BIOLOGIE HISTOIRE DE LA

ADANSON MICHEL (1727-1806)

  • Écrit par 
  • Lucien PLANTEFOL
  •  • 604 mots

Né à Aix-en-Provence et amené à deux ans à Paris par son père, il est élève au collège du Plessis-Sorbonne, où il prend conscience de sa passion pour les sciences naturelles. Au Jardin du roi, il travaille sous la direction de Réaumur et de Bernard de Jussieu, décrit toutes les plantes de ce jardin. À vingt ans il abandonne l'état ecclésiastique auquel il était destiné et le canonicat qui lui perm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-adanson/#i_99773

ADN (acide désoxyribonucléique) ou DNA (deoxyribonucleic acid)

  • Écrit par 
  • Michel DUGUET, 
  • David MONCHAUD, 
  • Michel MORANGE
  • , Universalis
  •  • 10 066 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La découverte de la structure de l'ADN »  : […] Pour mieux saisir la genèse de cette découverte et apprécier son impact, il est nécessaire de la replacer dans son contexte historique. Il est possible ainsi de comprendre combien nos connaissances ont progressé et se sont transformées au cours de ces cinquante dernières années. Lorsque, au début des années 1950, Watson et Crick commencèrent à décrypter la structure de l'ADN, ils étaient convainc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adn-dna/#i_99773

ADN ET INFORMATION GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 238 mots

Jusqu'en 1944, on ignorait quelle pouvait être la nature chimique de la molécule présente dans les chromosomes et porteuse de l'information génétique. Alors que la plupart des chercheurs pensaient qu'il s'agissait de protéines, deux publications viennent montrer, en 1944, qu'il s'agit de l'ADN, l'acide désoxyribonucléique. La première, théorique, est celle du physicien allemand Erwin Schrödinger ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adn-et-information-genetique/#i_99773

AÉROBIOSE & ANAÉROBIOSE

  • Écrit par 
  • Claude LIORET
  •  • 2 741 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Historique »  : […] Les Anciens liaient de façon significative les notions d'âmes, de vie, avec celles de souffle, d'haleine, et employaient le même mot pour les désigner : ψυχ́η chez les Grecs, spiritus chez les Latins. Il fut très tôt évident que la vie des hommes et des animaux était liée aux mouvements de la cage thoracique. Mais ce n'est qu'en 1663 que Robert Hooke prouve que la respiratio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aerobiose-et-anaerobiose/#i_99773

ALTMAN SYDNEY (1939- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 361 mots

Biochimiste américain d'origine canadienne né à Montréal. Après des études de physique au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) à Cambridge, et une année à l'université Columbia à New York, Sydney Altman effectue, à l'université de Boulder (Colorado) des recherches sur le mécanisme de la mutagenèse induite par l'acridine et ses dérivés, thème qui va constituer le sujet de sa thèse de doct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sydney-altman/#i_99773

ANFINSEN CHRISTIAN BOEHMER (1916-1995)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 301 mots

Biochimiste américain né à Monessen (Pennsylvanie) et décédé à Boston (Massachusetts). Christian Boehmer Anfinsen fait des études de chimie à l'université de Pennsylvanie puis à l'École médicale de l'université de Harvard, où il obtient un doctorat en 1943 et où il reste comme assistant jusqu'en 1946. Il rejoint alors comme assistant le Département de chimie biologique de la même université. En 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-boehmer-anfinsen/#i_99773

ANGIOSPERMES

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 6 118 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Origine des Angiospermes »  : […] L’origine des Angiospermes est l’un des axes de recherche les plus complexes et passionnants en biologie évolutive. Il comporte de nombreuses facettes. Déjà au xix e  siècle, Darwin avait qualifié d’abominable mystère l’apparition soudaine des Angiospermes au Crétacé et la diversification rapide qui suivit pour conduire à la diversité actuelle du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angiospermes/#i_99773

ANIMAL

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 2 691 mots

Dans le chapitre « L'usage du mot « animal » s'impose à la Renaissance »  : […] Le mot animal vient du latin animalis , -is qui désigne un être vivant mobile, et qui dérive d' anima , souffle ou air, un mot souvent traduit par âme. À l'époque romaine, on inclut généralement l'homme parmi les animaux. Au Moyen Âge, le mot animal est d'un usage plutôt rare et savant, et l'on utilise plus volontiers celui de bête […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animal/#i_99773

ANIMAUX MODÈLES, biologie

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 6 309 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  De l'animal singulier à l'animal expérimental »  : […] Avec la recherche en physiologie à partir du xvii e  siècle, certains animaux deviennent des animaux d'expérience. D'observé pour lui-même, l'animal présentant une singularité morphologique ou physiologique qui facilite l'étude d'un phénomène général glisse alors dans l'expérimentation et devient un outil pour l'étude d'une propriété qu'il partage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animaux-modeles-biologie/#i_99773

ANTICORPS ET IMMUNITÉ HUMORALE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 202 mots

En 1888, à Paris, Émile Roux et Alexandre Yersin démontraient que le pouvoir pathogène du bacille diphtérique était dû à une toxine plutôt qu'à la bactérie elle-même. Cette observation fut rapidement étendue au cas du tétanos. Il fallut deux ans à Emil Von Behring à Berlin et à ses collègues Kitasato et Wernicke, à partir de 1890, pour montrer que le sang de sujets immunisés contre la diphtérie ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticorps-et-immunite-humorale/#i_99773

APOPTOSE : UN CONCEPT NOVATEUR

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 300 mots
  •  • 1 média

Comment une cellule meurt-elle ? Ce peut être à la suite d'une agression extérieure traumatique ou infectieuse : elle est alors accompagnée de lésions et d'une réaction inflammatoire locale, en pratique par un phénomène de nécrose. Le grand mérite de John F. Kerr et de ses collaborateurs, dans les années 1960, est d'avoir identifié, sur le plan morphologique d'abord, un phénomène de mort cellulair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apoptose-un-concept-novateur/#i_99773

ARBER WERNER (1929- )

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 383 mots

Biophysicien suisse converti à la génétique, né le 3 juin 1929 à Graenichen (Argovie). Il obtient en 1978 le prix Nobel de physiologie ou médecine avec les Américains Daniel Nathans et Hamilton O. Smith, pour la découverte des enzymes de restriction et l'utilisation de ces enzymes en génétique moléculaire. Responsable de la microscopie électronique au laboratoire de biophysique de l'université de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/werner-arber/#i_99773

ASILOMAR CONFÉRENCE D' (1975)

  • Écrit par 
  • Jérôme PIERREL
  •  • 614 mots

La rencontre qui s'est tenue du 24 au 27 février 1975 à Asilomar en Californie ne fut pas une conférence scientifique ordinaire du fait de la présence d’une quinzaine de journalistes. Elle était organisée par un petit groupe de scientifiques mené par Paul Berg, biochimiste de l’université Stanford (Californie). Quelque 150 scientifiques étaient invités, dont un peu moins des deux tiers étaient am […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-d-asilomar/#i_99773

ASSEMBLAGE DES GAMÈTES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 220 mots

L'Allemand Oskar Hertwig (1849-1922), qui croyait au rôle du noyau dans la dynamique cellulaire, se proposait d'analyser le devenir de celui-ci lors de la fécondation entre deux cellules sexuelles. Il observa au microscope, dans un peu d'eau de mer, des cellules reproductrices émises par l'oursin Toxopneustes lividus . Les femelles émettent des cellules sexuelles transparent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assemblage-des-gametes/#i_99773

AUXINES

  • Écrit par 
  • Catherine PERROT-RECHENMANN
  •  • 4 999 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Origine et découverte »  : […] Les premières observations suggérant la présence d'une substance chimique modifiant la croissance de la plante en réponse à un éclairement unilatéral datent de la fin du xix e  siècle. Charles Darwin (1809-1882) et son fils Francis (1848-1925) publient en 1881, dans The Power of Movement in Plants , le fruit de leurs observ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auxines/#i_99773

AXELROD JULIUS (1912-2004)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 854 mots

Biochimiste et pharmacologue américain, Julius Axelrod a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1970 pour ses travaux fondamentaux sur les neurotransmetteurs, qui ont permis de mieux comprendre la physiologie du système nerveux central et qui ont été à l'origine du développement de nouveaux médicaments. Collégien aux résultats moyens, Axelrod, né à New York en 1912, se voit refuser l'acc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julius-axelrod/#i_99773

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 332 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Période prépasteurienne »  : […] À la fin du xv e  siècle, apparaissent les premières idées « modernes » sur les maladies infectieuses. Elles concernent surtout la syphilis : Ulsénius, en 1496, en affirme la contagiosité, puis vers 1519, von Hutten soupçonne, à son origine, de « petits vers ailés » et Paracelse, « de petits germes vivants ». Ces idées, bien que combattues par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteriologie/#i_99773

BAER KARL ERNST VON (1792-1876)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 688 mots

Naturaliste russe, Karl Ernst von Baer domina la science de son époque et fut l'un des pionniers de l'embryologie moderne. Né en Estonie d'une famille prussienne, il étudie la médecine à l'université de Dorpat (actuellement Tartu), passe sa thèse en 1814, puis voyage durant trois ans (Vienne, Berlin) pour parfaire ses connaissances. En Allemagne (Würzburg), il rencontre J. I. Döllinger qui l'orien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-ernst-von-baer/#i_99773

BALTIMORE DAVID (1938- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 676 mots

Virologue américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1975 (conjointement à Howard M. Temin et Renato Dulbecco) pour l'exploration des interactions entre les virus oncogènes et le matériel génétique des cellules. Les travaux de ces trois chercheurs ont contribué à la compréhension du rôle des virus dans le développement du cancer. En travaillant indépendamment, David Baltimore et Howard T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-baltimore/#i_99773

BARBAULT ROBERT (1943-2013)

  • Écrit par 
  • Gilles BOEUF
  •  • 1 058 mots
  •  • 1 média

Infatigable défenseur de l’écologie et militant engagé pour la préservation de la nature, le Français Robert Barbault a été l’un des grands spécialistes de la biodiversité et de sa conservation. Ses travaux ont permis à l’écologie scientifique de devenir un champ important de la recherche française. Sa plus belle réussite est précisément d’avoir sensibilisé le public et les décideurs politiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-barbault/#i_99773

BARRÉ-SINOUSSI FRANÇOISE (1947- )

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  •  • 1 065 mots

Virologue française, lauréate du prix Nobel de physiologie ou médecine 2008 (avec Luc Montagnier) pour avoir, en 1983, étroitement participé aux recherches ayant permis d'identifier le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Elle est la première Française à recevoir cette prestigieuse distinction. Ce Nobel a également récompensé l'Allemand Harald Zur Hausen, qui a montré la responsabilité de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francoise-barre-sinoussi/#i_99773

BARSKI GEORGES (1909-1985)

  • Écrit par 
  • Jean BELEHRADEK
  •  • 655 mots

Georges Barski est né en 1909 à Varsovie en Pologne. C'est là qu'il a fait ses études secondaires et universitaires, et obtenu le doctorat ès sciences. Au cours de la guerre, il a vécu de nombreux drames et perdu sa famille. En 1945, attiré par la science française, il décide de s'établir à Paris pour effectuer des études supérieures de spécialisation à l'Institut Pasteur. Rapidement remarqué pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-barski/#i_99773

BATESON WILLIAM (1861-1926)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 212 mots

Zoologiste et généticien anglais. Lorsqu'en 1900 Bateson prend connaissance des lois de Mendel, il est biologiste à Cambridge et ses Materials for the Study of Variation Treated with Especial Regards to Discontinuity in the Origin of Species (1894) sont une thèse rigoureuse, mais révolutionnaire, sur les variations discontinues. À partir de 1900, il vérifie les lois mendélien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-bateson/#i_99773

BAUDIN NICOLAS (1754-1803)

  • Écrit par 
  • Jacqueline GOY
  •  • 567 mots

Navigateur et naturaliste français, commandant de l'expédition aux Terres australes. Né à Saint-Martin-de-Ré le 17 février 1754, Nicolas Baudin intègre la marine en 1775, prend part à la guerre d'indépendance américaine puis démissionne et navigue pour lui. En 1786, il commerce avec l'île Maurice et, développant une méthode de transport qui garantit la survie des plantes, rapporte de nombreux spéc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-baudin/#i_99773

BAUHIN JEAN (1541-1612 ou 1613)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 319 mots

Médecin et botaniste qui incarne très bien le réseau d'amitiés et de collaborations scientifiques qui s'installe durant le xvi e  siècle en Europe malgré les nombreux conflits religieux. Fils d'un médecin contraint de quitter la France après sa conversion au réformisme, Jean Bauhin, né à Bâle en 1541, étudie la médecine et la botanique auprès de L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-bauhin/#i_99773

BEADLE GEORGE WELLS (1903-1989)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 663 mots

Après avoir obtenu son doctorat de génétique, en 1931, à l'université Cornell d'Ithaca (N.Y.), Beadle entra au laboratoire de Thomas Hunt Morgan au California Institute of Technology, où il effectua de nouveaux travaux sur la drosophile, Drosophila melanogaster , devenue, grâce à Morgan, l'un des matériels les plus prometteurs pour la recherche en génétique. Beadle comprit qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-wells-beadle/#i_99773

BEKHTEREV VLADIMIR MIKHAÏLOVITCH (1857-1927)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 294 mots

Neurophysiologiste et psychiatre russe qui a étudié les structures cérébrales et analysé les réflexes conditionnés. Bekhterev, né à Sorali, dans la région de Vyatka (actuellement Kirov) obtient le doctorat de l'Académie médicochirurgicale de Saint-Pétersbourg en 1881, puis approfondit ses connaissances au cours des quatre années suivantes, dans plusieurs universités. En 1885, rentré en Russie, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-mikhailovitch-bekhterev/#i_99773

BELON PIERRE (1517 env.-1564)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 702 mots

On ne connaît que fort peu de choses de l'enfance de Pierre Belon, si ce n'est qu'il est né à Souletière, près du Mans, probablement en 1517, dans une famille modeste. Dans ses écrits, Belon affirme avoir très tôt manifesté un fort intérêt pour les sciences, et il occupe, vers 1535, une fonction de garçon apothicaire auprès de René des Prez, apothicaire de l'évêque de Clermont. Il reçoit la prote […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-belon/#i_99773

BENACERRAF BARUJ (1920-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 509 mots

Anatomopathologiste et immunologiste américain d'origine vénézuélienne, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1980 (conjointement à George Snell et Jean Dausset), pour la découverte de gènes régulant les réponses immunitaires et pour la mise en évidence du rôle de certains de ces gènes dans les maladies auto-immunes. Baruj Benacerraf est né le 29 octobre 1920 à Caracas (Venezuela). Il arrive à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baruj-benacerraf/#i_99773

BERG PAUL (1926- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 323 mots

Biologiste moléculaire américain né à New York. Paul Berg obtient en 1952 un doctorat en biochimie à la Western Reserve University (aujourd'hui, Case Western University) à Cleveland (Ohio). Il effectue ensuite un stage à l'institut de cytophysiologie à Copenhague, et un autre dans le département de microbiologie de l'université de Washington à Saint Louis ; il y restera, comme assistant puis comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-berg/#i_99773

BERGSTRÖM SUNE (1916-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 226 mots

Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1982, conjointement à son collègue suédois Bengt Samuelsson et au Britannique John Vane, pour l'isolement, l'identification et l'analyse des prostaglandines, substances biochimiques qui influencent la pression artérielle, la température corporelle, les réactions allergiques et d'autres phénomènes physiologiques chez les mammifères. Sune Karl Bergström est n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sune-bergstrom/#i_99773

BERNARD NOËL (1874-1911)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 421 mots

Botaniste français. Né à Paris, Noël Bernard a consacré sa très brève existence à l'étude des phénomènes de symbiose entre les orchidées et les micro-organismes endotrophes. Il démontra que la germination des graines des orchidées ne pouvait avoir lieu qu'à la suite de l'infestation de leurs tissus par des symbiotes spécifiques de cette famille (ceux-ci sont considérés actuellement comme des basid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noel-bernard/#i_99773

BERNARD CLAUDE (1813-1878)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 4 110 mots

Xavier Bichat (1771-1802) donnait encore la prédominance à l'anatomie sur la physiologie puisqu'il attribuait une fonction différente à chacun des tissus de l'organisme. Claude Bernard montra qu'une même fonction (la respiration, par exemple) peut se retrouver dans plusieurs tissus et qu'inversement une seule fonction (la digestion, par exemple) peut mettre en œuvre plusieurs tissus (les muqueus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bernard/#i_99773

BERT PAUL (1833-1886)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 554 mots
  •  • 1 média

Licencié en droit (1856) et en sciences naturelles (1860), docteur en médecine, Paul Bert devient, en 1863, préparateur de Claude Bernard au Collège de France. En 1866-1867, il enseigne la zoologie et la physiologie à la faculté des sciences de Bordeaux. De retour à Paris l'année suivante, il remplace Flourens à la chaire de physiologie comparée au Muséum d'histoire naturelle. En 1869, il succède […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-bert/#i_99773

BERTRAND GABRIEL (1867-1962)

  • Écrit par 
  • Jean LAVOLLAY
  •  • 1 088 mots

Chimiste français, Gabriel Bertrand fut, sans doute, parmi les savants de son époque, celui dont les travaux ont, depuis Pasteur, exercé le plus d'influence dans les domaines les plus divers en raison de leurs incidences en chimie, en physiologie, en médecine, en hygiène et en agriculture. Distingué comme un remarquable chimiste par Frémy, Gabriel Bertrand s'inscrit à l'École supérieure de pharmac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-bertrand/#i_99773

BIOLOGIE - L'être vivant

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  • , Universalis
  •  • 5 064 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des tendances successives au sein de la biologie »  : […] La recherche en biologie, au-delà de la succession et parfois de la superposition des conceptions précédentes, a subi périodiquement des changements profonds, solidaires d'orientations nouvelles dans l’évolution des sociétés au sein desquelles se fabriquent les sciences. Ces changements sont également parallèles à ceux que l’on observe dans la culture générale et dans la pensée scientifique, elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-l-etre-vivant/#i_99773

BIOLOGIE - La biologie moléculaire

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 7 385 mots
  •  • 11 médias

La biologie moléculaire n'est pas en elle-même une discipline, c'est une expression commode pour désigner la « molécularisation » de la biologie, autrement dit le rôle central de l'approche moléculariste dans l'étude de la vie. Chacun y met à peu près le même contenu : la traduction des phénomènes du vivant – et en particulier la transmission et l'expression des caractères héréditaires – en terme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-la-biologie-moleculaire/#i_99773

BIOLOGIE, en bref

  • Écrit par 
  • François GROS
  • , Universalis
  •  • 945 mots

La prise de conscience de la réalité biologique, c'est-à-dire de ce qui caractérise le vivant par rapport à l'inanimé, remonte sans doute aux premières tentatives des Anciens pour définir et expliquer cette différence. On pense ici à la philosophie naturaliste d'Aristote, aux idées d'Hippocrate, puis de Galien. Leur conception de la vie s'inscrit le plus souvent dans une dimension métaphysique ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-vue-d-ensemble/#i_99773

BIOLOGISME

  • Écrit par 
  • Sébastien LEMERLE, 
  • Carole REYNAUD-PALIGOT
  •  • 2 767 mots

Le biologisme peut être défini comme une tendance à ramener l’explication des phénomènes humains, qu’ils soient psychologiques ou sociaux, à des facteurs biologiques. Cette manière de penser a une histoire étroitement liée à l’essor de la biologie moderne ainsi qu’à celui des premières tentatives de penser scientifiquement la société. Mais elle a aussi fortement partie liée avec les contextes de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologisme/#i_99773

BIOPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Claude Michel GARY-BOBO
  •  • 6 408 mots

Dans le chapitre « Origines de la biophysique »  : […] Historiquement la physique date de la plus haute antiquité, contrairement à la chimie qui ne s'est constituée en science rationnelle que tardivement à la fin du xviii e  siècle. Dès son origine, la physique s'est donné pour tâche d'atteindre à un degré toujours plus élevé de compréhension rationnelle du monde, ce qui s'est traduit par un degré cor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biophysique/#i_99773

BIOSYNTHÈSE DE L'ATP

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 238 mots

La théorie émise par Peter Mitchell (1920-1992), qu'il baptisa théorie chimiosmotique, bouleversa la bioénergétique. Jusqu'alors, on considérait que l'oxydation des substrats respiratoires dans les mitochondries était couplée avec la synthèse endergonique (consommatrice d'énergie) d'ATP (adénosine triphosphate) par phosphorylation de l'ADP : ADP (adénosine diphosphate) + phosphate + énergie → ATP. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biosynthese-de-l-atp/#i_99773

BLOBEL GÜNTER (1936-2018)

  • Écrit par 
  • Elisabeth BURSAUX
  •  • 460 mots
  •  • 1 média

L'Américain Günter Blobel a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine 1999 pour avoir élucidé le mécanisme qui permet aux protéines de trouver leur destination à l'intérieur de la cellule. Ce biologiste, né le 21 mai 1936 à Waltersdorf, en Silésie alors allemande (aujourd'hui Niegosławice en Pologne) et mort le 18 février 2018 à New York, docteur en médecine de l'université de Tübingen et dipl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gunter-blobel/#i_99773

BLOCH KONRAD (1912-2000)

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 425 mots

Biochimiste américain d'origine allemande, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1964 avec son ancien compatriote et condisciple Feodor Lynen pour leurs recherches sur le métabolisme des lipides, la biosynthèse du cholestérol et des acides gras. Originaire de Neisse, en Allemagne, Konrad Bloch fut étudiant en chimie à l'université de Munich. Il choisit de s'exiler en 1934 en Suisse puis aux Éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konrad-bloch/#i_99773

BOIVIN ANDRÉ (1895-1949)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 689 mots

Biochimiste et bactériologiste français qui fut l'un des meilleurs immunologistes de son temps. Né à Auxerre (Bourgogne), dans un milieu très modeste, il avait d'abord songé à être instituteur, mais les hasards de la Première Guerre mondiale, en faisant de lui un infirmier militaire dans un hôpital de Marseille, modifient cette orientation première. En assistant aux manipulations de ses supérieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-boivin/#i_99773

BONNET CHARLES (1720-1793)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 314 mots

Naturaliste et auteur d'écrits philosophiques, il découvrit la parthénogenèse (reproduction sans fécondation) et développa la théorie de l'évolution dite des catastrophes. Juriste de métier, les sciences naturelles étaient son occupation favorite. S'adonnant d'abord à l'entomologie, il étudia la reproduction des pucerons et découvrit que l'insecte femelle est capable de se reproduire sans fécondat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-bonnet/#i_99773

BONNIER GASTON (1853-1922)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 354 mots

Botaniste français, Gaston Bonnier entre à l'École normale supérieure en 1873, y devient préparateur, maître de conférences, puis directeur du laboratoire de recherches (1886). En 1887, élu à la chaire de botanique à la Sorbonne, il en dirige le laboratoire de recherches, mais, devant l'exiguïté des locaux, il obtient en 1890 la création et la direction du laboratoire de biologie végétale de Fonta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-bonnier/#i_99773

BORDET JULES (1870-1961)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 436 mots

Les recherches de Bordet sur la destruction des bactéries et des globules rouges dans le sérum sanguin, effectuées à l'Institut Pasteur, à Paris (1894-1901), sont généralement considérées comme constituant les débuts de la sérologie. En 1895, il montra que deux facteurs existant dans le sérum sont responsables de la rupture de la paroi de la cellule bactérienne (bactériolyse) : l'un est un antico […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-bordet/#i_99773

BORELLI GIOVANNI ALFONSO (1608-1679)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 410 mots

Ayant rencontré Campanella à Rome vers 1628 et étudiant avec Benedetto Castelli, bénédictin disciple de Galilée, Borelli assiste à l'effervescence provoquée par la publication du Dialogo de Galilée, qu'il a probablement connu. Il enseigne les mathématiques à Messine à partir de 1635 et, en 1642, le sénat de cette ville l'envoie recruter d'éminents professeurs de droit et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-alfonso-borelli/#i_99773

BOTANIQUE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Lucien PLANTEFOL, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 4 845 mots
  •  • 1 média

La botanique, science des plantes, apparaît à l'état pur dans l'œuvre scientifique de Théophraste ; mais elle est bientôt associée étroitement à la médecine dont elle devient simplement un chapitre ; ainsi réduite au rôle pratique de pourvoyeuse de médicaments pendant tout le Moyen Âge, la botanique continue à tenir exactement ce rôle à la Renaissance où elle connaît un vigoureux essor. Toutefois, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/botanique-histoire-de-la/#i_99773

BRENNER SYDNEY (1927-2019)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 385 mots

Biologiste britannique, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2002 (conjointement à John Sulston et Robert Horvitz) pour avoir découvert le mécanisme clé, appelé mort cellulaire programmée ou apoptose, par lequel les gènes contrôlent le développement des tissus et des organes. Sydney Brenner est né le 13 janvier 1927 à Germiston (Afrique du Sud). Après avoir obtenu un doctorat à l'université d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sydney-brenner/#i_99773

BREVET SUR UN O.G.M.

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 198 mots

Au début des années 1970, le microbiologiste indien Ananda Chakrabarty invente, pour le compte de la General Electric Company, une bactérie génétiquement modifiée capable de dégrader les hydrocarbures. Le brevet qu'il demande lui est alors refusé, conformément à la jurisprudence (Plant Patent Act, 1930) excluant les êtres vivants – à l'exception des plantes à reproduction asexuée – de la protectio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brevet-sur-un-o-g-m/#i_99773

BRONGNIART ADOLPHE THÉODORE (1801-1876)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 343 mots

Botaniste français et principal fondateur de la paléobotanique. Né à Paris, il est le fils du minéralogiste Alexandre Brongniart. Appliquant à la classification des plantes fossiles la méthode qu'avait utilisée Cuvier pour le règne animal, Brongniart utilise l'anatomie et l'histologie comparées pour déceler les affinités qui existent entre les végétaux actuels et les végétaux disparus. Dès 1822, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolphe-theodore-brongniart/#i_99773

BROWN MICHAEL (1940- )

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 173 mots

Directeur du Centre des maladies génétiques de l'université de Dallas, où Joseph Goldstein est chef du département de génétique moléculaire, Michael Brown a partagé avec lui le prix Nobel de médecine 1985 qui récompensa leurs recherches sur les récepteurs des membranes cellulaires aux lipoprotéines transporteuses du cholestérol. Détectés par microscopie électronique, ces récepteurs protéiques ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-brown/#i_99773

BROWN-SÉQUARD CHARLES ÉDOUARD (1817-1894)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 327 mots

Physiologiste et neurologue, pionnier de l'endocrinologie et de la neurophysiologie, Brown-Séquard fut parmi les premiers à étudier la physiologie de la moelle épinière. Il décrivit notamment un syndrome qui porte son nom (il correspond à l'hémisection médullaire, dont les effets ont permis d'analyser le trajet des grandes voies sensitives et motrices). Sa découverte la plus importante est celle d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-edouard-brown-sequard/#i_99773

BRÜCKE ERNST WILHELM VON (1819-1892)

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 324 mots

Ayant enseigné l'anatomie à Berlin (1846), sa ville natale, puis à Königsberg (1848) et enfin à Vienne (1849), où il se fixa définitivement, Ernst Wilhelm von Brücke fut un des fondateurs de l'anatomie microscopique (histologie) et de la physiologie, et ses travaux personnels ont porté sur la physiologie des sensations : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-wilhelm-von-brucke/#i_99773

BUCHNER EDUARD (1860-1917)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 487 mots
  •  • 1 média

Chimiste allemand né à Munich et mort à Focṣani (Roumanie). Eduard Buchner effectue ses études de chimie à Munich sous la direction d'Adolf von Baeyer. Sous l'influence de son frère Hans, qui deviendra un bactériologiste connu, il s'intéresse à l'étude de la fermentation alcoolique, mais ses recherches sont d'abord orientées vers la chimie organique. Il soutient son doctorat en 1888, devient assis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eduard-buchner/#i_99773

BUFFON GEORGES LOUIS LECLERC comte de (1707-1788)

  • Écrit par 
  • Jacques ROGER
  •  • 1 860 mots

Dans le chapitre « Le naturaliste »  : […] L'œuvre scientifique de Buffon touche essentiellement à trois domaines des sciences naturelles, la géologie, la biologie générale et la zoologie, à laquelle il faut associer l'anthropologie. Les Époques de la nature ( Supplément , t. V, 1779) forment une espèce de synthèse de sa pensée dans tous ces domaines. À la « théorie de la Terre » Buffon a consac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-louis-buffon/#i_99773

BURGDORFER WILLY (1925-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 447 mots

Wilhelm (Willy) Burgdorfer est un chercheur américain né à Bâle, en Suisse, le 27 juin 1925. Il est surtout connu pour avoir découvert en 1981 la bactérie responsable de la maladie de Lyme, une infection propagée par les tiques, un spirochète plus tard baptisé Borrelia burgdorferi en son honneur. Wilhelm B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willy-burgdorfer/#i_99773

BURNET sir FRANCK MACFARLANE (1899-1985)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 335 mots

Diplômé de médecine en 1923 à l'université de Melbourne, Burnet fut chercheur (1926-1927) à l'Institut Lister de médecine préventive à Londres. Il devint directeur adjoint de l'Institut Walter et Eliza Hall de recherche médicale à l'hôpital royal de Melbourne en 1928, puis en 1944 fut promu directeur et professeur de médecine expérimentale à l'université de Melbourne. Burnet formula en 1949 la pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/burnet-sir-franck-macfarlane/#i_99773

BUTENANDT ADOLF FRIEDRICH JOHANN (1903-1995)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 500 mots

Chimiste allemand né à Bremerhaven-Lehe (Allemagne) et décédé à Berlin. Butenandt commence ses études à l'université de Marburg puis à Göttingen où il prépare sous la direction d'Adolf Windaus un doctorat de chimie qu'il soutient en 1927. Son travail de thèse porte sur la structure chimique de la roténone, un produit naturel possédant des propriétés insecticides. Il devient assistant de Windaus et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolf-friedrich-johann-butenandt/#i_99773

BUVAT ROGER (1914-2001)

  • Écrit par 
  • Arlette NOUGARÈDE
  •  • 845 mots

Biologiste, spécialiste de cytologie végétale, Roger Buvat, né à Puteaux le 9 août 1914, est décédé à Marseille le 28 janvier 2001. Ancien élève de l'École normale supérieure, il fut agrégé-préparateur, assistant à la Sorbonne, professeur titulaire (1956) détaché à l'E.N.S., puis professeur à Luminy (Marseille) où il termina sa carrière. Il dirigea tout d'abord le laboratoire de botanique de l'E.N […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-buvat/#i_99773

CAIRNS JOHN (1922- )

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 296 mots

Biologiste anglais né en 1922 à Oxford, ville où il obtint en 1952 son doctorat en médecine. Il étudia pendant plusieurs années en Australie la multiplication du virus de l'influenza et du virus de la vaccine. En 1957, Cairns a l'occasion de travailler quelque temps au Caltech (California Institute of Technology), aux États-Unis, dans un univers qu'il qualifiera lui-même d'extraordinaire ; en effe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-cairns/#i_99773

CAJAL SANTIAGO RAMON Y (1852-1934)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 422 mots

Biologiste espagnol, né en 1852 à Petilla (Aragon), mort en 1934 à Madrid, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1906 pour ses travaux sur l'organisation du système nerveux. Il partage ce prix avec l'Italien Camillo Golgi. Diplômé de médecine puis professeur auxiliaire d'anatomie à l'université de Saragosse (1873-1875), Cajal est promu successivement professeur en titre à Valence (1883), profes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cajal-ramon-y/#i_99773

CALVIN MELVIN (1911-1997)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 633 mots

Fils d'émigrés russes, né le 8 avril 1911 à Saint Paul (Minn.), le biochimiste américain Melvin Calvin est décédé à Berkeley (Calif.) le 8 janvier 1997. Après un doctorat obtenu en 1935, Calvin effectue un stage postdoctoral de deux ans en Grande-Bretagne à l'université de Manchester ; les recherches qu'il y effectue sur les métalloporphyrines l'amènent à s'intéresser à l'aspect électronique des p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melvin-calvin/#i_99773

CANCÉRISATION : RÔLE DES ONCOGÈNES

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 224 mots

Pourquoi une cellule cancéreuse se divise-t-elle indéfiniment pour former une tumeur ? Dès 1976, on avait identifié chez le poulet un gène dont la mutation déclenche une forme de cancer appelée sarcome de Rous. Le rôle de ce gène dans le fonctionnement cellulaire restait cependant mystérieux. À partir de 1980, les équipes des Américains Geoffrey Cooper et Robert Weinberg apportent une première exp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancerisation-role-des-oncogenes/#i_99773

CANDOLLE AUGUSTIN PYRAME DE (1778-1841)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 597 mots

Botaniste suisse, né à Genève dans une famille protestante d'origine française, exilée avant l'édit de Nantes, Candolle fait ses études au collège Calvin. Parce qu'il refuse d'entrer dans la magistrature comme son père, et souhaite herboriser (en 1797 il découvre, dans le Jura, Reticularia rosea ), sa famille l'engage à devenir médecin. En 1798, il vient dans ce but à Paris, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustin-pyrame-de-candolle/#i_99773

CANGUILHEM GEORGES (1904-1995)

  • Écrit par 
  • François DELAPORTE
  •  • 2 192 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire des concepts, histoire des objets biologiques »  : […] Mais, en matière d'histoire des sciences, on peut choisir une échelle macroscopique des sujets étudiés. De ce point de vue, on peut dire que Canguilhem a mené trois grandes enquêtes. La première concerne le système d'émergence des objets de la biologie : la vie comme animation, la vie comme mécanisme, la vie comme organisation et la vie comme information. Les différentes versions du thème des gén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-canguilhem/#i_99773

CARBONE 14 ET LES TRACEURS RADIOACTIFS

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 255 mots

Ernest Lawrence (1901-1958) construisit à Berkeley le premier cyclotron où des collisions à très grande vitesse entre atomes et particules nucléaires produisent des isotopes radioactifs des éléments naturels : carbone 11 [ 11 C, demi-vie : 20 min], oxygène 15 [ 15 O, demi-vie : 2 min], azote 13 [ 13 N, demi-vie : 10 min]. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carbone-14-et-les-traceurs-radioactifs/#i_99773

CARLSSON ARVID (1923-2018)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 290 mots

pharmacologue suédois Arvid Carlsson a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 2000 (conjointement à Paul Greengard et Eric Kandel), pour avoir démontré que la dopamine est un neurotransmetteur important dans le cerveau. Né le 25 janvier 1923 à Uppsala, en Suède, Arvid Carlsson termine ses études de médecine en 1951, à l'université de Lund, où il enseigne jusqu'en 1959, avant de devenir p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arvid-carlsson/#i_99773

CARREL ALEXIS (1873-1944)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 696 mots

