SOCIOLOGIE HISTOIRE DE LA

SOCIOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 6 414 mots

La sociologie n'est pas née ex nihilo toute armée de concepts et de méthodes. Avant qu'elle puisse s'imposer comme nouveau modèle de connaissance, il aura fallu qu'un ensemble de questionnements originaux rompe avec les représentations instituées du monde et des hommes. Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-histoire/#i_10415

ARON RAYMOND (1905-1983)

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLEMAIN
  •  • 6 089 mots

La célébrité de Raymond Aron , très tardive, ne s'est pas étendue à sa pensée philosophique. Pourtant, sa problématique s'est formée dans une ambiance philosophique. C'est à partir de la philosophie que l'œuvre a pris son essor et c'est d'elle qu'elle tire, au-delà de ses avatars, son unité. Le sociologue a trouvé des disciples, le « spectateur engagé » des lecteurs et des amis. Mais l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-aron/#i_10415

BALANDIER GEORGES (1920-2016)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PENRAD
  •  • 810 mots
  •  • 1 média

Né le 21 décembre 1920 à Aillevillers-et-Lyaumont, en Haute-Saône, le sociologue et anthropologue Georges Balandier a vécu sa prime jeunesse dans cette région où l'insoumission et les combats de la Résistance le ramèneront, lorsque ses études à l'École pratique des hautes études et à la Sorbonne seront interrompues par la tourmente, après la licence et le diplôme de l'Institut d'ethnologie (1942) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-balandier/#i_10415

BASTIDE ROGER (1898-1974)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PENRAD
  •  • 520 mots

Né à Nîmes, où il commença ses études, qu'il poursuivit à Bordeaux et à Paris, Roger Bastide enseigna plusieurs années dans des établissements secondaires en province et à Paris, après avoir obtenu l'agrégation de philosophie en 1924. Il publia Problèmes de la vie mystique (1931) et Éléments de sociologie religieuse (1935) avant de partir pour le Brési […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-bastide/#i_10415

BAUDRILLARD JEAN (1929-2007)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude BUSSIÈRE
  •  • 1 040 mots
  •  • 1 média

Sociologue et philosophe, Jean Baudrillard est né le 20 juillet 1929 à Reims dans une famille d'origine paysanne. Fils unique et studieux, il est remarqué par ses instituteurs, qui soutiennent son dossier de bourse. Il intègre le lycée Henri-IV, à Paris, où il prépare le concours d'entrée à l'École normale supérieure, qu'il interrompt pour devenir ouvrier. Cette expérience terminée, il achève ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baudrillard-jean-1929-2007/#i_10415

BERELSON BERNARD R. (1912-1979)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 368 mots

Sociologue américain, Bernard Berelson s'est essentiellement consacré à l'étude des comportements, notamment du comportement électoral. Il a en effet participé à la composition des deux grands ouvrages classiques de la sociologie électorale américaine, The People's Choice : How the Voter Makes up His Mind in a Presidential Campaign (avec Paul Lazarsfeld et Hazel Gaudet, 1944 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-r-berelson/#i_10415

BERTHELOT JEAN-MICHEL (1945-2006)

  • Écrit par 
  • Olivier MARTIN
  •  • 807 mots

Né en juin 1945, Jean-Michel Berthelot suit un brillant parcours qui le conduit à l'École normale supérieure (1966-1970) puis à l'agrégation de philosophie (1970), avant de débuter une carrière de professeur de philosophie au lycée de Cahors (1972-1979). Sa carrière prend toutefois une tournure différente à la fin de la décennie de 1970 lorsqu'il découvre la sociologie au contact de Raymond Ledru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-michel-berthelot/#i_10415

BESOIN, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 635 mots

Tout comme les plantes et les animaux, les hommes ont des besoins. Pour en rendre raison, de nombreuses typologies ont été proposées. Le plus souvent, elles hiérarchisent les besoins en partant des plus élémentaires (nourriture, abri, pulsions sexuelles…) jusqu’aux moins « naturels » (recherche de pouvoir, sociabilité, réalisation de soi, etc.). Déjà ancienne, puisqu’elle date des années 1940, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/besoin-sociologie/#i_10415

BIEN, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 626 mots
  •  • 1 média

La science économique a longtemps revendiqué avec succès le monopole légitime de l’analyse des biens. Dans sa version dominante, elle rend compte de la production et de l’appropriation d’un bien privé, qu’il s’agisse d’une tomate ou d’un soin dentaire, en suivant les règles d’une institution, le marché, auquel elle prête la faculté d’allouer les ressources de façon optimale grâce à la concurrence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bien-sociologie/#i_10415

BOUDON RAYMOND (1934-2013)

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 791 mots

Né à Paris en 1934, normalien agrégé de philosophie en 1958, nommé professeur de sociologie à la Sorbonne (Paris-IV) en 1967, membre de l'Institut en 1990, Raymond Boudon a aussi enseigné régulièrement à l'université de Genève et connu une riche carrière internationale, enseignant notamment à Harvard, Chicago et Oxford. Il a commencé par se faire le partisan d'une position « scientifique » en soci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-boudon/#i_10415

BOURGEOISIE

  • Écrit par 
  • Pierre SALY
  •  • 1 980 mots

Dans le chapitre « D'autres visions de la bourgeoisie »  : […] Tandis que se construisait, à partir de la problématique marxiste, une vision théorique de la nature de la bourgeoisie et de son rôle historique, le terme même de bourgeoisie continuait sa carrière sur un mode plus modeste. Il venait à désigner un ensemble de personnes embrassant les mêmes carrières publiques ou privées, exerçant les mêmes fonctions et responsabilités, travaillant dans les mêmes m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourgeoisie/#i_10415

BOURRICAUD FRANÇOIS (1922-1991)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 867 mots

Deux intérêts bien distincts ont donné à l'œuvre de François Bourricaud son orientation et son originalité. L'un se rapporte aux thèmes classiques de la philosophie morale et politique ; l'autre, aux problèmes nés du développement de l'Amérique latine, et plus particulièrement à ceux qui sont posés par le « cas péruvien ». Ils sont présents dès l'élaboration de ses thèses pour le doctorat ès lett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-bourricaud/#i_10415

BOUTHOUL GASTON (1896-1980)

  • Écrit par 
  • Hervé SAVON
  •  • 1 267 mots

Juriste et sociologue, docteur en droit et docteur ès lettres, Gaston Bouthoul aurait pu s'engager dans une carrière universitaire classique qui eût été assurément brillante. Mais ce non-conformiste tranquille a craint d'aliéner ainsi une trop grande part de sa liberté. Entré au barreau (il fut notamment l'avocat d'Henri Langlois, directeur de la Cinémathèque), il n'en a pas moins utilisé ses dons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-bouthoul/#i_10415

BURGESS ERNEST W. (1886-1966)

  • Écrit par 
  • Yves GRAFMEYER
  •  • 686 mots
  •  • 1 média

Le sociologue Ernest Burgess est l'un des principaux représentants de l'école de l'écologie humaine qui s'est constituée au début du xx e siècle à l'université de Chicago. Né au Canada, Burgess passe sa jeunesse dans le Middle West et fait ses études supérieures à Chicago entre 1908 et 1913. Il y suit en particulier les enseignements de William T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernest-w-burgess/#i_10415

CATÉGORIE (sociologie)

  • Écrit par 
  • Albert OGIEN
  •  • 544 mots

La notion de catégorie désigne un élément de base de l’activité de connaissance que les êtres humains déploient dans la vie ordinaire comme dans le travail scientifique. Dans la tradition philosophique, cette notion nomme, depuis Aristote, une série finie de principes généraux qui permettent de définir la nature des entités qui peuplent le monde et de procéder à leur distribution en classes. Chez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/categorie/#i_10415

CAZENEUVE JEAN (1915-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 175 mots

Sociologue et homme de télévision français. Normalien, agrégé de philosophie, docteur ès lettres, Jean Cazeneuve enseigne à la faculté des lettres d'Alexandrie (1948-1950), puis mène une étude anthropologique au Nouveau-Mexique (1954-1955). Deux ans plus tard, il intègre le C.N.R.S., puis, en 1966, obtient une chaire de sociologie à la Sorbonne. En parallèle, Cazeneuve s'ouvre une carrière à l'O. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-cazeneuve/#i_10415

CHICAGO ÉCOLE DE, sociologie

  • Écrit par 
  • Christian TOPALOV
  •  • 3 208 mots

L' école de Chicago n'existe pas – ou plutôt elle n'existe que parce qu'on en parle. Si on la considère aujourd'hui comme un fait d'histoire, c'est que cette étiquette a été inventée après-coup par plusieurs générations successives de sociologues nord-américains qui avaient besoin du secours de leurs prédécesseurs dans leurs combats intellectuels du moment. Chaque fois, ladite « école » a reçu une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-de-chicago-sociologie/#i_10415

CHOMBART DE LAUWE PAUL HENRY (1913-1998)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 940 mots

Pionnier des recherches contemporaines sur la vie familiale et le monde urbain, Paul Henry Chombart de Lauwe laisse une œuvre aussi considérable qu'originale, dont la place dans l'histoire des sciences sociales reste insuffisamment connue. Que cet humaniste, au plein sens du terme, soit resté sa vie durant quelque peu marginal au regard du système universitaire, ne rend pas seulement compte de ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-henry-chombart-de-lauwe/#i_10415

