surtout de Salāh al-dīn. On doit à ‘Imād al-dīn une importante anthologie des poètes arabes de son siècle, la Kharīdat al-qaṣr wa-djarīdat ahl-al-‘aṣr , trois ouvrage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imad-al-din-al-isfahani/#i_86757

ISLAM (La civilisation islamique) - Les sciences historiques et géographiques

  • Écrit par 
  • André MIQUEL
  •  • 2 147 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'essor »  : […] Cet islam pourtant doit compter avec ce temps même qu'il aspirait à maîtriser et son aventure fut celle d'autres civilisations, avec phases d'expansion et de repli. L'un des tournants majeurs de son destin fut le xi e  siècle, avec l'apparition des Turcs et la mise en tutelle du califat abbasside de Bagdad. Jusque-là, et malgré les distorsions pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-les-sciences-historiques-et-geographiques/#i_86757

MADANĪ AḤMAD TAWFIQ AL- (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Sayed Attia ABUL NAGA
  •  • 550 mots

Historien et homme d'État algérien, né en Tunisie ; il a fait ses études supérieures à al-Zaytūna de 1913 à 1915. Al-Madanī prend part au mouvement nationaliste tunisien à ses débuts et compte parmi les fondateurs du parti du Destour. Exilé en Algérie en 1924, il milite avec les ulémas algériens. Rédacteur politique de la revue Al-Shihāb (1931), rédacteur en chef d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmad-tawfiq-al-madani/#i_86757

MAGHREB - Littératures maghrébines

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Christiane CHAULET ACHOUR, 
  • André MANDOUZE
  •  • 14 264 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Historiens et voyageurs »  : […] Ibn H̲aldūn domine de très haut l' historiographie arabe, mais ne doit pas être tenu pour le seul historien maghrébin. La nature du domaine étudié confère même aux ouvrages traitant de cette discipline une originalité qui permet de grouper leurs auteurs en une école indépendante. Dès les premières années du x e  siècle, l'ibadite Ibn aṣ-Ṣaḡīr écri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-litteratures-maghrebines/#i_86757

MAQRĪZĪ AL- (1374-1442)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 355 mots

Historien égyptien, al-Maqrīzī est l'auteur d'ouvrages remarquables à la fois par leur érudition et par la curiosité d'esprit qu'ils attestent. Tous dérivent d'une recherche globale sur l'histoire de l'Égypte musulmane, sur ses origines, envisagée de multiples points de vue. Les matériaux réunis ont été utilisés par al-Maqrīzī pour écrire une histoire générale de l'Égypte : la première partie en e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-maqrizi/#i_86757

MAS‘ŪDĪ AL- (900 env.-env. 956)

  • Écrit par 
  • André MIQUEL
  •  • 1 268 mots

Encyclopédiste et polygraphe du x e siècle, le représentant parfait, à son époque, du système culturel ( adab ) visant à donner à un public cultivé mais non spécialisé la somme des connaissances jugées composer le savoir. Né à Bagdad, il consacre sa vie à voyager et à écrire : on le trouve en Perse en 915, puis sur les navir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-mas-udi/#i_86757

MISKAWAYH (933-1030)

  • Écrit par 
  • Mohammed ARKOUN
  •  • 680 mots

Le nom complet de Abū ‘Alī Aḥmad ibn Muḥammad ibn Ya‘qūb Miskawayh suggère une ascendance musulmane allant au moins jusqu'à son grand-père. Miskawayh est, en effet, un Iranien né à Rayy (ancienne capitale à proximité de l'actuelle Téhéran) et mort à Ispahan. Nous savons qu'à Rayy il y avait encore beaucoup de zoroastriens. Quoi qu'il en soit du problème de sa conversion à l'islam, Miskawayh a comp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miskawayh/#i_86757

NUWAYRĪ AL- (1279-1332)

  • Écrit par 
  • André MIQUEL
  •  • 469 mots

L'un des plus grands représentants, avec Ibn Faḍl Allāh al-‘Umarī et Qalqashandī, de la littérature encyclopédique arabe à l'époque mamelouke. Né en Haute-Égypte, Nuwayrī appartient, par son père, au milieu bourgeois des fonctionnaires d'État et occupera lui-même divers postes en Égypte ou en Syrie. De son aveu même, il a voulu, partant de son activité même de scribe ( kātib […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-nuwayri/#i_86757

RASHĪD AL-DĪN (1247-1318)

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 274 mots
  •  • 1 média

Conseiller et historien des Īlkhān, les souverains mongols d'Iran aux xiii e et xiv e siècles, Rashīd al-Dīn est issu d'une famille de médecins juifs d'Hamadan et converti à l'islam orthodoxe ; médecin de la cour mongole, représentant de l'élite cultivée iranienne, il devient, en fait sinon en t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rashid-al-din/#i_86757

ṬABARĪ AL- (839-923)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 315 mots

Le plus illustre des historiens arabes. L' Histoire des rois et des peuples d'al-Ṭabarī relate, année par année, l'histoire du monde musulman (à l'exception de l'Occident) pendant les trois premiers siècles de l'hégire ; elle procède, comme la plupart de ses devancières, par accumulation systématique, à propos de chaque fait, des diverses traditions, recueillies oralement ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-tabari/#i_86757