HISTOIRE LITTÉRAIRE

ÉCOLE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 2 644 mots

Dans le chapitre « Un mode de périodisation »  : […] Soulignons un premier point : la tendance de beaucoup d'écrivains à s'affirmer d'abord en tant qu'individus (avec son pendant, le goût du lecteur pour une œuvre considérée isolément) ne pourra qu'irriter le savant, et tout particulièrement le sociologue, voué par métier à la dimension collective de la réalité humaine – et l'on sait que se développe une sociologie de la littérature : elle peut y v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-litteraire/#i_15556

FOYERS DE CULTURE

  • Écrit par 
  • Gilbert GADOFFRE
  •  • 9 694 mots
  •  • 3 médias

Le discrédit qui a frappé l'histoire littéraire depuis une trentaine d'années est loin d'être immérité. Discipline bâtarde, affaiblie par la pratique scolaire, elle a répandu la croyance en un univers de la création littéraire nourri de sa propre substance et jouissant d'une autonomie presque complète. Rien n'est plus faux que ce modèle de représ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foyers-de-culture/#i_15556

AMPÈRE JEAN-JACQUES (1800-1864)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 330 mots

Historien et philologue français né le 12 août 1800 à Lyon, mort le 27 mars 1864 à Pau. Fils du physicien André-Marie Ampère, Jean-Jacques Ampère se consacre à l'étude des origines culturelles des langues et mythologies de l'Europe occidentale. Il entreprend son premier voyage en Allemagne en 1826, où ses travaux font forte impression sur Goethe. Son étude de la mythologie scandinave lui permet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-jacques-ampere/#i_15556

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le baroque littéraire, un concept sous dépendance »  : […] La notion de « baroque littéraire », ou de « littérature baroque », s'est constituée tardivement, sous une double dépendance. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/#i_15556

BOHÈME

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 3 351 mots
  •  • 5 médias

L'expression « bohème littéraire » est utilisée depuis le xix e  siècle pour qualifier un type de sociabilité fonctionnant sur le mode de la marginalité. Sémantiquement, le mot renvoie au peuple tzigane et à la région où Charles Nodier a planté ses sept châteaux ( Histoire du roi de Bohême et de ses sept châteaux , 1830). Po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boheme/#i_15556

BRUNETIÈRE FERDINAND (1849-1906)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 402 mots

Historien de la littérature et critique français, Ferdinand Brunetière poursuit une brillante carrière universitaire en enseignant d'abord à l'École normale supérieure, puis à la Sorbonne à partir de 1886. Dans le même temps, il collabore à La Revue des Deux Mondes , dont il devient directeur en 1893. Il critique sans aucune complaisance ses contemporains et, en 1883, dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-brunetiere/#i_15556

COMPAGNON ANTOINE (1950- )

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 1 110 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Questions de poétique et d’histoire »  : […] Fils de militaire – le général Jean Compagnon, qui fut l’un des premiers à entrer dans Paris avec le général Leclerc en 1944 –, Antoine Compagnon suivit une éducation assez stricte et fut élève du Prytanée militaire de La Flèche : il tirera un beau roman de cette expérience ( La Classe de rhéto , 2012). L’adolescent liseur fait des sciences et entre à P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-compagnon/#i_15556

CRITIQUE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 12 910 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Histoire et formes »  : […] Dans un premier temps, au tournant des années 1980, le reflux de la vague structuraliste a pu être interprété comme une victoire sans partage de l'histoire littéraire. Cependant, on s'est vite aperçu que la complémentarité des pratiques était devenue essentielle. Dès 1984, un dialogue fructueux réunissait dans les colonnes de la revue Le Débat (n o   […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-litteraire/#i_15556

DARNTON ROBERT (1939- )

