GÉOLOGIE HISTOIRE DE LA

GÉOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • François ELLENBERGER
  •  • 6 538 mots
  •  • 5 médias

La géologie s'est constituée en une science organisée avec une étonnante rapidité, au début du xixe siècle. Depuis lors, elle s'est progressivement développée, enrichie et diversifiée. Les historiens sont intrigués par cette brusque naissance, et par tout ce qui a précédé : pourquoi une si longue et laborieuse préparation ? Or, lors de sa grande éclos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geologie-histoire-des-sciences-de-la-terre/#i_99774

ACTUALISME ET CATASTROPHISME

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 2 436 mots

Dans le chapitre « Une opposition très ancienne »  : […] Les visions opposées de l'actualisme et du catastrophisme ont de tout temps plus ou moins coexisté. Et, tout au long de l'histoire des sciences de la Terre, on pourrait trouver chez les auteurs une inclination plus ou moins affirmée pour l'une ou l'autre doctrine, avec parfois un amalgame des deux. Dès l'Antiquité, les idées des aristotéliciens se confrontent à celles des stoïciens. Les premiers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actualisme-et-catastrophisme/#i_99774

AGRICOLA GEORG BAUER dit (1494-1555)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MENDIBURU
  •  • 269 mots

Érudit allemand né à Glauchau (Saxe), Agricola peut être considéré comme le père de la minéralogie. Après des études de philosophie à Leipzig, à Bologne et à Padoue, des études de médecine à Ferrare, il exerce comme médecin municipal à Joachimstal de 1527 à 1533, puis à Chemnitz de 1533 à sa mort. Vivant dans la plus grande région minière de l'Europe du xvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agricola/#i_99774

ANTHROPOCÈNE

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 2 468 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une question ancienne »  : […] Depuis le début du xix e  siècle, la dénomination et la délimitation des subdivisions de l’ère quaternaire font l’objet de nombreux débats. Charles Lyell propose en 1839 (dans l’édition française de Nouveaux Éléments de géologie ) le terme de Pléistocène pour désigner la période géologique la plus récente et qui correspond à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropocene/#i_99774

ARCHIAC ADOLPHE DESMIER DE SAINT-SIMON vicomte d' (1802-1868)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 372 mots

Géologue français. Préparé par ses études à une carrière militaire, il quitte l'armée en 1830 pour se consacrer entièrement à la géologie. Les premiers travaux de d'Archiac ont été des monographies régionales précises et détaillées. Il a d'abord fait une Description du département de l'Aisne , où il établit une échelle stratigraphique sommaire des formations géologiques de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archiac-adolphe-desmier-de-saint-simon-vicomte-d/#i_99774

BECKE FRIEDRICH (1855-1931)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 153 mots

Minéralogiste et pétrographe autrichien, F. Becke a grandement participé à la mise en place et au développement des méthodes optiques en pétrographie. Né à Prague, il fit ses études à Vienne, où il obtint la chaire de minéralogie de l'université en 1898 ; il en devint recteur en 1921. Il présente, en 1903, à un congrès géologique international, une note sur les micaschistes dans leur ensemble ; on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-becke/#i_99774

BENIOFF HUGO (1899-1968)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 186 mots

Le sismologue américain Hugo Benioff, né à Los Angeles en 1899, est décédé à Mendocino (Californie) en 1968. Benioff est surtout connu pour ses travaux concernant le plan selon lequel une plaque lithosphérique s'enfonce et disparaît par fusion dans le manteau terrestre (phénomène appelé plus tard subduction). Ces fosses de subduction sont doublement caractérisées : par un flux de chaleur toujour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugo-benioff/#i_99774

BERTRAND MARCEL (1847-1907)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 266 mots

Géologue comptant parmi les maîtres de la géologie française, Marcel Bertrand vient tardivement à cette science, après avoir été élève de l'École polytechnique et de l'École des mines. Sa carrière géologique va durer vingt ans environ, mais elle est singulièrement féconde ; Bertrand devient le chef de file incontesté de l'école orogénique et tectonique française. Ses premiers travaux portent sur l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-bertrand/#i_99774

BIOGÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Pierre DANSEREAU, 
  • Daniel GOUJET
  •  • 11 054 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « La biogéographie de la vicariance »  : […] Cette seconde école de biogéographie historique prend sa source au début du xix e  siècle, principalement dans les travaux de botanistes tels que Alexander von Humboldt, Augustin Pyrame de Candolle ou Philip Sclater. Pour eux, la recherche des centres d'origine n'est pas importante ; en revanche, l'analyse des flores avec leurs formes endémiques r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biogeographie/#i_99774

BOGDANOV ALEXEÏ ALEXEÏEVITCH (1906-1971)

  • Écrit par 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 301 mots

Géologue russe, spécialiste de géologie structurale. Après des études à l'Institut de pétrole de Moscou, Alexeï Bogdanov suit l'enseignement de N. Schatski à l'Institut de géologie de l'Académie des sciences de l'U.R.S.S. Il en naîtra une fructueuse collaboration qui se concrétisera, à partir de 1956, par la création de la sous-commission de la carte tectonique et du comité des cartes internationa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexei-alexeievitch-bogdanov/#i_99774

BOUÉ AMI (1794-1881)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 179 mots

Géologue autrichien d'origine allemande, né à Hambourg, Boué fit ses études en Allemagne puis à Genève, Paris et Édimbourg. Ses premiers travaux géologiques sur les roches volcaniques d'Écosse sont publiés en 1820, sous le titre d' Essai géologique sur l'Écosse ( Geological Essay of Scotland ). En 1830, il s'installe à Paris, où il fait partie des fonda […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ami-boue/#i_99774

BOUGUER PIERRE (1698-1758)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 421 mots

Géophysicien français né le 16 février 1698 au Croisic, mort le 15 août 1758 à Paris, fondateur de la photométrie (mesure de l'intensité lumineuse). Enfant prodige, Pierre Bouguer apprend avec son père, Jean Bouguer, l'hydrographie et les mathématiques. À la mort de ce dernier, il n'a que quinze ans, mais le remplace comme professeur à l'Académie royale d'hydrographie. Pendant les années 1720, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-bouguer/#i_99774

BOURCART JACQUES (1891-1965)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 589 mots

Naturaliste de formation, Jacques Bourcart consacra une grande partie de sa vie à la géologie classique en y faisant preuve d'un esprit novateur et anticonformiste. Au cours de ses recherches sur le Quaternaire du Maroc, il aborda les problèmes littoraux et écrivit une œuvre d'une profonde réflexion : Essai sur les régressions et les transgressions marines (1938) ; ainsi com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-bourcart/#i_99774

BUCH LEOPOLD VON (1774-1853)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 198 mots

Géologue et géographe allemand dont les travaux ont fortement influencé la géologie du xix e  siècle. Leopold von Buch montre dès son jeune âge un esprit naturaliste et effectue des études de chimie et de minéralogie à Berlin. En 1790, il entre à la Bergakademie à Fribourg, où professe Werner. Pendant trois ans, une solide amitié unira les deux ho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-von-buch/#i_99774

BUFFON GEORGES LOUIS LECLERC comte de (1707-1788)

  • Écrit par 
  • Jacques ROGER
  •  • 1 860 mots

Dans le chapitre « Le naturaliste »  : […] L'œuvre scientifique de Buffon touche essentiellement à trois domaines des sciences naturelles, la géologie, la biologie générale et la zoologie, à laquelle il faut associer l'anthropologie. Les Époques de la nature ( Supplément , t. V, 1779) forment une espèce de synthèse de sa pensée dans tous ces domaines. À la « théorie de la Terre » Buffon a consac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-louis-buffon/#i_99774

CAYEUX LUCIEN (1864-1944)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 372 mots