Chirurgien, sociologue et biologiste, qui a reçu en 1912 le prix Nobel de physiologie et de chirurgie physiologique pour la mise au point d'une méthode de suture des vaisseaux sanguins et qui jeta les premières bases des études ultérieures sur la transplantation des vaisseaux sanguins et des organes. Carrel fut reçu docteur en médecine (1900) à l'université de Lyon, où il commença ses recherches e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexis-carrel/#i_99773

CARSON RACHEL (1907-1964)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 465 mots

La biologiste américaine Rachel Carson se fit connaître par ses ouvrages consacrés au monde marin et à la pollution environnementale. Née le 27 mai 1907 à Springdale, en Pennsylvanie, Rachel Louise Carson nourrit très tôt un intérêt profond pour la nature. Elle entre au collège universitaire féminin de l'État avec la ferme intention de devenir écrivain, mais elle se tourne rapidement vers la biol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rachel-carson/#i_99773

CECH THOMAS ROBERT (1947- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 248 mots

Biochimiste américain né le 8 décembre 1947 à Chicago. À partir de 1970, Thomas Robert Cech entreprend des études de chimie, de biochimie et de biophysique à l'université de Berkeley (Californie) pour préparer un doctorat, qu'il obtient en 1975. Après trois années de stage postdoctoral au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T., Cambridge), il obtient son premier poste universitaire en 1978 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-robert-cech/#i_99773

CESALPINO ANDREA (1519-1603)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 246 mots

Médecin, philosophe et botaniste italien né le 6 juin 1519 à Arezzo (Toscane), mort le 23 février 1603 à Rome. Andrea Cesalpino succède à son professeur Luca Ghini en tant que professeur de médecine et directeur des jardins botaniques de l'université de Pise. À partir de 1592, il est nommé médecin personnel du pape Clément VIII et enseigne à l'université La Sapienza à Rome. Son travail sur l'anat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-cesalpino/#i_99773

CHANGEUX JEAN-PIERRE (1936- )

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 143 mots

Jean-Pierre Changeux, né le 6 avril 1936 à Domont (Val-d'Oise) est en 1955 élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm en biologie. Major de l'agrégation des sciences naturelles en 1958, il débutera sa carrière scientifique en décrivant de nouveaux copépodes parasites au laboratoire Arago de Banyuls et sera enlevé à la zoologie par Jacques Monod, dans le laboratoire duquel il passera en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-changeux/#i_99773

CHARLES SHERRINGTON : CONCEPT D'INTÉGRATION NERVEUSE

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET, 
  • Yves LAPORTE
  •  • 303 mots

La parution en 1906 d'un important ouvrage de sir Charles Scott Sherrington fait date en neurophysiologie. Dans Integrative Action of the Nervous System , il interprète l'unification du comportement d'un organisme comme l'expression ultime d'un processus d'intégration nerveuse. Sous sa forme la plus élémentaire, celui-ci consiste, pour un neurone sur lequel convergent de mul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-sherrington-concept-d-integration-nerveuse/#i_99773

CHIMIE PRÉBIOTIQUE, en bref

  • Écrit par 
  • André BRACK
  •  • 239 mots

Dans le numéro daté du 15 mai 1953 de la revue scientifique américaine Science , Stanley L. Miller, doctorant de Harold Urey à l'université de Chicago, relatait le résultat d'une expérience imaginée pour simuler les phases initiales de l'évolution chimique terrestre. L'idée d'une évolution chimique aboutissant à des molécules biologiques à partir de composés simples avait été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-prebiotique-en-bref/#i_99773

CHROMOSOMES ET GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 194 mots

Pour étudier les mécanismes de l'hérédité, le généticien américain Thomas H. Morgan (1866-1945) choisit de travailler sur la mouche du vinaigre (drosophile). Alors que la drosophile possède normalement des yeux rouges, Morgan remarque certains individus aux yeux blancs. Ce caractère n'étant observé que chez les mâles, il avance que le facteur déterminant ce caractère est porté par le chromosome se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chromosomes-et-genetique/#i_99773

CIRCULATION DU SANG PAR W. HARVEY

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 226 mots

Les physiologistes ont longtemps pensé, à la suite de Galien, que les sangs veineux et artériel se distribuaient dans tout le corps à partir du foie et du cœur et qu'ils étaient consommés à sa périphérie. En 1628, le médecin anglais William Harvey (1578-1657) montre que cette distribution centrifuge et sans retour du sang n'existe pas. Il décrit au contraire dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circulation-du-sang-par-w-harvey/#i_99773

CLADISTIQUE

  • Écrit par 
  • Pascal TASSY
  •  • 2 992 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Émergence de la cladistique »  : […] En 1966, Willi Hennig (1913-1976), entomologiste allemand, publie un ouvrage intitulé Phylogenetic Systematics qui va révolutionner la pratique de la construction des arbres évolutifs et celle de la classification biologique. Cette nouvelle méthode permettant de classer le monde vivant fut vite nommée cladistique, terme tiré du grec klados signifiant b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cladistique/#i_99773

CLASSIFICATION DU VIVANT

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS, 
  • Pascal TASSY
  •  • 7 194 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Classifications et espèces »  : […] Aristote est, au iv e  siècle avant notre ère, l'un des premiers à tenter de classer les quelque 500 animaux connus de lui. Il les sépare en deux grands ensembles : les animaux qui ont du sang, parmi lesquels il range l'homme, les quadrupèdes, les oiseaux, les cétacés et les poissons, et les animaux non sanguins, soit la plupart des mollusques et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classification-du-vivant/#i_99773

CLAUDE ALBERT (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 222 mots

La jeunesse d'Albert Claude a été durement forgée : dès sa douzième année, il entrait comme apprenti dans une usine métallurgique, puis il militait activement contre les forces allemandes occupant la Belgique pendant la Première Guerre mondiale. Mais les services qu'il rendit à cette occasion lui ont ouvert les portes de l'université de Liège, où il devait obtenir le doctorat en médecine. De 1925 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-claude/#i_99773

CLAUDE BERNARD : CONCEPT DE MILIEU INTÉRIEUR

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 240 mots

Claude Bernard (1813-1878) écrit en 1855 : « On s'est longtemps fait une très pauvre idée de ce qu'est un organe sécrétoire. L'histoire du foie et de sa fonction glycogénique établit [...] qu'il y a des sécrétions internes, dont le produit, au lieu d'être déversé à l'extérieur, est transmis directement dans le sang. Il [...] y a dans le foie deux fonctions de la nature de sécrétions. L'une, sécré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bernard-concept-de-milieu-interieur/#i_99773

CLONAGE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Jean-Paul RENARD
  •  • 5 006 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les grandes étapes du clonage chez les vertébrés »  : […] À la fin du xx e  siècle, l'obtention de Dolly, le premier mammifère cloné, est l'aboutissement de recherches entreprises depuis les années 1930 afin d'obtenir une progéniture copiée à partir d'un seul animal. D'abord menés sur des batraciens, les travaux sur le clonage consistent à introduire l'information génétique d'un noyau dans une cellule r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clonage/#i_99773

CLONAGE D'UN MAMMIFÈRE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul RENARD
  •  • 243 mots

La révélation par la presse, en février 1997, de la naissance, en juillet 1996, dans les laboratoires du Roslin Institute d'Édimbourg, d'une brebis très particulière, premier mammifère cloné, a fait prendre conscience à l'opinion publique des avancées très rapides des biotechnologies de la reproduction animale. Dolly a été obtenue en transférant un noyau d'une cellule somatique (cellule non sexue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clonage-d-un-mammifere/#i_99773

COHEN STANLEY (1922- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 300 mots

Biologiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1986 (conjointement à Rita Levi-Montalcini), pour ses travaux sur des substances produites par l'organisme qui influencent le développement de la peau et du tissu nerveux. Stanley Cohen est né le 17 novembre 1922 à New York, dans le district de Brooklyn. Il étudie au collège de Brooklyn, au collège Oberlin et à l'université du Michigan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanley-cohen/#i_99773

COHN FERDINAND JULIUS (1828-1898)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 708 mots

Ferdinand Cohn, naturaliste allemand et botaniste, considéré comme un des fondateurs de la bactériologie est né le 24 janvier 1828, dans le ghetto de Breslau (actuellement Wrocław, en Pologne), en Silésie alors prussienne. C'était le premier des trois fils d'un marchand juif, qui ne s'intéressa guère à l'éducation de son pourtant très précoce aîné, dont la scolarité n'eut pas grand relief. Il fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-julius-cohn/#i_99773

COLBORN THEODORA EMILY dite THEO (1927-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 519 mots
  •  • 1 média

Née Decker le 28 mars 1927 à Plainfield, New Jersey, Theodora (Theo) Colborn, est une biologiste, plus précisément zoologiste et pharmacologue . Elle est particulièrement connue pour ses travaux sur des substances produites par l’homme qui provoquent des anomalies du développement des organes sexuels : les perturbateurs endocriniens. L’importance de ses travaux est telle qu’elle a amené la plupa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colborn-theodora-emily-dite-theo/#i_99773

COMMONER BARRY (1917-2012)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELÉAGE
  •  • 884 mots
  •  • 1 média

Biologiste américain, précurseur de l'écologie politique. Né à Brooklyn (New York) le 28 mai 1917, Barry Commoner fait des études à l'université Columbia puis à celle de Harvard où il obtient en 1941 son doctorat (PhD) de biologie cellulaire. Après la Seconde Guerre mondiale, il devient en 1947 professeur de physiologie végétale à l'université Washington de Saint-Louis (Missouri), poste qu'il occ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barry-commoner/#i_99773

CONCEPT "UN GÈNE-UNE ENZYME"

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 246 mots

Pour démontrer que les gènes influent chimiquement sur l'hérédité, George W. Beadle (1903-1989) décide de travailler sur un champignon microscopique, Neurospora crassa , facilement cultivable sur un milieu artificiel qui ne contient que du sucre et des sels minéraux. Associé au microbiologiste Edward L. Tatum (1909-1975), il isole des mutants incapables de se développer sur c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concept-un-gene-une-enzyme/#i_99773

CONSTRUCTION DE L'ORGANISME ET GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 241 mots

C'est en étudiant l'étrange mouche mutante Antennapedia , qui porte des pattes à la place des antennes, qu'Edward Lewis du California Institute of Technology, eut l'intuition de l'existence de gènes indispensables au développement précoce de l'organisme : les gènes homéotiques, en référence au travail du Britannique William Bateson qui avait identifié en 1894 le phénomène d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/construction-de-l-organisme-et-genetique/#i_99773

CORI LES

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 530 mots

Biochimistes américains d'origine tchèque dont les noms sont restés liés aux esters phosphoriques, et qui ont joué un rôle important dans l'étude du métabolisme du glucose. Né à Prague, Carl Ferdinand Cori (1896-1984) commence ses études à Trieste, où son père dirige la station biologique marine, et les poursuit à la faculté de médecine de l'université germanique de Prague dont il sort diplômé en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cori/#i_99773

CORNFORTH JOHN WARCUP (1917-2013)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 430 mots

Chimiste britannique né le 7 septembre 1917 à Sydney (Australie), John Warcup Cornforth commence ses études à Sydney, puis, dès 1939, quitte l'Australie pour travailler dans le laboratoire de Robert Robinson à Oxford, où il obtient son doctorat en 1941. De 1946 à 1962, il fait partie de l'équipe du Conseil de la recherche médicale de l'Institut national de la recherche médicale à Londres. Il devie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-warcup-cornforth/#i_99773

COUTEAUX RENÉ (1909-1999)

  • Écrit par 
  • Jacques TAXI
  •  • 1 099 mots

Né à Saint-Amand-les-Eaux (Nord), René Couteaux mena de front ses études de médecine et de sciences naturelles aux facultés de Lille, puis de Paris (1928-1933). Ayant toujours eu pour objectif la recherche scientifique, il entra dès 1932 au laboratoire de biologie expérimentale de la Sorbonne, dirigé par E. Rabaud. Très vite, il décida de se consacrer à l'étude de la zone de connexion entre la te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-couteaux/#i_99773

CRÉATIONNISME

  • Écrit par 
  • Pietro CORSI
  •  • 1 080 mots

Les diverses conceptions créationnistes débattues au cours de l'histoire occidentale (mais pas seulement) trouvent un point de convergence dans l'idée que l'Univers, la Terre et les êtres vivants doivent leur existence à la volonté de Dieu. Elles s'opposent ainsi, de façon générale, aux conceptions matérialistes. Dans sa version fixiste, qui est la plus connue et se fonde notamment sur une lectu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creationnisme/#i_99773

CRICK FRANCIS HARRY COMPTON (1916-2004)

  • Écrit par 
  • Antoine DANCHIN
  •  • 863 mots

Biophysicien britannique qui a reçu, en 1962, avec James D. Watson et Maurice H. F. Wilkins, le prix Nobel de physiologie ou médecine. Né le 8 juin 1916 à Northampton en Grande-Bretagne, Crick étudie la physique dès 1937 à l'University College de Londres. Mais la guerre interrompt ses travaux et lui offre son premier emploi à l'Amirauté où il travaille sur la conception de mines magnétiques. La f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-harry-compton-crick/#i_99773

CUÉNOT LUCIEN (1866-1951)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 378 mots
  •  • 1 média

Zoologiste et généticien français. Licencié ès sciences en 1885, il soutient deux ans plus tard sa thèse de doctorat sur l'anatomie des astérides. En 1888, il est préparateur d'anatomie comparée et de physiologie à la faculté des sciences de Paris et, en 1890, professeur de zoologie à la faculté des sciences de Nancy où il enseignera jusqu'à sa retraite en 1938 ; il y dirige également le jardin zo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucien-cuenot/#i_99773

CUVIER GEORGES (1769-1832)

  • Écrit par 
  • Jean PIVETEAU
  •  • 2 187 mots
  •  • 7 médias

Toute science étant le fruit d'une longue gestation, on ne peut dire que Cuvier soit l'unique fondateur de l'anatomie comparée et de la paléontologie des Vertébrés. C'est pourtant à partir de ses travaux que ces deux domaines de l'histoire naturelle se sont affirmés comme des disciplines véritablement scientifiques. L'apport de Cuvier présente encore un autre aspect, souvent passé sous silence : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-cuvier/#i_99773

DANSE DES ABEILLES

  • Écrit par 
  • Antoine CHAFFIOL, 
  • Minh-Hà PHAM-DELÈGUE
  •  • 500 mots
  •  • 1 média

Le zoologue autrichien Karl von Frisch, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1973, a réalisé des travaux décisifs concernant la communication sociale chez l'abeille . Ainsi, avant les années 1950, il a décodé la danse qu'exécute une abeille butineuse lors de son retour à la ruche afin de donner aux abeilles suiveuses la direction et la distance de la source de nourriture qu'elle vient de dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danse-des-abeilles/#i_99773

DARWIN CHARLES ROBERT (1809-1882)

  • Écrit par 
  • Charles BOCQUET, 
  • Universalis
  •  • 3 130 mots
  •  • 2 médias

Bien que la notion de devenir, connaturelle à l'esprit humain, n'ait pas manqué, dans l'Antiquité même, d'être appliquée aux espèces vivantes – notamment par Anaximandre de Milet ( vi e  s. av. J.-C.) et par quelques Pères de l'Église, tel saint Augustin –, le fixisme a constitué pendant des siècles la pensée officielle ; il se fondait aussi bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-robert-darwin/#i_99773

DARWIN (C. R.) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 405 mots

1809 Naissance, le 12 février, de Charles Robert Darwin à Shrewsbury dans le Shropshire en Angleterre. Cette même année paraît la Philosophie zoologique de Lamarck. 1825-1827 Il suit des études de médecine à l'université d'Édimbourg. 1828-1831 Il poursuit ses études à l'université de Cambridg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/darwin-c-r-reperes-chronologiques/#i_99773

DAUSSET JEAN (1916-2009)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 949 mots

Le Français Jean Dausset, né à Toulouse en 1916 et décédé à Palma de Majorque (Espagne) le 6 juin 2009, a révolutionné le monde de l'immunologie avec sa découverte des molécules du « complexe majeur d'histocompatibilité », une contribution essentielle pour comprendre les règles de la compatibilité tissulaire entre les donneurs et les receveurs de greffe d'organes, et les mécanismes présidant au d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-dausset/#i_99773

DÉCOUVERTE DE L'INSULINE

  • Écrit par 
  • Christiane SINDING
  •  • 197 mots
  •  • 1 média

L'histoire de l'insuline remonte à la mise en évidence expérimentale du rôle du pancréas dans la genèse du diabète sucré chez le chien, par Oskar Minkowski et Josef von Mering, en 1889. Stimulés en outre par les résultats encourageants de l'administration d'extraits de thyroïde dans l'hypothyroïdie, plusieurs chercheurs s'efforcent d'isoler la « sécrétion interne », ou hormone du pancréas, qui dev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-l-insuline/#i_99773

DÉCOUVERTE DU PRION

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 312 mots

Stanley Ben Prusiner (né le 28 mai 1942) est un neurologue américain responsable de la découverte d'une nouvelle classe d'agents infectieux responsable de maladies neurodégératives, les prions ( proteinaceous infectious only particle ). Les prions sont des protéines de repliement anormal, capables de se répliquer en imposant leur conformation à des protéines par ailleurs n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-du-prion/#i_99773

DÉCRYPTAGE DU CODE GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 222 mots
  •  • 1 média

Au début des années 1960, l'Américain Marshall W. Nirenberg découvre que l'addition d'un acide ribonucléique messager (ARNm) constitué uniquement d'uridine (U, un des quatre nucléotides) à un extrait bactérien suffit à déclencher la synthèse d'une protéine composée uniquement de phénylalanine. Tout se passe donc comme si la suite de trois nucléotides (appelée codon) UUU codait pour la phénylalani […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decryptage-du-code-genetique/#i_99773

DE DUVE CHRISTIAN (1917-2013)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 699 mots

Médecin et biologiste belge. Christian, vicomte de Duve, est né le 2 décembre 1917 en Grande-Bretagne où sa famille était réfugiée, et décédé le 4 mai 2013 à Nethen près de Louvain, en Belgique. Il est docteur de médecine de l’université catholique de Louvain (U.C.L.) en 1941 et docteur en chimie de cette même université en 1946 pour d’importants travaux de recherche sur l’insuline et la physiolo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-de-duve/#i_99773

DÉFENSES IMMUNITAIRES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 597 mots

50 Définition de la réaction inflammatoire par le médecin gallo-romain Aulus Cornelius Celsus. 1798 Démonstration de la possibilité de vaccination contre la variole par Jenner. 1881 Louis Pasteur immunise des moutons contre le charbon à Pouilly-le-Fort. 1882 Ilia Metchnikov observe la ph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/defenses-immunitaires-reperes-chronologiques/#i_99773

DÉCOUVERTE DES DÉFENSES IMMUNITAIRES DES INSECTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 659 mots

Ilia (Élie) Metchnikov démontre, en 1882, la capacité des cellules intestinales de l’étoile de mer à ingérer et détruire des particules étrangères, dont les microbes. Il appelle ces cellules des « phagocytes ». Ce phénomène, la phagocytose, est universel ; c’est une réponse défensive spontanée, innée. À partir de 1890, Paul Ehrlich et Émile Roux démontrent chacun l’existence d’une réponse égaleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-des-defenses-immunitaires-des-insectes/#i_99773

DE GRAAF RÉGNIER (1641-1673)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 689 mots

Médecin et physiologiste hollandais né à Schonhoven, Régnier (ou Reinier) De Graaf étudie à Louvain, puis à Utrecht (1661) où Diemerbroek enseigne l'anatomie, et à Leyde où ses maîtres sont notamment Van Horne et de Le Boë (dit Sylvius). Dans cette ville, il publie Disputatio medica de natura et usu succi pancreatici (1663), où il montre le rôle du suc pancréatique dans la di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regnier-de-graaf/#i_99773

DEISENHOFER JOHANN (1943- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 200 mots

Chimiste cristallographe allemand né le 30 septembre 1943 à Zusamaltheim (Bavière), Johann Deisenhofer fait ses études à l'université technique de Munich, puis à l'institut Max-Planck de biochimie de Martinsried, près de Munich. En 1974, il soutient un doctorat, préparé dans le laboratoire de Robert Huber à Martinsried, sur les applications de la cristallographie de rayons X à des molécules biolo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-deisenhofer/#i_99773

DELBRÜCK MAX (1906-1981)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 582 mots

Physicien et généticien américain d'origine allemande. Après avoir soutenu une thèse de physique théorique en 1930 à l'université de Göttingen, Max Delbrück travaille en Allemagne et au Danemark sous la direction de Max Born et Niels Bohr. Ce n'est qu'après son émigration aux États-Unis, pour des raisons politiques, en 1937, qu'il s'intéresse à la génétique. Il est professeur au Caltech (Californi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-delbruck/#i_99773

DESCARTES RENÉ

  • Écrit par 
  • Ferdinand ALQUIÉ
  •  • 12 477 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La biologie »  : […] En biologie comme en physique, Descartes s'élève d'abord contre l'idée qu'il pourrait y avoir dans la nature des domaines spécifiques et des forces cachées : là encore, tout se doit expliquer à partir de l'espace et du mouvement. Il en est des vivants comme de ces automates que Descartes nous dit avoir aperçus « aux jardins de nos rois », et qui ne peuvent surprendre que les ignorants. Que l'on s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-descartes/#i_99773

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 172 mots
  •  • 10 médias

La notion d'épigenèse, pour expliquer la formation progressive de l'embryon, est suggérée pour la première fois par William Harvey en 1651, mais le vrai débat théorique a commencé au siècle suivant. Deux théories concurrentes ont tenté d'expliquer le développement de l'individu – l'ontogenèse – à partir des gamètes. Les partisans de la théorie de préformation, comme le naturaliste Albrecht von Ha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-animal/#i_99773

DE VRIES HUGO (1848-1935)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 428 mots

Après des études à Leyde où il obtint son doctorat en 1870, et un séjour en Allemagne, De Vries fut nommé professeur de botanique à l'université d'Amsterdam (1878-1918). En 1866, il isola des variétés sauvages de l'herbe aux ânes ( Œnothera lamarckiana ) qui différaient considérablement de l'espèce cultivée. Considérant ces variétés comme un exemple de l'évolution dynamique c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugo-de-vries/#i_99773

DOBZHANSKY THÉODOSIUS (1900-1975)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 897 mots

Généticien et évolutionniste américano-russe dont l'œuvre a eu une grande influence sur l'interprétation scientifique et les recherches concernant la théorie évolutionniste. Né à Nemirov (Ukraine) en 1900, fils d'un professeur de mathématiques, Théodosius Grigorievitch Dobzhansky a suivi les cours de l'université de Kiev de 1917 à 1921. Il y enseigna ensuite, puis vint à Leningrad (aujourd'hui Sai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodosius-dobzhansky/#i_99773

DOHERTY PETER (1940- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 454 mots

Immunologiste et anatomopathologiste australien, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1996 (conjointement à Rolf Zinkernagel) pour la découverte du mécanisme par lequel le système immunitaire distingue les cellules normales des cellules infectées par des virus. Peter C. Doherty est né le 15 octobre 1940, à Brisbane (Australie). Après des études de médecine vétérinaire à l'université du Queensl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-doherty/#i_99773

DORST JEAN (1924-2001)

  • Écrit par 
  • Yvon LE MAHO
  •  • 838 mots

Biologiste et naturaliste, Jean Dorst a été l'un des grands visionnaires du xx e  siècle sur l'importance et l'urgence de changer les relations de l'homme avec la nature. Né le 7 août 1924 à Mulhouse-Brunstatt (Haut-Rhin) et décédé à Paris le 8 août 2001, Jean Dorst s'est passionné très tôt pour les sciences naturelles, en commençant par réunir un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-dorst/#i_99773

DOUZOU PIERRE (1926-2000)

  • Écrit par 
  • Pascale DEBEY, 
  • Claude HÉLÈNE
  •  • 969 mots

Biologiste français, promoteur et acteur d'approches originales aux frontières de l'inanimé et du vivant, Pierre Douzou a marqué de sa personnalité attachante la politique scientifique de la France pendant plusieurs décennies. Né à Millau (Aveyron) le 25 août 1926, Pierre Douzou mène tout d'abord, à l'école du service de santé des armées de Lyon, des études supérieures de pharmacie et, en parallèl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-douzou/#i_99773

DRIESCH HANS (1867-1941)

  • Écrit par 
  • Jane M. OPPENHEIMER
  • , Universalis
  •  • 810 mots

Biologiste et philosophe allemand né le 28 octobre 1867 à Bad Kreuznach en Prusse, mort le 16 avril 1941 à Leipzig. Fils d'un riche marchand d'or de Hambourg, Hans Adolf Eduard Driesch tient peut-être de sa mère, qui hébergeait à la maison toutes sortes d'animaux, son goût pour la zoologie. Hans Driesch fréquente plusieurs universités (à Hambourg, Fribourg et Iéna) où il étudie la zoologie, la chi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-driesch/#i_99773

DU BOIS-REYMOND EMIL (1818-1896)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 388 mots

Physiologiste allemand, un des créateurs de l'électrophysiologie. Avant de choisir la médecine, Emil Du Bois-Reymond étudie la théologie, la philosophie, la botanique, la géologie, les mathématiques. Reçu docteur de la faculté de Berlin en 1843, il entre dans le laboratoire du physiologiste Jean Müller, s'intéresse à l'électricité animale et publie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emil-du-bois-reymond/#i_99773

DUBOS RENÉ (1901-1982)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 646 mots

Médecin et biologiste américain d'origine française. Né près de Paris, à Saint-Brice, René Dubos suit les cours du lycée Chaptal puis entre à l'Institut national agronomique de Paris. Après son diplôme, il est assistant à l'Institut international d'agriculture de Rome puis s'installe aux États-Unis en 1924 et entre comme assistant chargé de cours à la Rutgers University du New Jersey, où il obtien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-dubos/#i_99773

DUJARDIN FÉLIX (1801-1860)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 652 mots

Naturaliste français, né à Tours dans une famille d'horlogers, dont il hérite sans doute son habileté et sa remarquable dextérité manuelle. Il échoue au concours d'entrée à Polytechnique, étudie la peinture avec François Gérard et se passionne pour l'histoire naturelle. Pour vivre, il est bibliothécaire à Tours et, lorsqu'en 1826 un enseignement des sciences appliquées est créé dans cette ville, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-dujardin/#i_99773

DULBECCO RENATO (1914-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 407 mots

Virologue italien, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1975 (conjointement à ses élèves Howard M. Temin et David Baltimore) pour la découverte des interactions entre les virus oncogènes et le matériel génétique des cellules. Renato Dulbecco est né le 22 février 1914 à Catanzaro en Italie. Il obtient sa maîtrise en 1936, à l'université de Turin, et demeure plusieurs années membre de cette facu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renato-dulbecco/#i_99773

DUTROCHET RENÉ JOACHIM HENRI (1776-1847)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 344 mots

Physiologiste qui découvrit en 1827 le phénomène d'osmose (passage de solvant à travers une membrane semi-perméable) et fut le premier à reconnaître l'importance de la chlorophylle lors de l'utilisation du dioxyde de carbone par les cellules végétales (1837). Fils d'un riche gentilhomme ruiné par la Révolution française, Dutrochet combattit dans les rangs des royalistes dans le Maine et, ayant été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-joachim-henri-dutrochet/#i_99773

DUTROCHET ET LA PHYSIOLOGIE CELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 306 mots

Le premier microscopiste ayant utilisé le mot cellule est le savant anglais Robert Hooke (1635-1703) qui désigna par ce terme les cavités présentes dans une coupe de tissu liégeux mort. Beaucoup d'autres microscopistes observèrent ensuite de vraies cellules mais le premier énoncé de la théorie cellulaire fut produit en 1824 par le médecin français René Joachim Henri Dutroche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dutrochet-et-la-physiologie-cellulaire/#i_99773

DU VIGNEAUD VINCENT (1901-1978)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 304 mots

Biochimiste américain né à Chicago (Illinois), décédé à White Plains (New York). Du Vigneaud fait ses études à l'université de l'Illinois puis à l'université de Rochester où il obtient son doctorat en 1927 pour un travail sur la nature chimique de l'insuline. Assistant à l'université de l'Illinois en 1927, il y est nommé maître de conférences en 1930. Il est ensuite professeur de biochimie à l'Éco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincent-du-vigneaud/#i_99773

ECCLES JOHN CAREW (1903-1997)

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER
  •  • 1 486 mots

John Eccles est décédé à Locarno, au Tessin, le 2 mai 1997. Dans les années récentes, il avait été contraint de réduire sa prodigieuse activité d'écrivain et de conférencier sur les mécanismes cérébraux, ce qui pour lui fut une épreuve difficile. John Carew Eccles a été une des figures les plus importantes de ce siècle dans le domaine des sciences du système nerveux. Au fil de sa longue carrière, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-carew-eccles/#i_99773

ÉCHANGES GAZEUX CHEZ LES PLANTES

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 251 mots

Nicolas Théodore de Saussure (1767-1845), dans ses Recherches chimiques sur la végétation , démontre définitivement, en 1804, la nutrition dite autotrophique des végétaux, à partir des nutriments minéraux. Débarrassé de la théorie du phlogistique et doté d'un vocabulaire chimique nouveau, grâce aux travaux de Lavoisier sur la combustion, Saussure établit les aspects essentiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echanges-gazeux-chez-les-plantes/#i_99773

ÉCHANGES GAZEUX CHEZ LES PLANTES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 506 mots

1652 J. B. van Helmont, observant que la masse d'une plante augmente sans que celle du sol qui la porte diminue, met en question la théorie selon laquelle la matière végétale provient de l'incorporation de « l'humus » du sol (l'eau d'arrosage pourrait participer à 1'augmentation du poids des plantes). 1727 S. Hales établit que les plantes, co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echanges-gazeux-chez-les-plantes-reperes-chronologiques/#i_99773

ÉCOSYSTÈME, en bref

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RAFFIN
  •  • 246 mots

C'est après une critique des conceptions de l'école de Frederick E. Clements (botaniste et écologue américain) que le Britannique Arthur George Tansley (1871-1955) définit, en 1935, la notion d'écosystème comme étant l'ensemble des populations existant dans un même milieu et présentant entre elles des interactions multiples (« The Use and abuse of vegetational concepts and terms », in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecosysteme-en-bref/#i_99773

ÉCOSYSTÈMES

  • Écrit par 
  • Luc ABBADIE
  •  • 5 448 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Historique de la notion d'écosystème »  : […] Le terme écosystème semble avoir été proposé pour la première fois par Arthur George Tansley (1871-1955) en 1935, dans un article publié par la revue Ecology . Ce botaniste britannique expliquait dans son texte que « la notion la plus fondamentale est [...] la totalité du système [...] incluant non seulement le complexe des organismes mais aussi tout le complexe des facteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecosystemes/#i_99773

ÉCOSYSTÈMES ET FLUX ÉNERGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RAFFIN
  •  • 209 mots

Discipline scientifique née à la fin du xix e  siècle, l'écologie a franchi différentes étapes. Après la formalisation par le Britannique Arthur George Tansley du concept d'écosystème (1935), l'écologue américain Eugene Odum publie, en 1953, Fundamentals of Ecology , avec la participation de son frère Howard. Issu de leurs re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecosystemes-et-flux-energetique/#i_99773

EDELMAN GERALD MAURICE (1929-2014)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 932 mots
  •  • 1 média

Le biochimiste américain Gerald Maurice Edelman, né le 1 er  juillet 1929 à New York, est décédé à La Jolla (Californie) le 17 mai 2014. Il a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1972, avec le Britannique Rodney Porter, pour la découverte de la structure chimique des anticorps et l’élucidation de la manière dont ces derniers reconnaissent les antigènes. Il a p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerald-maurice-edelman/#i_99773

EDWARDS ROBERT G. (1925-2013)

  • Écrit par 
  • Charlotte POMMIER
  •  • 584 mots

Le prix Nobel de physiologie ou médecine a été décerné en 2010 au Britannique Robert G. Edwards (né le 27 septembre 1925 près de Leeds, mort le 10 avril 2013 près de Cambridge), pour la mise au point de la fécondation in vitro (F.I.V.). Cette technique, qui a permis la naissance de quatre millions d'enfants dans des couples infertiles, résulte d'une clairvoyance et d'une persévérance exceptionnel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-g-edwards/#i_99773

EHRENBERG CHRISTIAN GOTTFRIED (1795-1876)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 463 mots

Naturaliste allemand né le 19 avril 1795 à Delitzsch (Saxe), mort le 27 juin 1876 à Berlin. Christian Gottfried Ehrenberg étudie à l'université de Berlin où il obtient son doctorat en médecine en 1818 et effectua la majeure partie de sa carrière. De 1820 à 1825, sous les auspices de cette université et de l'Académie des sciences de Prusse, il participe à une expédition en Égypte, en Libye, au Sou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-gottfried-ehrenberg/#i_99773

EHRLICH PAUL (1854-1915)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 682 mots
  •  • 1 média

Savant allemand , prix Nobel de médecine (1908), qui a largement contribué à la naissance ou au développement de nombreuses disciplines biologiques telles que l'hématologie, l'immunologie, la chimiothérapie, la pharmacologie et la cancérologie. Né en Silésie, neveu d'un fabricant de matières colorantes, Paul Ehrlich mène des études médicales à Breslau, à Strasbourg, à Leipzig et les termine à Bres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-ehrlich/#i_99773

EISNER THOMAS (1929-2011)

  • Écrit par 
  • Kara ROGERS
  •  • 452 mots

Entomologiste et écologue américain d'origine allemande, Thomas Eisner est réputé pour avoir étudié les substances chimiques produites par les insectes. Ses travaux lui valurent d'être considéré comme le « père de l'écologie chimique » en raison de son champ d'études interdisciplinaire voué au décodage des moyens chimiques utilisés par le monde vivant pour communiquer, et à l'analyse de la struct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-eisner/#i_99773

ÉLECTROPHORÈSE, en bref

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 218 mots

Arne Wilhelm Kaurin Tiselius (1902-1971) mit au point, en 1926, l'électrophorèse, méthode qui lui permit de séparer les protéines du sérum sanguin. En appliquant un champ électrique au sérum sanguin – qui est contenu dans un tube et mélangé à un tampon salin –, il obtenait sur le pôle + des protéines de charge très négative (albumine) tandis que les protéines de charge plus positive (globulines α, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrophorese-en-bref/#i_99773

EMBRYOLOGIE

  • Écrit par 
  • Maurice PANIGEL, 
  • Josselyne SALAÜN, 
  • Denise SCHEIB, 
  • Jean SCHOWING
  •  • 13 223 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les étapes de l'embryologie »  : […] Les origines de l'embryologie remontent à l'Antiquité : de nombreux médecins et philosophes s'intéressèrent alors à l'évolution de l'embryon. Leurs moyens techniques étaient réduits, limités à l'observation d'œufs de divers animaux, surtout celui de la poule. Spéculations et hypothèses remplaçaient l'insuffisance des techniques. Les doctrines les plus variées et les plus erronées furent alors prop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/embryologie/#i_99773

ENDOCRINOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT
  •  • 3 846 mots

Dans le chapitre « Les précurseurs »  : […] Au xvii e siècle, l'anatomiste anglais Thomas Willis parlait d'un ferment qui, passant des glandes génitales dans le sang, tiendrait sous sa dépendance le développement du système pileux, la mue de la voix, les phénomènes menstruels. En 1775, dans son traité de L'Analyse médicale du sang , Théophile de Bordeu émettait l'opi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/endocrinologie/#i_99773

ENZYMES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 12 668 mots
  •  • 10 médias

L' histoire des enzymes (et de leur science, l'enzymologie) ne remonte guère avant le début du xix e  siècle. Certes, on connaissait auparavant les modifications de substances organiques en présence d'extraits animaux ou végétaux, l'action des sucs digestifs sur les aliments ou sur la coagulation du lait, par exemple. Les fermentations étaient con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enzymes/#i_99773

ENZYMES DE RESTRICTION

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 197 mots

Comment les bactéries, dépourvues de système immunitaire, se défendent-elles contre les virus (appelés aussi phages) qui les infectent ? C'est le Suisse Werner Arber (né en 1929), qui apporte le premier la réponse à cette question. En 1962, il découvre que des enzymes bactériennes sont capables de couper l'ADN du phage au niveau de zones bien déterminées (différentes en fonction des enzymes), app […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enzymes-de-restriction/#i_99773

EPHRUSSI BORIS (1901-1979)

  • Écrit par 
  • Madeleine GANS, 
  • Piotr SLONIMSKI
  •  • 1 101 mots
  •  • 1 média

Né à Moscou le 9 mai 1901, Boris Ephrussi a fait ses études supérieures à la faculté des sciences de Paris où, en 1946, sera créée à son intention la première chaire de génétique. Il fut, avec Philippe L’Héritier, Georges Teissier et Georges Rizet, l’un des principaux artisans de la renaissance de la génétique en France après 1935 et de son développement dans les universités françaises. Au sein […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-ephrussi/#i_99773

ÉPIGÉNÉTIQUE ET THÉORIE DE L'ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Laurent LOISON, 
  • Francesca MERLIN
  •  • 3 641 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Pluralité du concept d’épigénétique »  : […] L’épigénétique est, depuis la fin des années 1990, un domaine de recherche florissant impliqué dans l’étude de phénomènes biologiques divers tels que la différenciation cellulaire et le développement, le métabolisme, les mécanismes d’hérédité, l’évolution, les rapports hôtes-pathogènes, le cancer et d’autres maladies comme le diabète ou des maladies neurodégénératives. Cependant, le terme « épigé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epigenetique-et-theorie-de-l-evolution/#i_99773

ESPÈCE, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GAYON
  •  • 4 762 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Du sens philosophique au sens biologique de la notion d'espèce »  : […] Le terme espèce hérite d'une imposante tradition philosophique qui remonte à l'Antiquité et qui a lourdement pesé sur sa définition en biologie. On peut distinguer historiquement trois grandes étapes aboutissant aux conceptions et controverses biologiques modernes. Le mot species (qui a donné espèce en français) est la traduction latine que Cicéron a proposée du terme grec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espece-biologie/#i_99773

ÉTHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Odile PETIT
  •  • 2 517 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De la théorie de l'évolution à l'émergence de l'éthologie »  : […] On ne peut envisager l'épistémologie de l'éthologie sans remonter aux tenants du transformisme et à Charles Darwin (1809-1882) puisque les notions d' évolution des espèces et de leurs comportements sont intimement liées (cf. encadré). Ses observations, notamment aux îles Galápagos, l'avaient convaincu de la variabilité des espèces. Il rapprocha cette variabilité de celle que l'on observe chez les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethologie/#i_99773

EUGÉNISME

  • Écrit par 
  • André PICHOT, 
  • Jacques TESTART
  • , Universalis
  •  • 4 941 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un produit idéologique du XIXe siècle »  : […] Au xix e  siècle, l'urbanisation et la prolétarisation inhérentes à la révolution industrielle avaient multiplié différents maux tenant à la paupérisation de certaines couches de la population, à leur rassemblement et leur promiscuité dans de mauvaises conditions d'hygiène au sein des villes. D'où un accroissement (mais aussi une plus forte visi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugenisme/#i_99773

ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 15 097 mots
  •  • 10 médias

La théorie de l'évolution, née au xviii e  siècle mais remodelée par Charles Darwin en 1859, est admise depuis la fin du xix e  siècle par l'immense majorité des scientifiques. Elle peut se résumer à l'idée que les espèces vivantes se modifient au cours du temps, au point de se transformer en des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evolution/#i_99773

EXPÉRIENCES DE LOEWI : LA NEUROSÉCRÉTION

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 199 mots
  •  • 1 média

Le rôle de certains nerfs dans la régulation du rythme cardiaque avait été reconnu dès la seconde moitié du xix e  siècle. Mais comment l'excitation des fibres nerveuses se transmettait-elle au cœur ? Le pharmacologue allemand Otto Loewi (1873-1961) aborde expérimentalement la question en 1921. Ayant observé que la stimulation électrique du nerf v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/experiences-de-loewi-la-neurosecretion/#i_99773

FABRE JEAN HENRI (1823-1915)

  • Écrit par 
  • Yves CAMBEFORT
  •  • 776 mots
  •  • 1 média

Entomologiste, poète, peintre, musicien, le Français Jean-Henri Fabre s’est acquis une renommée internationale avec les Souvenirs entomologiques (1879-1907), son œuvre maîtresse, traduite en de nombreuses langues. Né le 21 décembre 1823, à Saint-Léons (Aveyron), dans une famille modeste, Jean-Henri Fabre parvient à force de ténacité au statut d’enseignant : instituteur à C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-henri-fabre/#i_99773

FAMILLE DES PLANTES, Michel Adanson

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DROUIN
  •  • 422 mots
  •  • 1 média

Familles des plantes est une œuvre singulière. Son auteur, le botaniste français Michel Adanson (1727-1806) , fit un séjour au Sénégal, de 1748 à 1754, pour y étudier la flore. Rentré en France, membre de l'Académie des sciences, il fut en contact avec Buffon et Bernard de Jussieu. L'ouvrage commence par une « préface Istorike sur l'état ancien et actue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-des-plantes/#i_99773

FAUNE DES GRANDES PROFONDEURS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 1 177 mots

Février 1977 Campagne de géologie et de géochimie du submersible américain Alvin sur la ride des Galápagos : premières observations, par 2 500 mètres de profondeur, de la faune associée à l'hydrothermalisme. Février-mars 1978 Campagne de géologie du submersible français Cyana sur la dorsale du Pacif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faune-des-grandes-profondeurs-reperes-chronologiques/#i_99773

FENN JOHN B. (1917-2010)

  • Écrit par 
  • Arnaud HAUDRECHY
  • , Universalis
  •  • 516 mots

Chimiste américain qui a reçu, en 2002, le prix Nobel de chimie, conjointement avec Koichi Tanaka et Kurt Wüthrich, pour ses travaux concernant le développement de méthodes d'identification et d'analyse structurale de macromolécules d'intérêt biologique, et notamment de la spectrométrie de masse. John Bennet Fenn est né le 15 juin 1917 à New York (États-Unis). Il obtient une licence à Berea Colleg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-b-fenn/#i_99773

FISCHER EMIL HERMANN (1852-1919)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 779 mots
  •  • 1 média

Chimiste allemand, prix Nobel de chimie en 1902 , pour « ses travaux sur la synthèse des sucres et des purines ». Ce motif ne rend pas pleinement compte de l’exceptionnelle activité qui fut la sienne dans le domaine de la chimie organique, tant sur le plan de l’analyse que sur celui des principes et méthodes de synthèse logiquement ordonnées en fonction de la structure stérique de la molécule à co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emil-hermann-fischer/#i_99773

FISCHER HANS (1881-1945)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 355 mots

Chimiste allemand né à Höchst am Main et décédé à Munich. Fischer mène de front des études médicales et des études de chimie. Il obtient le doctorat en chimie en 1904 à l'université de Marbourg et le doctorat en médecine en 1908 à l'université de Munich. Il passe un an à Berlin en tant qu'assistant auprès d'Emil Fischer (avec lequel il n'a aucun lien de parenté) à s'occuper de la chimie des sucres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-fischer/#i_99773

FISHER RONALD AYLMER (1890-1962)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 777 mots

Statisticien et généticien britannique, né le 17 février 1890 à Londres, mort le 29 juillet 1962 à Adélaïde (Australie). En 1909, Ronald Aylmer Fisher obtient une bourse pour étudier les mathématiques à l'université de Cambridge, dont il sort diplômé en astronomie en 1912. Il demeure à Cambridge l'année suivante, pour parfaire sa formation en astronomie et en physique et étudier la théorie des err […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ronald-aylmer-fisher/#i_99773

FONDATION DU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE DE PARIS

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 320 mots

L'ancêtre du Muséum est le Jardin des Plantes médicinales du roi, créé en 1635 par le médecin de Louis XIII, Gui de la Brosse. Quelques années plus tard, le Jardin possède déjà plus de deux mille espèces et l'on voit déjà poindre les spécificités actuelles du Muséum : collections (enrichies sans cesse par des voyageurs naturalistes, envoyés aux quatre coins du monde), enseignement et diffusion de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-du-museum-national-d-histoire-naturelle-de-paris/#i_99773

FONDEMENTS DE L'ÉTHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond CAMPAN
  •  • 252 mots

C'est par un débat contradictoire autour du concept d'instinct que l'éthologie – étude comparative du comportement animal – s'est constituée en science autonome. Elle est fondée sur les travaux de l'Autrichien Konrad Lorenz (1903-1989) et du Néerlandais Nikolaas Tinbergen (1907-1988) effectués dans les années 1930-1940 à partir d'observations sur les oiseaux. Les méthodes d'études (par leurres), l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondements-de-l-ethologie/#i_99773

FRANKLIN ROSALIND ELSIE (1920-1958)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 960 mots

Scientifique britannique née à Londres le 25 juillet 1920 et décédée le 16 avril 1958 en cette même ville. La courte carrière scientifique de Rosalind Franklin ne se lit pas seulement dans sa remarquable contribution à l'application d'une technique physique – la diffraction des rayons X – pour la détermination de la structure de molécules mal cristallisables (comme celles du charbon, de l'ADN, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rosalind-elsie-franklin/#i_99773

FRISCH KARL VON (1886-1982)

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 120 mots

Zoologiste autrichien, Karl von Frisch a enseigné successivement, jusqu'en 1958, aux universités de Rostock, de Breslau, de Gratz et de Munich. Ses études ont porté sur le système sensoriel des poissons et des insectes, et sur la perception et la communication animale. On lui doit la découverte de la richesse du « langage » des abeilles (1944) ; par leurs « danses », elles sont capables de trans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-von-frisch/#i_99773

FURCHGOTT ROBERT (1916-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 574 mots

Le pharmacologue américain Robert Francis Furchgott, décédé le 19 mai 2009 à Seattle (État de Washington), avait reçu en 1998 le prix Nobel de physiologie ou médecine – qu'il partagea avec les Américains Louis Ignarro et Ferid Murad – pour avoir découvert que le monoxyde d'azote (NO) agit comme une molécule de signalisation pour le système cardio-vasculaire. Les travaux de ces trois chercheurs o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-furchgott/#i_99773

GALLIEN LOUIS (1908-1976)

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 557 mots

Embryologiste, professeur à l'université Pierre-et-Marie-Curie (Paris VI) et membre de l'Académie des sciences, Louis Gallien, né à Cherbourg le 2 janvier 1908, est mort à Paris le 6 septembre 1976. Brillant élève, il fait ses études au lycée de Cherbourg, puis à la faculté des sciences de Caen où il acquiert une solide formation de naturaliste. Dès l'âge de vingt ans, il découvre dans la vase de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-gallien/#i_99773

GALVANI LUIGI (1737-1798)

  • Écrit par 
  • Bern DIBNER, 
  • Universalis
  •  • 825 mots

Physicien et médecin italien né le 9 septembre 1737 à Bologne (États pontificaux), mort le 4 décembre 1798 dans la même ville (République cisalpine). Luigi Galvani obtient un diplôme de médecine à l'université de Bologne en 1759, puis un doctorat en 1762, avec une thèse sur la formation et la croissance osseuses. Il enseigne alors l'anatomie à l'université de Bologne et l'obstétrique dans une autr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-galvani/#i_99773

GAYON JEAN (1949-2018)

  • Écrit par 
  • Laurent LOISON
  •  • 1 256 mots
  •  • 1 média

Les travaux de Jean Gayon portent sur l’histoire et la philosophie des sciences du vivant. Depuis le mitan des années 1980, ils ont donné lieu à plus de trois cents publications préférentiellement consacrées à la théorie de l’évolution et à la génétique. Son champ de recherche premier a été et est demeuré le sillon darwinien de la théorie de l’évolution, depuis les premiers travaux de Darwin jus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-gayon/#i_99773

GÉNÉRATION SPONTANÉE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 977 mots

Quelques mois avant de périr sur l'échafaud, Antoine-Laurent Lavoisier proposait à l'Académie des sciences de décerner un prix à qui pourrait répondre aux questions qu'il posait de la façon suivante, où apparaît l'idée de biosphère , sinon le mot : « Les végétaux puisent dans l'air qui les environne, dans l'eau et en général dans le règne minéral les matériaux nécessaires à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/generation-spontanee/#i_99773

GÉNÉRATION SPONTANÉE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • André BRACK
  •  • 391 mots

Haute Antiquité Les écrits de Chine, d'Inde, de Babylone, d'Égypte relatent la production de pucerons, de mouches, de crapauds, à partir de bambous, d'ordures, de boue. Monde gréco-romain Les philosophes Thalès, Démocrite, Platon, Épicure et Lucrèce développent cette idée. Aristote en élabore une véritable théorie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/generation-spontanee-reperes-chronologiques/#i_99773

GÉNÉRATION SPONTANÉE : FIN D'UNE CONTROVERSE

  • Écrit par 
  • André BRACK
  •  • 289 mots
  •  • 1 média

En publiant son ouvrage Hétérogénie, ou Traité de la génération spontanée en 1859, Félix Pouchet, correspondant de l'Institut, définit la génération spontanée comme étant la production d'un être organisé nouveau, dénué de parents, et dont tous les éléments primordiaux ont été tirés de la matière ambiante. Il reprend ainsi le flambeau porté par d'illustres prédécesseurs tels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/generation-spontanee-fin-d-une-controverse/#i_99773

GENERELLE MORPHOLOGIE DER ORGANISMEN (E. Haeckel)

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 1 137 mots
  •  • 1 média

Sept ans après l’ Origine des espèces (1859) du naturaliste anglais Charles Darwin, la publication par l’Allemand Ernst Haeckel (1834-1919) de la Generelle Morphologie der Organismen . Allgemeine Grundzüge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/generelle-morphologie-der-organismen/#i_99773

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 812 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « La théorie chromosomique de l'hérédité »  : […] Les chromosomes se comportent donc, au cours de la reproduction sexuée, exactement comme les gènes imaginés par Mendel pour expliquer les phénomènes de ségrégation. À la disjonction des paires d'allèles, lors de la formation des gamètes, correspond, sur le plan de l'observation cytologique, la séparation des chromosomes homologues par la méiose. Ce parallélisme frappant conduisit, dès le début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genetique/#i_99773

GEOFFROY SAINT-HILAIRE ÉTIENNE (1772-1844)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 996 mots

Destiné à l'Église, Geoffroy Saint-Hilaire étudie au collège de Navarre à Paris. Il s'y lie avec le professeur de latin, Haüy, minéralogiste et botaniste passionné, ami de Daubenton, de Lavoisier et de Berthollet. La Révolution brise sa carrière ecclésiastique, mais, attiré par les sciences naturelles, Geoffroy Saint-Hilaire, fréquente les cours de Jussieu et de Daubenton. Ce dernier le fait nomm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-geoffroy-saint-hilaire/#i_99773

GESSNER CONRAD (1516-1565)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 568 mots
  •  • 1 média

Conrad Gessner (ou Conradus Gesnerus) est né à Zurich le 26 mars 1516 et mort, probablement de la peste, dans la même ville le 13 décembre 1565. Érudit, polyglotte, naturaliste et médecin, il est surtout connu pour avoir été un des fondateurs de l’histoire naturelle. Gessner a laissé d’importants traités dans ce domaine, mais aussi en linguistique et en médecine, qui le font apparaître comme un «  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conrad-gessner/#i_99773

GILBERT WALTER (1932- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 259 mots

Biologiste moléculaire américain né à Boston le 21 mars 1932. Après des études de chimie et de physique à Harvard, Walter Gilbert soutient, en 1957, à l'université de Cambridge (Grande-Bretagne), un doctorat de physique mathématique préparé sous la direction de Abdus Salam (Prix Nobel de physique 1979). De retour aux États-Unis, il travaille avec Julian Seymour Schwinger (Prix Nobel de physique 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-gilbert/#i_99773

GILMAN ALFRED (1941-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 498 mots

Pharmacologiste américain, Alfred Gilman a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1994, avec le biochimiste américain Martin Rodbell, pour leurs recherches indépendantes qui ont conduit à l’élucidation de la cascade de réactions par lesquelles les cellules répondent aux signaux qui leur arrivent de l’extérieur, tels ceux d'une hormone ou d'un neurotransmetteur. La contribution d’Alfred […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-gilman/#i_99773

GOLDSTEIN JOSEPH (1940- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 357 mots

Généticien moléculaire américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1985, conjointement à Michael Brown, pour la description du métabolisme du cholestérol dans l'organisme. Joseph Leonard Goldstein est né le 18 avril 1940, à Sumter (Caroline du Sud). Après un premier cycle scientifique à l'université Washington et Lee, à Lexington (Virginie), achevé en 1962, il entre à la faculté de médecin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-goldstein/#i_99773

GOLGI CAMILLO (1843-1926)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 414 mots

Médecin et cytologiste italien, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1906 (conjointement à l'histologiste espagnol Santiago Ramon y Cajal) pour ses explorations de la structure fine du système nerveux central. Camillo Golgi est né le 7 juillet 1843, à Corteno, en Italie. Alors qu'il exerce comme médecin dans un asile pour incurables à Abbiategrasso (Italie, 1872-1875) et bien qu'il ne dispose […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camillo-golgi/#i_99773

GOODALL JANE (1934- )

  • Écrit par 
  • Amérina GUBLIN-DIQUÉLOU
  •  • 1 914 mots
  •  • 1 média

Jane Goodall est une primatologue britannique connue pour ses travaux sur les chimpanzés de Tanzanie où elle a créé le centre de recherches de Gombe. Comme l'Américaine Dian Fossey (spécialiste des gorilles) et la Canadienne Biruté Galdikas (spécialiste des orangs-outans), elle fut choisie par le célèbre anthropologue Louis Leakey pour effectuer une étude de terrain au long terme sur les grands […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jane-goodall/#i_99773

GOSLING RAYMOND (1926-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 518 mots
  •  • 1 média

Le biophysicien britannique Raymond G. Gosling fut le cinquième personnage dans la découverte de la double hélice de l’ADN en 1953. Étudiant en thèse de physique à l’époque au King’s College de Londres, on lui doit les photographies de diffraction des rayons X par des fibres d’ADN qui permirent à Francis Crick et James Watson, et à Maurice Wilkins, un peu à l’écart, de déterminer la structure en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-gosling/#i_99773

GRANDE GALERIE DE L'ÉVOLUTION DU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE DE PARIS

  • Écrit par 
  • Michel VAN-PRAËT
  •  • 368 mots

En 1889 ouvrait au Jardin des Plantes à Paris la galerie de zoologie, destinée à abriter les millions de spécimens zoologiques accumulés depuis 1635 dans le Cabinet du Jardin royal des Plantes médicinales, devenu en 1793 le Muséum d'histoire naturelle. L'architecte Jules André avait alors mis à profit les progrès de l'architecture métallique pour réaliser un immense hall cerné de trois balcons e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-galerie-de-l-evolution-du-museum-national-d-histoire-naturelle-de-paris/#i_99773

GRANIT RAGNAR ARTHUR (1900-1991)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 281 mots

Neurophysiologiste suédois, né à Helsinki (1900), mort à Stockholm (1991), connu pour ses travaux sur les processus primaires de la vision. Médecin (1926), il se consacre à la physiologie (1929) et effectue plusieurs séjours dans le laboratoire du neurobiologiste britannique Charles Sherrington (Prix Nobel en 1932) à Oxford. Invité à l'université de Pennsylvanie (1929-1931), il travaille à la fond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ragnar-arthur-granit/#i_99773

GRASSÉ PIERRE-PAUL (1895-1985)

  • Écrit par 
  • Jean PIVETEAU
  •  • 1 045 mots

Savant hors pair, Pierre-Paul Grassé, né à Périgueux le 27 novembre 1895, fut un des rares naturalistes à qui n'échappa aucun domaine du monde vivant, aucun problème que celui-ci soulève. Ce qui caractérise son œuvre si diverse, ce qui en fait l'originalité et en souligne la profondeur, c'est que toujours, à l'arrière-plan de la question étudiée, se rencontre la préoccupation de synthèse. C'est da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-paul-grasse/#i_99773

GREENGARD PAUL (1925-2019)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 379 mots

Neurobiologiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2000 (conjointement à Arvid Carlsson et Eric Kandel), pour avoir élucidé le mode d'action de la dopamine et d'autres neurotransmetteurs dans le système nerveux. Paul Greengard est né le 11 décembre 1925, à New York (États-Unis). Après avoir obtenu un doctorat à l'université Johns-Hopkins, en 1953, il devient directeur du départeme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-greengard/#i_99773

GREW NEHEMIAH (1641-1712)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 273 mots

Le Britannique Nehemiah Grew est considéré, avec Marcello Malpighi, comme le fondateur de l'anatomie végétale. Fils d'un vicaire réfractaire à l'Église anglicane, Nehemiah Grew, né le 26 septembre 1641 à Mancetter (comté de Warwickshire), fait ses études à Cambridge puis à l'université de Leyde d'où il sort diplômé en médecine en 1671. Il fait partie de la génération des microscopistes, mais cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nehemiah-grew/#i_99773

GROS FRANÇOIS (1925- )

  • Écrit par 
  • Philippe KOURILSKY
  •  • 1 418 mots
  •  • 1 média

Né en 1925, le biologiste français François Gros entama en 1945, chez Michel Macheboeuf à l’Institut Pasteur, une thèse de biochimie sur les antibiotiques qui venaient d’être découverts. Il appartient à la lignée des biochimistes, plus qu’à celle des généticiens. Il est avant tout intéressé par les mécanismes moléculaires du vivant. Il entre au C.N.R.S., où il fera carrière jusqu’à son élection […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-gros/#i_99773

GROUCHY JEAN DE (1926-2003)

  • Écrit par 
  • Catherine TURLEAU
  •  • 502 mots

Avec son ami Jérôme Lejeune, disparu en 1994, Jean de Grouchy fut l'un des pionniers de la cytogénétique humaine. Né aux Pays-Bas en 1926, il obtient son diplôme de docteur en médecine à Paris en 1953. Il entre dès 1954 au C.N.R.S., où il sera nommé directeur de recherche en 1965. Jérôme Lejeune et lui font ensemble leur service militaire au début des années 1950 et décident de consacrer leur carr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-grouchy/#i_99773

GROUPES SANGUINS : KARL LANDSTEINER

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 255 mots
  •  • 1 média

Karl Landsteiner (1868-1943), médecin viennois en même temps que biochimiste, fut un précurseur de l'étude moléculaire des maladies. Son nom reste surtout attaché à la découverte des groupes sanguins en 1901, pour laquelle il reçut le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1930. On savait depuis des années que lorsqu'on mélange les sangs d'animaux différents les globules rouges s'agglutinent et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupes-sanguins-karl-landsteiner/#i_99773

GRUNBERG-MANAGO MARIANNE (1921- )

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 990 mots

Biologiste française, Marianne Grunberg-Manago est née le 6 janvier 1921 à Petrograd (aujourd'hui Saint-Pétersbourg), quelques années donc après la révolution d'Octobre. Sa famille, alors qu'elle n'a que quelques mois, quitte le pays natal, devenu pour certains un foyer d'insécurité, pour venir s'établir à Paris. C'est à l'Institut de biologie physico-chimique que se déroulera pour l'essentiel sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marianne-grunberg-manago/#i_99773

GUILLEMIN ROGER (1924- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 270 mots

Physiologiste américain d'origine française, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1977 (conjointement à Andrew Schally et Rosalyn Yalow) pour ses recherches sur les hormones hypothalamiques. Roger Charles Louis Guillemin est né le 11 janvier 1924 à Dijon. Il fait ses études à l'université de Dijon, puis à celles de Lyon et de Montréal. Il devient enseignant à l'école de médecine Baylor, à Hous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-guillemin/#i_99773

HAECKEL ERNST HEINRICH (1834-1919)

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 1 740 mots
  •  • 2 médias

Zoologiste allemand connu en particulier pour ses travaux sur les liens entre embryologie et évolution, Ernst Haeckel a joué un rôle considérable dans la pensée scientifique de la seconde moitié du xix e  siècle, non seulement par les recherches qu’il a entreprises, mais aussi par son intense activité de diffusion des idées. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haeckel-ernst-heinrich-1834-1919/#i_99773

HALDANE JOHN BURDON SANDERSON (1892-1964)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 653 mots

Le nom de John Burdon Sanderson Haldane reste principalement associé au développement de la génétique des populations, des années 1920 à 1940, au côté de Ronald Fisher et Sewall Wright. Haldane appartient à une famille aristocrate et intellectuelle écossaise, qui compte plusieurs biologistes dont son propre père John Scott Haldane. Lors de la Première Guerre mondiale, il s'engage dans la Garde no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-burdon-sanderson-haldane/#i_99773

HALLER ALBRECHT VON (1708-1777)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 663 mots

Physiologiste suisse et écrivain d'expression allemande. Haller commence en 1723 ses études médicales à Tübingen et les termine (1727) à Leyde, auprès de Boerhaave. Il voyage ensuite quelque temps et enseigne l'anatomie à Bâle en 1729. Nommé en 1734 professeur d'anatomie à l'université de Berne, sa ville natale, il part deux ans plus tard pour Göttingen où, durant dix-sept ans, il enseigne la chi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albrecht-von-haller/#i_99773

HARDEN ARTHUR (1865-1940)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 517 mots

Biochimiste britannique né à Manchester et mort à Bourne End en Angleterre. Harden commence ses études de chimie à l'université de Manchester et les poursuit en Allemagne à Erlangen où il soutient en 1898 une thèse de doctorat en chimie organique. De retour dans sa ville natale, il obtient un poste d'enseignant au département de chimie de l'université. En 1897, Harden part pour Londres, où il va o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-harden/#i_99773

HARDIN GARRETT (1915-2003)

  • Écrit par 
  • Fabien LOCHER
  •  • 851 mots

Le biologiste Garrett James Hardin est l’une des figures marquantes du mouvement écologiste américain des années 1960. Il est devenu célèbre grâce à la parution, en 1968, dans la revue Science , de son article « The Tragedy of the Commons » (« La tragédie des communs »), dans lequel il entend démontrer l’incompatibilité entre la propriété commune d’une ressource et son explo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garrett-hardin/#i_99773

HARTLINE HALDAN KEFFER (1903-1983)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 291 mots

Biophysicien américain, né à Bloomburg (Pennsylvanie) en 1903, mort à Follston (Maryland) en 1983, Hartline reçoit le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1967, avec son compatriote George Wald et le Suédois Ragnar Granit, pour leurs découvertes des processus neurophysiologiques et photochimiques de la vision. Diplômé de médecine du Johns Hopkins Institute (1927), il entreprend des études de m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haldan-keffer-hartline/#i_99773

HARTWELL LELAND (1939- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 260 mots

Biologiste américain. Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2001 (conjointement à Paul Nurse et Timothy Hunt), pour la découverte de régulateurs clés du cycle cellulaire. Leland H. Hartwell est né le 30 octobre 1939, à Los Angeles, en Californie. Il fait ses études à l'Institut de technologie de Californie, puis à l'Institut de technologie du Massachusetts, où il obtient un doctorat en 1964. De […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leland-hartwell/#i_99773

HARVEY WILLIAM (1578-1657)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 544 mots

Après avoir étudié à Canterbury et à Cambridge, Harvey se rend en 1598 à Padoue dont l'université et principalement l'école de médecine étaient en pleine gloire. Là, Fabrice d'Acquapendente lui enseigne l'anatomie et Casserius la chirurgie. Reçu docteur en médecine en 1602, il retourne à Londres et devient, en 1609, médecin de l'hôpital Saint-Bartholomew. Professeur d'anatomie et de chirurgie au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-harvey/#i_99773

HASTINGS JOHN WOODLAND dit WOODY (1927-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 368 mots

Le biochimiste américain Woody Hastings a posé les bases moléculaire et génétique d’une nouvelle discipline, la photobiologie, en étudiant la production de lumière (luminescence) par des bactéries et des protistes. Il a pu ainsi identifier un mécanisme nouveau de contrôle de l’activité des gènes appelé quorum sensing , qui permet la coordination de la pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hastings-john-woodland-dit-woody/#i_99773

HEIM ROGER (1900-1979)

  • Écrit par 
  • Jean DORST
  •  • 1 340 mots

Mycologue, botaniste, naturaliste, Roger Heim fut un chercheur infatigable, un chef d'école et un grand administrateur de la science, tout en manifestant d'incomparables talents d'humaniste, de philosophe, de défenseur de la nature, de la liberté et de la pensée française. Homme de science, attaché à la recherche des faits et des lois du monde vivant dans son propre domaine, la mycologie, mais aus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-heim/#i_99773

HÉLÈNE CLAUDE (1938-2003)

  • Écrit par 
  • Michel DUGUET
  •  • 752 mots

Biologiste français, Claude Hélène a été un acteur majeur du développement de la biologie moléculaire. Son œuvre a contribué à la compréhension des mécanismes du vivant par l'analyse des interactions moléculaires entre les acides nucléiques et les protéines, et la mise au point d'outils pour l'inactivation ciblée des gènes. Ses travaux ont ouvert la voie à un courant scientifique dont découlent no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-helene/#i_99773

HELMHOLTZ HERMANN LUDWIG FERDINAND VON (1821-1894)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BRETEAU
  •  • 1 973 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Physiologie »  : […] C'est bien le désir de s'opposer aux réminiscences vitalistes de ses maîtres en biologie comme J. Müller, autant que la volonté d'approfondir la question du perpetuum mobile à l'arrière-plan, qui, de son propre aveu, guida Helmholtz dans ses premiers travaux de physiologie. Son mémoire de 1845 sur la consommation de matière dans l'action musculaire ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-ludwig-ferdinand-von-helmholtz/#i_99773

HENNIG WILLI (1913-1976)

  • Écrit par 
  • Pascal TASSY
  •  • 1 087 mots
  •  • 2 médias

Entomologiste allemand, Emil Hans Willi Hennig, au-delà de ses recherches sur les insectes, a révolutionné au milieu du xx e   siècle la pratique de la classification biologique en jetant les bases de ce que l’on appellera la cladistique, ou cladisme. Cette nouvelle méthode de classification repose sur les relations de parenté entre les êtres viva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willi-hennig/#i_99773

HERBIER DU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

  • Écrit par 
  • Denis LAMY
  •  • 2 170 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les origines de l’herbier national »  : […] La constitution d’un herbier est une pratique qui est apparue vers 1530 en Italie, à Pise, avec les premières planches séchées du botaniste Luca Ghini. Elle est concomitante des jardins botaniques et témoigne d’une volonté de comprendre le monde végétal. La production de papier, qui s’est accrue avec le développement de l’imprimerie, n’est pas non plus étrangère à l’essor de la constitution des h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbier-du-museum-national-d-histoire-naturelle/#i_99773

HÉRÉDITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BABINET, 
  • Luisa DANDOLO, 
  • Jean GAYON, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 11 220 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Lois de transmission des caractères héréditaires »  : […] Les lois établies par Mendel entre 1855 et 1865, à partir d'hybridation entre différentes variétés de pois ( Pisum sativum ), au temps où les sociétés d'agriculture étaient florissantes dans toute l'Europe, constituent les bases de la génétique moderne. Dès 1902, Cuénot montre qu'elles sont aussi applicables aux mammifères. Puis, l'établissement et l'étude d'arbres généalogiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heredite/#i_99773

HERSHEY ALFRED DAY (1908-1997)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 283 mots

Microbiologiste américain né en 1908 à Owosso (Michigan). Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1969 avec Max Delbrück et Salvador Luria pour leurs découvertes concernant la structure génétique des virus et leur mode de réplication. Après son doctorat (1934), Hershey enseigne la médecine à l'université de Washington (1938-1946) puis entre au département de génétique de l'institut Carnegie (1947 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-day-hershey/#i_99773

HERTWIG OSKAR (1849-1922)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 192 mots

Embryologiste et cytologiste allemand. Né à Friedberg (Allemagne), Oskar Hertwig a suivi à Iéna l'enseignement de Ernst Heinrich Haeckel (1834-1919) avant de faire des études médicales à Bonn. Il fut nommé professeur d'anatomie à l'université d'Iéna (1881) puis à celle de Berlin (1888-1921). Avec son frère Richard (1850-1937), lui-même professeur de zoologie à Königsberg et à Bonn, il entreprit de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oskar-hertwig/#i_99773

HERZENBERG LEONARD (1931-2013)

  • Écrit par 
  • Patricia BAUER
  •  • 261 mots

L’immunologiste américain Leonard Herzenberg est surtout connu pour avoir mis au point dans les années 1960 un trieur de cellules ( fluorescence- activated cell sorter , FACS) capable d’identifier des cellules vivantes particulières parmi des milliards d’autres à pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonard-herzenberg/#i_99773

HEYMANS CORNEILLE JEAN-FRANÇOIS (1892-1968)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 233 mots

Physiologiste et pharmacologiste belge, né en 1892 à Gand, mort en 1968 à Knokke-le-Zoute. Médecin (1920), professeur de pharmacologie à l'université de Gand (1930), Corneille Heymans succède peu après à son père, le pharmacologue Jean-François Heymans, à la direction de l'institut de pharmacologie et thérapie fondé par ce dernier à l'université de Gand. L'activité scientifique des Heymans, père e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corneille-jean-francois-heymans/#i_99773

HILL ARCHIBALD VIVIAN (1886-1977)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 272 mots

Physiologiste britannique, né en 1886 à Bristol, mort en 1977 à Cambridge, où il avait été formé. Hill est connu pour ses travaux sur la contraction musculaire qui lui vaudront, ainsi qu'à l'Allemand Otto Meyerhof, le prix Nobel de physiologie ou médecine de 1922, attribué en 1923. En développant des techniques de détection thermique très sensibles (0,003  0 C en quelque 0 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archibald-vivian-hill/#i_99773

HISTOIRE DE LA CLADISTIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER, 
  • Michel LAURIN
  •  • 1 665 mots

