HÉPATOCARCINOME

FOIE

  • Écrit par 
  • Jacques CAROLI, 
  • Yves HECHT, 
  • Universalis
  •  • 9 969 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les tumeurs hépatiques »  : […] La pratique de l' échographie hépatique sur une grande échelle amène à la découverte fréquente d'anomalies morphologiques hépatiques. Il s'agit souvent de kystes biliaires, parfois multiples et quelquefois très volumineux. Ces kystes se rencontrent chez près de 5 % des individus normaux, et n'ont aucune conséquence pathologique. Une autre variété d'anomalie morphologique fréquente est l'hémangio […] […] Lire la suite

HÉPATITE VIRALE C

  • Écrit par 
  • Stanislas POL, 
  • Anaïs VALLET-PICHARD
  •  • 7 288 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Détection et transmission du VHC  »  : […] Avant l’identification du virus, peu de signes pouvaient distinguer une hépatite C d’une autre hépatite virale. On a appris depuis que le VHC est à l’origine d’hépatites aiguës spontanément résolutives dans un tiers des cas. Le taux de chronicité est élevé, à environ 70 %, et explique qu’en 1999 environ 170 millions d’individus dans le monde étaient infectés de manière chronique. Le VHC est, au mo […] […] Lire la suite

VACCINS À ADN ET ARNm

  • Écrit par 
  • Bruno PITARD
  •  • 5 477 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Vecteurs pour l’ADN »  : […] Afin d’acheminer du milieu extérieur les molécules d’ADN dans le cytoplasme pour qu’elles pénètrent le noyau, et les molécules d’ARNm dans les endosomes pour qu’elles atteignent le cytoplasme, deux systèmes de vectorisation différents ont été inventés au cours de ces dernières années. L’ADN plasmidique est vectorisé avec des molécules appartenant à la classe des polymères et plus précisément un co […] […] Lire la suite

VIRUS

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 8 338 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les virus tumorigènes »  : […] La notion de cancer transmissible par un virus remonte au début du siècle. En 1907, puis en 1911, l'apparition rapide d'une tumeur chez un poulet infecté par un extrait tumoral aviaire avait en effet déjà été constatée (Ellerman, Bang et Rous). S'agissant d'extraits filtrés de manière à retenir les bactéries, la transmission à caractère infectieux ne pouvait qu'être le fait de virus. On sait aujou […] […] Lire la suite