CIVILISATION PROCESSUS DE

  • Écrit par 
  • André BURGUIÈRE
  •  • 1 292 mots

La parution en France, en 1973, de La Civilisation des mœurs , traduction d'une partie du livre de Norbert Elias, Über den Prozess der Zivilisation , trente-quatre ans après sa publication quasi confidentielle en Suisse, fut un succès immédiat grâce aux comptes rendus enthousiastes que deux historiens de la mouvance des Annales , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/processus-de-civilisation/#i_10415

COLEMAN JAMES (1926-1995)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 600 mots

Sociologue américain né le 12 mai 1926 à Bedford (Indiana), mort le 25 mars 1995 à Chicago (Illinois). James Samuel Coleman obtient sa licence à l'université Purdue en 1949, puis son doctorat à l'université Columbia en 1955, où il est associé de recherche au Bureau pour la recherche sociale appliquée de 1953 à 1955. À cette époque, il est fortement influencé par le style et l'ingéniosité de Paul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-coleman/#i_10415

COMTE AUGUSTE (1798-1857)

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLEMAIN
  •  • 9 458 mots
  •  • 1 média

En ouvrant la conclusion totale du Système de politique positive , Auguste Comte distingue dans sa vie intellectuelle deux carrières. Dans la première, qui correspond à peu près à l'élaboration du Cours de philosophie positive , il s'est efforcé de transformer la science en philosophie. Dans la seconde, il a travaillé à transformer la philosophie en rel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-comte/#i_10415

COOLEY CHARLES HORTON (1864-1929)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 312 mots

Sociologue américain, né le 17 août 1864 à Ann Arbor (Michigan), mort le 8 mai 1929 à Ann Arbor. Charles Horton Cooley est le fils de Thomas McIntyre Cooley, juge à la Cour suprême du Michigan. Il obtient son doctorat en 1894 à l’université du Michigan où se déroulera toute sa carrière universitaire (professeur de sociologie en 1907). Cooley pense que la réalité sociale est différente au point d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-horton-cooley/#i_10415

COURS DE PHILOSOPHIE POSITIVE, Auguste Comte - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 928 mots
  •  • 1 média

Le Cours se situe dans la seconde des trois grandes périodes que traditionnellement la postérité voit dans la production d'Auguste Comte (1798-1857), juste entre les Opuscules (1820-1826) et le Système de politique positive (1851-1854). D'abord professé à partir d'avril 1826 à son domicile, puis après plusieurs interruptions, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cours-de-philosophie-positive/#i_10415

CROZIER MICHEL (1922-2013)

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 875 mots
  •  • 1 média

Né en 1922 à Sainte-Menehould (Marne), Michel Crozier mène des études de droit et obtient une habilitation à diriger des recherches en sociologie en 1963, puis devient directeur de recherches au C.N.R.S., professeur de sociologie à Nanterre, et professeur à l'Institut d'études politiques de Paris en 1975. Il a également enseigné à Harvard. Il s'est surtout intéressé au monde des employés et des fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-crozier/#i_10415

CULTURE - Sociologie de la culture

  • Écrit par 
  • Vincent DUBOIS
  •  • 4 264 mots

Dans le chapitre « L'émergence d'un champ de recherche »  : […] La plupart des fondateurs de la discipline sociologique ont abordé les questions artistiques et culturelles. Même si leurs œuvres n'y renvoient souvent que de manière allusive (chez Émile Durkheim) ou ponctuelle (comme la sociologie de la musique de Max Weber), leurs apports sont décisifs pour la constitution ultérieure de ce domaine de recherche. L'exemple le plus évident en est donné par la so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-sociologie-de-la-culture/#i_10415

DAHRENDORF RALF GUSTAV (1929-2009)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 2 582 mots
  •  • 1 média

Sociologue britannique d'origine allemande. Né à Hambourg le 1 er  mai 1929 dans une famille de tradition socialiste, Dahrendorf manifesta dès son adolescence une profonde hostilité envers le régime nazi. Arrêté par la Gestapo en 1944 pour participation aux activités subversives d'une association estudiantine, il passa quelques mois en détention. Libéré en 1945, et après a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ralf-gustav-dahrendorf/#i_10415

DAMPIERRE ÉRIC DE (1928-1998)

  • Écrit par 
  • Henri MENDRAS
  •  • 962 mots

Éric de Dampierre incarne sans doute le mieux ce qui fut l'ambition de la génération de sociologues qui a reconstruit la sociologie française au lendemain de la Seconde Guerre mondiale : fonder une science sociale empirique qui n'oublie pas pour autant ses fondateurs, ni la philosophie, ni l'histoire, tout en restant toujours soucieuse du bien public ; créer des institutions qui assurent la contin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-de-dampierre/#i_10415

DE LA DÉMOCRATIE EN AMÉRIQUE, Alexis de Tocqueville - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 131 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une leçon de sociologie »  : […] Immédiatement salué par Chateaubriand, Lamartine, Guizot et Royer-Collard qui voyait en son auteur le Montesquieu du xix e  siècle, ainsi que par Stuart Mill qui trouvait là la première théorie de la démocratie représentative, l'ouvrage, primé par l'Académie française, relève de la tradition philosophique classique. Mais l'idéal type de la démocr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-la-democratie-en-amerique/#i_10415

DIVISION DU TRAVAIL SOCIAL

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 286 mots

La division du travail est l'un des concepts les plus anciens des sciences du social. Il concerne toute organisation stable ayant pour effet de coordonner des individus ou des groupes se livrant à des activités différentes, mais intégrées les unes par rapport aux autres. Selon l'économie politique classique, la division du travail productif augmente considérablement, pour une société donnée, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/division-du-travail-social/#i_10415

DROIT - Sociologie

  • Écrit par 
  • Jacques COMMAILLE
  •  • 3 920 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les traditions sociologiques et le droit »  : […] Les grandes figures historiques de la sociologie n'ont en fait pas attendu la nomination et l'institutionnalisation d'une sociologie du droit pour s'intéresser au droit comme objet d'étude de la discipline et même lui accorder une place centrale dans leurs efforts pour construire des théories de la société. Ces auteurs étaient conscients du rôle important du droit et des professionnels du droit da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-sociologie/#i_10415

DU BOIS WILLIAM EDWARD (1868-1963)

  • Écrit par 
  • Elliott RUDWICK
  •  • 924 mots

Écrivain et militant noir américain, William Edward Burghardt Du Bois est né le 23 février 1868 à Great Barrington (Massachusetts). Il sort diplômé de l'université Fisk, institution réservée aux Noirs, de Nashville (Tennessee), en 1888. Il obtient un doctorat à Harvard en 1895. Sa thèse, intitulée « La suppression de la traite négrière aux États-Unis de 1638 à 1870 », est publiée en 1896. À une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-edward-du-bois/#i_10415

DUMONT LOUIS (1911-1998)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 942 mots

Dans le chapitre « La découverte de l'Inde »  : […] Né à Salonique en 1911, formé à l'observation ethnologique au Musée des arts et traditions populaires, Louis Dumont a fréquenté à la fin des années 1930 le Collège de sociologie (1937-1939), où il a pu suivre les conférences de Georges Bataille, Roger Caillois et Michel Leiris. Orienté par Paul Rivet vers l'anthropologie, il ne manquera pas de marquer sa dette à l'endroit de Marcel Mauss, dont l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-dumont/#i_10415

DURKHEIM ÉMILE (1858-1917)

  • Écrit par 
  • Philippe BESNARD, 
  • Raymond BOUDON
  •  • 11 011 mots

Durkheim est sans doute, de tous les sociologues classiques, celui qui reste le plus présent dans la sociologie contemporaine. Cela constitue une sorte de paradoxe. Conservateur, voyant dans le socialisme plutôt une conséquence des dérèglements engendrés par l'évolution des sociétés modernes qu'un remède possible à leurs maux, convaincu que l'individu ne peut être heureux que dans une société qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-durkheim/#i_10415

DURKHEIM (ÉCOLE DE)

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 2 534 mots

Émile Durkheim (1858-1917), fondateur de l'école qui porte son nom, est sans doute, encore de nos jours, le sociologue français le plus célèbre, entre autres parce qu'il est l'un des véritables pères fondateurs de la discipline qu'il fut le premier à enseigner dans une enceinte universitaire, à Bordeaux, en 1887. Cet enseignement fut le point de départ de ce qui est devenu une véritable école, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/durkheim-ecole-de/#i_10415

ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES EN SCIENCES SOCIALES (E.H.E.S.S.)