Géologue français ; tout d'abord orienté vers l'enseignement, Lucien Cayeux fait trois ans d'École normale, puis il part pour Lille, où il préparera une licence de sciences. Après cinq ans d'assistanat à la faculté des sciences de Lille, il rejoint l'École des mines de Paris comme successeur de Marcel Bertrand. En 1912, il est appelé au Collège de France pour occuper la chaire laissée vacante par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucien-cayeux/#i_99774

CUVILLIER JEAN (1899-1969)

  • Écrit par 
  • Agnès BEAUGRAND
  •  • 504 mots

Né à Ambleteuse (Pas-de-Calais), d'une famille d'instituteurs, l'enfance de Jean Cuvillier se déroula en Picardie, d'où il vint faire ses études supérieures à la Sorbonne ; en 1922, licencié ès sciences naturelles, il est nommé professeur au lycée français du Caire, où il enseigne jusqu'en 1930. Il entreprend en même temps, sur le conseil de ses maîtres E. Haug et le père Teilhard de Chardin, une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-cuvillier/#i_99774

DANA JAMES DWIGHT (1813-1895)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 309 mots

Naturaliste et géologue américain né à Utica et mort à New Haven (Connecticut), James D. Dana a contribué à la recherche dans de nombreux domaines : il a publié plusieurs ouvrages de zoologie et il a effectué des travaux complets sur les coraux du Pacifique. En géologie, ses recherches sont marquées par les études qu'il fit en minéralogie et en chimie, à l'université Yale. Son premier ouvrage, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-dwight-dana/#i_99774

DATATION PAR LES FOSSILES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 123 mots

Dès les années 1790, le topographe anglais William Smith (1769-1839) constate empiriquement que les strates sédimentaires sont caractérisées par des assemblages de fossiles correspondant à des périodes géologiques distinctes. Cela ouvre la voie à une reconstitution de l'histoire géologique d'une région au moyen des fossiles qu'on y trouve, et à la réalisation de cartes géologiques montrant la dis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/datation-par-les-fossiles/#i_99774

DAUBRÉE GABRIEL AUGUSTE (1814-1896)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 787 mots

Géologue français né à Metz et mort à Paris. Après la soutenance de sa thèse ( Phénomènes calorifiques du globe terrestre ), Gabriel Daubrée enseigne la géologie à la faculté des sciences à Strasbourg. Ses premières recherches portent surtout sur des problèmes de métallogénie. La deuxième édition du Voyage métallurgique en Angleterre , de Dufrenoy et Éli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-auguste-daubree/#i_99774

DAVITACHVILI LEO CHIOVITCH (1895-1977 )

  • Écrit par 
  • François CABANE
  •  • 432 mots

Paléontologue et géologue soviétique, membre actif de l'Académie des sciences de Géorgie à partir de 1944 Leo Chiovitch Davitachvili, qui est décédé en 1977, a été professeur à l'Institut du pétrole de Moscou et professeur à l'université de Moscou à partir 1948. Parmi ses travaux paléontologiques les plus connus, on peut citer ceux qui concernent les mollusques du Néogène supérieur de Crimée et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-chiovitch-davitachvili/#i_99774

DELUC JEAN-ANDRÉ (1727-1817)

  • Écrit par 
  • Françoise DREYER
  •  • 1 353 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Météorologie et instruments à la fin du xviiie siècle »  : […] Dans les années 1760, il s’intéresse à la météorologie et aux transformations de l’eau (hygrométrie, évaporation, chaleur latente), ce qui le conduit à mettre au point de nouveaux instruments de mesure. Il améliore le thermomètre de Réaumur en remplaçant l’alcool par le mercure et invente un hygromètre à fanon de baleine à l’origine d’une vive polémique avec un autre Genevois, Horace Bénédict de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-andre-deluc/#i_99774

DEPÉRET CHARLES (1854-1929)

  • Écrit par 
  • François CABANE
  •  • 298 mots

Médecin et géologue français. Docteur ès sciences naturelles à Paris en 1885, professeur de géographie physique et géologie à l'université de Lyon dont il devint par la suite le doyen, Depéret étudia la géologie de cette région et on lui doit, en particulier, la carte géologique du Massif central, de la vallée du Rhône, des Alpes ; il mit au point une importante théorie sur l'âge des terrasses des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-deperet/#i_99774

DE RE METALLICA (G. Agricola)

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

Le savant saxon Georg Bauer (1494-1555), dit Georgius Agricola, peut être considéré comme le fondateur de la minéralogie et de la métallurgie. Il est l'un des premiers géologues à refuser l'approximation et la spéculation pour se tourner résolument vers l'observation rigoureuse, des minéraux notamment. Le plus célèbre de ses six ouvrages, De re metallica , est publié à Bâle e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-re-metallica/#i_99774

DÉRIVE DES CONTINENTS

  • Écrit par 
  • John Tuzo WILSON
  • , Universalis
  •  • 3 387 mots
  •  • 10 médias

La tectonique des plaques est formulée de façon synthétique dans deux articles publiés en 1968, l'un signé par l'Américain W. Jason Morgan, l'autre par le Français Xavier Le Pichon. Ces deux chercheurs s'étaient « appuyés sur les épaules de géants », parmi lesquels John Tuzo Wilson, qui avait proposé la notion de faille transformante. Ce dernier écrivit en 1969 cet article, qui est repris quasi in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derive-des-continents/#i_99774

DÉRIVE DES CONTINENTS, en bref

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 708 mots

Le 6 janvier 1912, le météorologue allemand Alfred Wegener (1880-1930) présente une communication à la session annuelle de l'Union géologique, qui se tient à Francfort-sur-le-Main (Allemagne) : Idées nouvelles sur la formation des grandes structures de la surface terrestre (continents et océans) sur des bases géophysiques . Wegener y suppose que les continents actuels étaie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derive-des-continents-en-bref/#i_99774

DESMARETS NICOLAS (1725-1815)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 176 mots

Géologue français, né à Soulaines-Dhuys, dans l'Aube, Nicolas Desmarets fut élevé chez les oratoriens de Troyes et de Paris. En parallèle avec sa carrière dans l'administration des manufactures du royaume, il s'intéresse vivement aux sciences de la Terre et, dès 1775, il étudie les phénomènes de l'érosion en terrain volcanique. Ses travaux sur les basaltes du Massif central ont bouleversé les théo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-desmarets/#i_99774

DIETZ ROBERT SINCLAIR (1914-1995)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 524 mots

Le géophysicien et océanographe américain Robert Sinclair Dietz est surtout connu pour avoir formulé avec son compatriote et collègue, le géologue Harry Hammond Hess (1906-1969), l’hypothèse de l’expansion des fonds océaniques ( seafloor spreading ). Robert Sinclair Dietz naît le 14 septembre 1914, à Westfield (New Jersey). Il étudie à l’université d’Illinois, où il obtient u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-sinclair-dietz/#i_99774

DING WENJIANG [TING WEN-KIANG] (1887-1936)

  • Écrit par 
  • Lucie RAULT
  •  • 368 mots

Connu en Occident sous le nom de V. K. Ting, Ding Wenjiang est issu d'une famille noble de Taixing, au Jiangsu, où il reçoit l'éducation traditionnelle des Classiques avant que son maître ne l'envoie au Japon, à l'âge de quinze ans, et qu'il ne prenne en 1904 le chemin de l'Europe. Au cours d'un séjour de sept années en Angleterre, il obtient de l'université de Glasgow ses diplômes de zoologie et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ding-wenjiang-ting-wen-kiang/#i_99774

DOLOMIEU DIEUDONNÉ DE GRATET DE (1750-1801)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 733 mots

