EYDOUX HENRI-PAUL (1907-1986)

Écrivain de qualité, grand connaisseur de l'archéologie et de l'histoire de l'art, dont il a tant contribué à assurer la « diffusion » (pour reprendre un mot qu'il utilisait lui-même), Henri-Paul Eydoux est mort le 7 mai 1986.

Né à Tarbes en 1907, il fit ses études à Paris. Diplômé de l'École libre des sciences politiques, il occupa d'abord des fonctions administratives en Algérie. Mobilisé dans les Forces françaises libres, il y fut, en 1943, chef de section à la Direction générale des services spéciaux, et participa au débarquement de 1944. Il reçut la croix de guerre 1939-1945, la rosette de la Résistance et la « Medal of Freedom ». Après avoir rempli d'autres fonctions, il devint conseiller technique au cabinet de Jacques Soustelle, alors que celui-ci était gouverneur général de l'Algérie (1955-1956), puis ministre de l'Information (juill. 1958-janv. 1959) et ministre délégué auprès du Premier ministre (janv. 1959-févr. 1960).

Son œuvre, qui comprend une quarantaine de volumes, concerne avant tout trois domaines : l'histoire et la géographie de l'Afrique ; l'archéologie et l'architecture médiévales et modernes, et surtout l'archéologie classique, en particulier celle de la Gaule romaine. C'est au cours des années 1960 qu'il se consacra le plus assidûment à l'archéologie gallo-romaine ; il devint alors le grand intermédiaire entre les archéologues (universitaires ou amateurs) et le public cultivé, et ses livres atteignirent de forts tirages.

Ses qualités intellectuelles sont incontestables : une intelligence précise et concrète, beaucoup de compétence, une immense curiosité à l'égard de toute archéologie et de tout art, à quelque civilisation qu'ils soient liés ; un grand talent pour les explications claires, présentées en un style d'honnête homme où l'humour ne perd jamais ses droits.

Profondément courtois et gentil, Henri-Paul Eydoux recherchait, en humaniste qu'il était, le contact des esprits et des cœurs : le contact des anciens Romains et Gallo-Romains, don [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : maître de conférences à l'Ecole des hautes études en sciences sociales, docteur ès lettres

Classification

Pour citer l’article

Jean ANDREAU, « EYDOUX HENRI-PAUL - (1907-1986) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-paul-eydoux/