  • Écrit par 
  • Jacques REVEL
  •  • 2 892 mots

Parmi les principales institutions françaises d'enseignement supérieur et de recherche, l'École des hautes études en sciences sociales est relativement jeune. Sous cette appellation, elle n'existe que depuis 1975, date à laquelle elle s'est substituée à l'ancienne VI e  section de l'École pratique des hautes études, section elle-même créée en 1947. Il faut cependant remon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-des-hautes-etudes-en-sciences-sociales/#i_10415

DROIT ÉCOLE SOCIOLOGIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HALPÉRIN
  •  • 1 275 mots

Si la sociologie du droit est aujourd'hui une discipline autonome, l'idée d'introduire de la sociologie dans le droit est caractéristique de courants de la pensée juridique qui se sont affirmés en France, dans plusieurs pays européens et aux États-Unis depuis la fin du xix e  siècle. Sans constituer u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-sociologique-du-droit/#i_10415

ÉCONOMIE SOCIOLOGIE DE L'

  • Écrit par 
  • Frédéric LEBARON
  •  • 4 580 mots

Dans le chapitre «  La « sociologie économique » »  : […] Ce que l'on appelle la « sociologie économique » peut être conçue comme une « hybridation » particulière de la sociologie et de l'économie, arbitrairement séparées à la fin du xix e  siècle par l'histoire de la division du travail académique. On peut aussi retenir, au moins provisoirement, une définition plus simple encore. La sociologie économiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-de-l-economie/#i_10415

ÉLECTIONS - Sociologie électorale

  • Écrit par 
  • Patrick LEHINGUE
  •  • 5 417 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les œuvres pionnières »  : […] Les élections sont-elles « un domaine d'incohérence et de fantaisie ? En les observant à la fois de près et de haut, je suis arrivé à une conclusion contraire » car « si selon le mot de Goethe, l'enfer même a ses lois, pourquoi la politique n'aurait-elle pas les siennes ? » Par ces lignes ouvrant le Tableau politique de la France de l'Ouest sous la III […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elections-sociologie-electorale/#i_10415

ELIAS NORBERT (1897-1990)

  • Écrit par 
  • Alain GARRIGOU
  •  • 1 796 mots

À la fin de sa vie, Norbert Elias avait trop attendu la reconnaissance publique pour se croire enfin compris. Si la qualité de l'œuvre en était la seule clé, cette reconnaissance eût dû venir plus tôt. Nul ne dénierait en tout cas son ambition. La théorie de la civilisation forgée par Elias se frotte à des faits empiriques selon une posture méthodologique obstinée. Il fallait de l'originalité p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norbert-elias/#i_10415

L'ÉTHIQUE PROTESTANTE ET L'ESPRIT DU CAPITALISME, Max Weber - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 500 mots

Après une série de travaux consacrés à l'Antiquité et au Moyen Âge, ainsi qu'à l'état économique et social de l'Allemagne wilhelminienne, Weber, libéré des tourments que lui infligent les charges d'un enseignement régulier, entame, à partir de 1904, des recherches sur la sociologie des religions qu'il poursuivra jusqu'en 1920. Sous l'impulsion de l'ouvrage Der moderne Kapitalismus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-ethique-protestante-et-l-esprit-du-capitalisme/#i_10415

FAMILLE - Sociologie

  • Écrit par 
  • Rémi LENOIR
  •  • 5 316 mots
  •  • 2 médias

La famille est devenue en France une catégorie de l'action politique parce que se sont constitués un discours sur la famille et une théorie des structures familiales largement partagés dès la première moitié du xix e  siècle aussi bien par Louis de Bonald et Joseph de Maistre d'un côté que par Charles Fourier et Pierre Joseph Proudhon de l'autre, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-sociologie/#i_10415

FONCTION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 342 mots

Il existe en sociologie une longue tradition de recours à l'explication fonctionnelle. Parmi les pères fondateurs de cette discipline, Émile Durkheim (1858-1917) est très souvent considéré comme le pionnier du fonctionnalisme, dans la mesure où il fait fréquemment usage d'analogies avec la biologie. Si un fait social a une cause, il a aussi une fonction, laquelle doit toujours être recherchée d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fonction-sociale/#i_10415

FRIEDMANN GEORGES (1902-1977)

  • Écrit par 
  • Jean-Daniel REYNAUD
  •  • 978 mots

Par son œuvre, par son enseignement, par son exemple, Georges Friedmann a été l'un des principaux responsables de la renaissance des sciences sociales en France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Le jeune intellectuel des années 1930 est d'abord un philosophe : entré, après de premières études de chimie, à l'École normale supérieure, agrégé de philosophie (1926), il interroge la société e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-friedmann/#i_10415

GÉNÉRATION

  • Écrit par 
  • Claudine ATTIAS-DONFUT
  •  • 1 301 mots

La notion de génération est une catégorie qui procède non pas de données biologiques, mais de processus sociaux et temporels. Les naissances et décès continuels, par lesquels la société se renouvelle, ne forment pas en eux-mêmes des générations. Celles-ci sont des abstractions, des produits de l'imaginaire social, dont la fonction symbolique est d'organiser le temps. Si la notion de génération e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/generation/#i_10415

GOFFMAN ERVING (1922-1982)

  • Écrit par 
  • Claude DUBAR
  •  • 1 612 mots

Erving Goffman est un sociologue américain d'origine canadienne. Ses parents étaient des commerçants juifs émigrés de Russie. Il étudie d'abord la chimie à l'université du Manitoba, avant de s'inscrire en sociologie à l'université de Toronto, où il obtient son baccalaureate of arts (B.A.) en 1945. Entre-temps, il avait été engagé par le Canadian Film Board (1943-1944), pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erving-goffman/#i_10415

GUMPLOWICZ LUDWIG (1838-1909)

  • Écrit par 
  • François VIEILLESCAZES
  •  • 400 mots

Né à Cracovie dans une famille juive de la classe moyenne, Ludwig Gumplowicz participe au soulèvement de la Pologne (1863). Après des études à l'université de Vienne où il passe son doctorat de philosophie de l'histoire, il enseigne le droit public à l'université de Graz (Autriche), de 1875 à sa mort (il se suicide le 20 août 1909). Influencé par l'école positiviste française (Auguste Comte, Adolp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-gumplowicz/#i_10415

GURVITCH GEORGES (1894-1965)

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe MARCEL
  •  • 1 409 mots

Dans le chapitre « Du droit à la sociologie »  : […] En Allemagne, il enseigne dans plusieurs associations d'étudiants russes de Berlin, puis à la faculté de droit, où il donne des cours de droit public tout en préparant une thèse de doctorat consacrée à Fichte, qu'il soutient en 1925. Il profite de l'aide au départ vers la France, organisée par le gouvernement tchécoslovaque de Tomás Masaryk en faveur des exilés. Il devient alors chargé de cours à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-gurvitch/#i_10415

HALBWACHS MAURICE (1877-1945)

  • Écrit par 
  • François VIEILLESCAZES
  •  • 485 mots

Élève de Bergson et contemporain de Simiand, de Lévy-Bruhl et de Durkheim, Maurice Halbwachs fut professeur aux universités de Caen, de Strasbourg et de Paris, et termina sa carrière au Collège de France où il avait été nommé quelques mois avant sa mort en déportation à Buchenwald. Son œuvre est très largement marquée par l'influence de Durkheim, à qui il emprunte un certain nombre de thèmes et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-halbwachs/#i_10415

HALL STUART (1932-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 564 mots

Sociologue et politologue, Stuart Hall est un pionnier de l’anthropologie culturelle britannique, à l’enseigne des cultural studies . Il acquiert une certaine notoriété internationale en 1979, lorsqu’ il invente le terme « thatchérisme » pour désigner les profonds changements politiques, économiques et culturels imposés par le nouveau Premier ministre co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stuart-hall/#i_10415

LES HÉRITIERS, Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 020 mots

Les Héritiers ouvre, après un premier travail empirique exposé la même année dans Les Étudiants et leurs études , un cycle de recherches en sociologie de l'école que les auteurs, ensemble ou séparément, mèneront dans le cadre du Centre de sociologie européenne pour finalement proposer en 1971 dans La Reproduction une théorie génér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-heritiers/#i_10415

HIRSCHMAN ALBERT OTTO (1915-2012)

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 1 444 mots

Albert Otto Hirschman naît le 7 avril 1915 dans une famille juive non pratiquante de la moyenne bourgeoisie berlinoise. Le jeune homme est élève au lycée français et adhère à l'âge de seize ans aux jeunesses sociales-démocrates. Étudiant à Berlin durant l'année 1932-1933, la mort de son père et l'arrivée d'Hitler au pouvoir l'incitent au départ. Il poursuit alors ses études en France (École des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-otto-hirschman/#i_10415

HOGGART RICHARD (1918-2014)

  • Écrit par 
  • Cécile RABOT
  •  • 749 mots

Richard Hoggart est considéré par ses analyses des cultures populaires comme l’un des pères fondateurs des c ultural s tudies . Devenu professeur de littérature anglaise en passant par l’enseignement pour adultes, il entend transposer les outils de l’analyse littéraire à la culture de masse et fonde en 1964 le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-hoggart/#i_10415

HOMO HIERARCHICUS, Louis Dumont - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 069 mots

Une enquête approfondie menée en 1949-1950 en pays tamoul, suivie de recherches conduites entre 1954 et 1958 dans la plaine du Gange, et une thèse de doctorat sur une sous-caste de l'Inde du Sud (1957) ont précédé la publication, en 1966, de l'étude longuement mûrie sur « Le Système des castes et ses implications » –  Homo hierarchicus  –, qui a fait de Louis Dumont (1911-199 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homo-hierarchicus/#i_10415