Géologue dauphinois, Dolomieu a donné son nom aux Dolomites, dans le Trentin. Issu d'une vieille famille dauphinoise, cadet de dix enfants, il est admis, dès l'âge de deux ans, au titre de chevalier de Malte. Son enfance s'écoule près de la nature, dans son Dauphiné natal qu'il doit quitter, à la suite d'un duel, pour se réfugier à Paris, où s'affirment son goût et sa vocation pour les sciences na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dolomieu-dieudonne-de-gratet-de/#i_99774

DORSALES OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 5 368 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Découverte des dorsales »  : […] En 1854, Matthew Fontaine Maury publie la première carte bathymétrique de l'Atlantique nord en compilant des sondages dispersés. Cette carte suggère déjà l'existence d'une ride médiane dans cet océan. La preuve de la présence d'une barrière à peu près ininterrompue pour la circulation océanique profonde est apportée par les mesures de la température de l'eau proche du fond de l'océan, effectuées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorsales-oceaniques/#i_99774

DOUVILLÉ HENRI (1846-1937)

  • Écrit par 
  • Michèle LE GOAZIGO
  •  • 292 mots

Géologue français. Admis à l'École polytechnique en 1863, Douvillé en sort deux ans plus tard avec le numéro un dans le corps des Mines. En 1867, il est attaché au Service de la carte géologique détaillée de la France. En 1875, il devient attaché aux collections paléontologiques de l'École des mines de Paris, pour réorganiser le service. La richesse des collections est telle qu'il décide d'adopter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-douville/#i_99774

DUTTON CLARENCE EDWARD (1841-1912)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 368 mots

Géologue américain, né le 15 mai 1841 à Wallingford (Connecticut), mort le 4 janvier 1912, à Englewood (New Jersey). Clarence Edward Dutton rejoint l'armée de terre américaine au rang de sous-lieutenant en 1862, pendant la guerre de Sécession. Après la guerre, il s'intéresse à la géologie et, en 1875, il assiste le naturaliste John Wesley Powell dans la rédaction de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clarence-edward-dutton/#i_99774

ÉCOLE DES MINES DE PARIS

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 330 mots

Vers la fin du xviii e  siècle, il apparaît que l'industrie minière, en pleine expansion, ne peut continuer à prospérer sans un enseignement adapté. La première École des mines de France est ainsi créée à Paris par un arrêt du Conseil du roi du 19 mars 1783, arrêt qui prend d'ailleurs appui sur deux autres concernant la réglementation de l'exploit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-des-mines-de-paris/#i_99774

ÉLIE DE BEAUMONT LÉONCE (1798-1874)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 575 mots
  •  • 1 média

Géologue français, polytechnicien de formation. En 1821, élève ingénieur à l'École des mines de Paris, Élie de Beaumont fait un premier voyage d'investigations géologiques dans les Vosges, région qu'il décrira plus tard d'une manière détaillée et précise. Nommé professeur à l'École des mines en 1835, il devient en 1861 vice-président du conseil général de cette école, qu'il marquera par son influ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonce-elie-de-beaumont/#i_99774

ESKOLA PENTTI EELIS (1883-1964)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 181 mots

Pétrographe finlandais, né à Lellainen et mort à Helsinki, connu surtout pour ses travaux sur le métamorphisme et sur les équilibres minéraux. Dans ce domaine, c'est à lui que revient le mérite d'avoir créé la notion de faciès métamorphique, système cohérent de classification des roches métamorphiques. Il ne cessera d'ailleurs, tout au long de sa carrière, d'améliorer cette théorie, base actuelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pentti-eelis-eskola/#i_99774

EXPANSION DES FONDS OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 566 mots

La théorie de l'expansion des fonds océaniques représente une étape fondamentale dans la compréhension de la dynamique terrestre, du même ordre d'importance que celles de la dérive des continents formulée par Alfred Wegener en 1912 et de la tectonique des plaques décrite par Jason Morgan, Dan McKenzie et Xavier Le Pichon en 1967-1968. Cette théorie repose sur l'idée que l'augmentation de la surfac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expansion-des-fonds-oceaniques/#i_99774

LA FACE DE LA TERRE (E. Suess)

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 300 mots
  •  • 1 média

Le géologue autrichien Eduard Suess (1831-1914) publie entre 1883 et 1909 un ouvrage monumental Das Antlitz der Erde ( La Face de la Terre ), première grande synthèse de l'histoire tectonique de la Terre. Suess est un adepte du refroidissement de la Terre. Selon lui, la contraction qui en résulte engendre des contraintes entre l'écorce terrestre et l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-face-de-la-terre/#i_99774

FEDOROV ou FYODOROV EVGRAF STEPAN IVANOVITCH (1853-1919)

  • Écrit par 
  • Zdenek JOHAN
  •  • 606 mots

Cristallographe, minéralogiste et pétrographe russe, Evgraf Stepan Ivanovitch Fedorov naît le 22 décembre 1853 à Orenburg (aujourd'hui Chkalov) dans la famille d'un général de l'armée russe. Sa mère était une femme cultivée, musicienne, qui habitua son fils à une discipline et à un travail réguliers. Plus tard, E. S. Fedorov avouait que sa puissance de travail extraordinaire lui venait d'elle. Apr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fedorov-fyodorov/#i_99774

FOURMARIER PAUL (1877-1970)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 510 mots

Professeur à l'université de Liège, Paul Fourmarier a laissé une œuvre dense et touffue. Élu secrétaire général de la Société géologique de Belgique en 1908, il le restera vingt-cinq ans ; membre de la commission de la Carte géologique du royaume de Belgique, il collaborera activement au levé de plusieurs cartes des Ardennes ; il anime aussi, depuis sa création, la commission de géologie du minist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-fourmarier/#i_99774

FRIEDEL GEORGES (1865-1933)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 466 mots

Né à Mulhouse en 1865, le cristallographe et géologue Georges Friedel était le fils de Charles Friedel (1832-1899), chimiste de renom. Un des premiers élèves de l'École alsacienne fondée à Paris sur des principes libéraux par son père et le chimiste Philippe de Clermont, il entre à l'École polytechnique en 1885 après un passage par le lycée Louis-le-Grand. Il épouse Hélène Berger-Levrault, fille d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-friedel/#i_99774

GIGNOUX MAURICE (1881-1955)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 342 mots

Né à Lyon dans une famille originaire du Chablais, c'est aux Alpes que Maurice Gignoux va consacrer l'essentiel de son œuvre. Il soutient une thèse portant sur la chronologie du Quaternaire et sur la limite du Pliocène-Quaternaire dans le bassin méditerranéen. Nommé à Grenoble, il étudie les formations fluvio-glaciaires de la basse Isère. La Première Guerre mondiale arrête ses travaux. À son retou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-gignoux/#i_99774

GILBERT GROVE KARL (1843-1918)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 583 mots

Géologue américain né le 6 mai 1843 à Rochester (New York), mort le 1 er  mai 1918 à Jackson (Michigan), Grove Karl Gilbert est l'un des pères de la géomorphologie moderne. Il est le premier à avoir identifié la pertinence du concept d'équilibre dynamique dans la formation et l'évolution du relief, c'est-à-dire que la forme du relief est le résultat d'un équilibre entre le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grove-karl-gilbert/#i_99774

GLANGEAUD LOUIS (1903-1986)

  • Écrit par 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 1 387 mots

Né à Tulle en 1903, Louis Glangeaud a occupé une place exceptionnelle au sein de la communauté géologique française. Animé par une passion dévorante de la géologie, auteur d'une œuvre scientifique considérable, il fut un chef d'école particulièrement dynamique : on sait maintenant que ce fut un grand visionnaire et un véritable précurseur des sciences de la Terre modernes. Louis Glangeaud entrepri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-glangeaud/#i_99774

GOLDSCHMIDT VICTOR MORITZ (1888-1947)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 340 mots

