CLINTON HILLARY (1947- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les études et les premiers engagements

Hillary Diane Rodham est née le 26 octobre 1947 à Chicago (Illinois), dans une famille méthodiste et républicaine. Son père gère une petite entreprise textile, sa mère élève les trois enfants dans une banlieue résidentielle de Chicago, Park Ridge. À seize ans, elle milite dans le comité de soutien au candidat républicain à la présidence, Barry Goldwater, mais, déçue par le manque de projet social du Parti républicain, elle se rapproche du Parti démocrate. Après des études juridiques à Yale et l'obtention du diplôme de Juris Doctor (J.D.) avec un mémoire sur les droits des enfants (1973), elle travaille comme consultante pour le Children's Defense Fund.

En 1974, lors du scandale du Watergate, elle est recrutée par la Commission d'enquête chargée d'examiner la procédure d'impeachment (destitution) lancée contre Richard Nixon. Elle accepte ensuite un poste à la faculté de droit de l'université d'Arkansas où enseigne Bill Clinton qu'elle a rencontré à Yale et qu'elle épouse en 1975 ; leur fille unique Chelsea naît en 1980.

Femme du gouverneur de l'Arkansas (de 1979 à 1981 et de 1983 à 1993), Hillary conserve parallèlement sa pratique juridique au cabinet Rose Law, tandis qu'elle s'efforce de promouvoir l'éducation et la défense des enfants : amélioration de la formation des enseignants, aides aux parents pour préparer leurs enfants à l'entrée à l'école. Elle tient une chronique hebdomadaire dans un journal local, Talking it over (Parlons-en), qui sera publiée en 1996.

La victoire de Bill Clinton à l'élection présidentielle de 1992 installe au pouvoir un couple de « baby-boomers » avec une nouvelle conception de la politique. La Constitution ne définit pas de rôle particulier pour la femme du président. La première à être aussi diplômée, Hillary Clinton passe pour être une intellectuelle éloignée des réalités, et sa décision de poursuivre sa carrière professionnelle est critiquée. Mais comme Eleanor Roosevelt, femme de Franklin D. Roosevelt, elle est bien décidée à seconder son mari et à défendre ses priorités.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : historienne, professeure émérite à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne, histoire de l'Amérique du Nord, UMR SIRICE 8138

Classification

Autres références

«  CLINTON HILLARY (1947- )  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 202 mots
  •  • 58 médias

Dans le chapitre « Un président post-racial… »  : […] Pour la première fois depuis 1928, l'élection présidentielle de 2008 est réellement ouverte : ni le président, ni le vice-président ne se représentent. Au Parti démocrate, deux candidats se détachent. Hillary Clinton, sénatrice de New York et épouse de l'ancien président Bill Clinton, est donnée largement favorite. Cette position est remise en cause par un jeune sénateur de l'Illinois, Barack Oba […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Annick FOUCRIER, « CLINTON HILLARY (1947- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/hillary-clinton/