INDIVIDUALISME MÉTHODOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 315 mots

L'expression individualisme méthodologique désigne, dans les sciences sociales, la démarche explicative selon laquelle rendre compte d'un phénomène collectif (macroscopique) consiste à l'analyser comme la résultante d'un ensemble d'actions, de croyances ou d'attitudes individuelles (microscopiques). Elle a été d'abord appliquée à la façon dont les faits économiques ont été pensés, entre 1870 et 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/individualisme-methodologique/#i_10415

L'INÉGALITÉ DES CHANCES. LA MOBILITÉ SOCIALE DANS LES SOCIÉTÉS INDUSTRIELLES, Raymond Boudon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 058 mots
  •  • 1 média

Faisant suite, dans la production de Raymond Boudon (1934-2013), à des travaux consacrés à la place à donner aux mathématiques dans la méthodologie et l'épistémologie des sciences sociales, L’Inégalité des chances porte sur l'analyse critique de la relation existant entre le niveau de scolarisation et la mobilité sociale pour en montrer le caractère non mécanique et non déte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-inegalite-des-chances-la-mobilite-sociale-dans-les-societes-industrielles/#i_10415

INTERACTIONNISME SYMBOLIQUE

  • Écrit par 
  • Yves WINKIN
  •  • 1 344 mots

L'expression « interactionnisme symbolique » désigne globalement un courant sociologique d'origine américaine fondé sur l'idée que la société est le produit des interactions entre les individus. L'épicentre historique de ce courant est le département de sociologie de l'université de Chicago au milieu du xx e  siècle. Cette première définition p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interactionnisme-symbolique/#i_10415

JANOWITZ MORRIS (1919-1988)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 304 mots

Sociologue et politologue américain. Morris Janowitz, né le 22 octobre 1919 à Paterson (New Jersey) et mort le 7 novembre 1988 à Chicago, apporta une contribution majeure à la sociologie théorique ainsi qu'à l'étude des préjugés, des problèmes urbains et du patriotisme. L'essentiel de ses travaux en science politique fut consacré au domaine militaro-civil. Après avoir obtenu sa licence à New York […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morris-janowitz/#i_10415

JEAN BAUDRILLARD (Cahier de l'Herne)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 1 018 mots
  •  • 1 média

Le Cahier de l'Herne , dirigé par François l'Yvonnet, qui a été consacré en 2005 à Jean Baudrillard, brosse le portrait paradoxal d'une œuvre et d'un homme qui revendiquent, sur fond de désenchantement, une irréductible singularité . Sa pensée – « géniale et dingue », selon les mots d'Edgar Morin – n'aura cessé de travailler (sur) les limites de la modernité. Les changements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baudrillard/#i_10415

KARDINER ABRAM (1891-1981)

  • Écrit par 
  • Mikel DUFRENNE
  •  • 2 580 mots

Il est difficile de classer Kardiner, mais cette difficulté même permet de le situer – et comme un des pères fondateurs – dans le groupe des savants qui ont placé leurs travaux sous le titre de Culture et personnalité. Un titre qui affiche le programme de ce qu'on appelle l' anthropologie culturelle : « anthropologie », parce qu'il s'agit d'étudier l'homme ; « culturelle », parce qu'on choisit de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abram-kardiner/#i_10415

KLAPPER JOSEPH T. (1917-1984)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 113 mots

Sociologue américain, Joseph T. Klapper s'est essentiellement consacré à l'étude des effets de la télévision sur le comportement. Dans son livre The Effects of Mass Communication (1960), il reprend les idées développées par Katz et Lazarsfeld (dans Personnal Influence. The Part Played by People in the Flow of Mass Communication , 1955) et confirme que l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-t-klapper/#i_10415

LA DISTINCTION. CRITIQUE SOCIALE DU JUGEMENT, Pierre Bourdieu - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Vincent DUBOIS
  •  • 1 125 mots

De la trentaine d'ouvrages publiés par Pierre Bourdieu, La Distinction est sans doute l'un des plus connus, des plus cités, des plus commentés. L'ouvrage est volumineux et particulièrement dense ; il aborde des thèmes a priori aussi différents que les goûts musicaux et les manières de table, le rapport au langage et les préférences politiques ; il alterne développements con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-distinction-critique-sociale-du-jugement/#i_10415

LAPASSADE GEORGES (1924-2008)

  • Écrit par 
  • Remi HESS
  •  • 1 372 mots

Comme d'autres sociologues français – Gérard Althabe, Pierre Bourdieu, Henri Lefebvre, René Lourau – Georges Lapassade est originaire du Béarn. Né le 10 mai 1924 à Arbus, il gardera, sa vie durant, l'accent de son pays. Il passe une enfance agitée qu'il raconte dans L'Autobiographe (1980). Il fréquente le mouvement des Auberges de jeunesse. Musicien, il joue du piano, de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-lapassade/#i_10415

LASSWELL HAROLD DWIGHT (1902-1978)

  • Écrit par 
  • Claude LEFORT
  •  • 322 mots

Ses travaux sur la politique et la structure de la personnalité dans une optique fonctionnaliste et béhavioriste font de Lasswell une figure très représentative de l'école sociologique américaine et un des fondateurs de la psychologie politique. Il attribue notamment aux sciences de la politique la fonction de « combattre les grandes crises de notre époque ». Sorti de l'université de Chicago, il a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-dwight-lasswell/#i_10415

LAZARSFELD PAUL (1901-1976)

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 1 590 mots

Né à Vienne, Paul Lazarsfeld est, comme Robert Merton, l'un des quatre ou cinq sociologues de sa génération qui auront le plus fortement marqué l'histoire de leur discipline. Sa trajectoire n'est pas celle d'une carrière universitaire classique. À Vienne, il mène de front des études de Staatswissenschaft , c'est-à-dire de droit et d'économie, et de mathématiques. Pourvu d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-lazarsfeld/#i_10415

LE BON GUSTAVE (1841-1931)

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 580 mots

Sociologue français, célèbre par l'intérêt qu'il porta à la « psychologie des foules ». Gustave Le Bon fut un esprit universel et un polygraphe abondant. De formation médicale, il se distingua dans les ambulances mobiles en 1870, publia des travaux sur le choléra, sur la mort apparente, sur l'hygiène du soldat, sur l'asphyxie ; puis il se tourna vers l'anthropologie et fut chargé en 1884 d'une mis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-le-bon/#i_10415

LE BOT MARC (1921-2001)

  • Écrit par 
  • Claude FRONTISI
  •  • 755 mots

Deux préoccupations traversent la vie de Marc Le Bot, celle de l'art et celle de l'écriture que ses travaux d'enseignant chercheur comme son œuvre d'essayiste et de poète lient de façon indissoluble. Né le 9 septembre 1921 à Combrit (Finistère), Marc Le Bot est mort à Paris le 25 mars 2001. Sa personnalité restera marquée par le contexte tendu de sa jeunesse bretonne. Après ses études supérieures, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-le-bot/#i_10415

LECTURE

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Martine POULAIN
  •  • 10 498 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les premiers sondages »  : […] Ce type d'enquête , se répand dans les années 1930 aux États-Unis. La crise a, selon plusieurs analyses, dirigé des millions d'Américains vers leurs bibliothèques et, par là même, mis l'accent sur nombre d'inégalités dans l'offre de lecture. Inégalités qui sont alors moins souvent pensées en termes sociaux qu'en termes géographiques. On met en avant les disparités qui existent entre États, entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lecture/#i_10415

LE PLAY FRÉDÉRIC (1806-1882)

  • Écrit par 
  • Antoine SAVOYE
  •  • 4 029 mots

Le Play est, sans doute, le plus méconnu des fondateurs de la sociologie. L'orientation de sa philosophie sociale, qui permet de le ranger d'emblée parmi les penseurs rétrogrades, fournit un prétexte commode pour ne pas examiner l'ensemble de son œuvre. Ses principes d'observation directe de la réalité et de recherche comparative, sa méthode monographique, ses techniques de quantification par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-le-play/#i_10415

LÉVY-BRUHL LUCIEN (1857-1939)

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 1 650 mots

Dans le chapitre « Les étapes d'une pensée »  : […] Né à Paris, Lucien Lévy-Bruhl s'était orienté vers les études philosophiques dès son entrée à l'École normale supérieure. Il écrivit une thèse, L'Idée de responsabilité (1885), et commença une carrière universitaire brillante. À la Sorbonne, il obtint la chaire d'histoire de la philosophie moderne, sujet auquel il consacra plus tard un ouvrage ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucien-levy-bruhl/#i_10415

LEWIN KURT (1890-1947)

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 2 089 mots

Dans le chapitre « Généralisation psycho-sociale et sociologique »  : […] Cette procédure est généralisable du champ individuel au champ psycho-social. Elle l'est en principe dans la mesure où les concepts de différenciation et d'intégration assurent la transition des problèmes de la personne à ceux du groupe, grâce à la topologie. Elle l'est en fait, ainsi que l'attestent les expériences conduites par Lewin et ses élèves, Ronald Lippitt et Ralph White, à propos des atm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-lewin/#i_10415