Minéralogiste et pétrologue norvégien, né à Zurich, Victor Moritz Goldschmidt a jeté les bases de la cristallochimie minérale et créé la géochimie moderne. Sa première publication, maintenant classique, Die Kontaktmetamorphose im Kristiania-Gebiete , rassemble les résultats de son énorme travail sur le thermométamorphisme et, par la corrélation des compositions chimiques et p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-moritz-goldschmidt/#i_99774

HALL sir JAMES (1761-1832)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 137 mots

Géologue écossais fondateur de la géologie expérimentale, James Hall, né à Dunglass, fait ses études à l'université de Cambridge, puis à l'université d'Édimbourg où il devient l'ami de J. Hutton. Voulant vérifier les théories de ce dernier sur l'origine des roches, il tente de reproduire celles-ci expérimentalement et il réussit ainsi à obtenir, par refroidissement d'un mélange fondu, de la doléri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hall-sir-james/#i_99774

HALL JAMES (1811-1898)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 298 mots

Géologue et paléontologue américain, J. Hall a établi les fondements de la stratigraphie du Paléozoïque des États-Unis et décrit les faunes de cette époque. C'est le précurseur des Geological Surveys des États-Unis et le fondateur des Congrès géologiques internationaux dont il organisa le premier à Paris en 1878. Entré dès sa vingt-cinquième année au Geological Survey de New York, il y restera jus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-hall/#i_99774

HALL : GÉOLOGIE EXPÉRIMENTALE

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 123 mots

Le géologue écossais James Hall (1761-1832) est considéré comme le fondateur de la géologie expérimentale. Il a reproduit expérimentalement les théories de James Hutton sur l'origine ignée (magmatique) des roches : en partant d'un basalte fondu se refroidissant lentement, il est parvenu à faire cristalliser de la dolérite. Il a également obtenu un marbre à partir de roches carbonatées. Hall a par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hall-geologie-experimentale/#i_99774

HAUG ÉMILE (1861-1927)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 491 mots

Géologue français, né dans le Bas-Rhin. Sa carrière scientifique a été fortement marquée par les événements politiques qui ont agité la première partie de sa vie. Après l'annexion de l'Alsace, Haug doit prendre la nationalité allemande, et c'est dans ces conditions qu'il termine une licence de sciences naturelles à l'université de Strasbourg. Il est ensuite attaché comme assistant au laboratoire d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-haug/#i_99774

HEEZEN BRUCE C. (1924-1977)

  • Écrit par 
  • André GUILCHER
  •  • 821 mots

Océanologue américain, né à Vinton dans l'Iowa et mort d'une crise cardiaque, à bord d'un sous-marin scientifique américain au large de l'Islande. Bruce Charles Heezen a largement contribué à la découverte interprétative des fonds marins, qui a constitué une véritable révolution. De son laboratoire du Lamont-Doherty Geological Observatory de New York, il a été l'un des promoteurs des grandes idées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruce-c-heezen/#i_99774

HESS HARRY HAMMOND (1906-1969)

  • Écrit par 
  • Stéphane GUILLOT
  •  • 355 mots

Harry Hess fut un géologue américain du xx e  siècle. Professeur de géologie à l'université Princeton (New Jersey, États-Unis), il joua un rôle prédominant dans l'émergence de la théorie de la tectonique des plaques. Harry Hammond Hess naît le 24 mai 1906 à New York. Il a neuf ans lorsque Alfred Wegener publie, en 1915, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harry-hammond-hess/#i_99774

HISTOIRE DES BASSINS OCÉANIQUES (H. H. Hess)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 266 mots

Dans son ouvrage majeur, Histoire des bassins océaniques , l'Américain Harry Hammond Hess (1906-1969), professeur à l'université de Princeton, soutient que le plancher océanique se forme au niveau des dorsales, y dérive de part et d'autre à la manière d'un double « tapis roulant », puis plonge au niveau des fosses qui bordent certains continents. De plus, Hess attribue le d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-bassins-oceaniques/#i_99774

HISTOIRE NATURELLE (Buffon)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 254 mots

Georges-Louis Leclerc, comte de Buffon (1707-1788), intendant du Jardin du roi à Paris, est l'auteur d'une monumentale Histoire naturelle en 36 volumes dont les trois premiers paraissent en 1749. Cette collection se compose de quatre parties : l' Histoire naturelle, générale et particulière (1749-1767) en 15 volumes et 7 volumes de suppléments (1774-17 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-naturelle-buffon/#i_99774

HUMBOLDT ALEXANDER VON

  • Écrit par 
  • Charles MINGUET
  •  • 2 059 mots

Dans le chapitre « Sciences de la terre et sciences naturelles »  : […] L'étude des volcans des Canaries et de l'Amérique l'amène à rejeter le neptunisme comme cause unique de la genèse du globe. Dans son Essai géognostique sur le gisement des roches dans les deux hémisphères , tout en réaffirmant son admiration pour son maître de Freiberg, le neptunien A. G. Werner, il montre les relations entre le volcanisme et les structures terrestres ; il fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-von-humboldt/#i_99774

HUTTON JAMES (1726-1797)

  • Écrit par 
  • François ELLENBERGER
  •  • 2 268 mots

Deux hommes formés dans la pensée du xviii e  siècle – Lamarck (1744-1829) et Hutton – vont léguer à la géologie du xix e  siècle deux paradigmes nouveaux, inducteurs d'une grande révolution scientifique. Le premier crée le transformisme biologique, le second ce que l'on peut appeler le transformi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-hutton/#i_99774

KIRCHER ATHANASIUS (1602-1680)

  • Écrit par 
  • Sylvain MATTON
  •  • 3 543 mots

Dans le chapitre « Une œuvre monumentale »  : […] Si Kircher (dont les traités étaient impatiemment attendus et les lettres humblement sollicitées, entre autres par le jeune Leibniz) fut considéré par ses contemporains comme un des plus brillants esprits de son siècle, une tradition instaurée par A. Erman (cf. Allgemeine Deutsche Biographie , 1882, s.v.) ne voulut plus, au contraire, voir en lui qu'un compilateur sans génie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athanasius-kircher/#i_99774

KRAFFT KATIA (1942-1991) & MAURICE (1946-1991)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 461 mots

Volcanologues français connus du grand public pour avoir vulgarisé, grâce à leurs films, leurs photos, leurs livres et leurs conférences, les phénomènes volcaniques. Maurice Krafft, né à Mulhouse, fait ses études universitaires à Strasbourg et à Besançon, où il obtient une maîtrise de sciences de la Terre. Katia Krafft, née Conrad, est originaire de Soultz, près de Mulhouse. Après avoir obtenu une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krafft-katia-et-maurice/#i_99774

LA DÉCOUVERTE DU MOHO

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 200 mots

En étudiant les ondes sismiques P et S générées lors du séisme du 8 octobre 1909 en Croatie, le géologue yougoslave Andrija Mohorovičić (1890-1936) constate l'existence d'une surface de discontinuité, située à une cinquantaine de kilomètres de profondeur, marquée par une brusque augmentation de la vitesse des ondes sismiques : au-dessus de cette limite, ces ondes se propagent à des vitesses faible […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-decouverte-du-moho/#i_99774

LAPPARENT ALBERT COCHON DE (1839-1908)

  • Écrit par 
  • Guy POURSIN
  •  • 390 mots

Le géologue français Albert Auguste Cochon de Lapparent naît le 30 décembre 1839 à Bourges (Cher). Polytechnicien en 1858, il entre à l'École des mines en 1860, sans pour autant s'intéresser à la géologie ; ce n'est que peu à peu qu'il la découvre grâce à la lecture de nombreux articles ou traités, surtout allemands, et aux excursions de géologie organisées par Élie de Beaumont (1798-1874). Défin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lapparent-albert-cochon-de/#i_99774

LAVOISIER ANTOINE LAURENT (1743-1794)