  • Écrit par 
  • Roger CHARTIER
  •  • 1 021 mots

L’historien du xviii e  siècle Robert Darnton a entrepris dès les années 1960 une grande recherche sur les Lumières et leur rôle dans la fin de l'Ancien Régime. Diplômé de Harvard et d'Oxford, Robert Darnton, après avoir enseigné l'histoire européenne à Princeton de 1968 à 2007, est directeur de la Harvard University Library (qui réunit plusieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-darnton/#i_15556

DEL LITTO VITTORIO (1911-2004)

  • Écrit par 
  • Michel CROUZET
  •  • 809 mots

Vittorio Del Litto aura marqué un moment capital du « stendhalisme », qu'il aura incarné sous tous ses aspects par ses écrits qui vont de 1935 à 1997, et par l'exercice de ce qu'il faut bien appeler au meilleur sens du mot, un pontificat : il y avait son Stendhal-Club , paru de 1958 à 1995, son rôle d'animateur œcuménique (colloques, publications, thèses dirigées, etc.). Exem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vittorio-del-litto/#i_15556

FRANCOPHONES LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean-Marc MOURA
  •  • 7 230 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une histoire littéraire éclatée »  : […] La francophonie européenne comprend aujourd’hui la partie francophone de la Belgique, le Luxembourg, la Suisse romande et le val d’Aoste. La préhistoire de ces lettres les inscrit de plein droit dans la littérature française. Deux des premiers textes en proto-français, la Séquence de sainte Eulalie (vers 880) et le Sermon sur Jonas (entre 938 et 952), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francophones-litteratures-de-langue-francaise/#i_15556

FUMAROLI MARC (1932- )

  • Écrit par 
  • Jean-François LABIE
  •  • 1 336 mots

Marc Fumaroli est né en 1932 à Marseille. C'est à Fès qu'il commence des études qui le prépareront à l'enseignement des lettres. Sa carrière universitaire est un modèle de régularité. L'université d'Aix-en-Provence et la Sorbonne le conduisent à l'agrégation de lettres classiques puis au doctorat ès lettres. De 1965 à 1976, il enseigne à la faculté de Lille puis à Paris-IV où il est nommé professe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-fumaroli/#i_15556

INTELLECTUEL

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 9 430 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les travailleurs de l'intelligence »  : […] Si l'on s'en tient au premier sens de la définition, fondé sur une opposition entre manuel et intellectuel, on peut l'appliquer à une large part de ceux qui pensent et écrivent de l'Antiquité au xviii e  siècle. À cet égard, Érasme (1467 env.-1536) constitue un cas exemplaire. Né à Rotterdam, il s'est formé dans les Provinces-Unies et à Paris, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intellectuel/#i_15556

LITTÉRATURE ÉPISTOLAIRE, notion de

  • Écrit par 
  • Alain BRUNN
  •  • 1 064 mots

L'expression littérature épistolaire désigne tout texte qui relève de la situation pragmatique de la correspondance et peut être lu hors de cette situation ; elle paraît ainsi contradictoire : les régimes de vérité de la littérature et de la lettre semblent mal s'accorder. Le premier se trouve du côté d'une fabrication visant à plaire à un public, du côté d'une certaine fiction, quand le second s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-epistolaire-notion-de/#i_15556

LANSON GUSTAVE (1857-1934)

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 369 mots

Nom qui soulève encore, parmi les universitaires, passions et controverses. Professeur de littérature française à la Sorbonne et à l'École normale supérieure (dont il fut le directeur), élève de Brunetière, Gustave Lanson dirige et inspire les études littéraires en France quarante ans durant. Il insiste sur les questions de méthode, exige érudition et précision dans l'établissement des faits litté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-lanson/#i_15556

LA PENSÉE DU ROMAN (T. Pavel)

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 969 mots

Professeur de littérature française et comparée à l'université de Chicago, Thomas Pavel a publié des essais qui ont fait date, notamment L'Univers de la fiction (1988) et L'Art de l'éloignement (1996). Avec La Pensée du roman (2003), il ne met pas en œuvre une autre histoire littéraire, sociale ou technique du roman, bien que ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-pensee-du-roman/#i_15556

