HIRONDELLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Petit oiseau insectivore vivant dans toutes les régions du monde, à l'exception des régions circumpolaires, et fréquentant aussi bien les milieux ouverts, les plans d'eau que les habitations. Classe : Oiseaux ; ordre : Passériformes ; famille : Hirundinidés.

Excellents voiliers, les hirondelles possèdent un corps fin et aérodynamique, de longues ailes pointues déployées en forme de croissant, un bec court, plat et large, des petites pattes munies de griffes bien développées ainsi qu'une longue queue souvent fourchue. Leur plumage, identique quel que soit le sexe, est le plus souvent bleu foncé ou vert sur le dos et pâle sur le ventre, certaines espèces arborant des taches blanches ou rouges sur la tête.

Les hirondelles sont représentées par quatre-vingt-neuf espèces dont la taille varie de 10 centimètres pour l'hirondelle à queue courte (Psalidoprocne nitens) à une vingtaine de centimètres chez les hirondelles américaines du genre Progne comme l'hirondelle pourprée (Progne subis). Se nourrissant exclusivement d'insectes qu'elles attrapent en vol, les espèces qui nichent dans les régions froides et tempérées doivent migrer vers le Sud, souvent à des milliers de kilomètres, lorsque les ressources alimentaires se font rares ; les espèces tropicales sont sédentaires.

Chez les migrateurs, le mâle arrive en premier sur le site de nidification, le même que l'année précédente, puis y attire une femelle. Le couple formé construit un nid de boue ou, le plus souvent, en restaure un ancien. Chez les espèces cavernicoles, un tunnel aboutissant à une chambre est creusé dans un talus ou dans le sable. De deux à six œufs sont couvés pendant quatorze à seize jours. Le mâle et la femelle se relaient pour alimenter les petits en leur apportant un « bol » d'insectes comprimés et transportés dans la gorge. Après l'envol, vers l'âge de trois semaines, les hirondeaux peuvent rester à proximité du nid et participer au nourrissage de la nouvelle couvée (généralement deux couvées se succèdent au cours de l'année). Certaines espèces sont solitaires, d'autres vivent en grandes colonies.

Symboles [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chargée de la valorisation scientifique du département des jardins botaniques et zoologiques du Muséum national d'histoire naturelle

Classification

Pour citer l’article

Emmanuelle GOIX, « HIRONDELLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hirondelle/