  • Écrit par 
  • Arthur BIREMBAUT
  •  • 6 967 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Carrière administrative et premiers travaux scientifiques »  : […] La description que Lavoisier a laissée d'une aurore boréale observée en 1763 constitue le plus ancien document conservé touchant son activité scientifique. Dès cette année 1763, il avait commencé des levés géologiques dans le Bassin parisien, afin d'aider Guettard à établir la carte minéralogique de la France. Celui-ci, ne pouvant envisager de dresser une carte géologique, se proposait essentiell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-laurent-lavoisier/#i_99774

LOVE AUGUSTUS EDWARD HOUGH (1863-1940)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 303 mots

Mathématicien britannique spécialiste de la théorie des ondes. Né le 17 avril 1863 à Weston-super-Mare, Augustus Edward Hough Love fait ses études supérieures à l'université de Cambridge. Après avoir effectué des travaux remarqués sur la théorie mathématique de l'élasticité (réunis en un traité de deux tomes publié en 1892-1893), il est nommé en 1899 titulaire de la chaire de philosophie naturelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustus-edward-hough-love/#i_99774

LYELL sir CHARLES (1797-1875)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 666 mots

Géologue écossais. Élevé dans un milieu scientifique (son père avait acquis quelque renom comme botaniste), les cours de William Buckland à l'université d'Oxford poussent Charles Lyell vers la géologie. À la fin de ses études universitaires, il entreprend de nombreux voyages, afin d'étudier in situ les théories enseignées par Buckland. En mars 1819, il est élu membre de la Ge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyell-sir-charles/#i_99774

MAGMA TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Chrystèle SANLOUP
  •  • 1 931 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Magmatologie expérimentale »  : […] Les magmas ne sont pas observables in situ, c'est-à-dire dans les conditions de leur genèse. Les laves échantillonnées en surface sont le produit de l'évolution des magmas, formés en profondeur, au cours de leur ascension. Une large part des connaissances que nous en avons viennent de l'expérimentation. James Hutton (1726-1797), un des fondateurs de la géologie moderne, comprit que les granites s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magma-terrestre/#i_99774

MICHELL JOHN (1724-1793)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 495 mots

Géologue et astronome britannique né en 1724 dans le Nottinghamshire (Angleterre), mort le 21 avril 1793 à Thornhill, dans le Yorkshire. Considéré comme l'un des pères de la sismologie, John Michell est élu membre de la Royal Society de Londres en 1760. La même année, il termine de rédiger Conjectures Concerning the Cause, and Observations upon the Phænomena of Earthquakes , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-michell/#i_99774

MICHEL-LÉVY AUGUSTE (1814-1911)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 528 mots

Géologue français, né et mort à Paris, Auguste Michel-Lévy a apporté beaucoup d'idées nouvelles dans de nombreux domaines de la géologie de son époque, mais c'est surtout en tant que minéralogiste qu'il a fait œuvre de fondateur avec ses méthodes de détermination des minéraux au microscope. Élevé dans un milieu cultivé et scientifique, ses succès le poussent vers les lettres, mais son père décide […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-michel-levy/#i_99774

MINÉRALOGIE

  • Écrit par 
  • Claude GUILLEMIN
  •  • 12 132 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] Ce sont des minéraux – éléments natifs comme le cuivre, l'or – qui ont été les premiers métaux utilisés par l'homme. En particulier, le cuivre a ouvert l'ère des métaux avec l'âge du cuivre ou Chalcolithique (vers 6000 av. J.-C.). Aristote divisa en deux classes le monde minéral : les métaux et les « fossiles » (roches et minéraux non métalliques). On trouve ensuite les travaux des naturalistes ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mineralogie/#i_99774

MURRAY JOHN (1841-1914)

  • Écrit par 
  • Loïc PÉTON
  •  • 913 mots
  •  • 4 médias

Océanographe et géologue canadien d'origine écossaise, John Murray apporta une contribution significative à l'émergence de l'océanographie . John Murray est né en 1841 à Cobourg, en Ontario (Canada), où ses parents écossais avaient émigré quelques années plus tôt. À l'âge de dix-sept ans, il rejoint l'Écosse pour ses études. À l'université d'Édimbourg, il suit des cours de médecine, de géologie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-murray/#i_99774

ORBIGNY ALCIDE DESSALINES D' (1802-1857)

  • Écrit par 
  • Jacques PHILIPPON
  •  • 380 mots

Appartenant à une famille de scientifiques qui participa à la grande révolution scientifique du xix e  siècle, Alcide d'Orbigny est né à Couëron (Loire-Atlantique). Jeune, il voyage à travers l'Amérique du Sud, qu'il explore de 1826 à 1834. Il se lance alors dans l'étude des fossiles ; son activité dans ce domaine est immense, surtout dans la desc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orbigny-alcide-dessalines-d/#i_99774

ORIGINE VOLCANIQUE DU BASALTE

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 134 mots
  •  • 1 média

À partir de 1763, le géologue français Nicolas Desmarest (1725-1815) se consacre à l'étude des volcans d'Auvergne. Il déduit de ses observations sur le terrain et d'une analyse méthodique de la topographie et de la pétrographie que les basaltes sont des laves anciennes, autrement dit le produit d'une activité volcanique ancienne. Ses idées contribueront à réfuter la théorie du neptunisme (hypoth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origine-volcanique-du-basalte/#i_99774

PALÉONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Édouard BOUREAU, 
  • Patrick DE WEVER, 
  • Jean PIVETEAU
  •  • 11 007 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La signification des fossiles »  : […] Les restes d'animaux invertébrés sont répandus dans toutes les roches sédimentaires. L es ossements de Vertébrés, beaucoup moins fréquents, se trouvent aussi dans la plupart des roches sédimentaires, mais les formes terrestres sont en principe confinées dans les dépôts lacustres ou fluviatiles. Leur existence semble avoir été constatée dès l' A n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleontologie/#i_99774

PARKINSON JAMES (1755-1824)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 745 mots

Médecin, mais aussi activiste politique et géologue, James Parkinson a décrit la « paralysie agitante » ( s haking palsy ) comme une entité nosographique en 1817. En 1876, le neurologue Jean-Martin Charcot la renommera « maladie de Parkinson », en hommage à celui qui la décrivit pour la première fois. James Parkinson est né le 11 avril 1755 à Londres. S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-parkinson/#i_99774

POMEROL CHARLES (1920-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 246 mots

Géologue français, né le 20 janvier 1920, Charles Pomerol est connu non seulement des étudiants, des enseignants et des chercheurs en géologie, mais aussi du grand public. Bien qu'il soit l'auteur d'environ 300 publications scientifiques dans les domaines de la sédimentologie, de la stratigraphie, de la paléontologie ... il reste surtout de lui l'image d'un « homme de terrain ». Pour les étudiant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-pomerol/#i_99774

POWELL JOHN WESLEY (1834-1902)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 362 mots

Géologue et ethnologue américain, né le 24 mars 1834 à Mount Morris (État de New York), mort le 23 septembre 1902 à Haven (Maine). Après avoir combattu comme volontaire au front durant la guerre de Sécession où il perdit son bras droit, John Wesley Powell devient professeur de géologie à l'université Wesleyan en Illinois. Chargé de cours au Normal College, dans le même État, en 1867, il lance une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-wesley-powell/#i_99774

PREMIÈRE CARTE DE FONDS OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 216 mots
  •  • 1 média

Dans les années 1950-1960, le Lamont Doherty Geological Observatory (université Columbia, New York) lance un grand programme d'étude du fond des océans. Son directeur, Maurice Ewing, charge alors ses collaborateurs Bruce Charles Heezen et Marie Tharp d'établir des cartes à partir des sondages bathymétriques obtenus lors de campagnes océanographiques dans l'océan Atlantique. La technique utilisée e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-carte-de-fonds-oceaniques/#i_99774