LES ANTIMODERNES (A. Compagnon) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 1 019 mots

Depuis que l'on a proclamé la fin des avant-gardes, la modernité a été périodiquement l'objet de débats où se mêlent mises en accusation et plaidoyers teintés de nostalgie. Professeur de littérature à la Sorbonne et à Columbia University, Antoine Compagnon a déjà consacré plusieurs essais à cette question, notamment Les Cinq Paradoxes de la modernité (1990), où il s'en prena […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-antimodernes/#i_15556

LITTÉRATURE - Du texte à l'œuvre

  • Écrit par 
  • Alain VIALA
  •  • 6 930 mots

Dans le chapitre « La révolution de l'imprimé et ses effets »  : […] Advint ensuite le bouleversement majeur d'ordre technique que constitue l'apparition de l'imprimé à la fin du xv e  siècle. Cette Révolution du livre (Roger Chartier) a transformé toute l'économie culturelle. Elle a bouleversé le temps de fabrication et la disponibilité des textes : là où il fallait des mois pour réaliser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-du-texte-a-l-oeuvre/#i_15556

LITTÉRATURE - La littérature comparée

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 11 123 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La littérature comparée « à la française » »  : […] « Littérature comparée » : ce « petit monstre lexicologique », comme l'ont écrit Claude Pichois et André-Michel Rousseau, est une création française qui remonte au début du xix e  siècle. C'était alors la mode de comparer, – la grammaire, la géographie, l'anatomie, l'érotique –, pourquoi pas la littérature ? L'expression est passée de François Noë […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-la-litterature-comparee/#i_15556

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XIXe s.

  • Écrit par 
  • Marie-Ève THÉRENTY
  •  • 7 787 mots
  •  • 6 médias

Encadré par la Révolution française qui affirme l’autonomie de l’individu et par l’affaire Dreyfus qui consacre la figure de l’intellectuel, le xix e  siècle occupe une place tout à fait particulière dans l’histoire littéraire parce qu’il voit le passage de la tradition des belles-lettres à la définition moderne de la littérature, moins extensive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xixe-s/#i_15556

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIIe s.

  • Écrit par 
  • Patrick DANDREY
  •  • 7 323 mots

Entre la Renaissance et les Lumières , le xvii e  siècle fait figure, en Europe, d’époque de transition : après l’enthousiasme humaniste, c’est une période marquée par le doute, voire l’angoisse que suscite l’ébranlement de l’unité des croyances et du système ordonné des connaissances ; elle ouvre la voie à une refonte de tout l’édifice intellect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xviie-s/#i_15556

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIIIe s.

  • Écrit par 
  • Pierre FRANTZ
  •  • 7 651 mots
  •  • 4 médias

Entre classicisme et romantisme , la littérature du xviii e  siècle occupe une place très singulière. Elle a souvent été présentée comme une littérature d’idées plutôt que de poésie et lue rétrospectivement à partir de la Révolution qu’elle aurait « annoncée ». Par la suite, la III e  République lui a réservé une place f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xviiie-s/#i_15556

LUMIÈRES

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 7 857 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La construction d'un système »  : […] On est loin de cette communauté que formait la république des Lettres des xvi e et xvii e  siècles. Les contemporains en furent conscients, qui, à la façon de Sabatier de Castres dans Les Trois Siècles de littérature française (1772), dénoncèrent son démantèlement par les e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lumieres/#i_15556

MITTELEUROPA

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER
  •  • 8 386 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  L'identité littéraire de l'Europe centrale »  : […] L'Europe centrale du xx e  siècle apparaît comme cette autre Europe dont l'identité aura d'abord été définie par la littérature. Dans cette aire multiculturelle, la « république des lettres » a longtemps été au cœur de la res publica. La première configuration de l'identité culturelle de l'Europe centrale apparaît à l'époque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitteleuropa/#i_15556

NÉO-CLASSICISME (littérature)

