HISTOIRE (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La pensée cyclique, avant la pensée historique

L’anthropologue Claude Lévi-Strauss (1908-2009) oppose les sociétés « froides » aux sociétés « chaudes ». Les premières cherchent à annuler les effets du temps afin d’assurer « leur équilibre et leur continuité ». Les secondes intériorisent le mouvement historique dont elles font « le moteur de leur développement ». Durant des millénaires, les hommes ont tourné le dos à l’avenir, les yeux rivés sur le temps des origines. Dans ces sociétés souvent qualifiées de « traditionnelles » – aussi différentes qu’elles soient les unes des autres –, on remarque une constante, mise en évidence par le philosophe des religions Mircea Eliade (1907-1986) dans son essai Le Mythe de l’éternel retour : une « révolte contre le temps concret, historique » et une « nostalgie d’un retour périodique au temps mythique des origines, au Grand Temps ».

Ce sont les Hébreux, qui ont accepté les premiers, pour des raisons religieuses, de se situer dans une nouvelle temporalité, celle du temps historique, jetant ainsi un pont entre Création et Jugement dernier, mais ils ne l’ont fait qu’avec réticence. En effet, une telle temporalité est beaucoup plus inconfortable qu’un temps cyclique : dans ce dernier, rien de nouveau ne peut apparaître, chaque situation n’étant que la répétition d’un événement primordial. Dans le temps historique, au contraire, chaque événement est unique, aucune comparaison n’est possible avec un événement antérieur, et l’homme perd tous ses repères. Il fallut presque deux millénaires pour que le temps historique soit définitivement accepté.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages





Écrit par :

  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État ès lettres, professeur de khâgne

Classification

Pour citer l’article

Philippe GRANAROLO, « HISTOIRE (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-notions-de-base/