TECHNIQUES HISTOIRE DES, XVe et XVIe s.

AUTOMATE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude BEAUNE, 
  • André DOYON, 
  • Lucien LIAIGRE
  •  • 6 638 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les « automations » de la Renaissance »  : […] La curiosité de la Renaissance tire parti du nouvel essor des techniques (vulgarisation du système bielle-manivelle, miniaturisation des mécanismes d'horlogerie). Si Léonard de Vinci (1452-1519), dans ses dessins anatomiques, décompose les mouvements des membres dans un jeu de fils associés à des leviers osseux, Rabelais (1494-1563), à qui l'on doit sans doute le mot automate , assimile le corps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automate/#i_32829

DE RE METALLICA (G. Agricola)

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

Le savant saxon Georg Bauer (1494-1555), dit Georgius Agricola, peut être considéré comme le fondateur de la minéralogie et de la métallurgie. Il est l'un des premiers géologues à refuser l'approximation et la spéculation pour se tourner résolument vers l'observation rigoureuse, des minéraux notamment. Le plus célèbre de ses six ouvrages, De re metallica , est publié à Bâle en 1556, soit un an apr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-re-metallica/#i_32829

MERCATOR PROJECTION CARTOGRAPHIQUE DE

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

Gerhard Kremer dit Mercator (1512-1594) est l'un des fondateurs de la cartographie mathématique. Il publie en 1569 la première carte du monde à l'usage des navigateurs, sous la forme d'un ensemble de 18 feuilles . Ce géographe et mathématicien flamand met pour cela au point une méthode de représentation cartographique qui porte son nom. Elle consiste à projeter la surface de la Terre sur un cylind […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/projection-cartographique-de-mercator/#i_32829

FER, FONTE ET ACIER - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 598 mots

— 1700-— 1500 Début de l'industrie du fer avec les premières traces, au Sud du Caucase, de foyers permettant la réduction (élimination d'oxygène) de minerais de fer au charbon de bois. Vers — 1250 Une lettre du roi hittite Hattusil III mentionne une épée en fer. — 1100-— 800 Réduction de minerais de fer au charbon de bois en Grèce. — 700 Réduction de minerais de fer en Europe du Sud. — 500 Ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fer-fonte-et-acier-reperes-chronologiques/#i_32829

IMPRIMERIE À CARACTÈRES MOBILES

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 197 mots

En Occident, au milieu du xv e  siècle, Johann Gensfleisch, dit Gutenberg (entre 1394 et 1400-1468), invente l'imprimerie à caractères mobiles en alliage métallique. L'originalité de sa démarche est de s'appuyer sur des techniques existantes, avec l'aide de collaborateurs qui amènent leurs compétences et le financement : les poinçons des orfèvres pour graver les moules des caractères, la presse de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imprimerie-a-caracteres-mobiles/#i_32829

LÉONARD DE VINCI (1452-1519)

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 12 068 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le monde de la technique »  : […] La technique, avec toutes les implications possibles dans toutes les directions, est sans nul doute le domaine propre de Léonard. Il n'est pas de domaine de l'industrie où il ne soit intervenu avec un projet de machine ; ainsi pour le textile, activité capitale étant donné l'importance de la laine et de la soie dans l'économie de la Renaissance, on trouve dans le Codex atlanticus , folio 393, vers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonard-de-vinci/#i_32829

GUTENBERG JOHANNES GENSFLEISCH dit (entre 1394 et 1400-1468)

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN
  •  • 909 mots
  •  • 1 média

Johannes Gensfleisch – dit Gutenberg du nom d'une maison que sa famille possédait, Zu guten Bergen , à la Bonne-Montagne – est né à Mayence. Son père, un patricien, était sans doute négociant en draps. On ne sait rien de sa jeunesse. Il lui fallut en tout cas quitter sa ville natale en 1428 à la suite d'une révolte des corporations. On le retrouve à Strasbourg en 1434. En 1436, il passe un contr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gutenberg/#i_32829

MERCATOR GERHARD KREMER dit (1512-1594)

  • Écrit par 
  • Guy POURSIN
  •  • 295 mots

Le rapide progrès des sciences et des techniques est souvent dû à des individus comme Mercator, personnage de la Renaissance. Par sa formation, il s'oriente naturellement vers la cartographie et, par goût, vers les mathématiques. Il a su allier les deux en créant un système de projection destiné à la représentation de la surface terrestre sur une carte plane. De son véritable nom Gerhard Kremer, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercator/#i_32829

PALISSY BERNARD (1510 env.-1590)

  • Écrit par 
  • Dominique POULAIN
  •  • 1 268 mots

Céramiste et « philosophe naturel » français. Le caractère romanesque de Bernard Palissy, suscité en partie par sa vie aventureuse et par ses écrits, fut amplifié par le mouvement romantique et laïc du xix e siècle qui en fit une figure quasi mythique. Textes et documents permettent pourtant de retracer sommairement sa vie et sa carrière dans ses étapes essentielles : Saintes, Paris, Sedan. Né sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-palissy/#i_32829

PARURES TRIOMPHALES (exposition)

  • Écrit par 
  • Frédéric ELSIG
  •  • 968 mots

Remises en évidence par l'érudition encyclopédique de la seconde moitié du xix e  siècle, les armures n'en demeurent pas moins victimes d'une hiérarchie anachronique qui les classe, comme l'ensemble des arts décoratifs, parmi les manifestations mineures de la production artistique. Généralement conservées dans des musées militaires, elles restent cloisonnées dans un domaine réservé aux spécialist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parures-triomphales-exposition/#i_32829

TECHNIQUES HISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 7 215 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  L'âge classique »  : […] Une certaine stagnation des techniques pendant plus d'un siècle après la Renaissance va permettre, d'une part, d'approfondir les techniques existantes et de les diffuser largement, et, d'autre part, de jeter les bases techniques de la future ère industrielle. La technique cède le pas, mais non la science : on assiste, au cours du xvii e  siècle, à la naissance d'une véritable pensée scientifique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-techniques/#i_32829

TISSUS D'ART

  • Écrit par 
  • Anne KRAATZ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Marie RISSELIN-STEENEBRUGEN
  •  • 22 657 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La dentelle à l'aiguille (xvie s.) »  : […] Tributaire de la toile qui l'avait en quelque sorte engendré, le point coupé, si ajouré fût-il, n'était pas une dentelle. Pour naître, la dentelle devait se libérer de ce support de tissu qui, en cantonnant la technique, limitait la création ornementale. Cette libération vint des nécessités créées par la mode. Celle-ci était aux dentelures ; autrefois déjà, on avait dentelé le cuir et le drap ; av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissus-d-art/#i_32829


Affichage 

De re metallica

photographie

Préparation du minerai par tamisages successifs Planche issue de l'ouvrage majeur (posthume, 1556) de Georg Bauer, dit Agricola (1494-1555), De re metallica 

Crédits : AKG

Afficher

De re metallica
Crédits : AKG

photographie