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 1 010 mots

Il semble aller de soi que le néo-classicisme se définit par rapport au classicisme. Or, au moins en littérature, ce dernier est une notion étroite, d'ailleurs problématique : elle ne vaudrait que pour la France, et durant une courte période (les années 1660-1680). Faut-il en déduire qu'il n'y aurait de néo-classicisme que français, ou en rapport avec le modèle français ? Au contraire, l'expressi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-classicisme-litterature/#i_15556

BAROQUE / CLASSIQUE, notion de

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 1 575 mots

Dans le chapitre « Du mot à l'idée »  : […] Furetière, dans son Dictionnaire (1690), ne connaît qu'un sens technique : « Baroque, terme de joaillier, qui ne se dit que des perles qui ne sont pas parfaitement rondes. » C'est au siècle suivant que le mot va s'imposer pour qualifier la bizzarerie, l'irrégularité d'une architecture ou d'un ornement. L'historien suisse de langue allemande Jacob Burckhardt l'emploie dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque-classique-notion-de/#i_15556

PICARD RAYMOND (1917-1975)

  • Écrit par 
  • Jacques ROBICHEZ
  •  • 1 071 mots

Né à Paris, Raymond Picard était ancien élève du lycée Poincaré à Nancy et de la faculté des lettres de Paris. Après avoir été reçu à l'agrégation des lettres en 1945, il commence sa carrière au lycée de Chartres, où il enseigne pendant deux ans. Il est ensuite détaché à la direction générale des relations culturelles et professeur à l'institut français du Royaume-Uni, à Londres, de 1947 à 1954. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-picard/#i_15556

PICHOIS CLAUDE (1925-2004)

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 640 mots

Né le 21 juillet à Paris, Claude Pichois fut élève de H.E.C. avant de se tourner vers l'histoire littéraire. Monument d'érudition, sa thèse principale, Philarète Chasles et la vie littéraire au temps du romantisme (1965), que prolongeait sa thèse complémentaire, L'Image de Jean-Paul Richter dans les lettres françaises , publiée dès 1963, aurait suffi à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-pichois/#i_15556

REFUS ET VIOLENCES (J. Verdès-Leroux) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 1 648 mots

Il faut d'abord saluer le travail énorme, méthodique et maîtrisé de Jeannine Verdès-Leroux, qui entreprend, avec Refus et violences (Gallimard), de brosser le tableau d'une génération d'écrivains d'extrême droite. Personne, avant elle, n'avait inventorié cette masse de revues et de journaux, proliférant dans une période où un seul média, la presse, régnait sans partage. On é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/refus-et-violences/#i_15556

RÉPUBLIQUE DES LETTRES

  • Écrit par 
  • Alain BRUNN
  •  • 1 050 mots

La république des lettres est le nom donné à l'utopie d'un espace partagé à l'époque moderne par ceux qui ont affaire au savoir et à l'écrit. Comme tout espace utopique, son extension varie à travers l'histoire. Reste qu'il dessine un espace commun, structuré par une même fin : la recherche et la diffusion du savoir, par des moyens propres de communication – voyages, correspondances et revues –, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-des-lettres/#i_15556

LE SACRE DE L'AUTEUR (B. Edelman)

  • Écrit par 
  • Alain BRUNN
  •  • 988 mots

Paul Bénichou avait inauguré, en 1973, sa magistrale étude du romantisme par un volume consacré au Sacre de l'écrivain . L'essai de Bernard Edelman, Le Sacre de l'auteur (Seuil, Paris, 2004), nous conduit jusqu'à cette consécration sociale de l'écrivain en faisant l'histoire de la reconnaissance juridique et politique de l'auteur. Avocat, spécialiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-sacre-de-l-auteur/#i_15556