PREUVE PALÉOMAGNÉTIQUE POUR LA DÉRIVE DES CONTINENTS (S. K. Runcorn)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 607 mots

Au milieu du xx e  siècle, en sciences de la Terre, alors que fixistes et mobilistes s'opposent, une découverte majeure va faire évoluer le débat : l'aimantation naturelle rémanente (A.N.R.) de certaines roches, ou aimantation fossile permanente. Le principe en est simple : certaines roches gardent en mémoire les caractéristiques (direction et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/preuve-paleomagnetique-pour-la-derive-des-continents/#i_99774

PRINCIPE DE L'ISOSTASIE

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 293 mots

Le géologue américain Clarence Edward Dutton (1841-1912) publie en 1889 un article intitulé On Some of Greater Problems of Physical Geology ( Sur certains des plus grands problèmes de géologie physique ). Il y développe notamment la théorie de l'isostasie (il est l'inventeur de ce terme). L'isostasie est définie aujourd'hui comme l'état d'équilibre hyd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/principe-de-l-isostasie/#i_99774

PRINCIPLES OF GEOLOGY (C. Lyell)

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 257 mots

Le géologue écossais Charles Lyell (1797-1875) est essentiellement connu pour son ouvrage en trois volumes Principles of Geology (1830-1833) qui fut, dès sa parution, un grand succès et qui constitue une belle synthèse des connaissances géologiques de son époque. Il y prône l'uniformitarisme, en lui prêtant néanmoins une omnipotence abusive. Selon cette théorie, les processu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/principles-of-geology/#i_99774

PRUVOST PIERRE (1890-1967)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 373 mots

Géologue français, Pruvost fait œuvre de stratigraphe du Paléozoïque et de paléontologiste du Houiller, s'attachant particulièrement aux problèmes posés par l'accumulation sédimentaire. Issu d'une famille de médecins, il commence parallèlement des études médicales et une licence de sciences naturelles. En 1910, sa nomination en qualité d'assistant au Musée houiller de l'université de Lille, fondé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-pruvost/#i_99774

RITTMANN ALFRED (1893-1980)

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 412 mots

Pétrologue suisse né à Bâle et mort à Catane (Sicile). Alfred Rittmann étudie la pétrographie avec Duparc à Genève et se perfectionne à Vienne, à Berlin, à Heidelberg au contact de maîtres tels que Alfred Lacroix, Friedrich Becke, Wulfing. Il passe son doctorat ès sciences à Genève en 1926. Jusqu'en 1934, il travaille à l'Institut volcanologique Friedländer, à Naples, où il mène des recherches sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-rittmann/#i_99774

ROCHES (Formation) - Pétrologie

  • Écrit par 
  • Maurice LELUBRE, 
  • Alain WEISBROD
  •  • 5 574 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Historique »  : […] L'évolution historique de la pétrographie se confond au début avec celle de la minéralogie et de la géologie. Elle est marquée, à la fin du xviii e  siècle, par les discussions entre les « neptunistes » de l'école de A. G. Werner et les « plutonistes », qui suivent les vues de J. Hutton. Le triomphe du plutonisme conduit à distinguer les roches i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-formation-petrologie/#i_99774

ROSENBUSCH KARL HEINRICH FERDINAND dit HARRY (1836-1914)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 122 mots

Géologue allemand. Rosenbusch étudia la philosophie à Göttingen puis les sciences à Fribourg-en-Brisgau et à Heidelberg. Il obtint son doctorat, en 1868, avec une thèse sur la néphélinite de Katzenbuckel. Successivement professeur de pétrographie à Strasbourg en 1873 et de minéralogie à Heidelberg en 1878, il devient finalement directeur de l'Institut minéralogique d'Oslo. Son mérite est d'avoir j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rosenbusch-karl-heinrich-ferdinand-dit-harry/#i_99774

ROTHÉ JEAN-PIERRE (1906-1991)

  • Écrit par 
  • Pho HOANG TRONG, 
  • Roland SCHLICH
  •  • 995 mots

Le nom de Jean-Pierre Rothé restera avant tout attaché à la sismologie. Son père, Edmond Rothé, professeur à la faculté des sciences de Nancy, appartenait à une famille de souche alsacienne qui avait opté pour la France en 1870. Jean-Pierre Rothé naît le 16 novembre 1906 à Nancy ; après des années de lycée brillantes, il s'inscrit à la faculté des sciences de Strasbourg, puis termine ses études su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-rothe/#i_99774

SANDER BRUNO (1884-1978)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 150 mots

Pétrographe autrichien, né et mort à Innsbruck, professeur à l'université de Vienne de 1914 à 1922, puis à Innsbruck jusqu'en 1956. Bruno Sander a surtout beaucoup étudié la déformation des roches, et il peut être considéré comme l'un des fondateurs de la pétrographie structurale. Bruno Sander publie, en 1948-1950, un ouvrage regroupant tout ce qui pouvait être connu sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruno-sander/#i_99774

SAUSSURE HORACE BÉNÉDICT DE (1740-1799)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 314 mots
  •  • 1 média

Naturaliste et physicien suisse. Né à Genève, Horace Bénédict de Saussure concourt à vingt ans pour une chaire de mathématiques et obtient à vingt-deux ans celle de philosophie à l'université de Genève, poste qu'il abandonnera à quarante-six ans pour se consacrer à la géologie. Ses observations sur les Alpes forment la base de cette science. Dès 1760, il parcourt les glaciers de Chamonix et, le 3 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horace-benedict-de-saussure/#i_99774

SÉISMES ET SISMOLOGIE - Ondes sismiques

  • Écrit par 
  • Michel CARA
  •  • 4 880 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Structure globale de la Terre »  : […] Le fait que des ondes sismiques peuvent se propager sur de grandes distances fut une surprise pour les physiciens qui ont observé le phénomène pour la première fois au début du xix e  siècle à l'aide de pendules sensibles (Fréchet et Rivera, 2012). Plus tard en 1889, Rebeur Paschwitz observa des ondes sismiques provenant d'un séisme du Japon en Al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seismes-et-sismologie-ondes-sismiques/#i_99774

SOCIÉTÉ GÉOLOGIQUE DE FRANCE

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 280 mots

Le 17 mars 1830 est fondée la Société géologique de France (S.G.F.), qui a pour objet « de concourir à l'avancement de la géologie en général et particulièrement de faire connaître le sol de la France tant en lui-même que dans ses rapports avec les arts industriels et l'agriculture ». Les instigateurs en sont Ami Boué et Constant Prévost, tous deux membres de la Société d'histoire naturelle de Par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societe-geologique-de-france/#i_99774

SORBY HENRY CLIFTON (1826-1908)

  • Écrit par 
  • Pierre MOYEN
  •  • 260 mots

Géologue anglais, né à Woodbourne et mort à Sheffield, qui, par ses études sur les roches en lames minces, a mérité le nom de père de la pétrographie microscopique. Les premières recherches de Henry Clifton Sorby concernent l'agriculture, et, en 1847, il publie un article sur l'utilisation du soufre et du phosphore dans les engrais. Puis, il s'intéresse à la géologie, et son premier article sur l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-clifton-sorby/#i_99774

STÉNON, STENONIS NICOLAS ou STEENSEN NIELS (1638-1686)

  • Écrit par 
  • Françoise DREYER
  •  • 1 954 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le fondateur de la géologie »  : […] À la fin de 1666, de grands requins s’échouent sur la côte toscane et Sténon en effectue la dissection. Il en fera une description dans son Canis Carchariae dissectum caput publié en 1667. Dans cette étude anatomique de la tête de requin, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stenon-stenonis-steensen/#i_99774

STÉNON INVENTE LA STRATIGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 254 mots
  •  • 1 média