LIEN SOCIAL

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 247 mots

Ce vocable peut a priori désigner une simple tautologie, à savoir que les hommes se lient entre eux pour constituer une société. D'un point de vue phénoménologique, il n'est pas déplacé d'indiquer que le « nous » est présent dans tout « moi », dans la mesure où le « moi » de l'individu est précisément façonné par l'action des autres dans le processus pluriel de socialisation. C'est la base de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lien-social/#i_10415

LIPSET SEYMOUR MARTIN (1922-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 400 mots

Sociologue et spécialiste de science politique américain, Seymour Martin Lipset est né le 18 mars 1922 à New York. Ses travaux sur les structures sociales, les politiques comparées, les syndicats et l'opinion publique lui valent une réputation internationale. Après avoir obtenu sa licence de sciences au City College de New York en 1943, Lipset devient assistant à l'université de Toronto (1946-1948 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seymour-martin-lipset/#i_10415

LITTÉRATURE - Sociologie de la littérature

  • Écrit par 
  • Gisèle SAPIRO
  •  • 6 820 mots

Dans le chapitre « Littérature et sociologie »  : […] Entre littérature et sociologie, il y a toujours eu des relations de conflit, de concurrence, mais aussi d'échange et d'imprégnation réciproque. La sociologie, en France notamment, s'est en effet fondée à la fin du xix e  siècle comme discipline en adoptant des méthodes d'investigation scientifiques. Ce faisant, elle n'a pas manqué d'irriter les d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-sociologie-de-la-litterature/#i_10415

LOURAU RENÉ (1933-2000)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 193 mots

Sociologue. D'abord professeur de français dans le secondaire, René Lourau mit en œuvre une pédagogie non directive, les principes de l'autogestion et des méthodes qu'il conceptualisa parallèlement au sein du Groupe de pédagogie institutionnelle dont il fut, en 1964, un des fondateurs, et dans le cadre de l'analyse institutionnelle à laquelle sont associés les noms de Georges Lapassade et de Fél […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-lourau/#i_10415

LUHMANN NIKLAS (1927-1998)

  • Écrit par 
  • Jean CLAM
  •  • 1 026 mots

Niklas Luhmann est l'auteur d'une œuvre immense, qui en fait le sociologue le plus fécond, le plus original et le plus influent de l'Allemagne contemporaine. Elle comprend une quarantaine d'ouvrages et plus de trois cents articles qui couvrent tous les champs de la théorie sociologique. Alors que dans le monde anglo-saxon la diffusion de la pensée de Luhmann est largement engagée, elle commence à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niklas-luhmann/#i_10415

LUKÁCS GYÖRGY (1885-1971)

  • Écrit par 
  • Lucien GOLDMANN
  •  • 3 544 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'apport décisif à la sociologie positive »  : […] Sur le plan sociologique, les trois premiers ouvrages de Lukács constituent pratiquement la première mise en lumière de structures mentales opératoires qui ont permis ultérieurement de nombreuses analyses positives, en particulier dans le domaine de la sociologie dialectique de la littérature. L'idée de vision du monde et de structure mentale n'est sans doute pas une découverte de Lukács. Sous une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gyorgy-lukacs/#i_10415

LYND ROBERT (1892-1970) & HELEN (1894-1982)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 314 mots

Le couple de sociologues formé par les Américains Robert Straghton Lynd et Helen Merrell est l'auteur de la série d'ouvrages, publiée sous le titre de Middletown , qui devinrent non seulement des classiques de la sociologie mais aussi de grands succès populaires. On a pu dire d'eux qu'ils ont été les premiers à appliquer les méthodes de l'anthropologie culturelle à l'étude d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lynd-robert-et-helen/#i_10415

MANNHEIM KARL (1893-1947)

  • Écrit par 
  • François VIEILLESCAZES
  •  • 736 mots

Né à Budapest, Mannheim enseigna à l'université de Francfort de 1930 à 1933, puis avec l'avènement du nazisme dut quitter l'Allemagne pour s'installer en Angleterre, où il enseigna à la London School of Economics. Fondateur de l'International Library of Sociology and Social Reconstruction, il fut aussi professeur de sociologie et de philosophie à l'université de Londres. Quelque temps avant sa mor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-mannheim/#i_10415

MARCHÉ (sociologie)

  • Écrit par 
  • Valérie ASENSI, 
  • Gilles LAFERTÉ
  •  • 1 320 mots

Le «  grand partage disciplinaire » a longtemps réservé l’étude du marché à la science économique, ne démentant pas l’adage « les affaires sont les affaires » : sur le marché, l’esprit de calcul et, en particulier, de calcul économique primerait sur tout autre lien social. La notion de marché s’est donc construite à partir d’hypothèses propres à la pensée modélisatrice de la science économique : a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marche-sociologie/#i_10415

MARXISME - La théorie marxiste

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 8 741 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Classes et luttes de classes »  : […] Dans le Manifeste , Marx écrit : « L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire de luttes de classes. » Cette proposition doit être prise au sens fort : elle ne signifie pas que les luttes de classes ont été le principal phénomène qu'on puisse observer dans l'histoire ; ni même que les luttes de classes sont la cause profonde, plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marxisme-la-theorie-marxiste/#i_10415

MAUSS MARCEL (1872-1950)

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 1 624 mots

Neveu et disciple de Durkheim, Mauss occupe une situation très originale dans l'histoire de la sociologie et de l'anthropologie. Il ne construisit pas, comme le fit son oncle, un système général pour expliquer les phénomènes sociaux et ne se cantonna point, inversement, dans une étroite spécialisation, mais il exerça son esprit de chercheur dans de multiples directions, s'efforçant de saisir les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-mauss/#i_10415

MÉDIAS - Sociologie des médias

  • Écrit par 
  • Jacques GERSTLÉ
  •  • 7 324 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les effets des médias »  : […] De longue date, la recherche empirique s'est posée la question, devenue lancinante, des effets des médias sur les audiences. Dans les années 1940, Paul Lazarsfeld donne le coup d'envoi des recherches dans ce domaine avec son étude publiée sous le titre The people's choice , qui est à la fois un classique de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medias-sociologie-des-medias/#i_10415

MERTON ROBERT KING (1910-2003)

  • Écrit par 
  • Olivier MARTIN
  •  • 798 mots

Couvert d'honneurs scientifiques et universitaires, membre de la National Academy of Sciences depuis 1968, Robert King Merton fut le premier sociologue à recevoir la plus haute distinction scientifique américaine, la National Medal of Science (1994). Son œuvre a été largement diffusée, traduite et enseignée. Elle comprend environ 180 articles scientifiques et une trentaine d'ouvrages, dont le plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-king-merton/#i_10415

MÉTHODIQUE ÉCOLE, histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 2 351 mots

Dans le chapitre « Les contestations et l'amorce du déclin de l'école méthodique »  : […] Derrière le triomphe de l'école méthodique se cachent les linéaments d'une crise dont les conséquences ne se dévoileront totalement qu'après 1918. Tout d'abord, l'affaire Dreyfus frappe de plein fouet la communauté des historiens de métier, unie par la méthode critique. En 1898, quand Émile Zola, en s'exposant avec « J'accuse », relance l'affaire, il cite pour sa défense quelques-uns des professe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-methodique-histoire/#i_10415

MICHELS ROBERT (1876-1936)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude LAMBERTI
  •  • 1 203 mots

Il appartient à l'école de sociologie élitiste, qui regroupe également Gaetano Mosca et Vilfredo Pareto. Comme ces derniers, il pense que tous les régimes politiques sont oligarchiques et que la démocratie est le plus difficile de tous à mettre en pratique. Mais aux réflexions économiques et sociologiques de Pareto, et aux analyses essentiellement politiques de Mosca, Robert Michels a ajouté une c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-michels/#i_10415

MILLS CHARLES WRIGHT (1916-1962)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 323 mots

Dans la tradition de Thorstein Veblen, Mills est la figure la plus marquante de la sociologie critique américaine. Il estime que toute sociologie est fondamentalement politique et doit servir à combattre les préjugés et à changer la société. Mills a été, aux États-Unis, un des critiques les plus sévères de la sociologie contemporaine, dont il dénonçait le faux désengagement : pour lui, cette appar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-wright-mills/#i_10415

MONTESQUIEU CHARLES DE (1689-1755)

  • Écrit par 
  • Georges BENREKASSA
  •  • 7 177 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le monde moral et le monde physique : intelligences de l'histoire »  : […] Au retour des voyages, voici Montesquieu retranché dans sa province pour deux ans, voué au travail intellectuel et à son état de gentilhomme vigneron. C'est de là que date la mise au point de l'inventaire de sa riche bibliothèque largement héritée de parlementaires cultivés. Ses instruments personnels de culture, les Pensées et le Spicilège , ont déjà d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-montesquieu/#i_10415

NAISSANCE DE LA SOCIOLOGIE (J. Heilbron)

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 958 mots

On ne peut comprendre l'histoire des idées qu'en la rapportant à celle des contextes dans lesquels elles ont pris leur essor. Tel est l'argument central du livre de Johan Heilbron (Agone, 2006), dont la traduction française, réalisée par Paul Dirkx, survenait seize ans après sa première parution en langue néerlandaise. Notons toutefois que les références bibliographiques ont été, dans une certain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-de-la-sociologie/#i_10415