1950 L'entomologiste allemand Willi Hennig (1913-1976) publie Grundzüge einer Theorie der Phylogenetischen Systematik , ouvrage dans lequel il propose une nouvelle méthode de reconstruction des relations de parenté entre les espèces fondée exclusivement sur les états apomorphes (évolués ou particuliers) des caractères (surtout morphologiques), ains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-cladistique-reperes-chronologiques/#i_99773

HISTOIRE DE L'ÉTHOLOGIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Raymond CAMPAN
  •  • 991 mots

1854 Isidore Geoffroy Saint-Hilaire utilise pour la première fois le terme « éthologie » dans son sens actuel (étude comparative du comportement animal) pour désigner les descriptions des mœurs des animaux telles qu'elles ont été faites par Aristote, Buffon, Réaumur, G. Leroy ou Lamarck. 1859 Dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ethologie-reperes-chronologiques/#i_99773

HISTOIRE DES ANIMAUX (Aristote)

  • Écrit par 
  • Pierre LOUIS
  •  • 324 mots

La date de 335 avant notre ère est très importante dans l'histoire de la science grecque et de la science en général. Elle correspond pourtant à une période assez sombre de l'histoire de la Grèce ancienne. Trois années plus tôt, en — 338, la défaite des Athéniens et des Thébains, battus par Philippe de Macédoine à Chéronée, a signifié la fin de l'hégémonie athénienne. Cependant, Athènes en — 335 d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-animaux/#i_99773

HISTOIRE NATURELLE

  • Écrit par 
  • Sophie SPITZ
  •  • 1 140 mots

La constitution d'une histoire naturelle à la fin du xvii e siècle et au début du xviii e est fondée sur le souci de substituer à l'explication de la nature sa description intégrale, considérée alors comme seul moyen de préserver la richesse des formes naturelles dans leur singularité. Décrire, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-naturelle/#i_99773

HISTOIRE NATURELLE (Buffon)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 254 mots

Georges-Louis Leclerc, comte de Buffon (1707-1788), intendant du Jardin du roi à Paris, est l'auteur d'une monumentale Histoire naturelle en 36 volumes dont les trois premiers paraissent en 1749. Cette collection se compose de quatre parties : l' Histoire naturelle, générale et particulière (1749-1767) en 15 volumes et 7 volumes de suppléments (1774-17 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-naturelle-buffon/#i_99773

HISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élodie BOUCHERON, 
  • Dominique CHRIQUI, 
  • Anne GUIVARC'H, 
  • Jacques POIRIER
  •  • 5 320 mots
  •  • 6 médias

Bien que le mot histologie (étymologiquement, science des tissus, du grec histos  : « tissu », et logos  : « science ») n'ait été créé qu'en 1821 (par Heusinger, en Allemagne), on considère habituellement – et à juste titre – que le concept morphologique, fonctionnel et pathologique de tissu a été fondé par Bichat (1771-1802), sans le recours au microsc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histologie/#i_99773

HODGKIN ALLAN LLYOD (1914-1998)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Neurophysiologiste britannique, Prix Nobel de physiologie ou médecine, conjointement à J. Eccles et A. F. Huxley, « pour leur découverte concernant les mécanismes ioniques impliqués dans l'excitation et l'inhibition des portions périphériques et centrales des membranes des cellules nerveuses » (1963). Étudiant à Trinity College, Cambridge (1932-1934) , où enseigne E. D. Adrian, l'un des fondateurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allan-llyod-hodgkin/#i_99773

HODGKIN DOROTHY MARY CROWFOOT (1910-1994)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 397 mots
  •  • 1 média

Biochimiste britannique née au Caire (Égypte), décédée à Ilmington (Warwickshire). Dorothy Mary Crowfoot Hodgkin commence en 1928 ses études de chimie à Oxford et les poursuit en 1932 à Cambridge, où elle s'initie, sous la direction de John Desmond Bernal, à la détermination de structures cristallines par diffraction des rayons X. Elle revient en 1934 à Oxford, où elle va effectuer le reste de sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorothy-mary-crowfoot-hodgkin/#i_99773

HOFFMANN JULES (1941- )

  • Écrit par 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 1 255 mots
  •  • 1 média

Biologiste français d'origine luxembourgeoise, Jules Alphonse Nicolas Hoffmann a reçu, avec Ralph N. Steinmann et Bruce A. Beutler, le prix Nobel de physiologie ou médecine en 2011 pour ses découvertes concernant les modes de reconnaissance et d'activation de l'immunité innée, la première ligne de défense des organismes vivants contre les agents infectieux et pathogènes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-hoffmann/#i_99773

HOLLEY ROBERT (1922-1993)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 186 mots

Chimiste américain diplômé de l'université Cornell, New York (1947), Robert W. Holley oriente ses travaux vers des sujets plus biologiques. Nommé professeur associé de chimie (1950-1957) puis professeur en titre de biochimie et biologie moléculaire (1964), il intègre ensuite l'Institut Salk à New York. Les travaux de Holley ont contribué à la compréhension des mécanismes de la biosynthèse des prot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-holley/#i_99773

HOMÉOSTASIE : LA CLÉ DE L'ASSISTANCE FONCTIONNELLE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 186 mots
  •  • 1 média

Dès ses premières recherches en physiologie animale et humaine, le médecin américain Walter Bradford Cannon (1871-1945) s'est efforcé d'analyser le fonctionnement des systèmes qui constituent un organisme vivant. Utilisant dès 1897 la radioscopie pour l'étude de la fonction digestive, il réussit non seulement à en analyser le déroulement mais aussi certaines de ses interférences avec d'autres fonc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homeostasie-la-cle-de-l-assistance-fonctionnelle/#i_99773

HOOKE ROBERT (1635-1703)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 764 mots
  •  • 3 médias

Savant anglais qui fut l'un des esprits les plus féconds du xvii e siècle. Élève à Oxford, Robert Hooke attire, par sa remarquable dextérité et son esprit inventif, l'attention de Robert Boyle qui l'engage comme assistant dans son laboratoire (1655) et avec lequel il construit sa machine pneumatique. Cette machine permit à Boyle d'effectuer des e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-hooke/#i_99773

HOPKINS sir FREDERICK GOWLAND (1861-1947)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 784 mots
  •  • 1 média

Biochimiste anglais qui fut le seul parmi ses contemporains à formuler correctement les problèmes de la biochimie et à les présenter d'une manière accessible à la logique et à l'expérimentation. Sa vision d'ensemble des mécanismes biochimiques et de leurs relations avec la vie, de la reproduction, du fonctionnement de la cellule a permis à la biochimie d'émerger et d'exister en tant que discipline […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hopkins-sir-frederick-gowland/#i_99773

HOPPE-SEYLER ERNST FELIX (1825-1895)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 185 mots

Médecin allemand, Ernst Felix Immanuel Hoppe-Seyler est né le 26 décembre 1825 à Freyburg-sur-l'Unstrut (Saxe). Il a tenté d'instaurer la chimie physiologique (biochimie) comme discipline universitaire. Il fut le premier à obtenir de la lécithine pure et introduisit le terme « protéide », aujourd'hui devenu protéine. Il contribua aussi à des études sur le métabolisme et à des recherches sur la chl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-felix-hoppe-seyler/#i_99773

HORMONES SEXUELLES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christiane SINDING
  •  • 234 mots

1889 Charles Édouard Brown-Séquard démontre les effets masculinisants des extraits testiculaires. 1905 Des extraits ovariens produisent l'œstrus (ou chaleurs, période pendant laquelle une femelle recherche l’accouplement) chez des animaux castrés. 1923 Découverte des premiers estrogènes par Allen et Doisy (notammen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones-sexuelles-reperes-chronologiques/#i_99773

HORMONES THYROÏDIENNES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christiane SINDING
  •  • 344 mots

1656 Thomas Wharton nomme la glande « thyroïde » par analogie avec un bouclier grec ancien. 1792 François-Emmanuel Fodéré publie Essai sur le goitre et le crétinage , première enquête épidémiologique sur le lien entre eau et goitre. 1820 Jean-François Coindet, de Genève, utilise l'iode dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones-thyroidiennes-reperes-chronologiques/#i_99773

HORVITZ ROBERT (1947- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 451 mots

Biologiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2002 (conjointement à Sydney Brenner et John Sulston) pour avoir découvert le mécanisme clé, appelé mort cellulaire programmée ou apoptose, par lequel les gènes contrôlent le développement des tissus et des organes. H. Robert Horvitz est né le 8 mai 1947 à Chicago, dans l'Illinois (États-Unis). Il obtient un doctorat à l'université Har […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-horvitz/#i_99773

HOUSSAY BERNARDO ALBERTO (1887-1971)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 238 mots

Médecin physiologiste argentin, né et mort à Buenos Aires, Houssay fait de brillantes études à l'université de la ville. Étudiant en pharmacie à quatorze ans, chef de service à l'hôpital Alvear à vingt-six ans (1913), Houssay est promu professeur et directeur de l'institut de physiologie de la faculté de médecine (1919-1943). En 1943, une décision gouvernementale le déchoit de ses fonctions univer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernardo-alberto-houssay/#i_99773

HUBEL DAVID (1926-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 268 mots

Neurobiologiste américain d'origine canadienne, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1981, conjointement à Torsten Wiesel et Roger Sperry, pour leurs travaux sur les fonctions cérébrales. David Hubel et Torsten Wiesel ont identifié ensemble les mécanismes de transmission de l'information dans le système visuel. David Hunter Hubel est né le 27 février 1926 à Windsor (Ontario). Il fait ses étude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-hubel/#i_99773

HUBER ROBERT (1937- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 272 mots

Chimiste cristallographe allemand né le 20 février 1937 à Munich, Robert Huber fait ses études à l'université technique de cette ville et il y soutient en 1963 un doctorat préparé sous la direction du biochimiste P. Karlson et du cristallographe W. Hoppe. Il entre à l'institut Max-Planck, où il exerce rapidement les fonctions de chef de division en biochimie. Il se tourne vers la chimie des proté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-huber/#i_99773

HUGGINS CHARLES BRENTON (1901-1998)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 156 mots

Médecin américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1966 « pour la découverte du traitement hormonal du cancer de la prostate ». Ce prix distingue également Peyton Rous pour la découverte du virus du sarcome de Rous. Formé à l'université d'Acadie (1920), puis à Harvard (1924) et à l'université du Michigan (1926), Huggins intègre l'université de Chicago (1927) où il occupera les fonctions d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-brenton-huggins/#i_99773

HUNT TIM (1943- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 308 mots

Biologiste britannique, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2001 (conjointement à Leland Hartwell et Paul Nurse), pour la découverte des molécules clés qui régulent le cycle cellulaire. Richard Timothy (Tim) Hunt est né le 19 février 1943 à Neston, dans le Cheshire (Angleterre). Il obtient un doctorat à l'université de Cambridge, puis conduit des recherches à l'école de médecine Albert-Einste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tim-hunt/#i_99773

HUXLEY ANDREW FIELDING (1917-2012)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 253 mots

Neurophysiologiste britannique, demi-frère du célèbre romancier Aldous Huxley. Professeur de physiologie à Cambridge puis à University College, Londres (1960), A. F. Huxley reçoit en 1963 le prix Nobel de physiologie ou médecine, conjointement à J. Eccles et A. L. Hodgkin, « pour la découverte concernant les mécanismes ioniques impliqués dans l'excitation et l'inhibition des portions périphérique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrew-fielding-huxley/#i_99773

HUXLEY HUGH (1924-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 399 mots

Le biologiste moléculaire anglais Hugh Huxley proposa en 1954 une théorie expliquant le mécanisme de la contraction musculaire. Hugh Esmor Huxley naît le 25 février 1924, à Birkenhead (Cheshire). Il commence des études de physique à l’université de Cambridge en 1941, mais doit rejoindre les forces armées en 1943. Il travaille alors sur la mise au point d’équipements radar pour la Royal Air Force […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugh-huxley/#i_99773

HUXLEY JULIAN SORELL (1887-1975)

  • Écrit par 
  • Pierre AUGER
  •  • 1 066 mots
  •  • 1 média

Biologiste, écrivain et philosophe anglais, sir Julian Sorell Huxley faisait partie d'une illustre famille : son grand-père était Thomas Henry Huxley, l'ami et le collaborateur de Charles Darwin, et il était le frère de l'écrivain Aldous Huxley. Il reçut sa formation scientifique au Balliol College, à Oxford, où il fut, de 1910 à 1912, maître de conférences. Il poursuivit une carrière de zoologist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julian-sorell-huxley/#i_99773

HUXLEY THOMAS HENRY (1825-1895)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 526 mots
  •  • 1 média

Zoologiste anglais qui s'est, en outre, profondément intéressé aux problèmes de l'enseignement. Autodidacte depuis l'âge de huit ans, Thomas Huxley réussit néanmoins à étudier la médecine au Charing Cross Hospital (1842), puis s'embarque pour cinq ans comme chirurgien en second sur la frégate Rattlesnake qui patrouille dans le Pacifique austral et l'océan Indien. Durant ce v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-henry-huxley/#i_99773

HWANG AFFAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  •  • 640 mots

L'année 2005 a vu, à propos du clonage humain, l'une des fraudes scientifiques parmi les plus spectaculaires de l'histoire de la biologie. Dénommée l'« affaire Hwang » – du nom du chercheur sud-coréen Hwang Woo-suk, vétérinaire de formation, qui en est à l'origine –, elle a d'ores et déjà conduit à jeter un doute sur l'ensemble du système en vigueur assurant la diffusion des informations scientif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affaire-hwang/#i_99773

IGNARRO LOUIS (1941- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 433 mots

Pharmacologue américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1998 (conjointement à Robert Furchgott et Ferid Murad), pour avoir découvert que le monoxyde d'azote (NO) agit comme une molécule de signalisation pour le système cardio-vasculaire. Ces travaux ont mis en évidence un mécanisme jusque-là complètement inconnu qui permet aux vaisseaux sanguins de l'organisme de se relâcher et de se di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-ignarro/#i_99773

IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Pierre GRABAR
  •  • 5 242 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le phénomène d'immunisation »  : […] Depuis fort longtemps on savait qu'une personne guérie de certaines maladies était protégée contre la répétition de ces maladies et, déjà avant notre ère, on pratiquait en Chine la variolisation pour prévenir la variole en inoculant à des personnes saines des produits de pustules de malades ayant une variole bénigne. Au milieu du xix e siècle, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunologie/#i_99773

INGRAM VERNON MARTIN (1924-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 184 mots

Biologiste allemand installé aux États-Unis. Né en Allemagne, émigré avec ses parents en 1938 au Royaume-Uni, il mène des études de chimie au Birbeck College de l'universitéde Londres où il obtient un doctorat de chimie organique en 1949. Il travaille ensuite aux États-Unis avec Moses Kunitz sur la cristallisation des protéines, dans le cadre du Rockefeller Institute de Yale. De retour au Royaume […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vernon-martin-ingram/#i_99773

INNÉ ET ACQUIS

  • Écrit par 
  • André PICHOT
  •  • 1 321 mots

Dans le chapitre « La recherche de l'hérédité »  : […] Au départ, les mots « inné » et « acquis » n'appartenaient pas spécifiquement à la biologie (cf. les idées innées de Descartes). Ils n'y sont entrés qu'assez tard au xix e  siècle, lors de l'invention de la notion d'hérédité, et avec des sens très incertains, puisque, dans le premier ouvrage consacré à cette notion (Prosper Lucas, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inne-et-acquis/#i_99773

INSÉMINATION ARTIFICIELLE ET PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jacques TESTART
  •  • 282 mots

xiv e  siècle Insémination artificielle pour l'amélioration animale. Espèce : cheval. Pays : région arabo-andalouse. 1799 Insémination avec sperme du conjoint (IAC). Espèce : humain. Pays : Grande-Bretagne. 1884 Insémination avec sperme de donneur (IAD). Espèce : h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/insemination-artificielle-et-procreation-medicalement-assistee-reperes-chronologiques/#i_99773

INTRODUCTION À L'ÉTUDE DE LA MÉDECINE EXPÉRIMENTALE (C. Bernard)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 982 mots
  •  • 1 média

L’ I ntroduction à l’étude de la médecine expérimentale est une œuvre importante de méthodologie scientifique publiée en 1865 par Claude Bernard, professeur au Collège de France, considéré comme le fondateur de l’école de physiologie française. De manière assez paradoxale, l’ Introduction a d’abord été commentée et critiquée par l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/introduction-a-l-etude-de-la-medecine-experimentale/#i_99773

ISOLEMENT DE LA ZYMASE

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 226 mots

Eduard Büchner (1860-1917) publie en 1897 La Fermentation alcoolique en milieu acellulaire , article qui ranime la controverse sur les fermentations. En effet, entre 1830 et 1860, deux théories contradictoires s'étaient affrontées : pour les chimistes A. von Baeyer (1835-1917) et J. von Liebig (1803-1873), « mécanistes », les fermentations étaient des processus autocatalytiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isolement-de-la-zymase/#i_99773

JACOB FRANÇOIS (1920-2013)

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 1 838 mots
  •  • 1 média

François Jacob fut une figure majeure de la génétique et de la biologie moléculaire, un des penseurs parmi les plus pénétrants de l'histoire et de la philosophie des sciences du vivant. N'acceptant pas la capitulation de 1940, il intègre les Forces françaises libres, participe aux campagnes d'Afrique et de France. Il fut grièvement blessé, et la carrière de chirurgien à laquelle il s'était destin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-jacob/#i_99773

JERNE NIELS KAJ (1911-1994)

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 1 136 mots

Né à Londres en 1911 de parents danois originaires du Jutland, Niels Kaj Jerne, Prix Nobel de médecine en 1984, membre associé étranger de l'Académie des sciences, a été l'un des immunologistes les plus éminents de la seconde moitié du xx e  siècle. Son œuvre théorique et expérimentale, dont la portée heuristique a été considérable, s'inscrit esse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niels-kaj-jerne/#i_99773

JOST ALFRED (1916-1991)

  • Écrit par 
  • Etienne WOLFF
  •  • 781 mots

Né en 1916 à Strasbourg, Alfred Jost accomplit de brillantes études dans des lycées de Strasbourg et de Paris.Il fut reçu à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm,où après avoir passé avec succès l'agrégation des sciences naturelles, il s'initie aux questions scientifiques avec le professeur Robert Lévy, dont l'enseignement était incomparable et dont se souviennent tous les élèves qui ont eu l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-jost/#i_99773

KAHN AXEL (1944- )

  • Écrit par 
  • Hélène GILGENKRANTZ
  •  • 516 mots
  •  • 1 média

Médecin généticien, philosophe, homme de dialogue et de communication, Axel Kahn, né le 5 septembre 1944, est connu du grand public pour l'avoir entraîné, avec conviction et clarté, dans une réflexion éthique imposée par les considérables progrès techniques qui ont abouti aux grandes découvertes scientifiques de la fin du xx e  siècle. Dans son li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/axel-kahn/#i_99773

KAMEN MARTIN DAVID (1913-2002)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 878 mots

Martin Kamen naquit à Toronto, le 27 août 1913. En 1930, âgé de dix-sept ans, il est admis à l'université de Chicago et se tourne vers la chimie. Cette discipline l'intéresse et il se met à lire énormément ; parmi ses professeurs, deux prix Nobel de physique, A. Michelson et A. Compton, suscitent particulièrement son enthousiasme. Pour subvenir aux frais de ses études, Kamen joue à cette époque da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-david-kamen/#i_99773

KANDEL ERIC (1929- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 309 mots

Neurobiologiste américain d'origine autrichienne, Prix Nobel de pharmacologie ou médecine en 2000 (conjointement à Arvid Carlsson et Paul Greengard), pour la découverte du rôle central joué par les synapses dans la mémoire et l'apprentissage. Eric Kandel est né le 7 novembre 1929 à Vienne (Autriche). Il obtient son diplôme de médecine à la faculté de médecine de l'université de New York, en 1956. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-kandel/#i_99773

KATZ BERNARD (1911-2003)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 190 mots
  •  • 1 média

Physiologiste britannique d'origine allemande, Bernard Katz est né le 26 mars 1911 à Leipzig. Il reçoit le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1970, conjointement à Julius Axelrod et Ulf von Euler pour l'élucidation du fonctionnement de la plaque motrice qui relie une fibre musculaire au nerf moteur. Diplômé de médecine de l'université de Leipzig, il émigre en Grande-Bretagne en 1934 et sout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-katz/#i_99773

KENDREW sir JOHN COWDERY (1917-1997)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 327 mots
  •  • 1 média

Biochimiste britannique né le 24 mars 1917 à Oxford et mort le 23 août 1997 à Cambridge, sir John Cowdery Kendrew effectue des études de chimie à l'université de Cambridge puis, pendant la Seconde Guerre mondiale, travaille dans un centre de recherche du ministère de la guerre à la mise au point du radar. Après la guerre, il revient à Cambridge, où il rencontre Max Ferdinand Perutz, qui deviendra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kendrew-sir-john-cowdery/#i_99773

KHORANA HAR GOBIND (1922-2011)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 395 mots
  •  • 1 média

Biochimiste américain d'origine indienne né le 9 janvier 1922, à Raipur (ville du Pendjab, aujourd'hui au Pakistan), Har Gobind Khorana étudie à l'université du Pendjab (Lahore), puis part pour la Grande-Bretagne préparer un doctorat à l'université de Liverpool (1945). De 1950 à 1952, il étudie les protéines et les acides nucléiques à l'université de Cambridge, puis poursuit ses recherches à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/har-gobind-khorana/#i_99773

KLUG AARON (1926-2018)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 282 mots

Biochimiste britannique, Aaron Klug est né le 11 août 1926 à Zelvas (Lituanie). Sa famille s'installe en 1928 en Afrique du Sud, où il fait ses études secondaires et supérieures et s'initie à la cristallographie. En 1949, il part pour la Grande-Bretagne, à Cambridge, préparer dans le laboratoire Cavendish, sous la direction de Hartree, une thèse de doctorat qu'il soutient en 1952. Il obtient alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aaron-klug/#i_99773

KNOBIL ERNST (1926-2000)

  • Écrit par 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 744 mots

Berlinois par sa naissance, Viennois par ses parents, Français par son éducation, citoyen des États-Unis par sa carrière universitaire et scientifique, le physiologiste Ernst Knobil est demeuré toute sa vie un exemple parfait de l'intellectuel européen – une culture polymorphe assortie d'humour, une ambition habillée d'élégance, une rigueur scientifique tempérée de pragmatisme et d'efficacité. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-knobil/#i_99773

KÖHLER GEORGES (1946-1995)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 539 mots

Immunologiste allemand, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1944 (conjointement à César Milstein et Niels Jerne), pour le développement d'une technique de production d'anticorps monoclonaux. Ces molécules protéiques pures, toutes identiques, capables de reconnaître avec une grande sensibilité l'antigène correspondant, sont utilisées dans le diagnostic et le traitement de nombreuses maladies. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-kohler/#i_99773

KOPROWSKI HILARY (1916-2013)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 486 mots

Le virologue polonais Hilary Koprowski mit au point un vaccin vivant atténué efficace contre la poliomyélite, administré par voie orale. Il effectua le premier essai clinique en 1950, soit deux ans avant que l’équipe de Jonas Salk teste son vaccin inactivé injectable, neuf ans avant qu’Albert Sabin lance un vaste programme de vaccination par voie orale en U.R.S.S. et dix ans avant que ce dernier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hilary-koprowski/#i_99773

KORNBERG ARTHUR (1918-2007)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 330 mots

Biochimiste américain. Né le 3 mars 1918 à New York, Kornberg fait ses études au City College de New York et à l'université de Rochester (1941). Chef de la section d'enzymologie et métabolisme au National Health Institute de Bethesda (Maryland, 1947-1953), Kornberg est professeur de microbiologie à l'université de Saint Louis (1953-1957) avant de rejoindre l'université Stanford (Californie), où il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-kornberg/#i_99773

KORNBERG ROGER D. (1947- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 197 mots

Le biochimiste américain Roger D. Kornberg reçut en 2006 le prix Nobel de chimie pour ses recherches sur la transcription eucaryote au niveau moléculaire. Né en 1947 à Saint Louis (Missouri), Roger David Kornberg étudie la chimie à l'université Harvard, où il obtient une licence en 1967, puis à Stanford, où il passe un doctorat en 1972. Il enseigne à l'école de médecine de Harvard de 1976 à 1978 a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-d-kornberg/#i_99773

KOSSEL LUDWIG KARL MARTIN LEONHARD ALBRECHT (1853-1927)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 263 mots

Physiologiste allemand, né en 1853 à Rostock, mort en 1927 à Heidelberg. Albrecht Kossel est lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine en 1910 pour « sa contribution à la connaissance de la chimie de la cellule et en particulier pour ses travaux sur les protéines et les substances nucléiques ». Médecin diplômé (1878) des universités de Strasbourg et Rostock, directeur du service de chimie d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-karl-martin-leonhard-albrecht-kossel/#i_99773

KREBS CYCLE DE ou CYCLE CITRIQUE ou CYCLE TRICARBOXYLIQUE

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 260 mots

Le nom du biochimiste britannique d'origine allemande Hans Adolf Krebs (1900-1981), prix Nobel de physiologie ou médecine en 1953, est, pour les biologistes, indissociablement lié au cycle des acides tricarboxyliques. Ce dernier constitue la voie finale du catabolisme oxydatif de toutes les molécules combustibles, issues aussi bien des protéines que des glucides et des lipides dans les cellules a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krebs-cycle-citrique-cycle-tricarboxylique/#i_99773

KREBS EDWIN (1918-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 361 mots
  •  • 1 média

Biochimiste américain, Edwin Krebs reçoit le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1972 (conjointement à Edmond Fischer), pour la découverte de la phosphorylation réversible des protéines, processus biochimique qui contrôle l'activité de certaines enzymes dans les cellules et adapte ainsi leur activité aux besoins de la vie cellulaire. Edwin Gerhard Krebs est né le 6 juin 1918, à Lansing (Iowa) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edwin-krebs/#i_99773

KREBS HANS ADOLF (1900-1981)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 933 mots

Hans Krebs naquit le 25 août 1900 à Hildesheim (Basse-Saxe, Allemagne), dans une famille israélite ; son père était chirurgien. Après des études de médecine commencées à Göttingen, il choisit à dix-neuf ans de se diriger vers la recherche. En 1923, il devient collaborateur bénévole dans le laboratoire d'anatomie d'E. Fischer, à Fribourg. Sa première publication est une étude cytochimique. Elle lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-adolf-krebs/#i_99773

KROGH SCHACK AUGUST STEENBERG (1874-1949)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 461 mots

Savant danois, né en 1874 à Greena, mort en 1949 à Copenhague. Étudiant la zoologie à l'université de Copenhague (1893-1897), Krogh est très vite remarqué par le professeur Christian Bohr dont il devient l'assistant. D'abord professeur associé en zoophysiologie (1908), un poste spécialement créé pour lui, il devient par la suite titulaire de cette nouvelle chaire (1916) et la conservera jusqu'à sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schack-august-steenberg-krogh/#i_99773

LAMARCK JEAN-BAPTISTE DE MONET chevalier DE (1744-1829)

  • Écrit par 
  • Charles BOCQUET, 
  • Pietro CORSI
  •  • 3 180 mots
  •  • 1 média

Plus que tout autre, et peut-être dans la mesure même où il fut passionnément contesté, Lamarck doit être considéré comme le fondateur de la biologie. Avant de proposer, en 1802, de désigner sous ce nom la science des êtres vivants, il s'était en effet attaché à en délimiter les contours et à en dégager les lois générales. Reprenant à son compte la conception linnéenne des trois règnes superposés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamarck-jean-baptiste-de-monet-de/#i_99773

LAMARCK (J.-B. de) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 470 mots

1744 Naissance, le 1 er  août, de Jean-Baptiste-Pierre-Antoine de Monet, chevalier de La Marck (dit Lamarck) à Bazentin-le-Petit (Somme). 1778 Lamarck publie la Flore française. Cet ouvrage sera réimprimé en 1795 puis remanié en 1805 par A.-P. de Candolle qui en publiera une dernière édition augm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamarck-j-b-reperes-chronologiques/#i_99773

LANDSTEINER KARL (1868-1943)

  • Écrit par 
  • Paul SPEISER
  •  • 910 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Immunologie sanguine »  : […] Le premier travail scientifique sur l'agglutination de certains globules rouges par le sérum d'autres individus paraît en 1900. En 1901, Landsteiner publie un article fondamental : « Über Agglutinationserscheinungen normalen menschlichen Blutes » ( Wiener klinische Wochenschrift , 1901), où il définit les réactions des groupes sanguins A, B et O. Ses collaborateurs A. von […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-landsteiner/#i_99773

LANGAGE DES ABEILLES

  • Écrit par 
  • Minh-Hà PHAM-DELÈGUE
  •  • 212 mots
  •  • 1 média

Depuis des siècles, des danses d'abeilles à l'intérieur de la ruche ont été observées. Mais leur signification reste inconnue jusqu'aux travaux décisifs de Karl von Frisch, publiés dès 1927 : Aus dem Leben der Bienen ( La Vie des abeilles ). Celui-ci découvre que les abeilles communiquent par la danse en rond lorsque la source d'approvisionnement est pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langage-des-abeilles/#i_99773

LANGERHANS PAUL (1847-1888)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 399 mots

Paul Langerhans, médecin allemand, est né le 25 juillet 1847 à Berlin. Il fait des études de médecine à Iéna et les finit à Berlin, passant sa thèse de doctorat en 1869. À peine diplômé, il voyage au Proche-Orient, revient en Allemagne et est médecin dans une ambulance pendant la guerre franco-prussienne de 1870. Professeur d’anatomie à Fribourg-en-Brisgau en 1873, il contracte la tuberculose et a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-langerhans/#i_99773

LATARJET RAYMOND (1911-1998)

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 1 019 mots

Raymond Latarjet est l'une des personnalités qui ont dominé la biologie en France, la radiobiologie dans le monde. Né en 1911 à Lyon, dans une famille de médecins et d'universitaires, il est attiré par la physique et il soutient, en 1937, une thèse de doctorat ès sciences physiques, mais il suit aussi la tradition familiale et devient docteur en pharmacie et en médecine. Tout naturellement, ses pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-latarjet/#i_99773

LAUBIER LUCIEN (1936-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 323 mots

Biologiste et océanographe français. Né le 22 septembre 1936 à Lille, Lucien Laubier, docteur ès sciences de l'université de Paris (1965), débute sa carrière au laboratoire Arago de Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales). Devenu conseiller scientifique au Centre national pour l'exploitation des océans (Cnexo) – dont la fusion avec l'Institut scientifique et technique des pêches maritimes donnera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucien-laubier/#i_99773

LEDERBERG JOSHUA (1925-2008)

  • Écrit par 
  • Agnès ULLMANN
  •  • 996 mots

Généticien et microbiologiste américain, un des fondateurs de la biologie moléculaire moderne. Pour sa découverte de la recombinaison génétique chez les bactéries, qui a ouvert la voie à l'analyse génétique de ces micro-organismes, Joshua Lederberg a reçu, en 1958, à l'âge de trente-trois ans, le prix Nobel de physiologie ou médecine, qu'il partagea avec ses compatriotes George W. Beadle et Edwar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joshua-lederberg/#i_99773

LEDERER EDGAR (1908-1988)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 810 mots

Les soubresauts du xx e  siècle n'ont pas épargné Edgar Lederer, chimiste français né à Vienne le 5 juin 1908. Fuyant l'antisémitisme de la capitale autrichienne où il avait obtenu son doctorat, le jeune homme trouva refuge à Heidelberg en 1930, mais dut quitter l'Allemagne en hâte lors de la venue des nazis au pouvoir en 1933. Réfugié à Paris, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgar-lederer/#i_99773

LEHNINGER ALBERT L. (1917-1986)

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 586 mots

Mort le 4 mars 1986 au terme d'une longue carrière de chercheur et d'enseignant, Albert L. Lehninger est universellement connu des étudiants en sciences et en médecine pour ses livres d'enseignement dont le premier, paru en 1970 sous le simple titre de Biochemistry , renouvelle complètement l'écriture des livres de cette discipline. Contrairement à ses prédécesseurs en ce do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-l-lehninger/#i_99773

LELOIR LUIS FEDERICO (1906-1987)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 332 mots

Biochimiste argentin. Né à Paris, il a vécu à Buenos Aires dès 1908. Docteur en médecine de l'université de cette ville en 1932, il entre à l'Institut de physiologie où, sous la direction du professeur B. Houssay, il étudie le rôle de l'adrénaline dans le métabolisme des hydrates de carbone. En 1936, il fait un stage au Biochemical Laboratory de Cambridge (Grande-Bretagne) puis rentre à Buenos Air […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-federico-leloir/#i_99773

LES CHAÎNES D'ÉROS. ACTUALITÉ DU SEXUEL (A. Green) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Alain VANIER
  •  • 1 325 mots

La psychanalyse naît avec un déplacement opéré par Freud dans la notion de sexualité, que traduisent l'abandon de la théorie de la séduction pour celle du fantasme et l'introduction du complexe d'Œdipe. Le sexuel ne fait plus, dès lors, une irruption accidentelle dans la vie du sujet, mais devient partie structurante et fondatrice de l'appareil psychique, et la sexualité infantile ne se confond pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-chaines-d-eros-actualite-du-sexuel/#i_99773

LÉTALITÉ GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Denis BUICAN
  •  • 980 mots

Sensibilisé aux problèmes de l'hérédité par la lecture de Zola et notamment par le personnage du docteur Pascal, comme le montre une lettre adressée à l'écrivain en 1894, le zoologiste Lucien Cuénot présenta à l'Académie des sciences, en 1902, une note où il vérifie les lois de Mendel sur des croisements de souris. Ceux-ci lui ont permis de constater la dominance de la couleur grise en première gé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/letalite-genetique/#i_99773

LEVI-MONTALCINI RITA (1909-2012)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  • , Universalis
  •  • 662 mots
  •  • 1 média

Médecin neurologue ayant la double nationalité italienne et américaine, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1986 (conjointement au biochimiste Stanley Cohen avec qui elle a longuement travaillé), pour la découverte d'une molécule qui stimule et module la croissance des neurones. Rita Levi-Montalcini est née le 22 avril 1909 à Turin. Après des études de médecine à l'université de Turin, elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rita-levi-montalcini/#i_99773

LEVITT MICHAEL (1947- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 400 mots
  •  • 1 média

Biophysicien et chimiste américano-israélo-britannique, Prix Nobel de chimie en 2013, Michael Levitt naît à Pretoria (Afrique du Sud) le 9 mai 1947. Après des études supérieures en physique au King’s College de l’université de Londres, il prépare son doctorat en biophysique au laboratoire de biologie moléculaire de l’université de Cambridge (Royaume-Uni) et soutient sa thèse en 1972 sur l’analys […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-levitt/#i_99773

LEWIS EDWARD B. (1918-2004)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GUYADER
  •  • 361 mots

Généticien américain. Né le 20 mai1918 à Wildes-Barre (Pennsylvanie), Edward Lewis, diplômé du California Institute of Technology (1942) où il a étudié sous la direction d'Alfred Sturtevant, effectue sa carrière d'enseignant dans cette institution à partir de 1946. Lewis s'est attaqué au problème des rapports entre génétique et embryologie. Dans les années 1940 à 1950, quand il a commencé ses trav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-b-lewis/#i_99773

LI CHOH HAO (1913-1987)

  • Écrit par 
  • Michel CHRÉTIEN
  •  • 490 mots

Né à Canton (Chine) en 1913, Choh Hao Li obtient son baccalauréat de chimie à l'université de Nankin et décide, en 1935, d'émigrer aux États-Unis pour compléter ses études en physico-chimie organique à l'université de Berkeley (Californie). Dès l'obtention de son doctorat, il commence, en 1938, une brillante carrière de biochimiste en explorant les secrets de la glande pituitaire, déjà reconnue c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/li-choh-hao-1913-1987/#i_99773

LINNÉ CARL VON

  • Écrit par 
  • Georges GUSDORF
  •  • 2 435 mots

Fondateur de l'histoire naturelle moderne, Linné n'est pas le premier en date des naturalistes. Il y avait des anatomistes avant Vésale, des chimistes avant Lavoisier. Néanmoins, dans la perspective de l'histoire des sciences, Vésale, Linné et Lavoisier apparaissent comme des initiateurs dans les disciplines où ils se sont illustrés. Selon Condillac, une science est une langue bien faite. Si la f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-von-linne/#i_99773

LINNÉ CARL VON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 407 mots

1707 Naissance, le 13 (ancien style)/23 mai (nouveau style), de Carl Linnaeus à Råshult en Suède. 1727-1735 Il étudie la médecine à l'université de Lund puis à celle d'Uppsala. Il fait entre-temps un voyage de plusieurs mois (de mai à septembre 1732) en Laponie dont il tirera une Flora Lapponica (1737). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linne-reperes-chronologiques/#i_99773

LIPMANN FRITZ ALBERT (1899-1986)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 258 mots

Biochimiste américain d'origine allemande, né en 1899 à Koenigsberg, mort en 1986 à New York. Élève d'Otto Meyerhof à l'institut de biologie Kaiser Wilhelm à Berlin puis Heildelberg (1926-1930), Lipmann mène son activité scientifique successivement à la fondation Carlsberg à Copenhague (1932-1939), à l'université Cornell à New York, puis au Massachusetts General Hospital (1939-1941) avant de deven […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fritz-albert-lipmann/#i_99773

LOEB JACQUES (1859-1924)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 447 mots

Ayant obtenu un doctorat en médecine à l'université de Strasbourg (1884), Loeb commença des recherches de biologie à l'université de Würzburg (1886-1888), puis à Strasbourg et à Naples. En 1891, il s'installa aux États-Unis, enseignant successivement à Bryn Mawr College (Penn.), à l'université de Chicago et à l'université de Californie ; en 1910, il devint membre de l'Institut Rockefeller pour la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-loeb/#i_99773

LOIS MENDÉLIENNES DE L'HÉRÉDITÉ

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 258 mots

Moine et botaniste, Gregor Mendel (1822-1884) s'intéressait à la transmission héréditaire de l'aspect des graines de petits pois, en étudiant statistiquement les produits de croisement de différentes variétés. Il découvre ainsi que des caractères distincts, par exemple la couleur et la forme, se transmettent séparément. Lorsque les deux parents diffèrent par un seul caractère, par exemple graine r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lois-mendeliennes-de-l-heredite/#i_99773

LORENZ KONRAD (1903-1989)

  • Écrit par 
  • Raymond CAMPAN
  •  • 2 586 mots
  •  • 1 média

Le nom de Konrad Lorenz reste attaché à l'éthologie classique ou objectiviste, discipline qu'il fonda à la fin des années 1930, avec Nikolaas Tinbergen, et qui se propose d'étudier le comportement des animaux dans leur milieu naturel. Ses recherches sur la communication et la formation des liens sociaux chez les oiseaux, inspirées par l'ornithologue Oskar Heinroth, ou sur les signaux déclencheurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konrad-lorenz/#i_99773

L'ORIGINE DES ESPÈCES (C. Darwin)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 265 mots
  •  • 1 média

C'est en 1859, dans L'Origine des espèces au moyen de la sélection naturelle ou la préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie ( On The Origin of Species by Means of Natural Selection, or The Preservation of Favoured Races in the Struggle for Life ), que le naturaliste anglais Charles Darwin (1809-1882) expose sa théorie de l'évolution. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-origine-des-especes/#i_99773

LURIA SALVADOR (1912-1991)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 337 mots
  •  • 1 média

Bactériologiste et généticien américain, d'origine italienne. Docteur en médecine en 1935, Luria complète sa formation par des études de mathématiques et de physique. Il s'intéresse ensuite à la radiographie des bactéries et des virus. En 1938, il travaille à l'Institut du radium, à Paris, ainsi qu'à l'Institut Pasteur avec E. Wollman. En 1940, il part pour l'université Columbia, aux États-Unis, r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salvador-luria/#i_99773

LWOFF ANDRÉ (1902-1994)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 189 mots
  •  • 1 média

Médecin et biologiste français, André Lwoff a été un des fondateurs de la génétique moderne. Il a reçu en 1965, avec Jacques Monod et François Jacob, le prix Nobel de physiologie ou médecine pour leurs travaux sur le contrôle de l’expression des gènes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-lwoff/#i_99773

LYNEN FEODOR (1911-1979)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 270 mots

Biochimiste allemand, prix Nobel de physiologie ou médecine en 1964 avec l'Américain Konrad Bloch pour leur découverte du métabolisme du cholestérol et des acides gras et de sa régulation. Formé à l'université de Munich, sa ville natale, où il soutient en 1937 un doctorat en chimie sous la direction de Heinrich Wieland (Prix Nobel de chimie en 1927), Lynen y sera nommé professeur de biochimie (195 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feodor-lynen/#i_99773

LYSSENKO (AFFAIRE)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 387 mots
  •  • 5 médias

Trofim Denissovitch Lyssenko , technicien agricole soviétique, connut une carrière fulgurante. Né le 29 septembre 1898 à Karlovka en Ukraine (province de Poltava) dans une famille de paysans, il reçoit une formation pratique dans une école d'horticulture et devient technicien agricole. Si Lyssenko reconnaît volontiers sa faible formation scientifique, il se targue d'être un homme de terrain hors p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyssenko-affaire/#i_99773

MACH ERNST (1838-1916)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 4 135 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Contributions en physiologie et psychologie des sensations »  : […] Expérimentateur de talent, finançant parfois lui-même ses propres recherches, Mach s'intéressa très tôt à la psychophysiologie des sensations, sans doute sous l'influence des physiologistes réputés qui se trouvaient à Vienne vers les années 1860 ; son adhésion au courant antivitaliste, qui favorisait le développement de la biophysique, lui fit considérer que la physique et la physiologie sont sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-mach/#i_99773

MAGENDIE FRANÇOIS (1783-1855)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 670 mots

Médecin français, un des pionniers de la physiologie expérimentale. Son père, chirurgien renommé de Bordeaux, vient à Paris avec son fils au début de la Révolution ; mais, passionné par les idées nouvelles, il ne s'occupe guère de l'éducation de l'enfant. Celui-ci est assez brillant pour entreprendre ses études médicales à seize ans et faire partie, à dix-neuf ans, de la seconde promotion de l'int […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-magendie/#i_99773

MAGNOL PIERRE (1638-1715)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 723 mots
  •  • 1 média

Médecin et botaniste français, Pierre Magnol a consacré sa vie à étudier les plantes du Languedoc, dont il en a décrit plus de deux mille. Né à Montpellier le 8 juin 1638, Pierre Magnol , fils et petit-fils d’apothicaires protestants, suit une formation essentiellement axée sur la médecine et la botanique au sein de l’université de Montpellier, l’une des plus renommées à cette époque. Il y obtien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-magnol/#i_99773

MALPIGHI MARCELLO (1628-1694)

  • Écrit par 
  • Alfredo RIVA, 
  • Ettore TOFFOLETTO
  •  • 923 mots

Médecin et biologiste italien né le 10 mars 1628 à Crevalcore, près de Bologne (États pontificaux), mort le 30 novembre 1694 à Rome. Marcello Malpighi entre en 1646 à l'université de Bologne dont il est docteur en médecine et en philosophie en 1653. Nommé enseignant dans son alma mater , il y poursuit aussitôt ses recherches en anatomie et en médecine. En 1656, le grand-duc d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcello-malpighi/#i_99773

MAREY ÉTIENNE-JULES (1830-1904)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 689 mots
  •  • 3 médias

Médecin et physiologiste français qui a perfectionné la méthode graphique pour l'enregistrement de l'activité physiologique. Né à Beaune, Marey étudie à Dijon et vient à Paris en 1850 s'inscrire à la faculté de médecine. Interne à l'hôpital Cochin (1854), il se passionne pour la physique et travaille en 1857 sur l'élasticité artérielle et la propagation des ondes dans les liquides. Sa thèse, en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-jules-marey/#i_99773

MARGULIS LYNN (1938-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 521 mots

La microbiologiste américaine Lynn Margulis révolutionna la représentation moderne de l'apparition de la vie sur Terre. Lynn Margulis (née Lynn Petra Alexander le 5 mars 1938, à Chicago) obtient en 1957 une licence à l'université de sa ville natale, où elle rencontre son époux, le futur astronome Carl Sagan. Trois ans plus tard, elle passe une maîtrise de zoologie et de génétique à l'université du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lynn-margulis/#i_99773

MARQUAGE MOLÉCULAIRE ET MÉTABOLISME

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 265 mots
  •  • 1 média

C'est en 1904 que le biochimiste allemand Franz Knoop (1875-1946) marque par le groupe phényl l'atome de carbone méthylique d'un acide gras, inaugurant ainsi le marquage moléculaire du métabolisme lipidique. L'avancée des sciences nucléaires permet de dépasser le marquage chimique et d'imposer le marquage isotopique des molécules biologiques utilisant les variétés isotopiques (naturellement absen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marquage-moleculaire-et-metabolisme/#i_99773

MARTIN ARCHER JOHN PORTER (1910-2002)

  • Écrit par 
  • Michel MARTIN
  •  • 882 mots

Biochimiste britannique ayant reçu en 1952, conjointement avec Richard L. M. Synge (1914-1994), le prix Nobel de chimie pour « l'invention de la chromatographie de partage » . Conçue en 1903 par le botaniste russe Mikhail S. Tswett, la chromatographie est une méthode de séparation des composants moléculaires des mélanges, qui repose sur la distribution différentielle des constituants entre deux ph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archer-john-porter-martin/#i_99773

MAYNARD SMITH JOHN (1920-2004)

  • Écrit par 
  • Jean GAYON
  •  • 1 444 mots

Biologiste et généticien britannique, John Maynard Smith est un évolutionniste parmi les plus influents de sa génération et l’un des plus féconds depuis Darwin. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-maynard-smith/#i_99773

MAYR ERNST (1904-2005)

  • Écrit par 
  • Simon TILLIER
  •  • 828 mots

Un des biologistes les plus importants du xx e  siècle, principal promoteur de la théorie synthétique de l'évolution. La publication, en 1942, de son ouvrage Systematics and the Origin of Species a été à l'origine d'une renommée mondiale qui en a fait la figure centrale du néo-darwinisme. Après avoir obtenu un diplôme de méd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-mayr/#i_99773

McCLINTOCK BARBARA (1902-1992)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 624 mots

Scientifique américaine, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1983, pour la découverte, dans les années 1940 et 1950, d'éléments génétiques mobiles : les gènes « sauteurs ». Barbara McClintock est née le 16 juin 1902 à Hartford (Connecticut). Son père était physicien et elle prit un grand plaisir à étudier les sciences dans son enfance. Très tôt, elle fit preuve d'une indépendance d'esprit et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barbara-mcclintock/#i_99773

MCCULLOCH ERNEST ARMSTRONG (1926-2011)

  • Écrit par 
  • Kara ROGERS
  • , Universalis
  •  • 362 mots

Ernest McCulloch était un biologiste cellulaire canadien, connu pour sa découverte de l'existence des cellules souches en collaboration avec le biophysicien James E. Till. Leurs travaux ont ouvert de nombreuses voies menant au développement des thérapies régénératives comme la greffe de moelle osseuse. Ernest McCulloch voit le jour le 27 avril 1926 à Toronto, dans l'Ontario. Il se forme à la facu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernest-armstrong-mcculloch/#i_99773

MEDAWAR PETER BRIAN (1915-1987)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 420 mots
  •  • 1 média

Biologiste anglais dont les travaux considérables touchent à plusieurs domaines très importants de la biologie : l'immunité, l'hérédité, la différenciation, et permettent de tracer des voies nouvelles à l'étude des greffes, des transplantations et de la cancérologie. Ancien élève de l'université d'Oxford, il est nommé, en 1961, professeur de zoologie et d'anatomie comparée à l'University College […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-brian-medawar/#i_99773

MÉIOSE, en bref

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 186 mots
  •  • 1 média

La confirmation de la théorie cellulaire dans les années 1860 amène les biologistes à étudier la constitution et la fonction du noyau de la cellule. En 1883, le biologiste belge Edouard Van Beneden (1846-1910) découvre chez l'ascaris, un ver parasite du cheval, que le noyau des cellules sexuelles (ovules et spermatozoïdes) contient deux fois moins de chromosomes que celui des cellules germinales d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meiose-en-bref/#i_99773

MENDEL GREGOR JOHANN (1822-1884)

  • Écrit par 
  • Jacques PIQUEMAL
  •  • 2 089 mots
  •  • 2 médias

Comme un certain nombre de botanistes de son époque, Mendel était prêtre ; mais il ne faut pas l'imaginer comme un pur amateur cloîtré dans quelque monastère puisqu'il sera, en 1862, l'un des fondateurs de la Société des naturalistes (Naturforschender Verein) de Brünn. L'absence de tout tâtonnement dans ses expériences sur l'hybridation, comme l'exceptionnelle sûreté de cet énorme plan de travail […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregor-johann-mendel/#i_99773

MÉNEZ ANDRÉ (1943-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 272 mots

Biologiste et biochimiste français, expert scientifique de renommée mondiale dans le domaine des protéines toxiques d'origine animale. Après avoir obtenu son doctorat en sciences naturelles à l'université de Paris-VII, André Ménez, né à Vire (Calvados) le 12 septembre 1943, intègre, en tant qu'ingénieur, le Commissariat à l'énergie atomique en 1968. Il y assurera différentes fonctions au sein de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-menez/#i_99773

MERIAN ANNA MARIA SIBYLLA (1647-1717)

  • Écrit par 
  • Denis LAMY
  •  • 959 mots
  •  • 1 média

Illustratrice et naturaliste d’origine allemande, Anna Maria Sibylla Merian fut une figure originale et atypique de son temps, et ce pour trois raisons. D’abord, elle a exercé dans un domaine dominé par les hommes. Ensuite, elle a montré un grand intérêt pour la métamorphose des insectes, et en particulier celle des papillons, à une époque où beaucoup considéraient que ces animaux naissaient de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anna-maria-sibylla-merian/#i_99773

MESELSON MATTHEW (1930- )

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 328 mots

Biologiste américain né le 24 mai 1930 à Denver (Colorado). Après avoir obtenu en 1957 son doctorat ès sciences au California Institute of Technology, il est nommé en 1960 professeur de biologie à Harvard. En 1968, il est élu à l'Académie des sciences des États-Unis. Matthew Meselson est surtout connu pour les expériences qu'il effectue avec Franklin W. Stahl à partir de 1958. Dès 1964, Meselson […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthew-meselson/#i_99773

MÉTABOLISME ET PHOSPHORYLATIONS

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 213 mots

Les Britanniques Arthur Harden et William Young avaient démontré, en 1905, que la fermentation alcoolique en milieu acellulaire consommait du phosphate. Celui-ci entrait dans la formation d'un hexose diphosphate qui fut isolé par W. Young en 1907 et identifié ensuite (1928) comme étant le fructose 1,6-diphosphate par Phoebus Levene aux États-Unis. Le phénomène d'activation exercé par le phosphate […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metabolisme-et-phosphorylations/#i_99773

MÉTABOLISME RESPIRATOIRE

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 267 mots

Hans Krebs (1900-1981) étudia, à Fribourg, la formation de l'urée dans des tranches de foie de rat et décrivit, en 1930, le premier cycle biochimique où un métabolite initial est régénéré par une série de réactions intermédiaires. Contraint à l'exil en 1933, il s'établit à Oxford et découvrit, sur des muscles émincés de pigeon, le cycle de décomposition respiratoire de l'acide pyruvique que produi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metabolisme-respiratoire/#i_99773

METCHNIKOV ILIA ILITCH ou ÉLIE (1845-1916)

  • Écrit par 
  • Jérôme PIERREL
  •  • 1 092 mots
  •  • 1 média

Zoologiste et immunologiste d’origine russe, Ilia (ou Ilya) Ilitch Metchnikov, francisé en Élie Metchnikoff, est surtout connu pour avoir montré l’existence de l’immunité cellulaire, plus tard appelée « immunité innée » ou « immunité non spécifique » . Il s’est opposé à ceux qui, comme Paul Ehrlich, ont soutenu que l’immunité était une propriété du liquide sanguin (immunité dite humorale, acquise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metchnikov-ilia-ilitch-ou-elie/#i_99773

MEYERHOF OTTO (1884-1951)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 190 mots

Biochimiste allemand, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1922 (conjointement à Archibald V. Hill) pour ses travaux sur le métabolisme musculaire. Otto Meyerhof est né le 12 avril 1884 à Hanovre. Ses études sur les enzymes qui conditionnent la glycolyse (utilisation du glucose comme source énergétique) restent à la base de notre compréhension du fonctionnement musculaire. Après avoir reçu son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-meyerhof/#i_99773

MICHEL HARTMUT (1948- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 328 mots

Biochimiste allemand né le 18 juillet 1948 à Ludwigsburg. Hartmut Michel fait ses études de biochimie à l'université de Tübingen, puis à l'université de Würtzburg, où il obtient son doctorat en 1977. À Tübingen, Michel commence une longue et fructueuse collaboration avec D. Oesterhelt, un spécialiste de bioénergétique et des protéines membranaires. Michel travaille à mettre au point des méthodes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hartmut-michel/#i_99773

MICROBE

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 527 mots

Grâce à l'invention du microscope, vers la fin du xvii e siècle, on découvrit l'existence d'êtres vivants de très petite taille, invisibles à l'œil nu. Sujets de curiosité pendant plus de cent cinquante ans, leur étude ne fut réellement abordée qu'au milieu du xix e siècle, avec les travaux de P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbe/#i_99773

MICROBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Corinne DOREL, 
  • Philippe LEJEUNE, 
  • Jean-Michel PANOFF
  •  • 3 880 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Historique »  : […] Durant une longue période, l'existence des organismes invisibles à l'œil nu n'était qu'à peine soupçonnée ; ensuite, l'histoire de la microbiologie s'est clairement développée en trois phases. La première correspond aux xvii e et xviii e  siècles avec les premières observations microscopiques ass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiologie/#i_99773

MICROGRAPHIA (R. Hooke)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 726 mots
  •  • 1 média

La publication de Micrographia , or Some Physiological Descriptions of Minute Bodies Made by Magnifying Glasses , en 1665, a été une étape fondamentale dans l’initiation des recherches fondées sur l’usage du microscope, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/micrographia/#i_99773

MICROSCOPIE DU VIVANT

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 190 mots
  •  • 1 média

L'essor de l'anatomie microscopique à partir du xvii e  siècle a suivi l'invention d'instruments d'optique comportant des lentilles de verre qui permettent d'obtenir des images très agrandies en observant, à travers elles, de petits objets. Les premiers naturalistes qui ont utilisé de tels instruments, Robert Hooke (1635-1703) ou Nehemia Grew (164 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microscopie-du-vivant/#i_99773

MILLMAN IRVING (1923-2012)

  • Écrit par 
  • Karen SPARKS
  •  • 238 mots

Le microbiologiste américain Irving Millman collabora, à partir de 1967, avec le futur Prix Nobel Baruch Blumberg à l'Institute for Cancer Research (auj. Fox Chase Cancer Center) de Philadelphie pour mettre au point un vaccin contre l'hépatite B. Ce vaccin, développé en 1969, a été mis sur le marché aux États-Unis en 1982. Irving Millman conçut aussi une analyse de sang capable de détecter le vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irving-millman/#i_99773

MILSTEIN CÉSAR (1927-2002)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 881 mots

Biochimiste britannique d'origine argentine qui a reçu, avec l'Allemand Georg J. F. Köhler (1946-1995) et le Danois Niels K. Jerne (1911-1994), le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1984. Le nom de Milstein, ainsi que celui de Georg Köhler, reste associé à l'une des grandes découvertes technologiques de l'immunologie moderne : la fabrication des anticorps monoclonaux, c'est-à-dire d'anticor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-milstein/#i_99773

MITCHELL PETER DENNIS (1920-1992)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 738 mots

Il est rare qu'un chercheur du xx e  siècle crée son laboratoire sur ses propres fonds. C'est pourtant ce que fit Peter Mitchell qui révolutionna ensuite la bioénergétique. Il développa en effet une « théorie chimiosmotique » qui rencontra d'abord le scepticisme général mais qui, en moins de dix ans, réussit à convaincre toute la communauté scient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-dennis-mitchell/#i_99773

MIVART SAINT GEORGE JACKSON (1827-1900)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 307 mots

Comme il est catholique romain (il s'est converti en 1844), l'Anglais Mivart ne peut s'inscrire au barreau en 1851 et il s'oriente vers les études médicales, qu'il termine à St. Mary's College d'Oscott. Il est maître assistant à l'hôpital d'Oscott (1862-1874), puis professeur de biologie au Catholic University College de Londres. De 1890 à 1893, il enseigne la philosophie de l'histoire naturelle à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-george-jackson-mivart/#i_99773

MONOD JACQUES (1910-1976)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Universalis
  •  • 567 mots
  •  • 1 média

Biochimiste français dont les travaux ont largement contribué à la naissance et au développement de la biologie moléculaire. Né à Paris, Jacques Monod, après des études secondaires à Cannes, regagne Paris en 1928, s'inscrit à la faculté des sciences, passe sa licence en 1931, puis entame, au Laboratoire d'évolution des êtres organisés (1932-1934) et sous l’influence d’André Lwoff et Édouard Chatto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-monod/#i_99773

MONTAGNIER LUC (1932- )

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  •  • 1 465 mots

L' attribution au professeur Luc Montagnier du prix Nobel de physiologie ou médecine 2008 – qu'il partage avec Françoise Barré-Sinoussi, pour leurs travaux sur l'identification du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) responsable du sida, et avec l'Allemand Harald zur Hausen qui a montré le lien entre certains papillomavirus humains et le cancer du col de l'utérus – consacre un parcours profe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luc-montagnier/#i_99773

MOORE STANFORD (1913-1982)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 250 mots

Biochimiste américain né à Chicago et mort à New York. Après avoir effectué des études de chimie à l'université du Wisconsin, Stanford Moore y obtient son doctorat en 1938. Il rejoint ensuite l'Institut Rockefeller de la recherche médicale à New York, où commence sa collaboration avec William Howard Stein. Leur travail va conduire au développement de méthodes chromatographiques rapides et sensible […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanford-moore/#i_99773

MORCELLEMENT DES GÈNES

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 202 mots

En 1977, les laboratoires des Américains Richard Roberts (né en 1943), Phillip Sharp (né en 1944) et du Français Pierre Chambon (né en 1931) observent, indépendamment, que des gènes eucaryotes ont une structure en mosaïque, alternant une minorité codante que l'on retrouve dans l'ARNm (les exons ) et des régions non codantes « intruses », appelées à ce titre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morcellement-des-genes/#i_99773

MORGAN THOMAS HUNT (1866-1945)

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 532 mots

Généticien américain né à Lexington (Kentucky). Son activité universitaire et scientifique débuta au collège féminin de Bryn-Mawr ; il fut ensuite professeur de zoologie expérimentale à l'université Columbia (1904), puis à l'Institut technologique de Pasadena en Californie (1929) où devait s'écouler toute la suite de sa carrière. Il passait ses vacances au laboratoire maritime de Wood's Hole (Mass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-hunt-morgan/#i_99773

MULLER HERMANN JOSEPH (1890-1967)

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 577 mots

Biologiste et généticien américain né à New York. Élève de E. B. Wilson dont le laboratoire était voisin de celui de T. H. Morgan, Muller entra dans le laboratoire de celui-ci, la fameuse « fly-room » ; ensuite, avec les autres collaborateurs de Morgan, il fut engagé dans le « fly-work », c'est-à-dire les recherches centrées sur l'hérédité chez la drosophile. Il a été successivement professeur à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-joseph-muller/#i_99773

MÜLLER JOHANNES (1801-1858)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 414 mots

L'un des plus illustres physiologistes allemands du xix e  siècle. Johannes Müller forma les premiers anatomo-pathologistes et physiologistes de l'Allemagne de cette époque : Du Bois-Reymond, Helmholtz, Virchow, Henle, Haeckel, Schwann... Attiré d'abord par la théologie, il s'oriente ensuite vers la médecine, en reçoit les grades à Bonn en 1823 av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-muller/#i_99773

MULLIS KARY BANKS (1944- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 472 mots

Biologiste moléculaire américain né le 28 décembre 1944 à Lenoir (Caroline du Nord). Kary Banks Mullis fait ses études à l'institut de technologie de Georgie et à l'université de Berkeley (Californie) où il obtient son doctorat en 1973. Après avoir effectué des recherches à l'école médicale de l'université du Kansas puis à l'université de Californie à San Francisco, il rejoint en 1979 une entrepri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kary-banks-mullis/#i_99773

MURAD FERID (1936- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 460 mots

Pharmacologue américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1998 (conjointement à Robert Furchgott et Louis Ignarro), pour avoir découvert que le monoxyde d'azote (NO) agit comme une molécule de signalisation pour le système cardio-vasculaire. Par l'ensemble de leurs travaux, ces chercheurs ont dévoilé un mécanisme, jusque-là complètement inconnu, qui commande aux vaisseaux sanguins de l'or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferid-murad/#i_99773

MURRAY KENNETH (1930-2013)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 308 mots

Le biologiste britannique Kenneth Murray utilisa ses recherches sur l’ADN recombinant pour mettre au point ‒ en collaboration avec une équipe regroupant notamment son épouse, la généticienne Noreen Murray ‒ un des premiers vaccins contre l’hépatite B obtenu par génie génétique, un autre ayant été mis au point par Pierre Tiollais en France au même moment. Kenneth Murray naît le 30 décembre 1930 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kenneth-murray/#i_99773

MUTATIONNISME

  • Écrit par 
  • Cédric GRIMOULT
  •  • 2 216 mots

En 1901, le botaniste néerlandais Hugo De Vries, cofondateur de la génétique, propose une nouvelle théorie des mécanismes de l'évolution, appelée mutationnisme. Il participe ainsi à un débat qui divise la communauté scientifique depuis près d'un demi-siècle. Si les naturalistes ont adopté la théorie de l'évolution depuis 1859, année de la publication de L'Origine des espèces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mutationnisme/#i_99773

MUTATIONS ET SPÉCIATION

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 209 mots

Botaniste comme Gregor Mendel (1822-1884), le Néerlandais Hugo De Vries (1848-1935) s'intéresse à la formation des espèces, dans un contexte d'intenses discussions autour du darwinisme. Il étudie l'apparition de nouveaux caractères dans les populations de fleurs à croissance rapide, les onagres ( Œnothera ). Il découvre ainsi la survenue de mutations, c'est-à-dire de variatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mutations-et-speciation/#i_99773

NAISSANCE DE LA PHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 196 mots

Installé en 1709 à Teddington, dans le comté de Middlesex en Angleterre, en tant que clergyman, Stephen Hales (1677-1761) entreprend de mettre en pratique les cours de physique, chimie et botanique qu'il a suivis. Il expose ses multiples expériences dans les Statical Essays . Un premier volume, analysant les végétaux, paraît en 1727. Le second, consacré à la vie animale, est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-de-la-physiologie/#i_99773

NAISSANCE DU PREMIER BÉBÉ-ÉPROUVETTE

  • Écrit par 
  • Jacques TESTART
  •  • 244 mots
  •  • 1 média

La naissance de Louise Brown (Grande-Bretagne, 1978) venait couronner quinze années de travail du biologiste Robert Edwards avec le gynécologue Patrick Steptoe . Cet événement fit sensation dans le monde entier, mais de fortes réserves se sont alors exprimées. Outre la réticence des Églises (aujourd'hui la seule Église catholique s'y oppose), de larges courants d'idées portaient une inquiétude à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-du-premier-bebe-eprouvette/#i_99773

NATHANS DANIEL (1928-1999)

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 507 mots

Après avoir obtenu son diplôme de médecin en 1954, Daniel Nathans a commencé à exercer au Columbia Presbyterian Medical Center de New York. Très tôt cependant, il s'oriente vers la recherche, et entame sa nouvelle carrière au National Institute of Health. Après un bref passage auprès de Fritz Lipmann, au Rockefeller Institute, il rejoint en 1962 la Johns Hopkins University, à Baltimore, dont il di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-nathans/#i_99773

NEHER ERWIN (1944- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 338 mots

Physicien allemand, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1991, conjointement à Bert Sakmann, pour leurs travaux sur les fonctions de base de la cellule et pour le développement de la technique du patch-clamp , une méthode de laboratoire qui permet de détecter les courants électriques de très faible intensité produits par le passage d'ions à travers la membrane cellulaire. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erwin-neher/#i_99773

NÉO-LAMARCKISME

  • Écrit par 
  • Laurent LOISON
  •  • 4 249 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « « Néo-lamarckisme », ambiguïté d'un terme »  : […] L 'histoire des sciences n'est pas avare de situations ironiques. Les tribulations des termes « lamarckisme » et « néo-lamarckisme » en sont un bel exemple. Ces termes ont en effet popularisé le nom de Lamarck relativement à des concepts qui tenaient une place mineure chez le naturaliste français. Dès la fin du xix e  siècle, ils ont été employés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-lamarckisme/#i_99773

NERVEUX (SYSTÈME) - Le tissu nerveux

  • Écrit par 
  • Jacques TAXI
  •  • 3 859 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Les étapes de la neurohistologie »  : […] La notion de neurone – ou cellule nerveuse – comme élément constitutif fondamental du système nerveux n'a été définitivement acceptée par l'ensemble des neurocytologistes qu'aux environs de 1955, lorsque la microscopie électronique a pu apporter la démonstration irréfutable de la discontinuité des neurones entre eux. C'était là l'aboutissement d'une longue histoire, commencée dès 1718 avec la reco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-le-tissu-nerveux/#i_99773

NIRENBERG MARSHALL WARREN (1927-2010)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  • , Universalis
  •  • 619 mots
  •  • 1 média

Biochimiste américain né le 10 avril 1927 à New York. Formé dans les universités de Floride (1952) et du Michigan (1957), Nirenberg s'intéresse d'abord à la biochimie des sucres, puis à la biosynthèse des protéines quand il entre comme chercheur au National Institute of Health et dirige la section de biochimie génétique dès 1962. Il reçoit le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1968 avec H.  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marshall-warren-nirenberg/#i_99773

NORTHROP JOHN HOWARD (1891-1987)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 212 mots

Biochimiste américain, fils d'un professeur de zoologie et d'une botaniste, John Howard Northrop naît à Yonkers (New York) et soutient, en 1915, sa thèse de doctorat en chimie de l'université Columbia. Il entre, en 1916, dans le laboratoire de Loeb au Rockefeller Institute for Medical Research de Princeton et, de 1949 à 1959, il enseigne la bactériologie à l'université Berkeley (Calif.). Dès ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-howard-northrop/#i_99773

NOTION DE MALADIE MOLÉCULAIRE

  • Écrit par 
  • Dominique LABIE
  •  • 250 mots
  •  • 1 média

Comme d'autres scientifiques, Vernon Ingram avait quitté l'Europe centrale pour la Grande-Bretagne, Londres, puis Cambridge. C'est là qu'il apporta un complément décisif à la mise en évidence par Linus Pauling en 1949 d'une migration électrophorétique anormale de l'hémoglobine des personnes drépanocytaires. L'idée fut de fragmenter les hémoglobines de sujets normaux et de patients atteints de drép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notion-de-maladie-moleculaire/#i_99773

NOTION D'HORMONE

  • Écrit par 
  • Christiane SINDING
  •  • 197 mots
  •  • 1 média

À la fin du xix e  siècle apparut l'idée que certaines structures anatomiques friables et très vascularisées sécrétaient des substances d'une grande importance pour l'organisme, qu'on appela « sécrétions internes », reprenant une expression inventée par Claude Bernard. Après qu'on eut montré que, dans certains goitres, la glande thyroïde était dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notion-d-hormone/#i_99773

NURSE PAUL (1949- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 265 mots

Biologiste britannique, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2001 (conjointement à Leland Hartwell et Tim Hunt), pour la découverte de régulateurs majeurs du cycle cellulaire. Sir Paul M. Nurse est né le 25 janvier 1949 à Norwich, dans le Norfolk (Angleterre). Il obtient un doctorat à l'université d'East Anglia en 1973. De 1987 à 1993, il enseigne à l'université d'Oxford. Entre 1984 et 1987, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-nurse/#i_99773

NÜSSLEIN-VOLHARD CHRISTIANE (1942- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 376 mots

Généticienne allemande, spécialiste de génétique du développement, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1995 (conjointement à Eric Wieschaus et Edward Lewis), pour ses recherches sur les mécanismes de développement précoce de l'embryon. En travaillant en tandem avec Eric Wieschaus, Christiane Nüsslein-Volhard a poursuivi les recherches pionnières d'Edward Lewis, qui utilisait la drosophile, é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christiane-nusslein-volhard/#i_99773

NUTRITION AZOTÉE DES VÉGÉTAUX

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 255 mots

En recherchant si les plantes pouvaient absorber l'azote de l'air, Jean-Baptiste Boussingault (1802-1887), le « père de l'agronomie », posait la dernière question concernant l'alimentation exclusivement minérale des végétaux supérieurs. Les caractéristiques de la photosynthèse (alimentation en carbone, oxygène et hydrogène) avaient déjà été établies. La nécessité d'éléments minéraux, absorbés dire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nutrition-azotee-des-vegetaux/#i_99773

OCHOA SEVERO (1905-1993)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 348 mots

Biochimiste américain, d'origine espagnole. Né à Luarca (Espagne), Ochoa devient docteur en médecine de l'université de Madrid en 1929 et professeur dans cette même université deux ans plus tard. Il séjourne ensuite dans diverses villes européennes : Heidelberg, Plymouth, Oxford avant d'émigrer en 1940 aux États-Unis ; là, il exerce à l'université de Saint Louis comme enseignant et chercheur en ph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/severo-ochoa/#i_99773

OPARINE ALEXANDRE IVANOVITCH (1894-1980)

  • Écrit par 
  • René BUVET
  •  • 1 186 mots

Né à Ouglitch, près de Moscou, le 18 février (2 mars, nouveau style) 1894, mort le 21 avril 1980 après plus de cinquante années au service d'une idée dont les répercussions prévisibles dépassent très largement les frontières actuelles de la science, Alexandre Ivanovitch Oparin restera dans l'histoire des connaissances humaines comme l'un de ceux qui auront contribué à redéfinir dans le vocabulair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-ivanovitch-oparine/#i_99773

ORGANISATION DISCONTINUE DU TISSU NERVEUX

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 249 mots

Les éléments qui composent le tissu nerveux sont-ils en continuité ou seulement en contiguïté ? La question oppose, à la fin du xix e  siècle, les « réticulistes », partisans d'un tissu nerveux constitué de cellules anastomosées par leurs dendrites et leurs axones en de véritables réseaux continus, et les « neuronistes », pour qui chaque cellule n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-discontinue-du-tissu-nerveux/#i_99773

OS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS, 
  • Armand de RICQLÈS
  • , Universalis
  •  • 15 852 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le tissu osseux »  : […] Les classiques de l'Antiquité (Hippocrate, Aristote, Galien) spéculèrent sur la nature des os sans atteindre, semble-t-il, un niveau de connaissance vraiment scientifique. Galilée reconnaît la relation entre la forme des os et leurs fonctions mécaniques (1638), orientant ainsi les recherches dans une voie aussi fructueuse que riche en controverses, et illustrée par K. Culmann (1867), J. Wolff (18 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/os/#i_99773

OUDIN JACQUES (1908-1985)

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 832 mots

Le nom de Jacques Oudin, décédé à Paris le 15 octobre 1985, est indéfectiblement lié à trois découvertes parmi les plus marquantes de l'immunologie contemporaine : l'analyse immunochimique en milieu gélifié, les spécificités allotypiques des immunoglobulines et l'idiotypie des anticorps. Chacune de ces trois découvertes fondamentales aurait largement suffi à elle seule pour faire reconnaître Jacq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-oudin/#i_99773

PALADE GEORGE EMIL (1912-2008)

  • Écrit par 
  • Christophe BONNEFOY
  •  • 868 mots

Biologiste américain d'origine roumaine, qui a fortement contribué à la naissance et au développement de la biologie cellulaire moderne. George Emil Palade a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1974 – qu'il partagea avec les Belges Albert Claude et Christian de Duve – pour ses travaux sur la caractérisation des membranes intracellulaires et la mise en évidence de la dynamique des pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-emil-palade/#i_99773

PALÉOHISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Delphine ANGST
  •  • 3 439 mots
  •  • 7 médias

Si l’histologie est l’étude des tissus biologiques actuels, par extension la paléohistologie correspond à celle des tissus biologiques fossiles. Pour des raisons de préservation, cette discipline s’appuie le plus souvent sur l’étude des os, des dents et des coquilles d’œufs. En effet, ces structures sont celles qui se fossilisent le mieux et dont seule la phase inorganique (minérale) est préservé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleohistologie/#i_99773

PALLAS PETER SIMON (1741-1811)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 252 mots

Le naturaliste et explorateur allemand Peter Simon Pallas est né à Berlin le 22 septembre 1741. Après des études de médecine à Halle, Göttingen et Leyde, il étudie les animaux marins en collection à Leyde et à Londres, et fait paraître en 1766 une importante classification des coraux et des éponges. En 1767, il est invité par l'Académie des sciences de Saint-Pétersbourg et découvre la Russie. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-simon-pallas/#i_99773

PANDER CHRISTIAN HEINRICH (1794-1865)

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 1 045 mots
  •  • 1 média

Biologiste russe de culture allemande, Christian Heinrich Pander fut l’auteur d’une des plus importantes découvertes de l’embryologie moderne, celle des feuillets embryonnaires (ou germinatifs), structures membraneuses de l’embryon précoce à partir desquelles se développent tous les tissus et organes d’un organisme animal pluricellulaire. Il proposa également l’une des premières théories transfor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-heinrich-pander/#i_99773

PARASITISME ET SYMBIOSE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 281 mots
  •  • 1 média

Au xvi e  siècle, pour Hieronymus Bock (dit Tragus), les champignons, « enfants des dieux », sont des produits engendrés par l'humidité et la moisissure. Cependant, en 1729, Pier Antonio Micheli recueillait des spores et obtenait un développement du mycélium. Un siècle plus tard, Christian Gottfried Ehrenberg (1795-1876) et René Joachim Henri Dut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parasitisme-et-symbiose/#i_99773

PARTHÉNOGENÈSE, en bref

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 248 mots

En étudiant la reproduction chez les pucerons, Charles Bonnet (1720-1793) observait que les individus femelles de cette espèce sont capables de donner la vie sans être fécondés par les mâles : il venait de mettre en évidence la parthénogenèse. Cette découverte l'amena à réfléchir sur la genèse du vivant. En effet, que le jeune puceron issu du corps maternel en soit une copie minuscule, pourrait si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parthenogenese-en-bref/#i_99773

PASTEUR LOUIS (1822-1895)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 6 425 mots
  •  • 2 médias

Pasteur est l'un des fondateurs de la biologie moderne, telle qu'elle s'est développée au xx e  siècle. Son œuvre scientifique est à l'origine de quelques-unes des disciplines majeures des sciences de la vie : biochimie métabolique, microbiologie générale, étude des virus et bactéries pathogènes, immunologie. Sa « théorie des germes », la pratique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-pasteur/#i_99773

PATHOLOGIE MOLÉCULAIRE DES HÉMOGLOBINES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Dominique LABIE
  •  • 193 mots

1949 L. Pauling : isolement par électrophorèse de l'hémoglobine S de la drépanocytose. 1956 V. Ingram : notion de maladie moléculaire (différence de structure entre hémoglobines A et S). 1959 V. Ingram : phylogénie des hémoglobines et démembrement des thalassémies. 1960 M. Perutz : struc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pathologie-moleculaire-des-hemoglobines-reperes-chronologiques/#i_99773

PAULING LINUS CARL (1901-1994)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 2 388 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La biologie moléculaire »  : […] Pauling fut incité à obliquer vers la biologie par Warren Weaver (1894-1978), de la Fondation Rockefeller, qui eut l'intuition des vastes possibilités offertes par les grands problèmes de la biologie, s'il parvenait à y intéresser des physiciens et des chimistes. Un petit nombre d'autres pionniers, comme John Desmond Bernal (1901-1971) en Angleterre, commençaient à étudier la structure des protéi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linus-carl-pauling/#i_99773

PAULING ET LES PROTÉINES

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 230 mots

Après avoir appliqué la mécanique quantique aux liaisons chimiques et défini les liaisons faibles, Linus Pauling (1901-1994) se consacra à l'étude des protéines. Il élabora, en 1951, la structure secondaire des protéines fibrillaires (kératine des cheveux, fibroïne de la soie, etc.), point de départ des études sur la biologie structurale des protéines. Toutes les protéines ont une structure primai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pauling-et-les-proteines/#i_99773

PAULY DANIEL (1946- )

  • Écrit par 
  • Philippe CURY
  •  • 980 mots

Le nom de Daniel Pauly est associé à une discipline tout entière : l'halieutique, ou science de l'exploitation des ressources vivantes aquatiques. Ce biologiste marin français a non seulement fait prendre conscience au monde entier de l'ampleur de la crise halieutique devenue globale, mais il a aussi changé la façon de mener les recherches en écologie. Ses concepts innovants – bases de données, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-pauly/#i_99773

PAVLOV IVAN PETROVITCH (1849-1936)

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 2 150 mots

Dans le chapitre « Une nouvelle approche de la vie psychique »  : […] Né à Riazan, Ivan Petrovitch Pavlov entra en 1870 à l'université de Saint-Pétersbourg et devint, en 1884, lecteur en physiologie – charge qui l'amena à séjourner dans les plus célèbres laboratoires allemands –, puis titulaire d'une chaire de pharmacologie et directeur du laboratoire de physiologie de l'Institut de médecine de Saint-Pétersbourg. Il reçut, en 1904, le prix Nobel pour ses travaux sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-petrovitch-pavlov/#i_99773

PÉRON FRANÇOIS (1775-1810)

  • Écrit par 
  • Jacqueline GOY
  •  • 561 mots

Zoologiste français ayant participé à l'expédition aux Terres australes (1800-1804) commandée par Nicolas Baudin. Né le 22 août 1775 à Cérilly (Allier), François Péron devait entrer au séminaire lorsque la Révolution éclate. En 1792, il est caporal dans les Volontaires de l'Allier et participe au blocus de l'Armée du Rhin à Landau. Prisonnier puis libéré, il revient à Cérilly en 1795 et occupe le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-peron/#i_99773

PERRIER EDMOND (1844-1921)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 266 mots

Zoologiste français qui se spécialisa dans l'étude de la faune marine. Reçu en 1864 à l'École normale supérieure et à Polytechnique, Edmond Perrier choisit cette dernière, mais Pasteur lui demande d'entrer dans son laboratoire de la rue d'Ulm. Docteur ès sciences en 1869, il enseigne quelque temps au lycée d'Agen, puis à Paris au Muséum d'histoire naturelle et, en 1872, à l'École normale supérieur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmond-perrier/#i_99773

PERUTZ MAX FERDINAND (1914-2002)

  • Écrit par 
  • Joël JANIN
  •  • 1 071 mots

Max Perutz, Prix Nobel de chimie 1962, est né à Vienne (Autriche) le 19 mai 1914. À partir de 1936, il réside à Cambridge (Angleterre) et c'est là qu'il réalise les travaux qui fondent la cristallographie des protéines et lui valent le Nobel. Issu d'une famille juive établie dans l'industrie textile, le jeune Perutz s'est orienté vers la chimie à l'université de Vienne, puis au Cavendish Laborator […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-ferdinand-perutz/#i_99773

PHAGOCYTOSE ET IMMUNITÉ INNÉE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

On peut dire que, après la découverte de l'immunisation induite préventive (Jenner, 1796), la découverte de l'immunité cellulaire par le savant d'origine ukrainienne Ilia Metchnikov (1845-1916) a constitué la deuxième étape importante dans la mise en place de l'immunologie. Selon une logique toute darwinienne, Metchnikov pensait que les mécanismes d'ingestion que l'on peut observer chez de nombre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phagocytose-et-immunite-innee/#i_99773

PHILOSOPHIE ANATOMIQUE (É. Geoffroy Saint-Hilaire)

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 710 mots
  •  • 1 média

Un titre tel que Philosophie a natomique est surprenant pour le lecteur d’aujourd’hui, qui peut trouver incongrue cette association de termes. Pourtant, lorsque Étienne Geoffroy Saint-Hilaire (1772-1844), alors l’un des plus célèbres naturalistes français, professeur de zoologie au Muséum national d’histoire naturelle et membre de l’Académie des science […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophie-anatomique/#i_99773

PHILOSOPHIE ZOOLOGIQUE (J.-B. de Monet de Lamarck)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 230 mots
  •  • 1 média

Fondateur de la paléontologie des invertébrés, le naturaliste français Jean-Baptiste de Monet de Lamarck (1744-1829) se convainc que les êtres vivant actuellement sur Terre dérivent de formes plus anciennes par une transformation lente et irréversible. En se répandant à la surface du globe, les espèces vivantes ont été soumises aux diverses influences de leur environnement ; celles-ci, avec le t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophie-zoologique/#i_99773

PHOTOPÉRIODISME, en bref

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 216 mots

Les Américains Wightman W. Garner et Harry A. Allard montrent, en 1920, que la floraison d'une variété de tabac (Maryland Mammoth) dépend de la durée de l'éclairement journalier (photopériode). Ils nomment ce phénomène photopériodisme. En multipliant leurs travaux, ils répartissent les plantes en fonction de la sensibilité de leur floraison à la longueur du jour (plantes indifférentes, plantes de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photoperiodisme-en-bref/#i_99773

PHOTOPÉRIODISME - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 393 mots

1912 J. Tournois observe que la floraison du chanvre et du houblon est plus précoce quand on diminue la durée de l'éclairement journalier. 1918 G. Gasner montre que les céréales d'hiver ont besoin d'un traitement par le froid pour fleurir (vernalisation), alors que celui-ci n'est pas nécessaire pour les céréales de printemps. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photoperiodisme-reperes-chronologiques/#i_99773

PHOTOSYNTHÈSE : CAPTURE DE L'ÉNERGIE LUMINEUSE

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 228 mots

Les travaux de Robert Emerson (1903-1959) ont permis d'élucider les mécanismes mis en jeu dans la photosynthèse notamment lors de la capture de l'énergie lumineuse. En 1932, Emerson confirme, avec W. Arnold, l'existence de deux phases distinctes dans ce processus : une phase photochimique, qui nécessite de la lumière et qui est responsable de la capture des photons, et une phase chimique, qui peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese-capture-de-l-energie-lumineuse/#i_99773

PHOTOSYNTHÈSE ET ÉNERGIE LUMINEUSE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 534 mots

1845 J. R. Mayer, ayant formulé la loi de conservation de l'énergie, suggère que les plantes transforment 1'énergie solaire en énergie chimique. 1905 F. F. Blackman, en étudiant l'étude des facteurs limitants de la photosynthèse, notamment la température, est le premier à suggérer que celle-ci comporterait deux phases : l'une (chimique), sens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese-et-energie-lumineuse-reperes-chronologiques/#i_99773

PHOTOSYNTHÈSE ET FIXATION DU CO2 - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 350 mots

1837 H. von Mohl signale la présence de grains d'amidon dans les chloroplastes. 1843 J. von Liebig propose que 1'incorporation du dioxyde de carbone (CO 2 ) se traduit par une formation d'acides organiques, précédant celle des sucres. 1862 J. von Sachs montre que les feuilles des plantes, quand elles sont éclairées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese-et-fixation-du-co2-reperes-chronologiques/#i_99773

PHOTOSYNTHÈSE : UTILISATION DU CO2

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 261 mots

En faisant absorber à des végétaux du gaz carbonique marqué au carbone 14 ( 14 CO 2 ), le biochimiste américain Melvin Calvin (1911-1997) met en évidence, en 1954, le composé – ou accepteur – qui capte le CO 2 de l'air dans le processus de la photosynthèse : il s'agit du ribulose-bisphosphate (ex-diphosphate) – ou RuBP –, qui comprend cinq atomes de carbone (C). Il identi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese-utilisation-du-co2/#i_99773

PHYLOGÉNIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Michaël MANUEL
  •  • 11 672 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Genèse historique de l'arbre traditionnel »  : […] Pour l'essentiel, ce scénario de l'évolution animale s'est construit entre les années 1870 et 1875, c'est-à-dire pendant les heures de gloire de l'embryologie évolutive. La contribution la plus marquante est due à l'Allemand Ernst Haeckel (1834-1919). Ce dernier, principal promoteur des idées de Charles Darwin en Allemagne, est tout particulièrement connu pour avoir promu avec une vigueur inégalé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phylogenie-animale/#i_99773

PHYLOGÉNOMIQUE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 010 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la phylogénie à la phylogénétique moléculaire »  : […] Jusque dans les années 1950, les débats sur la construction des arbres phylogéniques ont porté sur les caractères physiques des organismes, dont la présence ou l'absence était suffisamment informative, ainsi que sur les méthodes utilisées pour la construction de la phylogénie. La démarche s'appuyait essentiellement sur les homologies entre organes déduites de l'anatomie et de l'embryologie compar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phylogenomique/#i_99773

PLAN D'ORGANISATION DES VERTÉBRÉS

  • Écrit par 
  • Bertrand FAVIER
  •  • 5 774 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La découverte de l'information de position chez les animaux  »  : […] En 1894, le biologiste britannique William Bateson décrit des variants naturels de certaines espèces, dans lesquels l'identité d'un élément de structure d'un organisme segmenté – un insecte comme une fleur – serait transformée en celle d'un autre élément. Il crée le terme homéose pour définir ce phénomène. Ce terme a été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plan-d-organisation-des-vertebres/#i_99773

PLANTEFOL LUCIEN (1891-1983)

  • Écrit par 
  • Henri Jean MARESQUELLE
  •  • 986 mots

Né à Falaise en Normandie, Lucien Plantefol a passé sa jeunesse à Montbéliard. Admis à l'École normale supérieure dans la section des lettres, il a demandé son transfert dans la section des sciences, en vue de se consacrer à l'histoire naturelle. Mobilisé en 1914, il a été blessé un mois après, au cours des combats de la Meuse. Sa blessure ayant exigé un très long traitement, il s'est trouvé dispo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucien-plantefol/#i_99773

POLYMERASE CHAIN REACTION (PCR)

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 179 mots

En 1983, Kary Mullis, chercheur de la jeune firme de biotechnologie californienne Cetus, invente la polymerase chain reaction (PCR), une technique qui permet d'amplifier plusieurs millions de fois tout fragment d'ADN, pour peu qu'on connaisse la séquence de ses extrémités. Véritable photocopieuse à gènes, la PCR utilise une combinaison astucieuse d'enzymes agissant sur l'ADN […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polymerase-chain-reaction-pcr/#i_99773

POPULATIONS ANIMALES (DYNAMIQUE DES)

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT, 
  • Jean-Dominique LEBRETON
  •  • 12 014 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] L'homme n'a certainement jamais pu ignorer les fluctuations des populations animales et végétales qui l'entouraient. Le chasseur paléolithique devait ainsi bien connaître les variations d'effectifs dues aux migrations saisonnières des rennes, et de nombreux textes anciens attestent de l'inquiétude des hommes devant les pullulations animales, notamment dans la Bible, avec la « septième plaie d'Égyp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animal-dynamique-des-populations/#i_99773

PORTER RODNEY ROBERT (1917-1985)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 176 mots

Biochimiste britannique né en 1917 à Newton-le-Willows (Lancashire), mort en 1985 à Winchester. Diplômé de l'université de Liverpool (1939) et de Cambridge (1948), il rejoint l'Institut national de la recherche médicale (1949-1960) avant d'être nommé professeur d'immunologie à l'université de Londres puis professeur de biochimie à l'université d'Oxford (1962). Porter a découvert la structure chimi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rodney-robert-porter/#i_99773

POUCHET FÉLIX-ARCHIMÈDE (1800-1872)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 517 mots

Fils de Luis Ezechias Pouchet, révolutionnaire militant et réformateur local des prisons en y introduisant le travail, Félix-Archimède Pouchet mérite mieux que sa réputation d'avoir défendu contre Pasteur la théorie de la génération spontanée des êtres vivants à partir de la matière inorganique. Formé à la médecine à Paris auprès de Broussais et de Laennec il suit les cours du Muséum d'histoire n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-archimede-pouchet/#i_99773

PRÉADAPTATION

  • Écrit par 
  • Cédric GRIMOULT
  •  • 1 073 mots

Le concept de préadaptation désigne essentiellement une coïncidence entre les modifications héréditaires fortuites de l'espèce et la disponibilité d'une niche écologique accessible aux individus qui la composent. Darwin avait déjà émis l'hypothèse que la respiration aérienne de certains poissons avait dû les préadapter à la vie terrestre. En défendant l'idée de la préadaptation, le biologiste fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/preadaptation/#i_99773

PREMIÈRE HORMONE VÉGÉTALE : L'AUXINE

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 211 mots

En isolant, en 1928, à partir du coléoptile d'avoine (gaine entourant les jeunes feuilles au début de la germination), une substance (ultérieurement nommée auxine et identifiée à l'acide β-indolylacétique ou AIA) qui est capable de promouvoir l'élongation de cet organe, Fritz W. Went (1903-1990) a ouvert la voie à l'étude des facteurs chimiques (hormones végétales) qui conditionnent la croissance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-hormone-vegetale-l-auxine/#i_99773

PREMIÈRE TRANSGENÈSE

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 204 mots

En 1972, l'Américain Paul Berg (né en 1926) et ses collaborateurs de l'université Stanford parviennent à insérer dans le génome de la bactérie Escherichia coli , rendue perméable par un traitement chimique à base de calcium, un fragment d'ADN du virus SV40. Ils réussissent ainsi pour la première fois ce qu'on appelle aujourd'hui le « clonage » d'un gène, à savoir sa multiplic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-transgenese/#i_99773

PREMIÈRES SOURIS TRANSGÉNIQUES

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 324 mots

L'obtention des souris transgéniques en 1980 par John W. Gordon et Frank H. Ruddle n'a eu d'écho qu'auprès de spécialistes. Ces expériences démontraient en effet qu'il était possible de transférer des gènes étrangers par micro-injection directe dans un des pronoyaux des embryons de souris au stade d'une cellule. Les expériences qui suivirent confirmèrent ces résultats. Il apparut alors que les tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premieres-souris-transgeniques/#i_99773

PRÉPARATION DES ORGANITES CELLULAIRES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 403 mots

1923 T. Svedberg (1884-1971) invente l'ultracentrifugation analytique, méthode permettant la détermination des masses moléculaires de protéines. 1935 Construction des premières ultracentrifugeuses préparatives permettant le fractionnement et l'obtention de macromolécules biologiques. 1938 Premières préparations de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/preparation-des-organites-cellulaires-reperes-chronologiques/#i_99773

PRIX LASKER 2018

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 535 mots
  •  • 1 média

Les prix de la fondation Albert-et-Mary-Lasker 2018 (plus souvent appelés « prix Lasker » et tenus pour être les équivalents américains du prix Nobel de médecine, ou du moins pour en être l’antichambre) ont été décernés à New York le 11 septembre de cette même année. Ils distinguent quatre chercheurs : Charles David Allis, Michael Grunstein et Joan Argetsinger Steitz, pour leurs contributions à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-lasker-2018/#i_99773

PROPAGATION DE L'INFLUX NERVEUX : UN PHÉNOMÈNE IONIQUE

  • Écrit par 
  • Laurent COUNILLON
  •  • 268 mots

Alan Hodgkin et Andrew Huxley partagèrent avec John Eccles le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1963, pour l'élucidation des mécanismes électriques responsables de la propagation des signaux nerveux. Leur travail commun, utilisant l'axone géant de calmar comme système modèle, débuta en 1939. L'ampleur des changements de potentiel survenant lors de la stimulation de ces axones les amena à c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propagation-de-l-influx-nerveux-un-phenomene-ionique/#i_99773

PROTÉINES

  • Écrit par 
  • Yves BRIAND, 
  • Philippe BRION, 
  • René LAFONT, 
  • Jean-Claude MEUNIER, 
  • Pierre VIGNAIS
  •  • 20 685 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les « matières organiques azotées » »  : […] Le terme protéine apparaît en 1838 dans un article publié par le chimiste hollandais Gerrit Mulder. Mulder étudiait la composition élémentaire de substances azotées d'origine animale dont la fibrine, l'albumine et la gélatine. Il employait à cet effet ''une méthode de combustion inventée dans les années 1810 par Joseph Gay-Lussac et Louis Jacques Thénard. En application de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proteines/#i_99773

PRUSINER STANLEY B. (1942- )

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 576 mots

Neurologue américain. Alors que la crise de la vache folle n'était pas encore retombée, le soixante-seizième prix Nobel de physiologie ou médecine a été attribué en octobre 1997 à Stanley Prusiner, auteur de la seule théorie proposée à ce jour pour rendre compte d'un certain nombre de particularités, et notamment de la transmissibilité des encéphalopathies spongiformes, maladies neurologiques fat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanley-b-prusiner/#i_99773

RAPPORT MAURICE (1919-2011)

  • Écrit par 
  • Barbara A. SCHREIBER
  •  • 313 mots

Le biochimiste américain Maurice Rapport isola et identifia la structure moléculaire de la sérotonine, ou 5-hydroxytryptamine. Maurice Rapport naît le 23 septembre 1919 à Atlantic City (New Jersey). Après une licence de chimie au City College de New York en 1940, il obtient son doctorat de chimie organique au California Institute of Technology en 1946. Trois ans plus tard, le jeune scientifique pu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-rapport/#i_99773

RAY ou WRAY JOHN (1627-1705)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 461 mots

Naturaliste anglais, surnommé le « Pline anglais », John Ray (ou Wray, en latin Raius) donne un souffle nouveau à la zoologie. Après avoir étudié à Cambridge, il enseigne à vingt-trois ans le grec et les mathématiques. Attiré par la botanique, il publie, en 1660, Catalogus plantarum circa Cantabrigium nascentium . Prêtre de l'Église anglicane (1660), il quitte les ordres, deu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ray-wray/#i_99773

RECHERCHES SUR DES HYBRIDES VÉGÉTAUX (G. Mendel)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 900 mots
  •  • 1 média

Au cours de deux conférences successives devant la Société des sciences naturelles de Brünn (selon l’appellation autrichienne, Brno en République tchèque), les 8 février et 8 mars 1865, Gregor Mendel rapporte les résultats qu’il a obtenus sur l’hybridation des végétaux et sur la manière dont les caractères des parents se répartissent dans la descendance. Ces travaux furent publiés en allemand l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recherches-sur-des-hybrides-vegetaux/#i_99773

RÉCIFS CORALLIENS

  • Écrit par 
  • Pascale JOANNOT
  •  • 6 421 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Nature du corail »  : […] La nature du corail a été, au fil des siècles, source d'interrogations et objet de querelles de scientifiques. Théophraste ( iv - iii e  s. av. J.-C.), disciple et successeur scientifique d'Aristote, compare le corail à une plante pétrifiée. Plus tard, Ovide (43 av. J.-C. - 17 apr. J.-C.) affirme que le corail est une alg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recifs-coralliens/#i_99773

REDI FRANCESCO (1626-1697)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 1 088 mots
  •  • 1 média

Naturaliste, médecin et poète italien, Francesco Redi montre en 1668, à partir d’une approche empirique faisant appel à des expériences témoins, que la génération spontanée des insectes à partir de matière morte, admise depuis l’époque d’Aristote, n’existe pas. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-redi/#i_99773

RÉFLEXES CONDITIONNÉS

  • Écrit par 
  • Henri Maurice BRUGÈRE
  •  • 244 mots

En étudiant les facteurs du déclenchement des sécrétions digestives, le physiologiste russe Ivan Petrovitch Pavlov (1849-1936) a montré que, en plus des réflexes simples (dits absolus et qualifiés plus tard d'innés) et des actions sensorielles (vue, odeur de l'aliment) induites par le repas, des stimulations initialement sans rapport (sonores, tactiles) peuvent devenir actives, c'est-à-dire provoq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reflexes-conditionnes/#i_99773

REMAK ROBERT (1815-1865)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 361 mots

Embryologiste et neurologue prussien, né le 26 juillet 1815 à Posen, en Prusse (auj. Poznañ, Pologne), mort le 29 août 1865 à Bad Kissingen, en Bavière (Allemagne). Robert Remak fait ses études à l'université de Berlin sous la direction de l'éminent physiologiste Johannes Müller. Il obtient son doctorat en médecine en 1838 et découvre, dans le cadre de sa thèse sur la structure fine du tissu nerv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-remak/#i_99773

RÉPLICATION DE L'ADN

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 305 mots
  •  • 1 média

La découverte, par James D. Watson et Francis H. C. Crick, en 1953, de la structure en double hélice de l'ADN (acide désoxyribonucléique) fait naître une redoutable difficulté : comment une molécule aussi complexe peut-elle se dérouler et se dupliquer à chaque division cellulaire ? Ces scientifiques suggèrent alors un modèle semi-conservatif, dans lequel l'hélice s'ouvre pour que chaque brin serve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/replication-de-l-adn/#i_99773

REPRODUCTION, biologie

  • Écrit par 
  • Henri CAMEFORT, 
  • Jean GÉNERMONT, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Philippe L'HÉRITIER
  •  • 7 210 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La transmission du patrimoine génétique chez les animaux »  : […] Les expériences de Boveri sur l'introduction de noyaux provenant d'oursins d'espèces différentes dans un tronçon énucléé d'œuf d'oursin d'une autre espèce (1889) ont bien montré que le nombre chromosomique ne suffisait pas à enclencher le développement, car celui-ci ne se produisait que si l'élément fécondant était compatible avec l'ovocyte récepteur. Autrement dit, la fécondation joue son rôle b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reproduction-biologie/#i_99773

RESPIRATION CELLULAIRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 976 mots

1783 A. Lavoisier (1743-1794) compare la respiration d'un cobaye à la combustion d'une bougie. Il conclut que la chaleur animale résulte de la combustion combinant l'oxygène de l'air avec les aliments carbonés transportés par le sang. Comme la matière charbonneuse de la bougie, les aliments, en brûlant dans les poumons, donnent le gaz carbonique exhalé par la respiratio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiration-cellulaire-reperes-chronologiques/#i_99773

RÉTROTRANSCRIPTION DE L'ADN

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 245 mots

À la fin des années 1960, la biologie moléculaire, alors jeune discipline, entre dans ce que l'historien Michel Morange a appelé sa « traversée du désert ». Les connaissances sont alors résumées par le « dogme central » énoncé par Francis H. C. Crick, qui veut que l'information aille uniquement de l'ADN (acide desoxyribonucléique) à l'ARN (acide ribonucléique), puis de l'ARN à la protéine. En iso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retrotranscription-de-l-adn/#i_99773

HISTOIRE NATURELLE DES ANIMAUX SANS VERTÈBRES (J.-B. de Monet de Lamarck)

  • Écrit par 
  • Laurent LOISON
  •  • 1 392 mots
  •  • 1 média

En 1815 paraissait le premier des sept volumes d’une des œuvres majeures du zoologiste français Jean-Baptiste Pierre Antoine de Monet, chevalier de Lamarck (1744-1829) : l’ Histoire naturelle des animaux sans vertèbres . Celle-ci constitue la première synthèse de grande ampleur concernant le vaste monde des animaux dépourvus de colonne vertébrale, et que Lamarck , l’un des p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-naturelle-des-animaux-sans-vertebres/#i_99773

RICHET CHARLES (1850-1935)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 747 mots
  •  • 1 média

Physiologiste français, apôtre du pacifisme et l'un des pionniers de l'aviation. Fils d'un chirurgien célèbre, interne en médecine en 1872, Charles Richet travaille dans le laboratoire de Berthelot et dans celui de Marey au Collège de France avant d'entrer dans celui de Vulpian. Agrégé de physiologie (1878) et docteur ès sciences, il obtient, en 1887, la chaire de physiologie à la faculté de méde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-richet/#i_99773

ROBERTS RICHARD (1943- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 317 mots

Biologiste moléculaire britannique, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1993 (conjointement à Phillip Sharp) pour sa découverte, indépendante, des gènes « segmentés ». Richard John Roberts est né le 6 septembre 1943 à Derby (Angleterre). En 1968, il obtient un doctorat en biochimie à l'université de Sheffield. Après des recherches postdoctorales à l'université Harvard (États-Unis), il travail […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-roberts/#i_99773

ROBINET JEAN-BAPTISTE RENÉ (1735-1820)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 230 mots

Jean-Baptiste René Robinet est né le 23 juin 1735 à Rennes. Il commence sa carrière comme auteur et traducteur pour des éditeurs des Pays-Bas. Revenu à Paris en 1778, il occupe la fonction de censeur puis se retire à Rennes au moment de la Révolution. La sortie de son ouvrage, De la nature , publié en plusieurs volumes de 1761 à 1766, est un événement remarqué par Diderot et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-rene-robinet/#i_99773

RODBELL MARTIN (1925-1998)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 427 mots

Biochimiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1994, pour avoir découvert, dans les années 1960, l'existence de transducteurs naturels des signaux appelés protéines G, qui aident les cellules de l'organisme à communiquer les unes avec les autres. Il a partagé son prix Nobel avec le pharmacologue américain Alfred Gilman, qui confirma plus tard l'hypothèse de Martin Rodbell en isol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-rodbell/#i_99773

ROGER JACQUES (1920-1990)

  • Écrit par 
  • Roselyne REY
  •  • 976 mots

Consacrée à l'élucidation des sciences de la vie, caractérisée par la perspicacité des questionnements sur le vivant, la finesse des analyses et une vaste érudition, l'œuvre de Jacques Roger représente l'une des principales traditions de l'histoire des sciences en France. Agrégé de lettres classiques, Jacques Roger avait gardé de sa formation littéraire, notamment auprès de René Pintard, le souci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-roger/#i_99773

RÔLE DES LIPIDES DANS L'ORGANISME

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 210 mots
  •  • 1 média

Alors que le métabolisme des glucides et des protéines était l'objet de multiples recherches, celui des lipides fut longtemps considéré, à tort, comme secondaire dans l'ensemble du métabolisme intermédiaire. L'agencement des lipides en bicouche dans les membranes cellulaires et leur implication dans nombre de pathologies métaboliques (athérosclérose, obésité...) ont suscité l'intérêt des biochimis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/role-des-lipides-dans-l-organisme/#i_99773

ROUS PEYTON (1879-1970)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 249 mots

Biologiste américain. En 1909, alors qu'il est chargé de recherche à l'Institut Rockefeller, Rous réussit à provoquer des cancers solides des tissus conjonctifs (sarcome) chez des poulets sains, et ce à partir d'un filtrat acellulaire d'une tumeur aviaire. Les échecs des tentatives d'inoculation de ce cancer à d'autres espèces animales détournent l'attention des scientifiques qui considèrent les r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peyton-rous/#i_99773

ROUX WILHELM (1850-1924)

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 356 mots

Zoologiste allemand qui, en s'efforçant de découvrir comment la structure et les fonctions des organes et des tissus se trouvaient déterminées dès la fécondation de la cellule-œuf, devint un fondateur de l'embryologie expérimentale. Élève du biologiste Ernst Haeckel, Roux étudia les sciences à Iéna, à Berlin et à Strasbourg. Il fut assistant à l'Institut d'hygiène de Leipzig (1879-1886) et profess […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-roux/#i_99773

SACHS JULIUS VON (1832-1897)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 202 mots

Botaniste allemand. Né à Breslau dans une famille pauvre, Julius von Sachs suit l'enseignement de Jan Evangelista Purkinje (1787-1869) en physiologie à l'université de Prague où il obtient en 1856 son doctorat. Il devient en 1868 professeur de botanique à l'université de Würzbourg, poste qu'il occupera jusqu'à sa mort en 1897. Sachs a étudié les modalités de la croissance des plantes en fonction d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julius-von-sachs/#i_99773

SAKMANN BERT (1942- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 402 mots

Médecin et chercheur allemand, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1991, conjointement au physicien allemand Erwin Neher, pour leurs recherches sur les fonctions de base de la cellule et pour le développement de la technique du patch-clamp , une méthode de laboratoire très largement utilisée en biologie cellulaire et en neurosciences, qui permet de déceler des courants é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bert-sakmann/#i_99773

SALK JONAS EDWARD (1914-1995)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  •  • 420 mots
  •  • 2 médias

Inventeur du vaccin contre la poliomyélite, Jonas Salk est mort, victime d'un infarctus du myocarde, le vendredi 23 juin 1995 à La Jolla (Calif.). C'était l'une des plus chaleureuses personnalités de la biologie du xx e  siècle, l'un des rares chercheurs qui ait réussi à associer son nom à un vaccin. Jonas Edward Salk était né à New York le 28 oc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonas-edward-salk/#i_99773

