HÉTÉROTHALLISME

ASCOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY
  •  • 3 900 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Sexualité et reproduction »  : […] Parvenu à un stade de développement convenable, et sous des conditions de milieu appropriées, le champignon entre dans sa phase de reproduction sexuelle. Pour que celle-ci parvienne à son terme, beaucoup d'Ascomycètes exigent, indépendamment de la formation d'organes sexuels (la plupart d'entre eux étant hermaphrodites), la réunion de deux noyaux génétiquement différenciés, provenant ou non de myc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascomycetes/#i_2091

BASIDIOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY
  •  • 6 442 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les Holobasidiomycètes »  : […] À quelques exceptions près (Exobasidiales), les Holobasidiomycètes produisent leurs basides dans des fructifications agrégées. Ces basides sont entières (holobasides), les divisions méiotiques n'étant pas assorties de cloisonnements. Lorsque la baside mûre apparaît cloisonnée (clavaires du genre Clavulina , par exemple), c'est par une édification postméiotique de cloisons « secondaires », contempo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basidiomycetes/#i_2091

FOUGÈRES AQUATIQUES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 258 mots

Au sens strict, ce qualificatif s'applique aux seules Hydroptéridales, dont l'adaptation au milieu aquatique est surprenante, compte tenu du caractère foncièrement terrestre du phylum ptéridophytique. La formation du gamétophyte a lieu selon des modalités très originales, à partir de sporanges enclos dans des organes globuleux, les sporocarpes, ainsi appelés en raison de leur fonction, qui est d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fougeres-aquatiques/#i_2091

REPRODUCTION, biologie

  • Écrit par 
  • Henri CAMEFORT, 
  • Jean GÉNERMONT, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Philippe L'HÉRITIER
  •  • 7 210 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les phénomènes d'auto-incompatibilité »  : […] L'autofécondation, reproduction uniparentale, est interdite par la séparation des sexes, mais, de plus, chez certaines espèces bisexuées, un mécanisme physiologique s'oppose aux possibilités d'autofécondation. Il s'agit du phénomène d'auto-incompatibilité, connu chez les végétaux supérieurs, les seules angiospermes, semble-t-il, mais aussi, sous le nom d' hétérothallisme, chez de nombreux thallop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reproduction-biologie/#i_2091