NAVILLE PIERRE (1904-1993)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 017 mots

Le nom de Pierre Naville est attaché, dans l'histoire des idées du xx e  siècle, au mouvement surréaliste et au développement de la sociologie du travail. Élevé dans un milieu très aisé, le futur militant communiste a connu, de son propre aveu ( Mémoires imparfaites , 1987), une enfance plutôt gâtée à l'abri des horreurs de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-naville/#i_10415

NEUTRALITÉ AXIOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Isabelle KALINOWSKI
  •  • 1 325 mots

Importée des États-Unis, où elle avait été utilisée, dès 1949, dans la traduction américaine des écrits méthodologiques de Max Weber, la notion de « neutralité axiologique » (en allemand Wertfreiheit ) fut introduite en France dans les années 1960 par le premier traducteur de Max Weber, Julien Freund. C'est avec sa traduction en français des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neutralite-axiologique/#i_10415

ŒUVRES POLITIQUES, Max Weber - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Catherine COLLIOT-THÉLÈNE
  •  • 954 mots

Les textes du sociologue allemand Max Weber (1864-1920) réunis, dans leur traduction en français, sous le titre Œuvres politiques (1895-1919) sont consacrés aux problèmes constitutionnels et, plus généralement, aux questions de politique intérieure qui se posaient à l'Allemagne à la fin de la Première Guerre mondiale ou auxquels s'affrontaient les libéraux en Russie en 190 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeuvres-politiques/#i_10415

OGBURN WILLIAM FIELDING (1886-1959)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 218 mots

Ancien chairman du département de sociologie de l'université de Chicago, W. F. Ogburn a consacré sa vie à la recherche empirique quantitative. Il est généralement regardé comme l'un de ceux qui ont le plus contribué à faire de la sociologie une science rigoureuse. Il a donné notamment une grande impulsion à l'emploi des statistiques dans les sciences sociales et fut parmi les premiers à appliquer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-fielding-ogburn/#i_10415

OSTROGORSKI MOÏSEÏ (1854-1919)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude LAMBERTI
  •  • 837 mots

Un des pionniers de la sociologie politique, ses travaux ont influencé Robert Michels ( Les Partis politiques , 1911), Max Weber ( La Vocation d'homme politique , 1919) et, plus près de nous, de nombreux auteurs, notamment Maurice Duverger qui, dans ses Partis politiques (1951) a reconnu sa dette à son égard. Né en 1854, à Grodno, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moisei-ostrogorski/#i_10415

PACKARD VANCE (1914-1996)

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 837 mots

Parlant incidemment du sociologue américain Vance Packard, Herbert Marcuse écrit, dans l'introduction de L'Homme unidimensionnel  : « J'aimerais souligner l'importance des travaux de C. Wright Mills et de ses études qui sont souvent mal accueillies à cause de leur simplification, de leurs exagérations et de leur caractère journalistique. The Hidden Persuaders […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vance-packard/#i_10415

PARETO VILFREDO (1848-1923)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 3 059 mots

De tous les sociologues classiques, Pareto est, sans doute, celui qui a été le plus contesté et le plus discuté dans la sociologie contemporaine. Célébrée par les uns, abhorrée par les autres, son œuvre a soulevé des polémiques passionnées. Le pessimiste niant le progrès, le prophète annonçant la fin inéluctable d'une époque, l'écrivain sarcastique au tempérament pléthorique, l'adversaire des id […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vilfredo-pareto/#i_10415

PARK ROBERT EZRA (1864-1944)

  • Écrit par 
  • Yves GRAFMEYER
  •  • 1 020 mots

Si William I. Thomas doit être considéré comme le fondateur de l'école sociologique de Chicago, c'est Robert Park qui en devient la figure la plus marquante au cours des années 1920. Ce dernier n'entre pourtant à l'université de Chicago qu'à l'âge de quarante-neuf ans, après un parcours mouvementé. D'abord journaliste pendant une dizaine d'années, il est ensuite l'élève de William James à Harvard, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-ezra-park/#i_10415

PARSONS TALCOTT (1902-1979)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 755 mots

Professeur à l'université Harvard, Talcott Parsons fut l'un des plus grands théoriciens de la sociologie contemporaine. Sa démarche scientifique fut initialement influencée par les travaux de l'économiste anglais Alfred Marshall, à qui il doit l'idée fondamentale selon laquelle l'action sociale ne peut être analysée sans référence aux valeurs. Ainsi Parsons en est-il venu à élaborer un système de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/talcott-parsons/#i_10415

PRESSE - La presse et ses lecteurs

  • Écrit par 
  • Julien DUVAL
  •  • 5 406 mots

Dans le chapitre « L'influence de la presse sur ses lecteurs »  : […] La question de l'influence de la presse est très ancienne. Sous l'Ancien Régime, le pouvoir royal craint que les journaux, comme les autres formes d'imprimés, ne soient un outil de subversion politique, voire d'incitation à la rébellion. Au xix e  siècle, les gouvernements, très réticents à appliquer effectivement le principe de liberté de la pres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-la-presse-et-ses-lecteurs/#i_10415

PRESSE - Sociologie de la presse

  • Écrit par 
  • Érik NEVEU
  •  • 2 569 mots
  •  • 2 médias

L'œuvre de Balzac mérite rarement le qualificatif de « sociologique » que lui prête la routine. Il est cependant un domaine où le rapprochement n'est pas déplacé. Balzac y parle d'un univers qu'il a connu de l'intérieur : la presse. Sa Monographie de la presse parisienne (1843) est le premier recensement des personnages qui produisent un journal. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-sociologie-de-la-presse/#i_10415

PROUDHON PIERRE JOSEPH (1809-1865)

  • Écrit par 
  • Jean BANCAL
  •  • 5 649 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le travaillisme pragmatique »  : […] Au travaillisme pragmatique se rattachent les théories du travaillisme historique, de l'économie en tant que science du travail, du réalisme social et de la dialectique sérielle. Le travaillisme historique est une théorie axiale. Action intelligente des hommes en société sur la matière, « le travail considéré historiquement [...] est la force plastique de la société [...] qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-joseph-proudhon/#i_10415

QUÉTELET ADOLPHE (1796-1874)

  • Écrit par 
  • Bernard-Pierre LÉCUYER
  •  • 2 644 mots

Le nom de Quételet est demeuré longtemps associé à sa théorie de « l'homme moyen », que les critiques apparemment sans appel de E. Durkheim et surtout de M. Halbwachs ont discréditée. À partir des années 1960, cependant, grâce à l'influence exercée par P. Lazarsfeld, la place qu'occupe Quételet dans l'histoire des sciences sociales est mieux reconnue. Il est le premier, en effet, à avoir entrepri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolphe-quetelet/#i_10415

RAPPORT SOCIAL

  • Écrit par 
  • François VATIN
  •  • 1 476 mots

Si l’expression « rapport social » est parfois utilisée, le pluriel est beaucoup plus usité. Elle apparaît à l’entrée « social » dans la septième édition du Dictionnaire de l’Académie française (1835). À l’entrée « rapport », on lit cette courte définition : « se dit souvent des relations que les hommes ont entre eux ». Dans le Dictionnaire d’Émile Littré (2 e  éd., 1872-1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rapport-social/#i_10415

LES RÈGLES DE LA MÉTHODE SOCIOLOGIQUE, Émile Durkheim - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 248 mots

Après la longue gestation de sa thèse consacrée aux rapports de l'individualisme et du socialisme qu'il intitulera finalement en 1893 De la Division du travail social , et toute une série d'articles remarqués, Durkheim, alors professeur à la faculté des lettres de Bordeaux sur un poste créé spécialement à son attention par L. Liard, rédige, entre décembre 1892 et avril 1894, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-regles-de-la-methode-sociologique/#i_10415

RELIGION - Sociologie religieuse

  • Écrit par 
  • Olivier BOBINEAU
  •  • 6 053 mots
  •  • 3 médias

La sociologie des religions est non seulement une discipline qui est reconnue aujourd'hui comme un domaine spécifique et important de la sociologie, mais aussi une matière qui suscite de plus en plus de recherches et d'enquêtes variées dès lors qu'il s'agit d'expliquer et de comprendre le fait religieux rapporté à son contexte social. Loin de connaître « le retrait de Dieu » abandonnant « le mond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/religion-sociologie-religieuse/#i_10415

REPRODUCTION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Marie DURU-BELLAT
  •  • 2 260 mots
  •  • 1 média

La notion de reproduction sociale traduit l'idée selon laquelle toute société se reproduit ; c'est une évidence au niveau démographique, ça l'est aussi en ce qui concerne ses structures, même si la reproduction ne se fait pas toujours à l'identique. Très tôt, les premiers sociologues (Auguste Comte, Émile Durkheim, Herbert Spencer) ont emprunté aux sciences de la nature, en particulier à la biol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reproduction-sociale/#i_10415

