HERZOG JACQUES (1950- ) & MEURON PIERRE DE (1950- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La façade comme projet

Nés le premier à Paris et le second à Bâle en 1950, les architectes suisses Jacques Herzog et Pierre de Meuron étudient l'architecture au Polytechnicum de Zurich, ils en sortent diplômés en 1975, avant de fonder leur agence à Bâle en 1978. D'emblée, leur travail porte pour l'essentiel sur une mise en œuvre particulièrement précise et originale des matériaux de construction. La maison de Tavole (1982-1988) et l'immeuble de logements de l'Hebelstrasse à Bâle (1985-1988) comptent parmi leurs premières réalisations les plus significatives : le béton, la pierre ou le bois y expriment chacun une stricte rationalité, laquelle est toujours doublée d'une forte dimension poétique. Cette dualité se renforce dans l'entrepôt et dans l'usine-entrepôt Ricola de Laufen (1986-1987) et de Mulhouse (1992-1993), respectivement bardés de plaques d'Éternit et de sérigraphies translucides. Se réclamant d'Andy Warhol comme de Gottfried Semper, théoricien allemand des relations entre forme et structure interne des matériaux, Herzog et de Meuron confèrent à chacune de leur construction la dimension d'un objet unique, qui « offre sa propre langue » et dont la texture des façades constitue le principal objet d'innovation. Celles-ci sont le plus souvent traitées comme des unités autonomes ; à ce titre, elles n'ont pas obligatoirement de rapport avec la réalité intérieure du bâtiment : c'est le cas de la galerie d'art Goetz à Munich (1993), dont le socle en verre structurel, surmonté d'un coffre de bois opaque, semble placer la construction en apesanteur ; la hiérarchie des matériaux est ici inversée.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  HERZOG JACQUES (1950- ) & MEURON PIERRE DE (1950- )  » est également traité dans :

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Construire aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 6 516 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une diversité d'attitudes possibles »  : […] Face à la richesse de la scène technologique contemporaine, les réponses des architectes sont à la fois diverses et contrastées. Elles s'organisent autour d'un certain nombre de questions clés. Quel rôle doit-on tout d'abord accorder à la technique dans la définition du projet ? S'agissant par exemple de l'ordinateur, faut-il le considérer comme un simple outil, à la façon d'un Frank Gehry, ou com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-contemporaine-construire-aujourd-hui/#i_99748

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 008 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'architecture à l'ère de la mondialisation »  : […] Après l'épisode postmoderne, qui a cessé de produire des effets innovants à partir des années 1990, l'architecture américaine semble avoir repris un nouveau souffle grâce à l'apport d'architectes étrangers internationalement reconnus. À l'heure de la mondialisation et du star system en architecture, les frontières culturelles deviennent de plus en plus perméables comme l'indique a contrario la pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-l-architecture/#i_99748

JEFF WALL. PHOTOGRAPHIES 1978-2004 (exposition)

  • Écrit par 
  • Jörg BADER
  •  • 1 012 mots

L'importante rétrospective Jeff Wall. Photographs 1978-2004 , consacrée à l'œuvre de l'artiste canadien né en 1946 à Vancouver (Colombie-Britannique), a d'abord eu lieu, du 30 avril au 25 septembre 2005, au Schaulager, à Bâle (avant d'être reprise à Londres par la Tate Modern). Le fait s'explique par le lien privilégié que Wall entretient avec cette ville, où s'est tenue dès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeff-wall-photographies-1978-2004/#i_99748

PÉKIN (JEUX OLYMPIQUES DE) [2008] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 4 313 mots

Réuni pour sa cent douzième session du 12 au 16 juillet 2001 à Moscou, le C.I.O. s'attaque à un ordre du jour chargé : il doit choisir la ville d'accueil des XXVI es  Jeux d'été de 2008, puis élire l'homme qui succédera à Juan Antonio Samaranch à sa présidence. Cinq villes sont candidates : Istanbul (Turquie), ̄Osaka (Japon), Paris (France), Pékin (Chine) et Toronto (Cana […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pekin-jeux-olympiques-de-2008-contexte-organisation-bilan/#i_99748

TATE MODERN, Londres

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 767 mots
  •  • 1 média

Extension de l'ancien musée d'art britannique la Tate Gallery de Millbank (appelée désormais Tate Britain), la Tate Modern est installée dans la centrale électrique conçue par Giles Gilbert Scott (1947-1955) à Londres et réhabilitée en 2000 par les architectes suisses Jacques Herzog et Pierre de Meuron. L'ancienne Bankside Power Station, dont la cheminée de 99 mètres de hauteur défie le dôme de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tate-modern-londres/#i_99748

Voir aussi

Pour citer l’article

Simon TEXIER, « HERZOG JACQUES (1950- ) & MEURON PIERRE DE (1950- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/herzog-et-meuron/