SALONS LITTÉRAIRES

  • Écrit par 
  • Antoine LILTI
  •  • 6 529 mots

Plus encore qu'une réalité historique, le salon littéraire est une invention historiographique. L'expression désigne habituellement une maison où l'on reçoit régulièrement, notamment des écrivains, pour converser mais aussi pour se livrer à toutes sortes d'activités et de jeux littéraires. Or, les plus célèbres de ces salons, ceux de la marquise de Rambouillet, de Madame Geoffrin ou de Mademoisel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salons-litteraires/#i_15556

SEEBACHER JACQUES (1930-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 301 mots

Historien de la littérature français. Entré à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm en 1951, d'abord affecté au lycée de Chartres avant d'être nommé assistant de littérature française à la Sorbonne, professeur à l'université de Caen puis à Paris-VII à partir de 1974, jamais emprisonné dans le carcan d'une fonction mais sachant au contraire la transcender à force de charisme et d'érudition, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-seebacher/#i_15556

TRANSFERTS CULTURELS

  • Écrit par 
  • Michel ESPAGNE
  •  • 4 517 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une déconstruction des identités nationales »  : […] Il est très vite apparu, au cours des recherches sur les transferts culturels, que le cadre franco-allemand, aussi fondamental qu’il puisse être pour mettre en évidence une histoire européenne transfrontalière, ne suffisait pas. D’autres polarités du même genre pouvaient être dégagées, et les transferts ne s’exerçaient pas uniquement selon des axes bilatéraux mais devaient être élargis à des conf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transferts-culturels/#i_15556

UBERSFELD ANNE (1918-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 339 mots

Historienne française du théâtre. Née à Besançon de parents originaires de Pologne, Anne Ubersfeld entre à l'École normale supérieure, mais le statut des juifs édicté par le régime de Vichy lui interdit de passer l'agrégation de lettres à laquelle elle se préparait. Elle entre alors dans la Résistance au côté de Pierre Courtade. Agrégée en 1946, elle enseigne à Rouen puis à Paris, avant de travai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-ubersfeld/#i_15556

UT PICTURA POESIS

  • Écrit par 
  • Maurice BROCK
  •  • 1 365 mots

Traditionnellement désigné par un apophtegme emprunté au vers 361 de l' Art poétique d'Horace (65-8 av. J.-C.), ut pictura poesis , qui invitait le poète à comparer son art à celui du peintre, l'appariement de la peinture à la littérature a connu une fortune étonnante à partir de la Renaissance. Il tient en effet un rôle prépondérant dans le discours s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ut-pictura-poesis/#i_15556


Affichage 

L'Atelier de Bazille, F. Bazille

photographie

Frédéric Bazille, « L'Atelier de Bazille, 9, rue de la Condamine à Paris », 1870 Huile sur toile, 98 cm × 128,5 cm Musée d'Orsay, Paris Au XIXe siècle, l'atelier devient ce lieu mythique où peintres et écrivains se retrouvent Lieu de travail, il devient également l'espace d'une... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Théâtre d’ombres au cabaret du Chat noir

photographie

Véritable foyer de culture, le cabaret montmartrois du Chat noir attire un public d'artistes, d'intellectuels et de gens du monde Parmi eux, Zola, Daudet, Renan, Francisque Sarcey…On y alterne lectures poétiques et répertoire satirique La formule essaimera dans l'Europe entière, à Barcelone,... 

Crédits : Musée Carnavalet/ Leemage/ Bridgeman Images

Afficher

Une lecture chez Madame Geoffrin, A.C.G. Lemonnier

photographie

Commande de Joséphine de Beauharnais, ce tableau reconstitue, sous forme de portrait de groupe, la société des salons C'est aussi un hommage à Voltaire, dont on voit le buste au centre du tableau Entre autres invités figurent Mlle de Lespinasse, d'Alembert, Diderot, Rameau, Réaumur, Rousseau,... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

L'Atelier de Bazille, F. Bazille
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Théâtre d’ombres au cabaret du Chat noir
Crédits : Musée Carnavalet/ Leemage/ Bridgeman Images

photographie

Une lecture chez Madame Geoffrin, A.C.G. Lemonnier
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie