HEURISTIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Heuristique : l'espace d'un problème

Heuristique : l'espace d'un problème
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Karl Popper

Karl Popper
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Heuristiques de sélection en intelligence artificielle

Heuristiques de sélection en intelligence artificielle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Heuristique générale ou la logique de la découverte

Toute épistémologie est tenue de décider de deux problèmes : comment la certitude peut-elle être atteinte dans la connaissance scientifique – problème que l'on a coutume d'indexer sous le titre de « problème des fondements » –, et comment la découverte est-elle possible, découverte qui s'insère dans un mouvement spécifique résumé dans le terme de « progrès ». C'est la réponse à cette seconde interrogation que prend en charge une heuristique générale ou une logique de la découverte.

Chaque problème souffre d'un paradoxe initial. L'examen des fondements doit démêler le trilemme dit de Münchhausen : la recherche de fondements ultimes conduit ou à une régression à l'infini, ou à une fondation circulaire formant une pétition de principe, voire une justification autoréférentielle, ou enfin à la décision d'un arrêt arbitraire dans la régression pour choisir une base arbitraire. L'heuristique doit résoudre, elle, le paradoxe de Ménon (Platon, Ménon, 80 d-e) : la découverte est impossible. L'argument se développe ainsi : il n'est pas possible de trouver si l'on ne sait pas ce que l'on cherche et quoi chercher. Si on le sait, il est inutile de le chercher puisqu'on l'a déjà. On connaît la solution platonicienne : la recherche est anamnèse, redécouverte du déjà-su, passage de l'implicite à l'explicite. La réponse suit le mouvement du paradoxe : on découvre ce que l'on sait car, d'une autre manière, on ne le savait pas. Toute épistémologie de la découverte, toute théorie de la recherche doit prendre en compte le paradoxe initial de l'heuristique générale.

L'une des directions théoriques qui a été empruntée afin de dépasser l'aporie consiste à élaborer une théorie de la connaissance qui « dilate » l'immédiateté de la connaissance en jeu dans le paradoxe, en introduisant une distance entre l'esprit et la réalité. Cette distance se présente comme un accès aux choses – on retrouve la méthode (meta-ho [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages




Écrit par :

  • : assistant au Conservatoire national des arts et métiers, membre du Laboratoire sur les sciences de la communication du C.N.R.S., secrétaire de rédaction de la revue Agora, éditions du C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  HEURISTIQUE  » est également traité dans :

CATÉGORIES

  • Écrit par 
  • Fernando GIL
  •  • 6 074 mots

Dans le chapitre « Les catégories comme heuristique : Charles Sanders Peirce »  : […] La sous-détermination des catégories fait que leur fonction est, au premier chef, heuristique. Cela est manifeste dans l'œuvre de C. S. Peirce , où les catégories se révèlent être, selon les mots de Peirce lui-même, « des idées si vastes qu'elles doivent être entendues comme des états ( moods ) ou des tonalités ( tones ) de la pensée, plutôt que comme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/categories/#i_20871

COGNITIVES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 19 239 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Logique et raisonnement »  : […] Pendant longtemps, la logique a été considérée comme fournissant les règles du raisonnement idéal : n'est-elle pas la science de l'inférence valide, c'est-à-dire de l'opération permettant de passer à coup sûr de prémisses vraies, ou supposées telles, à une conclusion vraie ? Si tel de nos raisonnements ne se conforme pas aux canons de la logique, la raison doit en être recherchée, pensait-on, da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-cognitives/#i_20871

CONTROVERSE

  • Écrit par 
  • Fernando GIL
  •  • 1 066 mots

À l'opposé de ce qui s'est passé en théologie, où l'on cultivait l'art de la controverse (le cardinal Bellarmin occupa, pour l'enseigner, une chaire à Louvain, puis, à partir de 1576, au Collège romain, et il écrivit un traité des Controverses ), l'existence de controverses a pu apparaître comme une sorte de péché originel et une honte secrète pour la philosophie et pour les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/controverse/#i_20871

INTELLIGENCE

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 6 577 mots

Dans le chapitre « La solution de problèmes »  : […] Un problème peut être caractérisé de la façon suivante : – il existe une situation terminale qui constitue la situation à laquelle on doit aboutir, le but ; – on donne une situation de départ, faite d'un ensemble de contraintes, qui constituent les données du problème ; – il n'existe pas de moyen de passer directement de la situation initiale à la situation terminale, mais il faut engendrer à l'ai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intelligence/#i_20871

INVENTION

  • Écrit par 
  • Abraham MOLES
  •  • 3 366 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Conditions d'une heuristique appliquée »  : […] L'invention apparaît comme une sorte de cheminement du chercheur dans un labyrinthe dont il discerne mal les couloirs ; il y est mû par une impulsion venant de son insatisfaction de voir le monde tel qu'il est et par la conscience d'une direction générale assez indécise. Il est permis de se demander si l'utilisation d'une psychologie de la forme ou de la création pourrait rendre quelques services […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/invention/#i_20871

MÉTACOGNITION

  • Écrit par 
  • Joëlle PROUST
  •  • 1 924 mots

Dans le chapitre « Comment les sentiments métacognitifs sont-ils formés ? »  : […] Quoique les sujets n'en aient pas conscience, les sentiments noétiques sont eux-mêmes l'expression de multiples heuristiques qui sont construites par le cerveau au fil du temps. Une heuristique est un ensemble d'indices qui porte une information sur la probabilité du succès de l'action à engager (faisable/infaisable), ou déjà effectuée (correcte/incorrecte). Contrairement à ce que l'on pourrait p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metacognition/#i_20871

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre CHRÉTIEN-GONI, « HEURISTIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/heuristique/