SAMUELSSON BENGT (1934- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 268 mots

Biochimiste suédois, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1982, conjointement à son collègue suédois Sune Bergström et au Britannique John Vane, pour l'isolement, l'identification et l'analyse des prostaglandines. Ces substances biochimiques influencent la pression artérielle, la température corporelle, les réactions allergiques et d'autres phénomènes physiologiques chez les mammifères. Bengt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bengt-samuelsson/#i_99773

SANGER FREDERICK (1918-2013)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM, 
  • Universalis
  •  • 748 mots
  •  • 2 médias

Biochimiste britannique né le 13 août 1918 à Rendcombe (Gloucestershire), décédé à Cambridge le 19 novembre 2013, Frederick Sanger fait ses études à Cambridge, où il obtient en 1943 un doctorat de biochimie. De 1944 à 1951, il bénéficie d'une bourse de recherche, puis il intègre le Conseil de la recherche médicale en 1951, et y restera jusqu'à son départ en retraite en 1983. En 1962, Sanger rejoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-sanger/#i_99773

SCHALLY ANDREW (1926- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 296 mots

Endocrinologue américain né le 30 novembre 1926 à Wilno (Pologne, auj. Vilnius, Lituanie), Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1977 (conjointement à Roger Guillemin et à Rosalyn Yalow) pour avoir isolé et synthétisé trois hormones sécrétées par une région du cerveau , l'hypothalamus ; ces trois hormones contrôlent l'activité d'autres glandes productrices d'hormones. Andrew Schally fuit la Pol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrew-schally/#i_99773

SCHAPIRA GEORGES (1912-2003)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude KAPLAN
  •  • 884 mots

Georges Schapira, fondateur de l'école française de pathologie moléculaire humaine, est né à Paris le 12 août 1912 de parents émigrés de Russie. Il fit ses études de médecine à Paris où il passa brillamment l'internat des hôpitaux, et commença des études de biochimie dans le laboratoire de Michel Polonovski. Mobilisé en 1939, prisonnier, puis victime des lois raciales de Vichy, il dut interrompre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-schapira/#i_99773

SCHWANN THEODOR (1810-1882)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 350 mots

Physiologiste allemand qu'on peut considérer comme l'un des fondateurs de l'histologie moderne. On lui doit en effet la définition de la cellule comme unité de base du vivant, tant végétal qu'animal. Après avoir étudié la médecine à Berlin, il assiste le physiologiste Johannes Peter Müller (1834-1838). En 1836, alors qu'il étudie les processus digestifs, Schwann isole une substance responsable d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodor-schwann/#i_99773

SELYE HANS (1907-1982)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 396 mots

Physiologiste canadien dont l'œuvre a dévoilé les principaux mécanismes de la réaction biologique des organismes animaux face aux agressions de toute nature, Hans Selye est né à Vienne et a fait ses études médicales à l'université de Prague, dont il a été diplômé en 1929. Il devient ensuite directeur de l'Institut de médecine et de chirurgie expérimentale de Montréal. Endocrinologue, il se consacr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-selye/#i_99773

SÉQUENÇAGE D'ADN, en bref

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 173 mots

Dès son entrée à l'université de Cambridge en 1940, le Britannique Frederick Sanger se passionne pour la structure des macromolécules. En 1955, il publie la première séquence protéique, celle de l'insuline, qui lui vaut le prix Nobel de chimie en 1958. Il se tourne ensuite vers le séquençage des acides nucléiques, en appliquant la même méthode : celle de l'hydrolyse partielle, qui permet de découp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sequencage-d-adn-en-bref/#i_99773

SEXUALITÉ DES VÉGÉTAUX

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 284 mots

Rudolph Jacob Camerarius avait démontré dans De Sexu plantarum epistola , publiée en 1694, que les étamines et le pistil étaient les organes sexuels mâles et femelles des plantes à fleurs. Pourtant, le rôle exact de ces structures, et notamment du pollen, ne fut pas élucidé pendant un siècle et demi. Il revenait à un botaniste de vocation, quoique sans formation universitaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexualite-des-vegetaux/#i_99773

SHARP PHILLIP (1944- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 518 mots

Biologiste moléculaire américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1993 (conjointement au Britannique Richard Roberts) pour avoir découvert, de manière indépendante, que des gènes individuels sont souvent interrompus par de longues séquences d'ADN qui ne codent pas une structure protéique. Phillip Allen Sharp est né le 6 juin 1944 à Falmouth, dans le Kentucky. En 1969, il obtient un doctor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phillip-sharp/#i_99773

SIMPSON GEORGE GAYLORD (1902-1984)

  • Écrit par 
  • Marc GODINOT
  • , Universalis
  •  • 461 mots

Paléontologue américain, George Gaylord Simpson est connu avant tout pour être l'un des trois contributeurs majeurs, avec Theodosius Dobzhansky et Ernst Mayr, de l'élaboration de la théorie synthétique de l'évolution. Né à Chicago en 1902, Simpson grandit et étudie à Denver (Colorado). Il en part en 1924 pour faire sa thèse à Yale ; il est aussi formé sur le terrain par le grand mammalogiste W. D. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-gaylord-simpson/#i_99773

SLONIMSKI PIOTR (1922-2009)

  • Écrit par 
  • Bernard DUJON
  •  • 859 mots
  •  • 1 média

Scientifique de renommée internationale pour ses travaux sur l'hérédité mitochondriale et sur les génomes, Piotr Slonimski s'est éteint à Paris le 25 avril 2009. Il a inspiré des générations d'étudiants et de chercheurs et joué un rôle très important dans le développement de la génétique et de la génomique en France. Il a été l'un des pionniers de la génétique moléculaire de la levure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piotr-slonimski/#i_99773

SMITH HAMILTON (1931- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 371 mots

Microbiologiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1978, conjointement à Werner Arber et Daniel Nathans, pour la découverte d'une nouvelle classe d'enzymes de restriction, qui reconnaissent des séquences spécifiques de nucléotides dans une molécule d'ADN et clivent la molécule à cet endroit précis. Hamilton Othanel Smith est né le 23 août 1931 à New York. En 1952, il est diplômé d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hamilton-smith/#i_99773

SMITH MICHAEL (1932-2000)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 297 mots

Biologiste moléculaire canadien d'origine britannique né à Blackpool (Grande-Bretagne). Michael Smith fait ses études de biochimie à l'université de Manchester (Grande-Bretagne) et y obtient un doctorat en 1956. Il est ensuite chercheur postdoctoral à l'université de Colombie-Britannique à Vancouver (Canada). En 1961, il accepte un poste au Centre de recherches des pêcheries canadiennes. En 1966, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-smith/#i_99773

SNELL GEORGE DAVIS (1903-1966)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 323 mots

Immuno-généticien américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1980, conjointement à Jean Dausset et Baruj Benacerraf, pour leurs travaux sur l'histocompatibilité (compatibilité entre certaines caractéristiques génétiques du donneur et du receveur, qui permet au tissu greffé d'être accepté par le receveur). George Davis Snell est né le 19 décembre 1903, à Bradford (Massachusetts). Il est di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-davis-snell/#i_99773

SPALLANZANI LAZZARO (1729-1799)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 604 mots

Étudiant d'abord le droit à l'université de Bologne, Spallanzani s'oriente vers l'histoire naturelle après avoir reçu les ordres mineurs et enseigné à vingt-six ans la philosophie à Reggio. À trente-deux ans, il est professeur de sciences naturelles à Modène. Il publie, en 1768, Prodromi di un'opera sopra le riproduzioni animali . En physiologie de la circulation, il montre q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lazzaro-spallanzani/#i_99773

SPERRY ROGER (1913-1994)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 318 mots

Neurobiologiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1981, conjointement à David Hubel et Torsten Wiesel, pour leurs travaux sur les fonctions cérébrales. Roger Sperry a étudié en particulier les fonctions spécifiques des deux hémisphères cérébraux. Roger Wolcott Sperry est né le 20 août 1913 à Hartford, dans le Connecticut. Après des études de littérature anglaise et de psychologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-sperry/#i_99773

STANLEY WENDELL MEREDITH (1904-1971)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 327 mots

Biochimiste américain créateur de la virologie moderne. Stanley, né à Ridgeville dans l'Illinois, étudie au collège de Richmond et est docteur en chimie de l'université de l'Illinois en 1929. Il va poursuivre ses études en Allemagne et séjourne au laboratoire de chimie de l'université de Munich (1930). À son retour aux États-Unis, il entre comme assistant de recherches au Rockefeller Institute for […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wendell-meredith-stanley/#i_99773

STEIN WILLIAM HOWARD (1911-1980)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 281 mots

Biochimiste américain né et décédé à New York. William Howard Stein commence des études de chimie à l'université de Harvard en 1933, mais des difficultés rencontrées en première année l'amènent à changer d'orientation et à entreprendre des études de biochimie à l'université Columbia à New York. Il y obtient son doctorat en 1937. Il rejoint ensuite l'Institut Rockefeller pour la recherche médicale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-howard-stein/#i_99773

STRUCTURE EN DOUBLE HÉLICE DE L'ADN

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 250 mots
  •  • 1 média

L'acide désoxyribonucléique (ADN), qui constitue les chromosomes, est le détenteur de l'information héréditaire. Sa structure tridimensionnelle est élucidée en 1953, via l'étude des diagrammes de diffraction de cette molécule aux rayons X, grâce à la collaboration d'un jeune biologiste américain, James Dewey Watson, et d'un cristallographe anglais, Francis Harry Compton Crick. Les deux chercheurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structure-en-double-helice-de-l-adn/#i_99773

STURTEVANT ALFRED HENRY (1891-1970)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 296 mots

Alfred H. Sturtevant est un généticien américain né le 21 novembre 1891 à Jacksonville (Illinois) et décédé 5 avril 1970 à Pasadena (Californie), un peu comme si la date de sa naissance coïncidait avec celle de la génétique, et celle de sa mort avec le déclin de la génétique classique à laquelle il a consacré sa vie. En 1909, il étudie à l'université Columbia de New York et s'oriente vers la génét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-henry-sturtevant/#i_99773

SULSTON JOHN (1942-2018)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 462 mots
  •  • 1 média

Le biologiste britannique John Sulston a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 2002 (conjointement à Sydney Brenner et Robert Horvitz) pour avoir découvert le mécanisme clé, appelé mort cellulaire programmée ou apoptose, par lequel les gènes contrôlent le développement des tissus et des organes . John E. Sulston est né le 27 mars 1942, à Cambridge. Il fait ses études à l'université de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-sulston/#i_99773

SUMNER JAMES BATCHELLER (1987-1955)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 378 mots

Biochimiste américain né à Canton (Massachusetts) et mort à Buffalo (New York). Malgré l'avis de ses professeurs qui voulaient le dissuader d'entreprendre un travail de laboratoire à cause de son invalidité (gaucher, il avait à dix-sept ans perdu son bras gauche dans un accident de chasse), il poursuit ses études de chimie à l'université de Harvard et y obtient un doctorat en 1914. Il est nommé l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-batcheller-sumner/#i_99773

SUTHERLAND EARL W. (1915-1974)

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 227 mots

Pharmacologue et physiologiste américain. On sait, depuis les travaux de Claude Bernard réunis dans sa thèse de doctorat es sciences soutenue en 1853, que le foie fabrique du glucose à partir du glycogène. Le mérite de l'Américain Earl Wilbur. Sutherland a été de démontrer que ce phénomène de glycogénolyse, bien connu chez l'animal entier, et que l'on pouvait reproduire dans des systèmes de foie p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/earl-w-sutherland/#i_99773

SWAMMERDAM JAN (1637-1680)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Universalis
  •  • 1 240 mots
  •  • 1 média

Le naturaliste hollandais Jan Swammerdam, bien que destiné à l'état religieux par son père (apothicaire à Amsterdam et collectionneur de toutes curiosités venues des Indes orientales), entre en 1661 à l'université de Leyde pour y étudier la médecine sous la direction notamment de Van Horne et de Franz de Le Boë. En 1663, il vient à Paris perfectionner ses connaissances en dissection et devient un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-swammerdam/#i_99773

SYSTEMA NATURAE (C. von Linné)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 225 mots

Publié en 1735 par le naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), Systema naturae renferme la première classification vraiment scientifique des mondes minéral, végétal et animal. Si la classification des minéraux conçue par Linné a été vite oubliée, celle des végétaux et des animaux a en revanche connu un grand succès, partout dans le monde. L'auteur divise les plantes e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systema-naturae/#i_99773

SYSTÉMATIQUE PHYLOGÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 346 mots

En 1950, l'entomologiste allemand Willi Hennig (1913-1976) publie son Grundzüge einer Theorie der Phylogenetischen Systematik , ouvrage dans lequel il expose sa méthode d'utilisation des caractères morphologiques afin d'élucider les relations de parenté entre les espèces ou les groupes d'espèces (taxons). Il propose que les classifications biologiques soient strictement hiér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cladistique-systematique-phylogenetique/#i_99773

SZENT-GYÖRGYI ALBERT (1893-1986)

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 667 mots

Savant d'origine hongroise, Albert Szent-Györgyi, travaillant à l'université de Cambridge (1927-1929) et à la Mayo Foundation, à Rochester, Minnesota (1928), trouva et isola, à partir du suc de plantes et d'extraits des glandes surrénales, un agent réducteur organique, de formule C 6 H 8 O 6 , qu'il appela acide hexuronique. Quatre années plus tard, professeur de chimie médicale à l'université de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-szent-gyorgyi/#i_99773

TANAKA KOICHI (1959- )

  • Écrit par 
  • Arnaud HAUDRECHY
  •  • 424 mots

Koichi Tanaka est né en 1959 à Toyama City (Japon). En 1983, il obtient son degré en ingénieur de l'université de Tōhoku et rejoint l'entreprise Shimadzu Corp. à Kyōto, au laboratoire de recherche centrale. Au début de 1992, il effectue un stage en Angleterre au groupe PLC Kratos. Fin 1992, Koichi Tanaka retourne au Japon au sein de la division recherche et développement des instruments analytique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanaka-koichi-1959/#i_99773

TATUM EDWARD LAWRIE (1909-1975)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 331 mots

Biochimiste américain, professeur à l'université Stanford (Californie), puis à l'Institut Rockefeller (New York). Formé à l'université de Chicago, Edward Tatum étudie successivement la chimie, la microbiologie et la biochimie. En 1934, il soutient une thèse sur la nutrition et le métabolisme des bactéries, un travail qui sera la base de sa fructueuse collaboration avec le généticien G. W. Beadle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-lawrie-tatum/#i_99773

TECHNIQUES DU GÉNIE GÉNÉTIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 515 mots

1962 Découverte, par Werner Arber, des enzymes de restriction, enzymes bactériennes capables de couper l'ADN. 1971 Première utilisation, par Daniel Nathans, des enzymes de restriction comme ciseaux moléculaires : découpage de l'ADN du virus SV40. 1975 Mise au point, par Edwin Southern, d'une méthode de détection d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/techniques-du-genie-genetique-reperes-chronologiques/#i_99773

TEISSIER GEORGES (1900-1972)

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 791 mots

Zoologiste et biologiste né à Paris. Admis à l'École normale supérieure et à l'École polytechnique (1919), Georges Teissier choisit la première. Agrégé de sciences naturelles (1923), docteur ès sciences (1931), il fut successivement agrégé préparateur à l'École normale supérieure (1924-1928), chef de travaux, maître de conférences, professeur à la faculté des sciences de Paris. Il était aussi dire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-teissier/#i_99773

TEMIN HOWARD (1934-1994)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc DARLIX
  •  • 1 562 mots

Dès ses études universitaires en biologie au collège Swarthmore (Pennsylvanie), Howard Temin s'est fait connaître par son énorme envie de savoir, et par un esprit curieux et indépendant. C'est ainsi qu'il a été perçu comme un “gourou” par ses camarades d'étude. En 1955, il rejoint le laboratoire de Renato Dulbecco au déjà célèbre California Institute of Technology, où il commence un travail doctor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/howard-temin/#i_99773

TEMPO AND MODE IN EVOLUTION (G. G. Simpson)

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 154 mots

Le paléontologue américain George Gaylord Simpson (1902-1984) publie, en 1944, Tempo and Mode in Evolution , un ouvrage sur les rythmes et modalités de l'évolution qui marque l'intégration de la paléontologie dans la théorie synthétique (ou néo-darwinienne) de l'évolution. Cette synthèse évolutionniste, qui ajoute les données nouvelles de la génétique à la sélection naturelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tempo-and-mode-in-evolution/#i_99773

TESTART JACQUES (1939- )

  • Écrit par 
  • Bernard SÈLE
  •  • 1 275 mots

Issu d'une famille nombreuse d'origine modeste, Jacques Testart, né le 3 octobre 1939 à Saint-Brieuc, voulait être trappeur ; il se retrouve à Hyères (Var), interne dans une école d'horticulture et d'arboriculture. C'est à cette époque qu'il découvre les écrits de Jean Rostand. Muni de son diplôme de jardinier, il entre ensuite au lycée agricole du Chesnoy à Montargis,pour y préparer une école d'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-testart/#i_99773

THALER LOUIS (1930-2002)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 979 mots

Évolutionniste français qui a accompli toute sa carrière scientifique à l'université de Montpellier, au sein de l'Institut des sciences de l'évolution qu'il y avait créé. Entré à l'École normale supérieure en 1952, agrégé en 1956, Louis Thaler fit l'année suivante un séjour d'étude au Département de géologie et paléontologie de l'American Museum of Natural History de New York, alors dirigé par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-thaler/#i_99773

THEORELL AXEL HUGO THEODOR (1903-1982)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 216 mots

Biochimiste suédois, né en 1903 à Linköping, mort en 1982 à Stockholm. Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1955 pour ses travaux « sur la nature et le mode d'action des enzymes d'oxydation ». Professeur de chimie à l'université d'Uppsala (1931), Theorell est ensuite promu directeur du département de biochimie de l'institut Nobel à Stockholm (1936). Les travaux de Theorell sur les enzymes d'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/axel-hugo-theodor-theorell/#i_99773

CELLULAIRE THÉORIE

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 248 mots

Les Recherches microscopiques sur la conformité de structure et de croissance des animaux et des plantes ( Mikroskopische Untersuchungen über die Übereinstimmung in der Struktur und dem Wachstum der Tiere und Pflanzen ) publiées en 1839 par Theodor Schwann (1810-1882) constituent l'acte de naissance de la théorie cellulaire. Le physiologiste allemand mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-cellulaire/#i_99773

PLASMA GERMINATIF THÉORIE DU

  • Écrit par 
  • Jean-Paul RENARD
  •  • 329 mots

La théorie du plasma germinatif, élaborée expérimentalement, indépendamment, par les biologistes allemands August Weismann (1883) et Wilhelm Roux (1888), a été formalisée dans l'ouvrage de Weismann publié en 1892 et intitulé Das Keimplasma. Eine Theorie der Vererbung (traduit en anglais en 1915, Germ Plasm : a Theory of Heredity ). C'est une théorie du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-du-plasma-germinatif/#i_99773

THIBAULT CHARLES (1919-2003)

  • Écrit par 
  • Philippe CHEMINEAU, 
  • Jean PELLETIER
  •  • 687 mots

Le Français Charles Thibault, grande figure de la biologie de la reproduction, a consacré plus de soixante ans de sa vie à la recherche, à l'enseignement et à l'administration de la recherche. Né le 14 juillet 1919 en Normandie, Charles Thibault, instituteur à l'origine, a soutenu deux thèses simultanément en 1942, l'une sur la vision des couleurs chez les poissons et l'autre sur la parthénogenèse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-thibault/#i_99773

THOMPSON sir D'ARCY WENTWORTH (1860-1948)

  • Écrit par 
  • François CABANE
  •  • 325 mots

Biologiste et helléniste écossais. Diplômé du Trinity College à Cambridge, Thompson fut professeur d'histoire naturelle à l'University College de Dundee, puis à l'université de St. Andrew pendant soixante-quatre ans. Son ouvrage principal On Growth and Form (1917, 1942, 1952) passe en revue de nombreux phénomènes physiques et naturels ; la croissance de bon nombre d'animaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thompson-sir-d-arcy-wentworth/#i_99773

THYROXINE ou TÉTRAIODOTHYRONINE (T4)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 555 mots
  •  • 1 média

La thyroxine est la principale hormone produite par la glande thyroïde. Son dosage permet la détection de l'hypothyroïdie et de l'hyperthyroïdie. C'est Edward C. Kendall , un biochimiste américain qui, de 1910 à 1914, a réussi à isoler chimiquement la thyroxine et à en décrire les signes cliniques, l'absence ou l'insuffisance quantitative de cette hormone étant à l'origine de pathologies telles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thyroxine-tetraiodothyronine-t4/#i_99773

TIMIRIAZEV KLIMENT ARKADIEVITCH (1843-1920)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 429 mots

Biologiste et physiologiste russe né à Saint-Pétersbourg, Timiriazev entre en 1861 à la Faculté de droit de cette ville, puis s'oriente vers la physique, les mathématiques et les sciences naturelles. Ses premières publications socio-politiques, Garibaldi à Caprera (1862) et La Faim dans le Lancashire (1863), précèdent ses nombreux travaux sur l'origine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kliment-arkadievitch-timiriazev/#i_99773

TINBERGEN NIKOLAAS (1907-1988)

  • Écrit par 
  • Raymond CAMPAN
  •  • 2 103 mots
  •  • 1 média

L' éthologue néerlandais Nikolaas, dit Niko, Tinbergen , a construit avec passion une connaissance approfondie du milieu naturel et du comportement des animaux sauvages surtout des oiseaux, mais aussi des poissons et des insectes. Remarquable par son inventivité d'expérimentateur, il a enrichi et développé l'utilisation de leurres pour l'exploration de l'univers subjectif des animaux. Nommé profes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikolaas-tinbergen/#i_99773

TISSUS ANIMAUX

  • Écrit par 
  • Roger MARTOJA, 
  • Jean RACADOT
  •  • 7 226 mots

Dans le chapitre « Établissement de la notion de tissu »  : […] Les tissus ne peuvent guère s'étudier actuellement qu'avec des moyens instrumentaux, et leur observation détaillée requiert en particulier l'usage du microscope. Cependant, la notion de tissu s'est établie indépendamment de l'examen microscopique : les anatomistes ont remarqué assez tôt que les organes sont constitués de parties solides d'aspect membraneux, dont certaines semblent avoir une textu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissus-animaux/#i_99773

TISSUS VÉGÉTAUX

  • Écrit par 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 3 838 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les techniques de l'histologie végétale »  : […] Historiquement, les premières observations de tissus de plantes sont très anciennes et remontent au xvii e  siècle. Elles sont pratiquement contemporaines de la construction des premiers microscopes. Les descriptions de R. Hooke dans sa célèbre Micrographia (1665) , de A. Van Leeuwenhoek (1674), de M. Malpighi (1674), de N. G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissus-vegetaux/#i_99773

TODD ALEXANDER ROBERTUS (1907-1997)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 680 mots

Chimiste et biochimiste écossais, né à Glasgow le 2 octobre 1907, Alexander Robertus Todd est décédé à Cambridge (Grande-Bretagne) le 10 janvier 1997. Après avoir suivi les cours de l'université de sa ville natale, il part pour Francfort étudier la structure des acides biliaires et il y soutient une thèse de doctorat sur ce sujet en 1931. Il passe ensuite deux années à Oxford dans le laboratoire d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-robertus-todd/#i_99773

TONEGAWA SUSUMU (1939- )

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 671 mots
  •  • 1 média

Tonegawa Susumu est l'exemple accompli de ce nouveau type de biologistes japonais formés aux États-Unis et en Europe après le second conflit mondial. Né à Nagoya, au Japon, le 6 septembre 1939, il a travaillé dans son pays d'origine, à Kyōto, successivement au département de chimie de l'université, puis à l'Institut de recherches en virologie, de 1959 à 1963. Attiré par les conditions de la recher […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tonegawa/#i_99773

TOURNEFORT JOSEPH PITTON DE (1656-1708)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 598 mots

Botaniste français qui, malgré sa passion pour la botanique dès sa jeunesse, était destiné à la prêtrise ; Joseph Pitton de Tournefort entre au séminaire d'Aix, qu'il quitte en 1677. Il explore alors la flore de la Haute-Provence et commence à constituer un herbier qui, enrichi au cours de ses expéditions suivantes, est aujourd'hui conservé au Muséum national d'histoire naturelle. Il étudie la flo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tournefort-joseph-pitton-de/#i_99773

TRANSCRIPTION DE L'ADN

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 246 mots
  •  • 1 média

À la fin des années 1950, plus aucun biologiste ne doute que les gènes, constitués d'ADN (acide désoxyribonucléique), codent pour des protéines. Mais quels sont les mécanismes détaillés de cette expression génétique ? Les Français François Jacob et Jacques Monod, qui travaillent au sein du laboratoire d'André Lwoff à l'Institut Pasteur de Paris, découvrent en 1961 que les gènes sont d'abord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transcription-de-l-adn/#i_99773

TSCHERMAK VON SEYSENEGG ERICH (1871-1962)

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 392 mots

Botaniste autrichien, et l'un de ceux qui divulguèrent les travaux classiques de Mendel. Les études de Tschermak à Vienne furent interrompues lorsqu'il décida d'acquérir une expérience de l'agriculture en travaillant à la ferme Rotvorwerk près de Freiberg (Saxe). Il les reprit à l'université de Halle et fut déclaré docteur en 1896. Après quelques années de travail volontaire dans différents établi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erich-tschermak-von-seysenegg/#i_99773

TSVET ou TSWETT MIKHAÏL SEMENOVITCH (1872-1919)

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET
  •  • 183 mots

Botaniste russe, qui fit des études très complètes sur les pigments végétaux et inventa, pour les séparer, la technique connue sous le nom de chromatographie. Mikhaïl Semenovitch Tsvet est né à Asti (Italie), d'un père russe et d'une mère italienne. Celle-ci mourut peu après sa naissance, et il passa son enfance à Lausanne et à Genève. En 1893, il fut diplômé de l'université de Genève, trois ans p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tsvet-tswett/#i_99773

UEXKÜLL JAKOB VON (1864-1944)

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 675 mots

Naturaliste et biologiste allemand, Jakob von Uexküll fit ses études à Heidelberg. En 1925, il fonda à Hambourg l'Institut für Umweltforschung (Institut d'étude du milieu et de l'environnement), dont il fut le directeur. Parti de l'étude des invertébrés, il s'intéressa au comportement animal en général ; la valeur de ses descriptions fait de lui un des grands précurseurs de l'éthologie contemporai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jakob-von-uexkull/#i_99773

ULTRACENTRIFUGATION

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 197 mots

Theodor Svedberg (1884-1971) étudia, à l'université d'Uppsala, en Suède, les suspensions colloïdales formées de micelles – fines particules solides – dispersées dans une phase liquide. Pour connaître la taille moyenne des micelles (comprise entre 5 et 100 mμm), il imagina de les faire sédimenter par une force artificielle produite dans une centrifugeuse dont le rotor tourne à très grande vitesse. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ultracentrifugation/#i_99773

UTILISATION BIOLOGIQUE DE L'AZOTE DE L'AIR - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 603 mots

1563 B. Palissy propose que les sels (éléments minéraux) présents dans les plantes proviennent du sol ou des engrais qu'on y apporte afin d'éviter l'épuisement du sol. l804 N. T. de Saussure établit la nécessité d'une alimentation minérale pour la croissance des végétaux. 1838 J. B. Boussingault publie le résultat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/utilisation-biologique-de-l-azote-de-l-air-reperes-chronologiques/#i_99773

VALE WYLIE (1941-2012)

  • Écrit par 
  • Kara ROGERS
  •  • 292 mots

L' endocrinologiste américain Wylie Vale découvrit et caractérisa les hormones cérébrales en jeu dans la régulation de la croissance et de la réponse du corps au stress. Wylie Walker Vale Junior naît le 3 juillet 1941 à Houston (Texas). Réalisant tout son cursus dans son État natal, il obtient une licence de biologie à l'université Rice de Houston en 1963, puis un doctorat en physiologie et en bio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wylie-vale/#i_99773

VAN BENEDEN EDOUARD (1846-1910)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 334 mots

Embryologiste et cytologiste belge, né le 5 mars 1846 à Louvain, mort le 28 avril 1910 à Liège. Durant sa jeunesse, Edouard van Beneden travaille avec son père, P. J. van Beneden. Professeur de zoologie à l'université catholique de Louvain, ce dernier est connu pour ses travaux sur les protozoaires, les nématodes et diverses espèces animales. Edouard van Beneden étend ses recherches aux dicyémide […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-van-beneden/#i_99773

VANDEL ALBERT (1894-1980)

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 704 mots

Biologiste français, Albert Vandel a reconnu lui-même qu'il avait une vocation innée de naturaliste que ses parents n'ont jamais essayé de contrecarrer. Né à Besançon le 26 décembre 1894, il s'intéressait dès son enfance à la faune des eaux douces et visitait déjà les grottes du Jura. Cette vocation s'est épanouie grâce à son maître, Maurice Caullery, directeur du laboratoire d'Évolution des êtres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-vandel/#i_99773

VAN LEEUWENHOEK ANTONIE (1632-1723)

  • Écrit par 
  • Pierre NICOLLE
  •  • 531 mots
  •  • 1 média

La même année que son ami Jan Vermeer, Antoine van Leeuwenhoek naît à Delft. Après quelques années d'étude dans un collège de Leyde, il est placé comme apprenti chez un drapier d'Amsterdam. Reçu maître drapier lui-même, il s'installe, en 1649, dans sa ville natale, à l'enseigne de la Tête d'or ( Het Gouden Hoofd ). C'est sans doute en exerçant son métier qu'il cherche à amél […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-van-leeuwenhoek/#i_99773

VAN VALEN LEIGH (1935-2010)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 887 mots

Élève du généticien et évolutionniste Theodosius Dobzhansky et du paléontologue George Gaylord Simpson, Leigh Van Valen « épousa » naturellement les disciplines de ses maîtres. C'est bien la seule preuve de conformisme dont on puisse l'accabler puisque toute sa vie ce scientifique a su faire montre, dans ses écrits et ses prises de position, d'une telle originalité créatrice qu'elle exaspéra en m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leigh-van-valen/#i_99773

VARIATION, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GÉNERMONT
  •  • 9 369 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Peut-on distinguer l'inné de l'acquis ? »  : […] Dans ce qui précède, on a opposé variation héréditaire, pour une large part génétique, et variation non héréditaire, d'origine environnementale. On ne peut manquer d'évoquer à ce propos la vieille opposition entre inné et acquis. De quoi s'agit-il exactement ? Étymologiquement, un caractère inné est présent à la naissance de l'individu, tout autre caractère étant, par élimination, acquis. Si l'on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/variation-biologie/#i_99773

VARMUS HAROLD (1939- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 314 mots

Virologue américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1989, conjointement à Michael Bishop, pour leurs travaux sur les origines du cancer. Harold Elliot Varmus est né le 18 décembre 1939, dans le quartier d'Oceanside, à New York. Il est diplômé du college Amherst (Massachusetts) en 1961, de l'université Harvard en 1962 et de l'université Columbia (New York) en 1966. Il rejoint ensuite l'In […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-varmus/#i_99773

VAVILOV NIKOLAÏ IVANOVITCH (1887-1943)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 293 mots
  •  • 1 média

Nikolaï I. Vavilov était un généticien et botaniste soviétique de réputation internationale avant la Seconde Guerre mondiale. On lui doit la constitution d’une immense collection de plantes d’intérêt économique, qui existe encore actuellement, et l’identification des centres d’origine des plantes céréalières européennes. Préoccupé par les risques de famine, il s’est consacré à l’amélioration de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikolai-ivanovitch-vavilov/#i_99773

VENINS

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe CHIPPAUX, 
  • Max GOYFFON
  •  • 6 917 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les venins en recherche biologique et médicale »  : […] La spécificité et le nombre élevé des molécules entrant dans la composition du venin et leur puissante activité ont été à la base de nombreuses recherches en immunologie, hématologie et neurologie (tableau ). Dans son Traité sur le venin de la vipère (1781), l'abbé Felice Fontana fonda ce que l'on appelle aujourd'hui la toxinologie, discipline qui traite spécifiquement de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venins/#i_99773

VENTER JOHN CRAIG (1946- )

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 645 mots
  •  • 1 média

John Craig Venter est né le 14 octobre 1946 à Salt Lake City (Utah). Il effectue ses études en Californie et, après une interruption due à la guerre du Vietnam (période durant laquelle il rejoint le corps médical des forces navales américaines et participe à l'offensive du Têt), il s'oriente vers la biologie. En 1975, il obtient un doctorat de physiologie et de pharmacologie puis occupe plusieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-craig-venter/#i_99773

VICQ D'AZYR FÉLIX (1748-1794)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 611 mots

Après des études de sciences et de médecine entreprises en 1765, Félix Vicq d'Azyr enseigne dès 1773 l'anatomie comparée, supplée A. Petit dans l'enseignement de cette discipline au Jardin des Plantes. Daubenton, dont il épouse la nièce, encourage ses travaux ; Vicq d'Azyr entre en 1774 à l'Académie des sciences à laquelle il adressera de nombreux mémoires. En 1775, il est chargé d'étudier l'épizo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-vicq-d-azyr/#i_99773

VIE ASSOCIÉE À L'HYDROTHERMALISME

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 280 mots
  •  • 1 média

En février 1977, lors d'une campagne de plongées du submersible américain Alvin sur la ride des Galápagos (ou ride de Colón), à l'est de l'archipel du même nom, des géochimistes découvrent, par 2 500 mètres de profondeur, la présence de peuplements exubérants de grands invertébrés vivant à proximité de sources hydrothermales de fluides tièdes (de 15 à 30  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vie-associee-a-l-hydrothermalisme/#i_99773

VIRCHOW : NOTION DE PATHOLOGIE CELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 186 mots
  •  • 1 média

Rudolph Ludwig Carl Virchow (1821-1902), médecin d'origine poméranienne, eut une activité médicale scientifique et politique étonnante et foisonnante, quelque peu masquée par l'ouvrage célèbre Die Cellular-Pathologie qu'il publia en 1858 et qui fonde la pathologie cellulaire. Virchow y énonce d'abord que la cellule est l'élément fondamental de l'organisme, et pose en princip […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virchow-notion-de-pathologie-cellulaire/#i_99773

VIROLOGIE

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • Michel BARME, 
  • François DENIS, 
  • Léon HIRTH
  •  • 10 443 mots
  •  • 7 médias

À sa naissance en tant que discipline particulière, la virologie (étude des virus) recouvrait un domaine très large et mal défini. Le terme même de virus désignait, en effet, un principe infectant, générateur de maladies qui étaient loin d'être toutes provoquées par ces organismes réunis aujourd'hui dans une catégorie beaucoup mieux délimitée. Les observations de Jenner puis les travaux de Paste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virologie/#i_99773

