PAYSAGE HISTOIRE DU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Comment écrit-on l'histoire du paysage ?

L'histoire du paysage présente deux aspects complémentaires. Elle implique la collaboration entre des disciplines différentes pour la mise en commun d'un matériel documentaire susceptible d'intéresser la reconstitution des cadres de vie ; c'est l'étude des paléo-environnements, la géographie historique sous son aspect physique et écologique. Le second aspect met en jeu moins des techniques que des interprétations et vise à démêler la part de l'homme et de la nature sous ses différents aspects dans l'évolution des paysages.

Les disciplines à la collaboration desquelles il faut faire appel dans une histoire des paysages relèvent de trois groupes. Le premier est l'archéologie elle-même à travers une de ses techniques, l'archéologie du paysage rural telle que l'étudie J. Chapelot dans l'article Archéologie du paysage et à laquelle il assigne comme but l'appréhension des processus de « mise en place de l'agrosystème et la régression de l'écosystème ». Le deuxième relève des sciences de la terre ; il est du domaine des géographes physiciens. Le troisième regroupe les études qui portent sur l'écosystème et qui relèvent des sciences naturelles.

Les sciences de la terre utilisent les données archéologiques comme des jalons chronologiques de l'évolution des paysages. Deux secteurs sont particulièrement propices pour saisir l'évolution morphologique récente : les rivages et les montagnes. Le mur d'un aqueduc construit selon les courbes de niveau et retenant les sédiments d'un versant constitue un précieux jalon pour suivre l'évolution de celui-ci. Pour un pédologue, des ruines enfouies dateront les sols qui se sont développés au-dessus. Un four apparent dans la berge actuelle d'une rivière peut être étudié pour son fonctionnement par un historien des techniques, pour les indications que donnent sur les productions agricoles les emballages (amphores) qu'on y produisait ; en archéologie du paysage, une telle structure constitue un jalon pour l'étude des divagations et des alluvionnements de la rivière. Une mosaïque romaine coupée par une f [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Provence (Antiquités nationales)

Classification


Autres références

«  PAYSAGE HISTOIRE DU  » est également traité dans :

AGRICOLE RÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Abel POITRINEAU, 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 10 248 mots

Dans le chapitre « Systèmes et paysages agraires anciens »  : […] Trois grands types de paysages agraires – qui se juxtaposent sur le territoire français et qui correspondent à trois types d'aménagement des finages en fonction des systèmes de culture dominants – se retrouvent plus ou moins dans toute l'Europe : il s'agit des paysages de champagne dont l'élément dominant est l'omniprésence de champs ouverts et allongés en forme de lanières  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-agricole/#i_94455

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) - L'archéologie environnementale

  • Écrit par 
  • Stéphanie THIÉBAULT
  •  • 4 211 mots

Depuis une trentaine d'années, l'archéologie s'attache à étudier l'environnement, le paysage dans lesquels ont évolué les sociétés du passé. En plus de sa contribution à la connaissance des milieux dans lesquels l'homme et les sociétés se sont développés s'ajoute la résonance toute particulière de l'archéologie environnementale dans l'évaluation, la prospective et la prise de décision touchant l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-methodes-et-techniques-l-archeologie-environnementale/#i_94455

BANLIEUE

  • Écrit par 
  • Jean BASTIÉ, 
  • Stéphane BEAUD, 
  • Jean ROBERT
  •  • 6 548 mots

Dans le chapitre « Genèse et évolution de la notion »  : […] Le terme « banlieue » est apparu dans la langue française dès le xiii e siècle. Il vient du mot «  ban », qui désignait la proclamation d'un suzerain s'appliquant à un territoire autour d'une ville. La banlieue était une couronne d'une lieue, où s'exerçait la juridiction de l'autorité citadine en raison de la proximité de la ville. Ce territoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banlieue/#i_94455

BONIFICATION DES SOLS

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 590 mots

Bonifier une terre, c'est la rendre productive. Cependant, le terme italien bonifica et la politique qui s'y attache ne concernent pas seulement la production agricole. L'œuvre de bonification intéresse des domaines naturels improductifs ou déshérités : marécages, montagnes ruinées par l'érosion, deltas menacés par les défluviations. Le but est de tirer le meilleur de ces te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonification-des-sols/#i_94455

CRIBIER PASCAL (1953-2015)