RUMEUR

  • Écrit par 
  • Philippe ALDRIN
  •  • 1 779 mots

De La Grande Peur de 1789 (Georges Lefebvre, 1932) aux « thèses » prétendant faire la lumière sur les attentats du 11 septembre 2001, des rumeurs accompagnent tous les moments forts du temps public, le plus souvent sous la forme de contre-versions de la version « officielle » des événements. Hier comme aujourd'hui, la chronique des contemporains rend compte, en s'étonnant, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rumeur/#i_10415

SCHÜTZ ALFRED (1899-1959)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 191 mots

Sociologue et philosophe américain d'origine autrichienne, Alfred Schütz a élaboré une approche phénoménologique des sciences sociales. Né à Vienne le 13 avril 1899, Alfred Schütz émigre aux États-Unis en 1939. Il enseigne à la New School for Social Research de New York de 1943 à 1959. Il attire l'attention sur les présupposés sociaux qui sous-tendent la vie quotidienne et la création de la réal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-schutz/#i_10415

SCIENCES - Sociologie

  • Écrit par 
  • Yves GINGRAS
  •  • 5 538 mots
  •  • 1 média

Comme c'est le cas de la plupart des spécialités de la sociologie , la sociologie des sciences ne prend son véritable essor que lorsque les sciences elles-mêmes commencent à être perçues comme un « problème social ». Leur développement massif après la Seconde Guerre mondiale, sans parler de l'impact social causé par le largage de deux bombes atomiques sur le Japon en 1945 (Hiroshima et Nagasaki), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-sociologie/#i_10415

SIMIAND FRANÇOIS (1873-1935)

  • Écrit par 
  • Bertrand MÜLLER
  •  • 1 360 mots

François Simiand est une figure centrale des sciences sociales françaises du début du xx e  siècle. Brillant élève de l’École normale supérieure, reconnu par Henri Bergson comme l’« esprit le plus remarquable […] et le mieux doué à coup sûr pour la philosophie », il s’engage cependant auprès d’Émile Durkheim et participe à ses combats pour la pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-simiand/#i_10415

SIMMEL GEORG (1858-1918)

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 2 759 mots

Georg Simmel est, avec Max Weber, une des figures les plus importantes de la sociologie allemande classique, ces deux auteurs ayant, sur bien des points essentiels, une conception semblable de la sociologie. Simmel est surtout connu comme le promoteur de la sociologie « formelle », une notion souvent mal comprise bien qu'elle soit à la fois claire, fondamentale et très généralement acceptée dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-simmel/#i_10415

SMELSER NEIL JOSEPH (1930- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 240 mots

Sociologue américain né le 22 juillet 1930 à Kahoka (Montana). Neil Joseph Smelser est connu pour ses travaux sur l'application de la sociologie à l'étude des institutions économiques, du comportement collectif, des changements sociaux ainsi que de la personnalité et de la structure sociale. Smelser est boursier à l'université d'Oxford de 1952 à 1954 avant d'obtenir son doctorat à Harvard en 1958. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neil-joseph-smelser/#i_10415

LA SOCIÉTÉ DE COUR, Norbert Elias - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Antonin COHEN
  •  • 1 066 mots

Le destin de La Société de cour est le reflet des difficultés dont a souffert Norbert Elias (1897-1990) , sociologue allemand d'origine juive, face à l'avènement du nazisme. Publié pour la première fois en Allemagne en 1969, traduit en français en 1974, ce livre est tiré d'une thèse d'habilitation que Norbert Elias achève en 1933 dans le cadre de l'université de Francfort ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-societe-de-cour/#i_10415

SOCIO-HISTOIRE

  • Écrit par 
  • François BUTON, 
  • Nicolas MARIOT
  •  • 1 268 mots

S'il a été d'abord mobilisé par des historiens modernistes (Daniel Roche, Roger Chartier), le terme « socio-histoire » fonctionne aujourd'hui comme un label qui désigne des recherches françaises alliant, sur un terrain d'étude historique, conceptualisation sociologique et mobilisation d'un corpus de sources constitué dans et par la mise en questions de l'objet d'étude. On pourrait présenter une te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socio-histoire/#i_10415

SOCIOLOGIE - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Claude DUBAR
  •  • 7 716 mots
  •  • 2 médias

La sociologie est souvent présentée à travers l'affrontement théorique de deux grands types d'approches rattachées à des « pères fondateurs » de la discipline : le « holisme » issu d'Émile Durkheim (et parfois aussi de Karl Marx) et « l'individualisme méthodologique » rattaché à Max Weber (et parfois aussi à Georg Simmel). Ces « deux sociologies » se déclinaient généralement en courants (foncti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-les-grands-courants/#i_10415

SOCIOLOGIE HISTORIQUE

  • Écrit par 
  • Laurent WILLEMEZ
  •  • 3 042 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'histoire au cœur du raisonnement sociologique »  : […] Un retour rapide sur les premiers moments de la sociologie montre que l'ensemble des auteurs qui se réclament de cette nouvelle discipline intègrent non seulement une préoccupation historique dans leur analyse, mais font aussi du raisonnement historique la base de leur travail de fondation. Rien de plus historique, en effet, que la perspective évolutionniste des premiers sociologues du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-historique/#i_10415

SOCIOLOGIE WEBERIENNE

  • Écrit par 
  • Isabelle KALINOWSKI
  •  • 2 389 mots

Dans le chapitre « Sociologie et désacralisation »  : […] Le choix de la discipline sociologique, pour Max Weber, fut définitivement tranché lorsqu'il publia simultanément, après plusieurs années de quasi-silence, L'Éthique protestante et l'esprit du capitalisme , son œuvre la plus fameuse (1904-1905), et l'article méthodologique sur « L'„objectivité“ de la connaissance dans les sciences sociales et la politique sociale ». Il livra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-weberienne/#i_10415

SOMBART WERNER (1863-1941)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude LAMBERTI
  •  • 926 mots

Économiste, né à Ermsleben en Allemagne. Son père était industriel et fut élu au Reichstag où il siégea dans les rangs des nationaux-libéraux. Werner Sombart étudia le droit, l'économie, l'histoire et la philosophie à Pise, à Rome puis à Berlin, où il fut reçu docteur en 1888. D'abord secrétaire de la Chambre de commerce de Brême pendant deux ans, il fut ensuite nommé professeur extraordinaire à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/werner-sombart/#i_10415

SOROKIN PITIRIM ALEXANDROVITCH (1889-1968)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 226 mots

Né en Russie de parents modestes, Pitirim Alexandrovitch Sorokin fit ses études à l'université de Saint-Pétersbourg, où il se lia avec les cercles révolutionnaires de la gauche non communiste. Secrétaire de Kérenski en 1917, il fut banni de l'U.R.S.S. en 1923 et s'installa aux États-Unis, où il se fit naturaliser. Fortement marqué par son expérience politique, Sorokin consacra principalement ses a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pitirim-alexandrovitch-sorokin/#i_10415

SPENCER HERBERT (1820-1903)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 3 676 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'extension à la sociologie du « postulat universel » »  : […] La connaissance unifiée devait précisément résulter du système rationnel élevé sur le principe de la persistance de la force reconnu agissant dans l'« organique » comme dans le « sur-organique », domaine pour l'étude duquel Spencer a emprunté au premier quelques notions essentielles. Revus par Huxley pour la zoologie et par Hooker pour la botanique, les Principes de biologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-spencer/#i_10415

STEIN LORENZ VON (1815-1890)

  • Écrit par 
  • François VIEILLESCAZES
  •  • 392 mots

Né dans le Schleswig, de nationalité danoise, Lorenz von Stein a étudié la philosophie et le droit à l'université de Kiel. Venu à Paris en 1841 pour étudier l'histoire du droit, il y rencontra notamment Victor Considérant, Cabet, Louis Blanc, qui devaient déterminer son orientation politique. Il publia alors Le Socialisme et le communisme de la France contemporaine ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lorenz-von-stein/#i_10415

STOUFFER SAMUEL ANDREW (1900-1960)

  • Écrit par 
  • Guy Olivier FAURE
  •  • 475 mots

Sociologue et psychosociologue américain, directeur, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, du laboratoire des relations sociales de l'université de Harvard, S. A. Stouffer aura marqué de façon décisive le développement des enquêtes d'opinions et d'attitudes pour avoir reconnu le rôle fondamental de l'utilisation des statistiques dans la recherche sociologique. Cette position dans l'histoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-andrew-stouffer/#i_10415

LE SYSTÈME SOCIAL, Talcott Parsons - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 047 mots

Le Système social ( The Social System ), se situe dans la seconde des trois périodes qu'il est coutume de distinguer dans la production du célèbre sociologue américain Talcott Parsons (1902-1979). Dans son œuvre maîtresse de 1937, La Structure de l'action sociale , le fondateur du structuro-fonctionnalisme avait proposé contre le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-systeme-social/#i_10415

TARDE GABRIEL (1843-1904)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 3 511 mots

Si à certaines notions, fondamentales en sociologie – la conscience collective, l'idéal type, la communauté –, sont associés les noms de Durkheim, Weber et Tönnies, qu'elles suffisent à évoquer, c'est au thème de l' imitation que celui de Tarde demeure classiquement attaché. Le rôle essentiel que ce dernier a assigné à la répétition ainsi qu'aux phénomènes de contagion dans la formation et l'évolu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-tarde/#i_10415