VIRUS

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 8 306 mots
  •  • 2 médias

Le terme « virus » signifie poison en latin ; la notion est donc ancienne. Mais elle est restée sans contenu précis jusqu'à Pasteur. C'est avec la découverte d'agents à l'origine des infections, et l'observation au microscope des bactéries et des protozoaires, que l'on a pu envisager, par extension, que les maladies virales, définies alors comme infections non bactériennes et non parasitaires, ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus/#i_99773

VIRUS ET VIROLOGIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 458 mots

1883 Louis Pasteur cultive le virus rabique dans le tissu nerveux du lapin. Le terme virus n’a alors pas de sens précis et désigne tout agent pathogène. 1892 Dimitri Ivanovski démontre que, contrairement aux bactéries, un virus peut traverser les filtres de porcelaine poreuse, d’où le nom de virus filtrant. Ce critère permet de distinguer les d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus-et-virologie-reperes-chronologiques/#i_99773

VIRUS GÉANTS

  • Écrit par 
  • Chantal ABERGEL, 
  • Jean-Michel CLAVERIE
  •  • 2 578 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Par définition, les virus se doivent d'être petits »  : […] La notion de taille est centrale dans la définition des virus depuis la découverte du premier d'entre eux en 1892. C'est en effet l'année même du jubilé triomphal de Louis Pasteur à la Sorbonne, que Dimitri Ivanovski, professeur à l'université de Saint-Pétersbourg, fait le premier accroc à la « théorie des germes » proposée par Pasteur en 1878. Ivanovski découvre que l'agent de la maladie de la m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus-geants/#i_99773

VITALISME

  • Écrit par 
  • Marie-Christine MAUREL
  •  • 3 757 mots
  •  • 3 médias

Les différentes représentations intellectuelles du vivant reflètent les schèmes conceptuels propres à chaque époque. Celles qui ont été élaborées par Aristote puis par Galien ( ii e  siècle apr. J.-C.) se sont maintenues jusqu'à l'avènement de la science « moderne ». La caractérisation aristotélicienne du vivant – en tant qu'il diffère de l'inanim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitalisme/#i_99773

WAKSMAN SELMAN ABRAHAM (1888-1973)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 212 mots

Biochimiste américain d'origine russe, né en 1888 à Priluka (Ukraine), mort en 1973 à Hyannis (Massachusetts). Émigré aux États-Unis, il effectue ses études à l'université Rutgers (New Jersey), où il sera nommé professeur (1930) et directeur du département de microbiologie (1940-1958), après avoir dirigé le laboratoire de microbiologie du sol. Chargé d'étudier le processus de dégradation du bacill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/selman-abraham-waksman/#i_99773

WALD GEORGE (1906-1997)

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET
  •  • 749 mots

Georges Wald est mort à Cambridge (Mass.) le 12 avril 1997, à l'âge de quatre-vingt-dix ans. Du début des années 1930 à sa retraite, en 1977, il a été la figure dominante dans le domaine de la biochimie des photopigments rétiniens, et le prix Nobel de physiologie, qu'il partagea en 1967 avec les neurophysiologistes H. K. Hartline et R. Granit, n'avait fait qu'entériner une réputation solidement é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-wald/#i_99773

WALLACE ALFRED RUSSEL (1823-1913)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 501 mots
  •  • 1 média

Naturaliste anglais, l'un des fondateurs de la zoogéographie. Wallace accompagne son maître, l'entomologiste H. W. Bates, dans son exploration de l'Amazonie (1848), puis s'en sépare et demeure au Brésil jusqu'en 1852. À son retour en Angleterre, il publie Palm Trees of the Amazon and Their Uses et A Narrative of Travels on the Amazon and Rio Negro (185 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-russel-wallace/#i_99773

WARBURG OTTO HEINRICH (1883-1970)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 988 mots

Otto Warburg naquit en 1883 à Fribourg-en-Brisgau dans une famille d'intellectuels érudits. Son père, Emil, professeur de physique à l'université de Berlin, lui fit faire des études de chimie et l'incita à entreprendre des recherches sous la direction d'Emil Fischer. Il obtint aussi un doctorat de médecine et fut trois ans assistant à Heidelberg, dans le service de Ludolf von Krehl. Mobilisé duran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-heinrich-warburg/#i_99773

WATSON JAMES DEWEY (1928- )

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 901 mots
  •  • 1 média

Généticien et biochimiste américain qui occupe une place importante dans l'histoire de la biologie moléculaire. Né le 6 avril 1928 à Chicago (Illinois), Watson reçoit une formation de biologiste-ornithologue, et soutient une thèse en 1950. En 1951, sur les conseils de Salvador Luria, qui fut son professeur de microbiologie à l'université d'Indiana, il se rend à Copenhague pour s'initier aux méthod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-dewey-watson/#i_99773

WEISMANN AUGUST (1834-1914)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 837 mots
  •  • 1 média

Friedrich Leopold August Weismann, plus connu sous le nom d'August Weismann , fut un médecin allemand à l'origine de la distinction entre le soma (le corps) et le germen (les cellules de la lignée germinale à l'origine des cellules sexuelles). Les cellules germinales sont les seules à transmettre l'identité génétique d'un sujet à sa descendance. Elles sont donc responsables de l'hérédité. Les c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/august-weismann/#i_99773

WEISSENBACH JEAN (1946- )

  • Écrit par 
  • Bernard DUJON
  •  • 1 070 mots

Généticien de renommée internationale, Jean Weissenbach est né à Strasbourg le 13 février 1946. Ancien élève du lycée Kléber, il a fait ses études à la faculté de pharmacie de Strasbourg (dont il fut diplômé en 1969) et débuté ses recherches sur les structures et les modifications chimiques des molécules d'ARN de transfert nécessaires à la synthèse des protéines. Il obtient son doctorat ès scienc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-weissenbach/#i_99773

WELLER THOMAS HUCKLE (1915-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 482 mots

Médecin et virologiste américain, Thomas Huckle Weller est né le 15 juin 1915 à Ann Arbor (Michigan) et mort le 23 août 2008 à Needham (Massachusetts). Il a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1954, avec John Franklin Enders (1897-1985) et Frederick Chapman Robbins (1916-2003), « pour leur découverte de la possibilité de multiplier le virus de la poliomyélite sur des cultures de di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-huckle-weller/#i_99773

WIELAND HEINRICH OTTO (1877-1957)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 467 mots

Chimiste allemand né à Pforzheim (Allemagne) et mort à Starnberg (près de Munich). Wieland effectue ses études de chimie à Munich, Berlin et Stuttgart. Il retourne à Munich où il obtient son doctorat en 1901. C'est à Munich que va s'effectuer l'essentiel de sa carrière. Ses premiers travaux concernent les réactions des oxydes d'azote, le mécanisme de la nitration des hydrocarbures aromatiques et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-otto-wieland/#i_99773

WIESCHAUS ERIC (1947- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 380 mots

Biologiste du développement américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1995 (conjointement à Edward Lewis et Christiane Nüsslein-Volhard), pour la découverte des mécanismes de contrôle du développement embryonnaire précoce. En travaillant avec Christiane Nüsslein-Volhard, Eric Wieschaus poursuit les recherches novatrices d'Edward Lewis, qui avait fondé lui aussi ses études sur la drosoph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-wieschaus/#i_99773

WIESEL TORSTEN (1924- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots

Neurobiologiste suédois, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1981, conjointement à David Hubel et Roger Sperry, pour leurs travaux sur les fonctions cérébrales. Torsten Wiesel et David Hubel ont étudié en particulier le cortex visuel, situé dans les lobes occipitaux du cerveau. Torsten Nils Wiesel est né le 3 juin 1924 à Uppsala (Suède). Il achève ses études de médecine en 1954, à l'institut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/torsten-wiesel/#i_99773

WILKINS MAURICE HUGH FREDERICK (1916-2004)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 400 mots

Biophysicien britannique, Maurice Hugh Frederick Wilkins prit une part importante dans le développement de la biologie moléculaire. Né le 15 décembre 1916 à Pongaroa (Nouvelle-Zélande), Maurice Wilkins étudie la physique à Cambridge et à Birmingham. Après la Seconde Guerre mondiale, il devient attaché à l'unité de physique de l'université de Cambridge, puis il entre au Conseil de la recherche médi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-hugh-frederick-wilkins/#i_99773

WILLIAMS GEORGE C. (1926-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 288 mots

Biologiste évolutionniste américain, George C. Williams était connu pour sa théorie selon laquelle la sélection naturelle agit au niveau des individus et des gènes plutôt que sur des ensembles de population. Dans Adaptation and Natural Selection : A Critique of Some Current Evolutionary Thought (1966), il exposa sa théorie de la sélection naturelle centrée sur la génétique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-c-williams/#i_99773

WINDAUS ADOLF (1876-1959)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 324 mots

Chimiste allemand né à Berlin et mort à Göttingen. Après avoir suivi à Berlin les cours de chimie de Emil H. Fischer, Windaus soutient à Fribourg en 1889 une thèse de doctorat dont le sujet est l'étude de composés cardioactifs extraits des digitales. Après un nouveau séjour d'un an à Berlin auprès de Fischer, il retourne à Fribourg où il commence ses recherches sur le cholestérol. En 1907, il déc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolf-windaus/#i_99773

WOESE CARL (1928- )

  • Écrit par 
  • Antony G. CRAINE, 
  • Universalis
  •  • 568 mots

Microbiologiste américain, né le 15 juillet 1928 à Syracuse (État de New York). Carl Woese obtient une licence en mathématiques et physique au Amherst College dans le Massachusetts en 1950, puis un doctorat de biophysique à l'université Yale en 1953. Après ses débuts de chercheur dans cette dernière université (1953-1960), il rejoint le laboratoire de recherche de la General Electric (1960-1963), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-woese/#i_99773

WOLFF ÉTIENNE (1904-1996)

  • Écrit par 
  • Nicole LE DOUARIN
  •  • 932 mots

Étienne Wolff est né en 1904 à Auxerre dans une famille d'enseignants. Sa famille s'étant installée en Normandie, il fait ses études secondaires au lycée de Rouen, puis au lycée Louis-le-Grand à Paris. Une inclination marquée pour la philosophie l'amena à suivre un enseignement dans cette discipline à la Sorbonne et à obtenir à dix-sept ans (en 1921) le titre de licencié ès lettres. Se destinant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-wolff/#i_99773

WOLLMAN ÉLIE (1917-2008)

  • Écrit par 
  • Maxime SCHWARTZ
  •  • 1 228 mots

Le Français Élie Wollman, qui a mené toute sa carrière à l'Institut Pasteur, peut être considéré comme l'un des pionniers de la génétique microbienne moderne et, par voie de conséquence, de la biologie moléculaire puis des biotechnologies. Il était aussi devenu la référence pour tout ce qui concernait l'histoire de l'Institut Pasteur. Élie Wollman est né le 4 juillet 1917 à Paris dans une famille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elie-wollman/#i_99773

WRIGHT SEWALL (1889-1988)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 227 mots

Généticien américain, qui fut l'un des fondateurs de la génétique des populations. Né le 21 décembre 1889 à Melrose (Massachusetts), Wright fit ses études au Lombard College à Galesburg dans l'Illinois, puis entra à l'université de cet État, à Urbana. Après avoir obtenu son doctorat en zoologie à Harvard en 1915, il travailla au département de l'Agriculture de 1915 à 1925. Il fut professeur à l'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sewall-wright/#i_99773

WÜTHRICH KURT (1938- )

  • Écrit par 
  • Arnaud HAUDRECHY
  •  • 487 mots

Kurt Wüthrich naît en 1938 à Aarberg (Suisse). Il obtient sa licence de chimie en 1962, puis devient docteur en chimie inorganique en 1964 à Bâle. En 1967, il effectue deux stages post-doctoraux, à Bâle et à Berkeley. De 1967 à 1969, il travaille pour les laboratoires Bell Telephon Murray Hill, dans le New Jersey. En 1969, il entre à l'École polytechnique fédérale de Zürich, où il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-wuthrich/#i_99773

YALOW ROSALYN SUSSMAN (1921-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 538 mots

Physicienne et médecin américaine, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1977 (conjointement à Andrew V. Schally et Roger Guillemin), pour le développement de la méthode de dosage radio-immunologique, technique très sensible qui permet de mesurer des quantités infimes de substances biologiquement actives. Rosalyn Sussman Yalow est née le 19 juillet 1921 à New York. En 1941, elle est diplômée av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rosalyn-sussman-yalow/#i_99773

YAMANAKA SHINYA (1962- )

  • Écrit par 
  • Kara ROGERS
  •  • 542 mots

Le chirurgien orthopédiste et biologiste japonais Shinya Yamanaka partagea en 2012, avec le biologiste britannique John Gurdon, le prix Nobel de physiologie ou médecine pour avoir découvert que la différenciation des cellules matures était réversible. En insérant des gènes spécifiques dans leur noyau, il les fit en effet revenir au stade de cellules souches pluripotentes, capables de se différen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yamanaka/#i_99773

YANG XIANGZHONG (1959-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 292 mots

Le biologiste américain Xiangzhong Yang, d'origine chinoise, fut l'un des pionniers de la recherche sur le clonage. Né le 31 juillet 1959 à Weixian, à quelque 500 kilomètres au sud de la capitale chinoise, dans la province du Hebei, Yang Xiangzhong est issu d'une famille modeste. Après la révolution culturelle, il rejoint Pékin en 1977. L'année suivante, il entre à l'université agraire de cette v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yang-xiangzhong/#i_99773

ZINDER NORTON (1928-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 360 mots

Le biologiste américain Norton Zinder découvrit la transduction – transfert de matériel génétique d'une souche de bactérie à une autre sous l'effet d'un agent filtrable tel qu'un bactériophage – dans des cultures de Salmonella . Norton David Zinder naît le 7 novembre 1928 à New York. Après avoir fréquenté l'université Columbia de sa ville natale, il étudie sous la houlette d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norton-zinder/#i_99773

ZINKERNAGEL ROLF (1944- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 463 mots

Immunologiste et anatomopathologiste suisse, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1996 (conjointement à Peter Doherty), pour la découverte du mécanisme par lequel le système immunitaire distingue les cellules infectées par des virus des cellules normales. Rolf M. Zinkernagel est né le 6 janvier 1944, à Riehen, près de Bâle (Suisse). Après des études à l'université de Bâle, jusqu'en 1970, il ob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rolf-zinkernagel/#i_99773

ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 9 222 mots
  •  • 5 médias

Le mot zoologie est formé du grec zôov , « tout ce qui vit et n'est pas plante », et de logos , « discours » : la zoologie est la science des animaux. De nombreuses disciplines scientifiques ont un rapport avec l'étude scientifique des animaux : anatomie, morphologie, taxinomie, physiologie, embryologie, biologie, génétique, écologie, éthologie, biologi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoologie-histoire-de-la/#i_99773

RHINOCÉROS (A. Dürer)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 1 115 mots
  •  • 2 médias

Au terme d’un voyage de huit mois, un rhinocéros vivant arrive au Portugal le 20 mai 1515 à bord d’un vaisseau provenant d’Inde : il est le premier animal de son espèce à atteindre l’Europe depuis l’époque romaine . Il est envoyé comme cadeau diplomatique par Muzafar II, sultan de Gujarat, au roi portugais Manuel I er . La présence de cet animal suscite un intérêt immense […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhinoceros-a-durer/#i_99773

SÉQUENÇAGE DU GÉNOME HUMAIN, en bref

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 190 mots

Le 12 février 2001, les revues scientifiques Nature et Science publient la séquence quasi complète des 3 milliards de bases du génome humain. Cette double publication conclut par un ex aequo la compétition entre un consortium international de laboratoires publics, qui a entamé ses travaux au début des années 1990, et la firme privée américaine Celera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sequencage-du-genome-humain-en-bref/#i_99773


Affichage 

Aldrovandi

photographie

Le médecin italien Ulisse Aldrovandi (1522-1605) Passionné de botanique et de sciences naturelles, il écrivit un traité sur les remèdes 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Alfred Wallace

photographie

Le naturaliste britannique Alfred Russel Wallace (1823-1913), ici vers 1910 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Antoine Van Leeuwenhoek

photographie

Portrait d'Antoine van Leeuwenhoek (1632-1723) Naturaliste hollandais, van Leeuwenhoek observe avec les microscopes qu'il construisait lui-même de nombreux types de cellules (cellules sanguines, spermatozoïdes, bactéries) 

Crédits : Nimatallah/ AKG

Afficher

August Weismann

photographie

L'Allemand August Weismann, en formulant la théorie de la distinction du soma et du germen, ruina la théorie de l'hérédité des caractères acquis et fournit la première base biologique à la théorie darwiniennne de l'évolution 

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

Bertrand Jordan

photographie

De l'immunologie à la génomique, un parcours scientifique parfaitement assumé 

Crédits : Violaine Paquereau

Afficher

Cellules végétales (illustration de 1665)

photographie

Parue en 1665 dans Micrographia, cette illustration présente une écorce de chêne-liège vue au microscope par le scientifique Robert Hooke Ces cellules avaient été en fait interprétées à tort par Hooke comme des sections de canaux où circulait la sève de l'arbre 

Crédits : Bettmann/ Corbis

Afficher

Charles Darwin

photographie

Le naturaliste anglais Charles Darwin (1809-1882), auteur de L'Origine des espèces, a développé les théories de la sélection naturelle et de l'évolution 

Crédits : Spencer Arnold/ Getty Images

Afficher

Charles Richet

photographie

Le physiologiste français Charles Richet (1850-1935) découvre, avec Paul Portier (1866-1962), l'anaphylaxie, découverte qui lui vaut le prix Nobel de médecine en 1913 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Dorothy Crowfoot Hodgkin

photographie

La Britannique Dorothy Mary Crowfoot Hodgkin (1910-1994), lauréate du prix Nobel de chimie, en 1964, pour sa découverte de la structure de la pénicilline et de la vitamine B12 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Eduard Buchner

photographie

L'Allemand Eduard Buchner (1860-1917) est lauréat du prix Nobel de chimie, en 1907, pour l'étude des fermentations enzymatiques 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Élie Metchnikov (1845-1916)

photographie

Biologiste d'origine ukrainienne, il a découvert la phagocytose et le rôle que ce mécanisme possède dans la défense immunitaire de l'organisme C'est au titre de cette découverte qu'il partage avec Paul Ehrlich le prix Nobel de physiologie ou médecine 1908 Metchnikov a travaillé dans de... 

Crédits : F. Nadar/ Wellcome Library, London

Afficher

Ernst Haeckel

photographie

En diffusant et en popularisant la théorie darwinienne et en énonçant la « loi de la récapitulation » (selon laquelle le développement embryonnaire serait une répétition de l'histoire évolutive), le zoologiste Ernst Haeckel (1834-1919) a joué un rôle important dans l'histoire des... 

Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

Afficher

François Gros

photographie

Le biologiste français François Gros, ici photographié pendant son adresse en tant que président du conseil Pasteur-Weizmann, le 24 octobre 1998 

Crédits : Jeremy Bembaron/ Sygma/ Sygma/ Getty Images

Afficher

François Jacob

photographie

François Jacob est ici photographié dans son laboratoire devant une loupe binoculaire 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Frederick Gowland Hopkins

photographie

Le Britannique Frederick Gowland Hopkins (1861-1947) et sa fille, en 1943 Il a reçu le prix Nobel de médecine en 1929 pour la découverte des vitamines stimulant la croissance 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Frederick Sanger

photographie

Le Britannique Frederick Sanger, double lauréat du prix Nobel de chimie : en 1958, pour son travail sur l'insuline, et en 1980, avec les Américains Walter Gilbert et Paul Berg 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Georges Cuvier

photographie

Georges Cuvier (1769-1832) a mené l'essentiel de sa carrière scientifique au Muséum d'histoire naturelle Après avoir établi les fondements de la paléontologie des vertébrés, en appliquant les principes de l'anatomie comparée, il démontre l'existence d'extinctions d'espèces au cours du... 

Crédits : Courtesy of the Musée National d'Histoire Naturelle, Paris

Afficher

Georges Cuvier

photographie

Le Français Georges Cuvier (1769-1832) fit accéder l'anatomie comparée et la paléontologie au rang des disciplines véritablement scientifiques 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Gregor Johann Mendel

photographie

L'Autrichien Gregor Johann Mendel (1822-1884) Prêtre mais aussi botaniste, il fut l'un des fondateurs de la Société des naturalistes (Naturforschender Verein) de Brünn et découvrit les lois de l'hérédité qui portent son nom 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Groupe de girafes

photographie

Dans sa Philosophie zoologique (1809), Lamarck consacre un chapitre à « l'influence des circonstances sur les actions et les habitudes des Animaux » Il y donne en exemple la girafe, dont le long cou et les jambes de devant plus longues que celles de derrière résultent, selon lui, de l'habitude... 

Crédits : Photos.com/ Thinkstock

Afficher

Ian Wilmut et la brebis Dolly

photographie

La naissance, en 1996, du premier mammifère cloné, la brebis Dolly, a marqué une étape importante dans l'histoire de la biologie, ses répercussions scientifiques et sociétales faisant toujours l’objet de débats Ici, Ian Wilmut et Dolly en 1997, année de la révélation de cette naissance... 

Crédits : S. Ferry/ Liaison/ Getty

Afficher

Jacques Monod

photographie

Biochimiste français, Jacques Monod (1910-1976), Prix Nobel de médecine en 1965, est nommé, en 1967, professeur au Collège de France De 1971 jusqu'à sa mort, il a dirigé l'Institut Pasteur 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

James Dewey Watson

photographie

Le biologiste américain James Dewey Watson, en compagnie de son épouse, en 1968 Il fut Prix Nobel de médecine en 1962, conjointement avec les Britanniques Wilkins et Crick, pour la découverte de la structure des acides nucléiques 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

James Rothman

photographie

James Rothman a partagé avec Randy Schekman et Thomas Südhof le prix Nobel de physiologie ou médecine 2013 pour leurs travaux sur le système de transport des molécules à l'intérieur de la cellule 

Crédits : Yale University 2013

Afficher

Jane Goodall

photographie

Après avoir passé une grande partie de sa vie à observer les chimpanzés sauvages afin d'étudier leur comportement, Jane Goodall se consacre, depuis le milieu des années 1980, à la sauvegarde de cette espèce dont les conditions de vie sont menacées par le braconnage et le déboisement 

Crédits : M. Neugebauer/ avec l'aimable autorisation de l'Institut Jane Goodall

Afficher

Jean-Baptiste de Monet, chevalier de Lamarck

photographie

Le naturaliste Jean-Baptiste de Monet, chevalier de Lamarck, est le fondateur de la paléontologie des invertébrés Considérant qu'une espèce peut se transformer en une autre espèce sous l'influence de son environnement, il est l'un des premiers à envisager l'évolution du vivant Cette... 

Crédits : AKG

Afficher

Jean-Henri Fabre (1823-1915)

photographie

Jean-Henri Fabre, à la fin de sa vie, dans son laboratoire attenant à sa maison de Sérignan-du-Comtat (Vaucluse) Il est assis à la petite table sur laquelle il a écrit la plupart de ses ouvrages de vulgarisation ainsi que les dix volumes des Souvenirs entomologiques 

Crédits : Universal History Archive/ Universal Images Group/ Getty Images

Afficher

John B. Gurdon, prix Nobel de physiologie ou médecine 2012

photographie

Le Britannique John B Gurdon a partagé avec le Japonais Shinya Yamanaka le prix Nobel de physiologie ou médecine 2012 pour leurs travaux sur les cellules souches 

Crédits : Thomas Yau/ South China Morning Post/ Getty Images

Afficher

John Graig Venter

photographie

L'Américain John Craig Venter, scientifique et grand homme d'affaires 

Crédits : PLoS Biology/ D.R.

Afficher

Jules Hoffmann

photographie

Jules Hoffmann a reçu le prix Nobel de médecine ou physiologie en 2011 qu’il a partagé avec l’Américain Bruce Beutler et le Canadien Ralph Steinman Ses travaux ont permis de comprendre comment la drosophile se défend contre les agents pathogènes Ce modèle expérimental a conduit à la... 

Crédits : D.R.

Afficher

Julius Axelrod

photographie

L'Américain Julius Axelrod (deuxième à partir de la gauche), le Suédois Ulf von Euler (à gauche) et le Britannique Bernard Katz (à droite d'Axelrod), lauréats du prix Nobel de physiologie ou médecine 1970 pour leurs travaux, menés indépendamment, sur les mécanismes de la transmission de... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Karl Landsteiner

photographie

Le médecin autrichien Karl Landsteiner (1868-1943), père de l'immunologie sanguine, définit les groupes sanguins A, B et O, et fait avancer la recherche sur le traitement de la syphilis et de la poliomyélite Il reçoit le prix Nobel de médecine en 1930 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Marshall Nirenberg

photographie

Marshall Nirenberg est assis à son bureau du National Institutes of Health, face à un tableau noir surchargé de formules chimiques et devant les modèles moléculaires dont il se servait au moment de l'élucidation du code génétique, au début des années 1960 

Crédits : Courtesy of the National Institutes of Health

Afficher

Max Perutz et John Kendrew

photographie

Les biochimistes britanniques Max Perutz (d'origine autrichienne), à gauche, et John Kendrew ont partagé le prix Nobel de chimie, en 1962, pour leurs travaux sur les hémoprotéines 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Michel Adanson

photographie

Le botaniste et naturaliste français Michel Adanson (1727-1806) a été le premier à formuler les fondements théoriques d'une classification dite naturelle Celle-ci prend en compte toutes les parties d'une plante, et non pas uniquement les seuls organes sexuels (étamines et parties du pistil)... 

Crédits : Universal History Archive/ Getty Images

Afficher

Musée Claude-Bernard, Saint-Julien-en-Beaujolais, Rhône

photographie

Le musée Claude-Bernard présente un historique des travaux du grand physiologiste En dépit de ce qu'on écrit souvent, ce n'est pas sa maison natale Celle-ci est un petit corps de bâtiment situé derrière le musée Claude Bernard a acquis cette maison de notable après sa nomination au... 

Crédits : Musée Claude Bernard

Afficher

Paul Ehrlich

photographie

Le savant allemand Paul Ehrlich (1854-1915), Prix Nobel de médecine en 1908 Bactériologiste et physiologiste, il est considéré comme le père de la chimiothérapie 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Peter Medawar

photographie

Le biologiste britannique Peter Brian Medawar (1915-1987) Spécialiste de l'immunologie, il reçoit le prix Nobel de médecine en 1960, qu'il partage avec l'Australien Franck Burnet (1899-1985), pour la découverte du phénomène de tolérance 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Pierre Magnol

photographie

Le médecin et botaniste français Pierre Magnol (1638-1715) est le premier à introduire dans la classification des végétaux la notion de famille, ensemble naturel réunissant des genres voisins  

Crédits : Photos.com/ Thinkstock

Afficher

Portrait de Nicolaï Vavilov

photographie

Généticien, botaniste et agronome de renommée internationale, Nicolaï
Vavilov fut dès 1930 la cible privilégiée des attaques de Lyssenko Il fut finalement démis de ses fonctions au début de la Seconde Guerre mondiale pour trahison et arrêté Il mourut de dystrophie en prison en 1943 

Crédits : Library of Congress, Washington, D.C.

Afficher

Première observation microscopique de la structure de l'écorce d'un arbre (1655)

photographie

En 1655, le Britannique Robert Hooke (1635-1703) rassemble dans son ouvrage Micrographia, ses observations faites sous le microscope Parmi celles-ci se trouve le dessin d'une coupe fine de l'écorce d'un arbre On y voit des alvéoles serrées les unes contre les autres que l'on baptise «cell»... 

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

Première observation microscopique d’une mouche

photographie

Parmi les planches dessinées par Hooke se trouvent des dessins d'insectes vus au microscope, dont cette mouche et son aile sont un exemple La précision de l'observation et du dessin, ainsi que la beauté de la gravure et la qualité de l'impression ont contribué à promouvoir l'observation... 

Crédits : Wellcome Library, London

Afficher

Randy Schekman

photographie

Randy Schekman a partagé avec James Rothman et Thomas Südhof le prix Nobel de physiologie ou médecine 2013 pour leurs travaux sur le système de transport des molécules à l'intérieur de la cellule 

Crédits : H. Goren/ Howard Hughes Medical Institute 2013

Afficher

Remise du prix Nobel à Jacques Monod

photographie

Le Français Jacques Monod (1910-1976), Prix Nobel de médecine partagé avec André Lwoff et François Jacob, lors de la remise du prix, à Stockholm, en 1965, en présence de la famille royale 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Rita Levi-Montalcini le jour de son centième anniversaire

photographie

La biochimiste italienne Rita Levi-Montalcini, Prix Nobel de physiologie ou médecine 1986, a non seulement découvert le premier facteur de croissance, une famille de molécules essentielles au développement de l'organisme, mais elle a jusqu'à la fin de sa vie, à cent trois ans, participé à... 

Crédits : Alessandra Benedetti/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Robert Barbault

photographie

Très engagé dans la protection de la nature, l'écologue Robert Barbault, spécialiste de la dynamique des populations et de la biodiversité, prônait la coopération entre l'homme et le reste du monde vivant 

Crédits : J.-C. Domenech/ M.N.H.N.

Afficher

Robert J. Lefkowitz et Brian Kobilka ont obtenu le prix Nobel de chimie 2012

photographie

Les Américains Robert J Lefkowitz (à gauche) et Brian Kobilka (à droite) ont obtenu le prix Nobel de chimie 2012 pour leurs travaux sur la manière dont les cellules « comprennent » leur environnement 

Crédits : S. Waller/ PR Newswire/ HHMI et Stanford University

Afficher

Salvador Luria

photographie

L'Américain d'origine italienne Salvador Luria (1912-1991) a reçu le prix Nobel de médecine en 1969, conjointement avec Max Delbrück (1906-1981) et Alfred Hershey (1908-1997), pour ses découvertes sur la génétique des virus 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Shinya Yamanaka, Prix Nobel de physiologie ou médecine 2012

photographie

Le Japonais Shinya Yamanaka a partagé avec le Britannique John B Gurdon le prix Nobel de physiologie ou médecine 2012 pour leurs travaux sur les cellules souches 

Crédits : The Nobel Prize

Afficher

Thomas Henry Huxley

photographie

Le médecin biologiste et zoologiste britannique Thomas Henry Huxley (1825-1895) 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Thomas Südhof

photographie

Thomas Südhof a partagé avec James Rothman et Randy Schekman le prix Nobel de physiologie ou médecine 2013 pour leurs travaux sur le système de transport des molécules à l'intérieur de la cellule 

Crédits : T. Avelar/ Howard Hughes Medical Institute 2013

Afficher

« Des expériences sur des hybrides végétaux » de Mendel

photographie

L'article sur l'hybridation des végétaux de Mendel, qui reprend ses conférences de 1865, est un modèle d'utilisation de la logique mathématique pour une expérience de biologie On note ici l'introduction des codes (A,a, B, b, etc) qui définissent l'origine (pollen et ovule) et la nature du... 

Crédits : DTA, 2014

Afficher

Aldrovandi
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Alfred Wallace
Crédits : Hulton Getty

photographie

Antoine Van Leeuwenhoek
Crédits : Nimatallah/ AKG

photographie

August Weismann
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

Bertrand Jordan
Crédits : Violaine Paquereau

photographie

Cellules végétales (illustration de 1665)
Crédits : Bettmann/ Corbis

photographie

Charles Darwin
Crédits : Spencer Arnold/ Getty Images

photographie

Charles Richet
Crédits : Hulton Getty

photographie

Dorothy Crowfoot Hodgkin
Crédits : Hulton Getty

photographie

Eduard Buchner
Crédits : Hulton Getty

photographie

Élie Metchnikov (1845-1916)
Crédits : F. Nadar/ Wellcome Library, London

photographie

Ernst Haeckel
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

François Gros
Crédits : Jeremy Bembaron/ Sygma/ Sygma/ Getty Images

photographie

François Jacob
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Frederick Gowland Hopkins
Crédits : Hulton Getty

photographie

Frederick Sanger
Crédits : Hulton Getty

photographie

Georges Cuvier
Crédits : Courtesy of the Musée National d'Histoire Naturelle, Paris

photographie

Georges Cuvier
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Gregor Johann Mendel
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Groupe de girafes
Crédits : Photos.com/ Thinkstock

photographie

Ian Wilmut et la brebis Dolly
Crédits : S. Ferry/ Liaison/ Getty

photographie

Jacques Monod
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

James Dewey Watson
Crédits : Hulton Getty

photographie

James Rothman
Crédits : Yale University 2013

photographie

Jane Goodall
Crédits : M. Neugebauer/ avec l'aimable autorisation de l'Institut Jane Goodall

photographie

Jean-Baptiste de Monet, chevalier de Lamarck
Crédits : AKG

photographie

Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Crédits : Universal History Archive/ Universal Images Group/ Getty Images

photographie

John B. Gurdon, prix Nobel de physiologie ou médecine 2012
Crédits : Thomas Yau/ South China Morning Post/ Getty Images

photographie

John Graig Venter
Crédits : PLoS Biology/ D.R.

photographie

Jules Hoffmann
Crédits : D.R.

photographie

Julius Axelrod
Crédits : Hulton Getty

photographie

Karl Landsteiner
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Marshall Nirenberg
Crédits : Courtesy of the National Institutes of Health

photographie

Max Perutz et John Kendrew
Crédits : Hulton Getty

photographie

Michel Adanson
Crédits : Universal History Archive/ Getty Images

photographie

Musée Claude-Bernard, Saint-Julien-en-Beaujolais, Rhône
Crédits : Musée Claude Bernard

photographie

Paul Ehrlich
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Peter Medawar
Crédits : Hulton Getty

photographie

Pierre Magnol
Crédits : Photos.com/ Thinkstock

photographie

Portrait de Nicolaï Vavilov
Crédits : Library of Congress, Washington, D.C.

photographie

Première observation microscopique de la structure de l'écorce d'un arbre (1655)
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

Première observation microscopique d’une mouche
Crédits : Wellcome Library, London

photographie

Randy Schekman
Crédits : H. Goren/ Howard Hughes Medical Institute 2013

photographie

Remise du prix Nobel à Jacques Monod
Crédits : Hulton Getty

photographie

Rita Levi-Montalcini le jour de son centième anniversaire
Crédits : Alessandra Benedetti/ Corbis/ Getty Images

photographie

Robert Barbault
Crédits : J.-C. Domenech/ M.N.H.N.

photographie

Robert J. Lefkowitz et Brian Kobilka ont obtenu le prix Nobel de chimie 2012
Crédits : S. Waller/ PR Newswire/ HHMI et Stanford University

photographie

Salvador Luria
Crédits : Hulton Getty

photographie

Shinya Yamanaka, Prix Nobel de physiologie ou médecine 2012
Crédits : The Nobel Prize

photographie

Thomas Henry Huxley
Crédits : Hulton Getty

photographie

Thomas Südhof
Crédits : T. Avelar/ Howard Hughes Medical Institute 2013

photographie

« Des expériences sur des hybrides végétaux » de Mendel
Crédits : DTA, 2014

photographie