  • Écrit par 
  • Hervé BRUNON
  •  • 1 011 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Jardin, paysage, nature »  : […] Conçu à l'instar de la musique pour mêler des temporalités complémentaires – la lente croissance d'un arbre, la floraison fulgurante d'une plante vivace, le rythme de la marche, la course des nuages –, le jardin doit susciter l'émerveillement et permettre d'être absorbé par la contemplation de l'éphémère. Le jardin dont Pascal Cribier s'occupe à partir de 1982 à Varengeville-sur-Mer (Seine-Maritim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pascal-cribier/#i_94455

ÉCOMUSÉES INDUSTRIELS

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 2 505 mots

Dans le chapitre « Du musée au parc régional »  : […] À ce point entre en jeu la notion de paysage. Pour l'historien du patrimoine industriel, la création de paysages spécifiques pour et par des industries qui ont altéré ou pollué souvent, mais aussi enrichi et remodelé l'environnement antérieur, ne saurait être mise en doute ; pas plus que la nécessité d'en préserver au moins des fragments pour faciliter la compréhension de ce qu'a été la vie des ho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecomusees-industriels/#i_94455

FRICHES INDUSTRIELLES

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 3 163 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les friches « majeures » »  : […] Les friches industrielles « majeures » demandent un tout autre traitement. Le fait dominant est ici la superficie, mesurable en hectares, voire en kilomètres carrés. Le bâtiment industriel est moins représenté que l'infrastructure, l'instrument de production implanté directement en plein air, étranger à l'architecture. Ces friches sont celles qu'ont léguées l'industrie houillère, les mines de tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friches-industrielles/#i_94455

LE JARDIN PLANÉTAIRE (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RAFFIN
  •  • 1 115 mots

En écrivant Thomas et le voyageur, esquisse du jardin planétaire (Albin Michel, Paris, 1997), Gilles Clément ne pensait pas que ce roman conduirait en 1999 à une attachante et fort belle exposition dans la Grande Halle de la Villette. Ce paysagiste, botaniste de terrain (ce qui est rare dans la profession), à qui Dominique Voynet, alors ministre de l'Aménagement du territoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-jardin-planetaire/#i_94455

JARDINS - De la révolution industrielle à nos jours

  • Écrit par 
  • Hervé BRUNON, 
  • Monique MOSSER
  •  • 5 661 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Historicisme et nationalismes »  : […] En 1867, l'historien Arthur Mangin affirmait que le jardin paysager serait le « jardin de l'avenir », dans la mesure où la liberté formelle de ce style correspondait aux aspirations progressistes des sociétés modernes. Quelques années plus tard, Gustave Flaubert ridiculisait dans Bouvard et Pécuchet les afféteries du goût petit-bourgeois qui cherchait à s'en inspirer en mul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jardins-de-la-revolution-industrielle-a-nos-jours/#i_94455

MONT-SAINT-MICHEL BAIE DU

  • Écrit par 
  • Jean Claude LEFEUVRE
  •  • 3 257 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'évolution sédimentaire et les interventions humaines »  : […] Il y a moins de 30 000 ans, la zone couverte aujourd'hui par la Manche était émergée ; l'îlot qu'est devenu le Mont-Saint-Michel était alors situé loin à l'intérieur des terres. Par suite d'une modification climatique, marquant la fin de la dernière glaciation, la mer a envahi ce domaine, venant s'appuyer, il y a 7 500 ans, sur les massifs granitiques de l'arrière-pays localisés loin des contours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baie-du-mont-saint-michel/#i_94455

PATRIMOINE MINIER EN EUROPE

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 2 673 mots

Dans le chapitre « Complexité du patrimoine minier »  : […] Il est devenu banal d'évoquer ces signaux majeurs et omniprésents de l'activité minière que sont les chevalements et les terrils, modificateurs de la ligne d'horizon et créateurs d'un paysage artificiel par excellence. Ils sont cependant loin de résumer l'ensemble des témoignages matériels de l'identité d'un bassin industriel et de ses habitants. Un tel patrimoine est constitué de signes techniq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-minier-en-europe/#i_94455

PATRIMOINE MONUMENTAL

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 11 461 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Châteaux perdus, demeures ruinées »  : […] L'exposition The Destruction of the Country House, 1875-1975 , au Victoria and Albert Museum de Londres en 1976, a eu un grand retentissement. À quand la récapitulation à Paris des châteaux disparus depuis un ou, pour mieux dire, deux siècles ? On s'apercevrait vite qu'il y a eu de ce fait une sorte de désarticulation navrante du paysage français... Comme tout paysage d'Occi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-monumental/#i_94455

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe LEVEAU, « PAYSAGE HISTOIRE DU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-du-paysage/