Dès 1667, le savant danois Niels Steensen (1638-1686) – en français Nicolas Sténon – introduit dans un ouvrage d'anatomie les notions et les termes de « strates » et de « sédiments ». Selon lui, les couches du sous-sol sont d'anciens sédiments qui se sont peu à peu déposés au fond de l'eau et indurés, et ces strates contiennent les restes d'animaux aquatiques. En 1669, dans son ouvrage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stenon-invente-la-stratigraphie/#i_99774

STILLE HANS (1876-1966)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 522 mots

Géologue allemand, tectonicien, Stille, attiré très tôt par la géologie, soutient, en 1900, une thèse de doctorat consacrée à la géologie structurale de la région du Teutoburgerwald. Ce travail montre déjà ses aptitudes en matière de tectonique, spécialité où il s'imposera par la suite. Il professe d'abord à Göttingen, puis à Berlin, où son enseignement, étayé par de nombreux ouvrages synthétiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-stille/#i_99774

SUBDUCTION

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 6 283 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Caractères géophysiques associés aux zones de subduction »  : […] La notion de subduction fut définie en deux étapes principales. La première est la reconnaissance d'une surface sismique séparant continent et océan, et plongeant sous le continent jusque vers 700 kilomètres de profondeur ; les noms de Kiyoo Wadati et de Hugo Benioff lui sont liés. La seconde est la mise en évidence du mouvement selon cette surface qui marque la plongée d'une plaque de lithosphère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/subduction/#i_99774

SUESS EDUARD (1831-1914)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 230 mots
  •  • 1 média

Géologue autrichien. Professeur de géologie à l'université de Vienne jusqu'en 1901, Eduard Suess a laissé de nombreuses notes sur l'anatomie et la classification des brachiopodes et des ammonites, entre autres travaux paléontologiques. En 1857, il publie un petit traité sur la formation de la chaîne alpine où il expose sa théorie sur la formation des chaînes de montagnes. Il dénigre le rôle essent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eduard-suess/#i_99774

TAMBORA, volcan

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 2 583 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Contexte géodynamique et caractéristiques du volcan »  : […] L’arc de la Sonde et de Banda est dû à la plongée (subduction) de la plaque indo-australienne sous la plaque eurasienne. De courbure approximativement ouest-est, il s’étend de Sumatra, à l’ouest de la péninsule malaisienne, jusqu’à l’île de Banda-Api, juste à l’ouest de la Nouvelle-Guinée. Il comprend environ cent volcans actifs, dont cinquante-huit ont eu une ou des éruptions historiques authent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tambora-volcan/#i_99774

TAZIEFF HAROUN (1914-1998)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CHEMINEE
  •  • 838 mots
  •  • 1 média

Géologue et volcanologue français, Haroun Tazieff s'est notamment fait connaître du grand public par la réalisation de documentaires sur les volcans . Haroun Tazieff est né le 11 mai 1914 à Varsovie, d’une mère polonaise, chimiste et docteur en sciences politiques, et d’un père russe, médecin, qui meurt au cours de la Première Guerre mondiale. La famille émigre en Belgique en 1921. Très sprortif, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haroun-tazieff/#i_99774

LA TECTONIQUE DE L'ASIE (É. Argand)

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 186 mots

Dans les années 1920-1930, le géologue suisse Émile Argand (1879-1940), qui est un spécialiste des Alpes et des chaînes alpines, devient l'un des alliés d'Alfred Wegener et de sa théorie de la dérive des continents. Au moment où le débat fait rage entre les partisans du mobilisme et ceux du fixisme, Argand applique, dans son ouvrage La Tectonique de l'Asie (1992), les idées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-tectonique-de-l-asie/#i_99774

TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 7 545 mots
  •  • 16 médias

La tectonique des plaques est née en 1968 sous la forme d'une théorie de l'évolution de la surface du globe dans son entier, d'où le nom qu'on lui donne souvent de tectonique globale. Fondée sur une approche géophysique, elle a, depuis lors, été l'objet de nombreuses vérifications qui en ont fait une théorie largement admise, rendant désuètes toutes les autres théories orogéniques, ou du moins le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique-des-plaques/#i_99774

TEILHARD DE CHARDIN PIERRE (1881-1955)

  • Écrit par 
  • Claude CUÉNOT
  •  • 2 385 mots

Dans le chapitre « L'apport scientifique »  : […] Comme savant, Teilhard de Chardin a laissé une œuvre qui peut schématiquement s'ordonner autour de trois domaines : la géologie générale, la paléontologie des Mammifères, la paléontologie et la préhistoire humaines. Après avoir présenté une brillante explication de la tectonique de Jersey, il se fixa, une fois en Chine (1923), un vaste programme. Il entreprit une coupe géologique ouest-est, allan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-teilhard-de-chardin/#i_99774

TERMIER HENRI (1897-1989)

  • Écrit par 
  • Daniel FANTINET
  •  • 695 mots

D'une famille de médecins et d'universitaires renommés, Henri Termier est né en 1897 à Lyon. Mobilisé à dix-neuf ans, il revient de la guerre comme officier d'artillerie (croix de guerre avec deux citations). Il reprend alors ses études à la faculté de Grenoble et rencontre W. Kilian, C. Jacob, L. Moret, P. Fallot, M. Gignoux, C. Kilian... Il débute sa carrière universitaire comme assistant à la f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-termier/#i_99774

TERMIER PIERRE (1859-1930)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 694 mots

Géologue français. Sorti major de Polytechnique, Pierre Termier entre en 1883 à l'École des mines comme élève ingénieur. Là, il se passionne pour la géologie et l'histoire des transformations de la Terre. Il se rattache à Eduard Suess et à Marcel Bertrand, fondateurs de la tectonique, science à laquelle il fit faire un progrès remarquable. Le premier, Termier a considéré le problème alpin dans son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-termier/#i_99774

TERRE - La planète Terre

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean KOVALEVSKY, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 12 049 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Histoire de la Terre »  : […] L'histoire de la Terre ressortit à la géologie, dont elle représente le cœur, bien que cette discipline concerne tous les aspects (nature, structure et dynamique) de la croûte terrestre. La géologie ne s'est constituée en science autonome qu'au début du xix e  siècle, avec une très grande rapidité, succédant à la minéralogie, déjà objet de l'intér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terre-la-planete-terre/#i_99774

TERRE BOULE DE NEIGE HYPOTHÈSE DE LA

  • Écrit par 
  • Françoise DREYER
  •  • 7 133 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le point de départ : moraines et roches striées, critères d’une glaciation »  : […] En 1840, Louis Agassiz, géologue d’origine suisse, publie une étude sur les glaciers dans laquelle il décrit leur formation et leur déplacement. Les moraines sont formées des débris tombés des falaises ou arrachés aux roches sous-jacentes, graviers ou blocs transportés, poussés par le glacier. Dans le même temps, le glacier « laboure le terrain qu’il parcourt », polissant et striant les roches. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypothese-de-la-terre-boule-de-neige/#i_99774

THÉORIE DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 285 mots
  •  • 1 média

La tectonique des plaques est l'aboutissement de toute une série d'hypothèses – depuis celle de la dérive des continents proposée par Alfred Wegener (1912) à celle de Frederick Vine et Drummond Matthews (1963) en passant par celle de l'expansion des fonds océaniques formulée par Harry Hess en 1962. Selon cette théorie, de grandes plaques rigides en mouvement découpent la lithosphère, l'enveloppe e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-de-la-tectonique-des-plaques/#i_99774

THEORY OF THE EARTH (J. Hutton)

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 294 mots

L'Écossais James Hutton (1726-1797) publie en 1795 Theory of the Earth , ouvrage considéré comme majeur dans l'histoire de la géologie. Il y développe une synthèse complète et cohérente de la machine « Terre » en proposant une vision cyclique de son histoire. Le système de James Hutton est tout d'abord fondé sur une chaleur centrale inépuisable (alimentée par la combustion de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theory-of-the-earth/#i_99774