THOMAS WILLIAM ISAAC (1863-1947)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 371 mots

À la fois sociologue et psychosociologue, William Isaac Thomas fut, jusqu'en 1918, le personnage central de l'école de sociologie de Chicago. Ses travaux constituent une contribution importante à l'élaboration de plusieurs concepts fondamentaux. Thomas se consacra principalement à l'étude des groupes d'immigrants et aux différents problèmes d'assimilation que ces groupes connaissent dans une commu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-isaac-thomas/#i_10415

THURNWALD RICHARD (1869-1954)

  • Écrit par 
  • Claude LEFORT
  •  • 483 mots

Après des études de droit à Vienne, Thurnwald accomplit deux missions en Océanie, d'abord dans l'archipel Bismarck et aux îles Salomon (1906-1919), puis en Nouvelle-Guinée allemande. Après la Première Guerre mondiale, il se rend en Afrique orientale (1930-1931), puis à nouveau aux îles Salomon en 1933. Professeur à l'université de Berlin à partir de 1924, il y enseigne à la fois la sociologie et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-thurnwald/#i_10415

TILLY CHARLES (1929-2008)

  • Écrit par 
  • Ludivine VANTHOURNOUT
  •  • 1 073 mots

Né à Lombard dans l'Illinois, aux États-Unis, Tilly étudie la sociologie aux universités de Harvard et d'Oxford, où il obtient son doctorat en 1958. Mais, durant sa carrière, il ne s'en tient pas à cette seule perspective disciplinaire. Il investit également les méthodes historiques et devient un spécialiste de l'étude des archives. Il ne s'est pas contenté de dépasser les frontières disciplinai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-tilly/#i_10415

TOCQUEVILLE ALEXIS DE (1805-1859)

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 3 593 mots
  •  • 1 média

Dans une Europe livrée depuis quarante ans aux orages politiques soulevés par la Révolution française, Tocqueville apparaît comme la conscience du milieu du siècle. Avec une lucidité qui, aujourd'hui encore, nous étonne, il fait le point pour comprendre, et non pour juger, une force dont chacun pressentait, pour s'en réjouir ou s'en alarmer, qu'elle allait changer la face du monde. Cette force, c' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexis-de-tocqueville/#i_10415

TOURAINE ALAIN (1925- )

  • Écrit par 
  • François DUBET
  •  • 981 mots

Né en 1925, normalien agrégé d'histoire et diplômé de l'E.H.E.S.S., Alain Touraine a forgé sa vocation de sociologue au moment où la France s'engageait dans la reconstruction et dans une grande modernisation industrielle. Ses travaux de sociologie du travail ont été guidés par un double refus : celui de la sociologie fonctionnaliste américaine, incarnée alors par Talcott Parsons, et celui d'un ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-touraine/#i_10415

LA TRADITION DE CHICAGO (J.-M. Chapoulie)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 084 mots

Les recherches empiriques en sciences sociales et, plus précisément, le « travail de terrain », ont eu aux États-Unis pour centre et pour cadre ce qu'il est convenu d'appeler l'école de Chicago. Robert E. Park, Ernest W. Burgess, Roderick D. McKenzie, cosignataires de The City (1925), sont, avec William I. Thomas – l'auteur principal de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-tradition-de-chicago/#i_10415

TRAVAIL SOCIOLOGIE DU

  • Écrit par 
  • François VATIN
  •  • 4 463 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La question du travail et la genèse de la pensée sociologique »  : […] La sociologie s'est toujours préoccupée de la question du travail. La mutation profonde, au x ix e  siècle, des formes techniques et du statut social du travail participe à la genèse même de la sociologie, en rupture avec l'économie politique. Au xviii e  siècle, les pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-du-travail/#i_10415

TYPOLOGIE, sociologie

  • Écrit par 
  • Jean-Claude COMBESSIE
  •  • 1 639 mots

Le mot « typologie » apparaît au xix e  siècle pour désigner les types ou les classifications des sciences de la nature, et différencier leur mode d'élaboration « scientifique » des classifications communes ou des types des philosophes et des exégètes bibliques. Il implique, comme en philosophie, une explicitation raisonnée des principes « essent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/typologie-sociologie/#i_10415

VIOLENCE

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 8 198 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Sociologie »  : […] Les sociologues classiques, que ce soit Spencer, Gumplowicz, Ratzenhofer, Sumner, Weber ou Tönnies, ont tous souligné l'importance du conflit. Georg Simmel y a même vu une forme de socialisation. La violence a des fonctions diverses : fonctions d'intégration du groupe, d'élaboration de valeurs nouvelles, de résolution des tensions et de création de nouveaux équilibres. Dans le changement social, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violence/#i_10415

WARNER WILLIAM LLOYD (1898-1970)

  • Écrit par 
  • Pierre FAURE
  •  • 375 mots

L'essentiel de l'œuvre du sociologue américain W. L. Warner traite des petites unités sociales aux États-Unis. À l'aide de méthodes empruntées à l'ethnologie, il a réalisé la plus importante enquête jamais effectuée sur une petite ville américaine, Newburyport (Yankee City), 17 000 habitants. L'apport le plus remarquable de ses Yankee City Series (Yale University Press, New […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-lloyd-warner/#i_10415

WEBER MAX (1864-1920)

  • Écrit par 
  • Julien FREUND
  •  • 3 661 mots

Weber est de tous les sociologues modernes celui dont le rayonnement fut et reste le plus grand, tant par l'admiration que par la contestation qu'il suscite. Certaines de ses œuvres continuent à faire l'objet de vifs débats, comme à l'époque de leur parution. On a souligné son extraordinaire personnalité, son érudition encyclopédique et son tempérament volcanique, mis au service d'une vision part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-weber/#i_10415

WIRTH LOUIS (1897-1952)

  • Écrit par 
  • Yves GRAFMEYER
  •  • 681 mots

Né dans une famille de juifs ruraux de Rhénanie, Louis Wirth émigre aux États-Unis à l'âge de quatorze ans. Il suit à l'université de Chicago les enseignements de Thomas, Park et Burgess, et rédige en 1925 sa thèse ( The Ghetto ) qui devient un classique de la sociologie américaine. Dans le sillage de ses maîtres, il s'affirme très vite comme l'un des principaux chefs de file […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-wirth/#i_10415

ZNANIECKI FLORIAN WITOLD (1882-1958)

  • Écrit par 
  • Claude LEFORT
  •  • 481 mots

Sociologue polonais, qui s'installa aux États-Unis en 1914. Les travaux de Znaniecki, notamment The Polish Peasant in Europe and America (1920), ouvrage en cinq volumes rédigé en collaboration avec William Isaac Thomas, eurent une influence considérable sur la sociologie contemporaine. D'abord poète, Znaniecki est expulsé de l'université de Varsovie pour avoir soutenu active […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/florian-witold-znaniecki/#i_10415


Affichage 

Georges Balandier

photographie

Georges Balandier a axé son travail sur l'étude des dynamiques des formes du pouvoir et des systèmes politiques dans les sociétés traditionnelles 

Crédits : Eric Feferberg/ AFP

Afficher

György Lukács

photographie

Le philosophe hongrois György Lukács (1885-1971), considéré comme l'un des plus importants penseurs marxistes 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Michel Crozier

photographie

Michel Crozier est connu pour son analyse de la « société bloquée » et pour son rôle pionnier dans le développement de la sociologie de organisations Il est l'auteur, dans l'Encyclopædia Universalis, de l'article « Bureaucratie » 

Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Corbis

Afficher

Ralf Dahrendorf

photographie

Ralf Dahrendorf en 1974, dans son bureau londonien Le sociologue et politiste vient de quitter ses fonctions de commissaire européen pour devenir le directeur de la prestigieuse London School of Economics and Political Science 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Raymond Boudon

photographie

Trop souvent confondue naguère, non sans raisons d'ailleurs, avec une critique idéologique des organisations sociales, la sociologie a été replacée par Raymond Boudon sur le plan de l'analyse strictement scientifique Raymond Boudon est l'auteur d'une dizaine d'articles dans l'Encyclopædia... 

Crédits : D.R.

Afficher

Theodor Adorno, 1935

photographie

Theodor Adorno, ici en décembre 1935, deviendra dans la seconde partie du XXe siècle l'une des principales figures de l'école de Francfort, qui réunit, à partir des années 1930, des philosophes et des sociologues afin d'étudier la culture de masse naissante Développant la notion d'«... 

Crédits : I. Mayer-Gehrken/ T. W. Adorno Archiv, Frankfurt a.M.

Afficher

Georges Balandier
Crédits : Eric Feferberg/ AFP

photographie

György Lukács
Crédits : Hulton Getty

photographie

Michel Crozier
Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Corbis

photographie

Ralf Dahrendorf
Crédits : Hulton Getty

photographie

Raymond Boudon
Crédits : D.R.

photographie

Theodor Adorno, 1935
Crédits : I. Mayer-Gehrken/ T. W. Adorno Archiv, Frankfurt a.M.

photographie



haut de page

Encyclopædia Universalis - Contact - Mentions légales - Consentement RGPD

Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis

©2019 Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.