UNIFORMITARISME

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN
  •  • 1 930 mots

Dans le chapitre « Historique »  : […] Le terme « uniformitarisme » est dû à William Whewell (1794-1866) ; dans un commentaire de 1832 sur l'œuvre de Charles Lyell, il prévoit que l'ensemble des géologues sera longtemps divisé en deux groupes antagonistes, «  The Uniformitarians and the Catastrophists  ». Lyell (1797-1875), étudiant en droit à Oxford, s'intéresse très tôt à la géologie. À par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uniformitarisme/#i_99774

VINOGRADOV ALEXANDRE (1895-1975)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 710 mots
  •  • 2 médias

Éminent chimiste soviétique, spécialisé en pétrochimie, géochimie et chimie analytique, né à Saint-Pétersbourg et décédé à Moscou. Alexandre Vinogradov entra à l'Académie militaire de médecine et à la faculté de chimie de l'université de Petrograd en 1920, fut diplômé en 1924 et devint un an plus tard professeur à l'Académie et collaborateur du laboratoire de géochimie de l'Académie des sciences […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-vinogradov/#i_99774

WEGENER ALFRED (1880-1930)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 3 041 mots

Alfred Wegener, né le 1 er  novembre 1880 à Berlin, est surtout connu pour avoir formulé en 1912 la théorie de la dérive des continents – hypothèse selon laquelle les continents se déplacent à la surface de la Terre en se regroupant ou en se déchirant, donnant ainsi une distribution des terres sans cesse en évolution au cours des temps géologiques –, qui fut vivement cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-wegener/#i_99774

WEGMANN EUGÈNE (1896-1982)

  • Écrit par 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 562 mots

Géologue suisse. Naturaliste dès son plus jeune âge, E. Wegmann s'inscrit, en 1915, à l'université de Neuchâtel, où il suit l'enseignement d'Émile Argand. Devenu son assistant, il prépare une thèse de doctorat sur un secteur du domaine alpin interne. Il aborde, dès ce travail, l'étude des problèmes pétrographiques en relation avec les analyses structurales. Il élargit ensuite sa formation en suiva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-wegmann/#i_99774

WERNER ABRAHAM GOTTLOB (1749-1817)

  • Écrit par 
  • François ELLENBERGER
  •  • 1 110 mots

Toute science naissante a un double besoin : trouver un système juste de pensée théorique, qui soit doctrine explicative et vision du monde, en avance sur la rencontre des faits ; se donner un vocabulaire et une taxinomie, description précise, inventaire et mise en ordre des faits fournissant une méthode d'investigation logique et un cadre pour les programmes de recherche, tout en unifiant la comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-gottlob-werner/#i_99774

WILSON JOHN TUZO (1908-1993)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 488 mots

Géologue et géophysicien canadien, né le 24 octobre 1908 à Ottawa, mort le 15 avril 1993 à Toronto. Fils d'un ingénieur écossais immigré, John Tuzo Wilson obtient en 1930 sa licence à l'université de Toronto, devenant le premier diplômé en géophysique d'une université canadienne. Il étudie alors au Saint-John's College à Cambridge, où il décroche une nouvelle licence en 1932, puis à l'université d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-tuzo-wilson/#i_99774

WYART JEAN (1902-1992)

  • Écrit par 
  • André GUINIER
  •  • 897 mots

C'est à Avion, dans le pays minier lensois, que naquit Jean Wyart ; il décéda à Paris en 1992. Son père était mécanicien à la Compagnie des chemins de fer du Nord. La scolarité du jeune Jean fut d'abord celle des enfants de son milieu ; mais, en 1914, elle fut bouleversée par la guerre. La famille dut fuir devant l'avancée allemande. Après des moments difficiles, elle retrouva le calme à Abbeville […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-wyart/#i_99774

ZEALANDIA ou ZÉLANDIA

  • Écrit par 
  • Camille CLERC
  •  • 1 156 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Qu’est-ce qu’un continent ? »  : […] En géologie, un continent désigne une étendue majeure de terre, incluant les terres émergées et les plateaux continentaux immergés qui l’entourent. Par extension, les géologues distinguent sur la surface de la Terre deux principaux domaines caractérisés par un type de croûte spécifique : le domaine océanique et le domaine continental. La croûte océanique, qui recouvre 71 p. 100 de la surface du g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zealandia-zelandia/#i_99774

ZIRKEL FERDINAND (1838-1912)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MENDIBURU
  •  • 190 mots

Géologue allemand, précurseur en pétrographie microscopique grâce à l'observation en lame mince et à la mesure des caractères optiques des minéraux, Zirkel publie en 1866 la première édition de son Lehrbuch der Petrographie ( Manuel de pétrographie ), ignorant l'application du microscope à la pétrographie que H. C. Sorby met au point à ce moment-là en A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-zirkel/#i_99774


Affichage 

Alexandre Vinogradov

photographie

Alexandre Vinogradov (à gauche), éminent géochimiste soviétique 

Crédits : Daniele Darolle/ Sygma/ Getty Images

Afficher

Carte bathymétrique (1899)

photographie

Partie d'une carte bathymétrique publiée en 1899 qui représente les différentes profondeurs de l'Atlantique d'après les travaux de l'océanographe John Murray Les zones sombres sont les plus profondes (en dessous de 3 000 brasses, soit environ 5 500 mètres) tandis que les plus claires... 

Crédits : Courtesy of NOAA Photo Library

Afficher

Carte géognostique des environs de Paris

photographie

Extrait de la «carte géognostique des environs de Paris» élaborée au début du XIXe siècle par Georges Cuvier et Alexandre Brongniart Première carte géologique moderne de cette région, celle-ci est établie en déterminant, pour chacune des formations (représentées par des couleurs... 

Crédits : Coll. Eric Buffetaut

Afficher

Eduard Suess

photographie

Le géologue autrichien Eduard Suess (1831-1914), vers 1890 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Élie de Beaumont

photographie

Jean-Baptiste Armand Louis Léonce Élie de Beaumont (1798-1874), Inspecteur général des mines, cofondateur de la Société géologique de France, en 1830, avec Pierre Armand Petit-Dufrénoy (1792-1857) 

Crédits : Archives Société géologique de France

Afficher

HMS Challenger, corvette britannique

photographie

L'expédition scientifique autour du monde du navire britannique HMS Challenger, qui eut lieu de décembre 1872 à mai 1876, qui marqué les débuts de l’océanographie Transformé pour accueillir les scientifiques (dont Charles Wyville Thomson – qui dirige l’expédition –, John Murray et... 

Crédits : Courtesy of NOAA Photo Library

Afficher

Georges Cuvier et la paléontologie

vidéo

Georges Cuvier, né en 1769 à Montbéliard, est un des grands naturalistes du début du XIXe siècle Il commence ses travaux au Muséum national d'histoire naturelle de Paris en 1795 Sa carrière scientifique se double d'une carrière administrative qui lui fait occuper de hautes positions sous... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Louis Agassiz

photographie

Le naturaliste suisse Louis Agassiz (1807-1873) En 1846, il émigre aux États-Unis et, en 1848, il est à Harvard où il crée un musée de zoologie comparée 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Alexandre Vinogradov
Crédits : Daniele Darolle/ Sygma/ Getty Images

photographie

Carte bathymétrique (1899)
Crédits : Courtesy of NOAA Photo Library

photographie

Carte géognostique des environs de Paris
Crédits : Coll. Eric Buffetaut

photographie

Eduard Suess
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Élie de Beaumont
Crédits : Archives Société géologique de France

photographie

HMS Challenger, corvette britannique
Crédits : Courtesy of NOAA Photo Library

photographie

Georges Cuvier et la paléontologie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Louis Agassiz
Crédits : Hulton Getty

photographie